[TMK] L'Œuf de dragon

  • Ce sujet contient 17 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Biatchdeluxe, le il y a 3 années.
18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #11307
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3310

    Upload du sujet de l’ancien forum : [TMK] L’Œuf de dragon

    • Date du premier message : 20 mars 2010
    • Date du dernier message : 09 octobre 2014
    • Nombre de pages : 35
    • Format : PdF

    Extrait du premier post par Evrach (20 mars 2010) :

    Bon vu qu’on commence à être plusieurs à avoir reçu le Warriors, j’ouvre ce sujet afin de discuter de la troisième aventure de Dunk et l’Œuf en toute impunité sans les vilains rabat-joies antispoilers qui viennent râler. Par conséquent, l’autre sujet situé dans la partie « autres œuvres de GRRM » est bien entendu Spoiler-free. Vous êtes priés de venir discuter du contenu de l’œuvre ici et pas là bas. Merci.

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #18617
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    J’ai reçu hier la version BD de l’oeuf du dragon, j’aime vraiment le style de dessin d’Avery, c’est le meilleur des 3 BD de Dunk & l’oeuf.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #18689
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2639

    Parmi les trois nouvelles sur Dunk et l’Oeuf , c’est la première que j’ai lue (parce que j’ignorais à l’époque que deux autres nouvelles étaient publiées avant). J’ai adoré de suite. J’ai beaucoup aimé Dunk (qui est devenu mon personnage préféré d’ASOAIF après avoir lu la nouvelle) et la relation qu’il a avec Aegon.

    Puisque je n’avais pas lu les deux autres nouvelles et que je venais de terminer la première intégrale, j’ai dû passer à côté de plein de choses. Mais, je compte bien relire les nouvelles (dans l’ordre cette fois) afin de voir tous les petits détails que je n’avais pas remarqué lors de ma première lecture.

    Mais, du coup, concernant les BD, je sais pas si elles valent le coup d’être lues pour quelqu’un ayant lu les nouvelles avant.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #18747
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas lire les BD par la suite, j’ai déjà lu toutes les nouvelles d’EGG et Duncan, et je peux dire que ça donne une autre idée des paysages/personnages !

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #18788
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2639

    Ça se tente… Je verrais si je les trouve chez mon vendeur de BD. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #18792
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4225

    Ça se tente… Je verrais si je les trouve chez mon vendeur de BD. ^^

    Tu auras du mal ^^ On ne les trouve qu’en version originale, elles n’existent pas en vf (sauf la première, qu’on ne trouve plus en neuf.)

    J’allais réécrire un avis sur la BD … Mais en fait, c’est pas la peine : il est déjà là.
    Je me rends compte que j’ai été un peu sévère. Je pense que ça vaut le coup.

    #18896
    BalthierBlack
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 8

    Oui les BD valent le coup, on a certes une adaptation littérale mais qui contrairement à beaucoup d’adaptations récentes s’attachent autant à l’ambiance qu’au récit. Les 3 tomes sont vraiment beaux et chacun possède sa propre ambiance, ses propres couleurs etc. Le niveau de détails sur les armures et équipements est génial et permet de découvrir une direction artistique qui semble proche des livres et autre que celle de la série.

    #18923
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4225

    Oui les BD valent le coup, on a certes une adaptation littérale mais qui contrairement à beaucoup d’adaptations récentes s’attachent autant à l’ambiance qu’au récit. Les 3 tomes sont vraiment beaux et chacun possède sa propre ambiance, ses propres couleurs etc. Le niveau de détails sur les armures et équipements est génial et permet de découvrir une direction artistique qui semble proche des livres et autre que celle de la série.

    Et je trouve que le dessinateur (surtout sur le dernier) maîtrise particulièrement bien son espace.
    Par contre, petit reproche anodin …. L’Œuf me paraît parfois trop vieux, par rapport à l’âge qu’il devrait avoir.

