Une Heure Lumière, la formidable collection du Bélial’

Forums Une escapade à la Môle – discussions diverses Le carrefour des autres mondes Autres œuvres littéraires Une Heure Lumière, la formidable collection du Bélial’

  • Ce sujet contient 40 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par MELT527, le il y a 1 semaine et 6 jours.
11 sujets de 31 à 41 (sur un total de 41)
  • Auteur
    Messages
  • #180867
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Bonjour à tous, j’ai besoin de votre avis : j’ai commencé Poumon vert de Ian R. MacLeod, j’en suis à la moitié mais je m’ennuie, je n’ai aucune motivation pour aller au bout et les informations qu’essaie d’expliquer l’auteur ne s’imprime pas du tout dans mon cerveau. Quelqu’un a-t-il déjà lu celui-ci ? Dois-je persévérer ? J’ai Waldo qui m’attend et j’ai vraiment pas envie de perdre du temps si Poumon vert est en dessous des autres ou pas intéressant.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #181182
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Waldo par HeinleinSalut, je viens de terminer Waldo de Robert A. Heinlein.

    Encore un récit où l’idée préconçue que j’avais de l’histoire s’est révélée complètement à côté de la plaque. Je m’attendais à de l’horrifique, un truc à la I Robot où les technologies se retournent contre les humains, mais pas du tout. C’est beaucoup moins sombre, j’ai souri aux réparties de Grimes et Waldo, leur relation est sympa et les personnages secondaires ont une vraie personnalité. J’ai aimé la description de la station orbitale où vit Waldo, c’était très original et le récit posait de bonnes questions sur la course à l’énergie, l’évolution technologique… J’ai surtout aimé les théories et les questionnements de Waldo comme par exemple avec les aveugles et les étoiles.

    Même si je n’ai pas vraiment trouvé que l’auteur avait une patte particulière (comme je l’avais apprécié avec Robert Jackson Bennett), je recommande le livre, qui est un tout petit peu plus long que les autres j’ai l’impression mais mérite les deux heures de lecture.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #181994
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Poumon vert par MacLeodBonjour, je viens de terminer Poumon vert de Ian R. MacLeod. Encore une fois, le résumé n’est vraiment pas représentatif de la réalité de la novella. Je vois un motif qui se dessine…

    Dans Poumon vert, nous suivons Jalila, une jeune fille qui emménage avec ses mères sur une nouvelle planète, très différente de celle où elle est née. Elle croisera en ville des races extraterrestres et surtout un Homme, une espèce en voie de disparition…

    Nous sommes ici dans un univers où l’humain masculin a presque disparu, les femmes sont pratiquement les seules représentantes de l’espèce humaine depuis assez longtemps pour que l’Homme ne soit plus qu’un souvenir et que la langue ait évolué pour faire du féminin le dominant (ainsi quand Jalila et Kalal – l’homme – sont cités, l’autrice les désignent par « Elles »).

    Je n’ai pas vraiment sympathisé avec l’héroïne, que ce soit à cause de son âge ou de la façon dont je me suis sentie à l’écart : il y avait beaucoup de termes inventé qui m’ont davantage perdu au lieu de faciliter mon immersion. L’univers imaginé par l’auteur m’a semblé beaucoup trop riche et complexe pour le peu de pages dont il pouvait bénéficier. J’avais l’impression de lire un de ces prequels courts qui pupulent ces dernières années et qui raconte les débuts d’un personnage de saga – un roman court à destination des fans car l’auteur présuppose que le lecteur sait déjà tout.

    Ma prochaine lecture est Le temps fut de Ian MacDonald, nous verrons si je me retrouve à nouveau avec un résumé racoleur désorientant ou une pépite comme Vigilance.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #183630
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3842

    Retour sur Titan, de Stephen Baxter.

    Cette (longue) novella fait partie d’un cycle plus vaste, que je n’ai pas lu. En l’an 3685, Michael Poole a développé des trous de ver qui permettent à l’humanité de se rendre d’un endroit à l’autre du système solaire en quelques heures. Mais le trou de ver près de Saturne n’est pas rentable, car personne n’y va. Aussi Michael et son père Harry projettent de prouver que l’exploitation de Titan, satellite de Saturne, serait intéressante… Mais pour y parvenir, il faut d’abord démontrer qu’il n’y a pas de vie sapiente à protéger, alors même que l’exploration en est interdite car justement, on pense que la vie sapiente y serait possible. Alors Michael et son père enlèvent Jorik, membre de l’organisme chargé de la protection des espèces sapientes, car ils le savent corrompu et ils le soumettent au chantage.

    Accompagnés de deux acolytes de longue date, Michael et Jorik voyagent vers Titan et embarquent sur un mini-vaisseau, une « gondole », qui doit voler dans l’atmosphère du satellite. Rien ne se passera comme prévu.

    Ce récit s’inscrit dans la « hard-SF » et fait appel à de nombreuses notions scientifiques expliquées avec simplicité, sans omettre quelques conjonctures sur l’univers et les sources de vie, qui s’intègrent parfaitement dans l’histoire et qui créent un « sens of wonder » épatant. Le suspense est constant, l’intrigue fascinante, et la fin n’oublie pas la petite touche d’émotion qui marque le lecteur.

    Un bon cru de la collection « Une Heure Lumière ».

    (Vous noterez que mon avis est plus favorable que celui de @dndm par ici).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par FeyGirl.
    #183661
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Le temps fut par McDonaldBonjour à tous,

    Je viens de lire Le temps fut de Ian McDonald.

    Nous y suivons Emmett, bouquiniste fauché qui par hasard, met la main sur un recueil de poèmes médiocres mais qui renferme une lettre d’amour écrite pendant la Seconde Guerre Mondiale. Voulant en savoir plus sur ces deux amants, Ben et Tom, Emmett fouille dans leur passé et découvre des choses impossibles : d’autres lettres, photos et documents qui situent les deux hommes dans de nombreux lieux… et à différentes époques. Obsédé par cette histoire, Emmett va plonger dans le terrier du lapin blanc et découvrir une histoire d’amour incroyable et un destin hors norme.

    Celui-ci était vraiment ce que j’en attendais au vu du résumé. J’ai même vu le twist dès les premiers chapitres mais il était très divertissant. Je me suis pas attachée à Emmett avant la toute fin, je ne sais pas si c’est volontaire mais j’ai trouvé cela astucieux si c’est le cas. Il y avait encore beaucoup de termes scientifiques, de théories etc. qui ne m’intéressaient pas vraiment mais on m’a dit de m’y attendre dans toutes les novellas de Une Heure Lumière et dans la SF en général, donc je fais avec.

    Rétrospectivement, je pense que c’est celui qui m’a le moins surprise mais