    Et sinon, je viens de relire l’archive … Et c’est marrant de retrouver des pseudo connus et de se rendre compte qu’on a des théories similaires à quatre ans d’écart ^^

    Lors d’une relecture, j’en suis venu à la même remarque que @raff-tout-miel : pour un mec qui est censé avoir trempé assez profondément dans la conspiration, lord Frey est beaucoup trop bien reçu par Freuxsanglant à la fin de la nouvelle, leurs échanges sont beaucoup trop cordiaux … Là où son gendre doit s’humilier pour tenter de garder sa tête, lord Frey n’est pas du tout inquiété par Brynden Rivers, bien au contraire …

    Et en y réfléchissant … Je me rends compte que Frey abandonne le parti de Daemon II immédiatement et avec beaucoup de calme, quand il apprend qu’une armée loyaliste arrive … un peu comme si ça ne le surprenait pas, là où Beurpuits est bouleversé.

    Du coup, j’en viens à la même supposition que frère Raff : Frey a sans doute dénoncé le complot ou du moins, ce qu’il en savait / ce qu’il en avait compris, et il a sûrement tenu la Main du roi informé. Il s’agirait donc d’une tradition chez les Frey de cultiver la chèvre et le chou, comme ce que fait lord Walder au Trident ou lors des Noces Pourpres. En tout cas, cette trahison est sans doute ce qui permet à son père de garder ses terres, ses titres … et la bonne réputation de sa maison, auprès des Targaryen : Walder dit lui-même dans le premier chapitre de Catelyn où il apparaît (AGOT) qu’il a accueilli trois rois, sous son toit et même si l’un deux peut-être Robert … les autres sont forcément des Targaryen. 😉

    #18941
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 437

    Effectivement, 4 ans déjà!

    Fichtre… La nuit a été longue.

    Le détail que m’avait appris Lord Riusma à l’époque, c’était le coup de l’extension des terres Frey suite à la rebellion:

    « Sinon, en effet, il est probable que les Frey ont vendu à Freuxsanglant la seconde rébellion (que ce soit d’eux-mêmes ou dans un second temps après avoir été approchés par Freuxsanglant lorsqu’il a eu vent du mariage qui n’a pas du s’organiser en une lune non plus). L’étendue de la sphère d’influence des Frey au moment de la saga (ils ont des hommes à l’auberge du carrefour dans AGOT au moment de l’enlèvement de Tyrion, puis ils interviennent à Salins après le sac de la bourgade dans ASOS) suggère aussi qu’ils ont bénéficié d’une extension de leur suzeraineté après les événements de Murs-blancs

    (pour ce qu’on peut en déduire, le fief des Beurpuits se situait dans l’actuelle zone d’influence des Frey, mais n’en faisait pas partie à l’époque de la seconde rébellion Feunoyr). »

    La conséquence directe de la seconde rebellion est la perte de son château et de ses terres pour Beurpuit et l’assimilation des terres en question par Lord Frey, suite à un mariage et donc un renforcement de la Maison Frey.

     

    Autre point intéressant que je viens seulement de remarquer. J’ai tiqué sur le nom de Tommard Heddle, le principal antagoniste de la nouvelle et co-auteur de la rebellion. J’ai repensé à Masha Heddle, vous savez la proprio de l’auberge du Carrefour, et je me suis demandé s’il n’y avais pas un lien de parenté. Et bien… Elle descend de Jon Heddle le Long, chevalier errant qui a acheté cette auberge sous Aegon IV. Et c’est tout, ou presque. Il est spécifié qu’il a changé l’enseigne, pour la remplacer par un dragon de fer noir, déposé par Lord Darry pendant la première rebellion car évoquait trop les Feunoyr… Pour peu que Tommard soit un fils de Jon le Long…

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #18989
    Jaqen
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3890

    Ser Duncan le grand fidèle à la vie, à la mort à Aegon son écuyer et par la suite son Roi.  J’ai adoré les 3 tômes!  Mais même 50 ans avant la saga principale, on ne pouvait pas faire confiance à un Frey! Malheureusement je n’ai pas lu les bd.

    #19012
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4225

    Autre point intéressant que je viens seulement de remarquer. J’ai tiqué sur le nom de Tommard Heddle, le principal antagoniste de la nouvelle et co-auteur de la rebellion. J’ai repensé à Masha Heddle, vous savez la proprio de l’auberge du Carrefour, et je me suis demandé s’il n’y avais pas un lien de parenté. Et bien… Elle descend de Jon Heddle le Long, chevalier errant qui a acheté cette auberge sous Aegon IV. Et c’est tout, ou presque. Il est spécifié qu’il a changé l’enseigne, pour la remplacer par un dragon de fer noir, déposé par Lord Darry pendant la première rebellion car évoquait trop les Feunoyr… Pour peu que Tommard soit un fils de Jon le Long…

    Quelqu’un l’avait cité dans l’archive, je crois. Effectivement, on est dans une zone géographique proche de l’Œildieu, en plein cœur du Conflans. Ca me paraît évident qu’ils sont de la même famille (si c’est pas père-fils ou frères, c’est au minimum cousins directs). Tommard est sûrement un puiné, qui n’a pas hérité, et qui est devenu chevalier de maison.

    #19052
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

     L’étendue de la sphère d’influence des Frey au moment de la saga (ils ont des hommes à l’auberge du carrefour dans AGOT au moment de l’enlèvement de Tyrion, puis ils interviennent à Salins après le sac de la bourgade dans ASOS) suggère aussi qu’ils ont bénéficié d’une extension de leur suzeraineté après les événements de Murs-blancs (pour ce qu’on peut en déduire, le fief des Beurpuits se situait dans l’actuelle zone d’influence des Frey, mais n’en faisait pas partie à l’époque de la seconde rébellion Feunoyr). » La conséquence directe de la seconde rebellion est la perte de son château et de ses terres pour Beurpuit et l’assimilation des terres en question par Lord Frey, suite à un mariage et donc un renforcement de la Maison Frey.

     

    Je ne suis pas trop d’accord, les terres Frey sont au nord du conflans, en limite avec le Neck, Whitewalls est situé théoriquement autour de l’oeil-dieu..ce qui fait un paquet de chemin, entre les deux il y a surement Harrenhal.
    Donc pour moi Lord Beurpuit était le vassal de Lady Lothston (d’ailleurs elle est en première ligne avec Freuxsanglant).

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #19226
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 437

    Autre point intéressant que je viens seulement de remarquer. J’ai tiqué sur le nom de Tommard Heddle, le principal antagoniste de la nouvelle et co-auteur de la rebellion. J’ai repensé à Masha Heddle, vous savez la proprio de l’auberge du Carrefour, et je me suis demandé s’il n’y avais pas un lien de parenté. Et bien… Elle descend de Jon Heddle le Long, chevalier errant qui a acheté cette auberge sous Aegon IV. Et c’est tout, ou presque. Il est spécifié qu’il a changé l’enseigne, pour la remplacer par un dragon de fer noir, déposé par Lord Darry pendant la première rebellion car évoquait trop les Feunoyr… Pour peu que Tommard soit un fils de Jon le Long…

    Quelqu’un l’avait cité dans l’archive, je crois. Effectivement, on est dans une zone géographique proche de l’Œildieu, en plein cœur du Conflans. Ca me paraît évident qu’ils sont de la même famille (si c’est pas père-fils ou frères, c’est au minimum cousins directs). Tommard est sûrement un puiné, qui n’a pas hérité, et qui est devenu chevalier de maison.

     

    Le point intéressant est qu’il faut un chevalier pour adouber un chevalier. Je pense qu’au moins Tommard Heddle a été écuyer de Jon le Long et que celui-ci l’a adoubé. Car pour être chevalier, il faut d’abord être écuyer. Il est dit qu’il aurait tué les autres prétendants pour obtenir les faveurs de Lady Beurpuit. M’enfin, pour y prétendre, il faut qu’il soit chevalier fieffé, après avoir été chevalier errant. L’idée est qu’il aurait pu prendre la relève de Jon le Long après sa retraite à l’auberge. J’imagine qu’il a pris part à la bataille du champ d’Herberouge, et qu’il connaît familièrement Lord Peake depuis un bout de temps.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #19252
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4225

    Je ne suis pas trop d’accord, les terres Frey sont au nord du conflans, en limite avec le Neck, Whitewalls est situé théoriquement autour de l’oeil-dieu..ce qui fait un paquet de chemin, entre les deux il y a surement Harrenhal. Donc pour moi Lord Beurpuit était le vassal de Lady Lothston (d’ailleurs elle est en première ligne avec Freuxsanglant).

    Beurpuits est plus probablement vassal de Vivesaigues. 😉

     » They drank to young Lord Tully, Lord Butterwell’s liege lord, who had begged off from the wedding. »

    Il n’est d’ailleurs pas fait mention des Lothston à ce moment, ce qui confirme que Beurpuits est sous la suzeraineté directe de Vivesaigues. C’est d’ailleurs raccord avec certaines informations de TSOTD

    Spoiler:
    qui nous apprennent qu’à l’époque de Maegor, une partie des terres de la maison Herpivoie d’Harrenhal a été donnée à lord Alton Beurpuits, alors que la forteresse passait à Walton Tourelles. Il n’y avait donc probablement déjà pas de lien de suzeraineté-vassalité entre ces deux maisons à cette époque.

    M’enfin, pour y prétendre, il faut qu’il soit chevalier fieffé, après avoir été chevalier errant.

    Chevalier, oui … Mais pas nécessairement fieffé 😉 Entre les deux statuts, chevalier fieffé et chevalier errant, il y a les chevaliers de maison (qui sont un peu des rangs intermédiaires, si on veut) : des mecs qui ont été adoubés, mais qui au lieu de parcourir les routes se mettent au service d’un noble, d’un chevalier fieffé (voire, pour les moins bons, d’un roturier), ou d’un membre de leur famille ayant un rang supérieur au leur.

    C’est le cas de pas mal de monde, en fait : Dunk et Bennis sont les chevaliers de maison de ser Eustace dans TSS, comme le Double-Flandrin est chevalier de la maison Tyssier. Sinon, je pense aussi à ser Marlon Manderly, qui est chevalier de la maison de son cousin, Wyman Manderly. D’ailleurs, ser Kevan Lannister et ser Emmon Frey semblent aussi être des chevaliers au service de la maison Lannister : ils ne tiennent pas de terres, mais obéissent et sont au service de lord Tywin. (après, on est bien d’accord qu’ils connaissent bien plus l’opulence que Dunk et Bennis qui ne sont au service que de ser Eustace). Ces chevaliers peuvent d’ailleurs tenir des postes importants au sein de la maisonnée de leurs maître.

    En fonction de la personne que tu sers, tu peux tout de même faire un bon mariage, sans avoir besoin de faire valoir la possession d’un fief : Lucas Milopin veut épouser lady Tyssier, alors qu’il ne semble pas avoir de terres en propres à faire valoir, par exemple.

    #19279
    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 437

    Oui je vois. Tommard a réussi à passer de chevalier errant à chevalier de Maison, ok. De là à se marier avec la fille du noble en question? Y  a un certain parallèle avec Bronn, mais Bronn a plutôt opté pour le passage en force. A moins que la fille de Beurpuit soit débile, pourquoi avoir choisi celui-ci? (mis à part le fait qu’il dégomme les prétendants…)

    Dommage qu’on n’en sache pas plus sur lui, j’aurai été curieux de savoir quels genres de relations il entretenait avec Peake et Daemon Feunoyr. Le premier, pas le vielleux^^

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #19300
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4225

    Tommard a réussi à passer de chevalier errant à chevalier de Maison, ok.

    A-t-il jamais été chevalier errant, d’ailleurs ? Il a peut-être toujours plus ou moins appartenu à la maisonnée de lord Beurpuits. Certains chevaliers passent leur vie au service de la même maison, comme les Cassel par exemple, dont la plupart des membres, chevaliers ou non, sont au service de la maison Stark et tiennent une place au sein de leur maisonnée. Rien ne nous prouve que Tommard a été un jour chevalier-errant (et Jon le Long semble appartenir à la précédente génération : le fait qu’il était lui-même chevalier-errant à une époque ne présume pas du statut de ses descendants).

    De là à se marier avec la fille du noble en question?

    Toute la question est de savoir qui est le vrai patron à Murs-Blancs ^^ De prime abord, on pense qu’il s’agit de lord Beurpuits, puisqu’il a le titre, le nom … Mais au final, son capitaine des gardes semble avoir plus d’influence et de pouvoir que lui sur ses propres gens. D’ailleurs …

    A moins que la fille de Beurpuit soit débile, pourquoi avoir choisi celui-ci?

    Déjà, elle n’a pas eu le choix. Elle a épousé celui que son père à désigne pour devenir son époux. A Westeros, le mariage n’est pas une affaire de choix entre les époux, c’est le chef de famille ( « seigneur et maître » ) qui décide en théorie. C’est ce que dit d’ailleurs Hoster Tully, en parlant de Brynden : « I told him … commanded him. Marry! I was his lord. He knows. My right, to make his match. A good match. »

    Après, c’est de la théorie : il existe bien sûr des cas de mariage qui n’ont pas été approuvé par le seigneur (Tyrion-Tysha) ou des cas de marié qui se rebelle contre l’union proposée (Brynden).

    Quoi qu’il en soit, je pense que la demoiselle n’a pas vraiment eu le choix : elle devait se marier (On se rappelle qu’Arianne, à 23 ans, est déjà une vieille-fille et elle a beau être Dornienne, elle est impatiente de se marier) et Tommard lui dégommait tous ses prétendants … il était donc « normal » de finir par la marier à Tommard.

    Perso, je vois surtout un parallèle avec Lucas Milopin, qui tente de s’imposer comme époux à Rohanne Tyssier : à force de violences et d’intimidations, il fait fuir les autres partis. Quand il ne reste plus que lui, la dame est obligé de l’épouser par défaut. Et comme dit Rohanne, avec ce genre d’individus, tu peux leur résister un certain temps, mais au bout d’un moment, si tu ne cèdes pas, ils arrêtent de s’en prendre aux prétendants et s’attaquent directement à la femme : il l’épouse de force et la viole (ou inversement) afin de s’assurer le mariage qu’ils désirent.

    Dommage qu’on n’en sache pas plus sur lui, j’aurai été curieux de savoir quelles genres de relations il entretenait avec Peake et Daemon Feunoyr. Le premier, pas le vielleux^^

    Intéressante question, effectivement. Il a du rencontrer Peake lors de la première rébellion Feunoyr, je suppose, où il accompagnait les forces de la maison Beurpuits commandée par l’un des fils de lord Ambrose (celui qui avait rejoint les rebelles) … Cela dit, on n’en saura sans doute jamais plus, désormais ^^

    #22287
    Ser Kabellrics Le brun
    • Frère Juré
    • Posts : 78

    Personnellement je pense que c’est ma nouvelle de Dunk préféré, car c’est celle qui a le plus de « politique » dedans.

    Par contre, la première question que je me suis posé après avoir fini la nouvelle, c’est :

    « Est ce que le fils de 4 ans de Lord Frey, ne serait pas le Lord Walder de ASOIAF ? »

    #22299
    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    Oui c’est lui 😉

     

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.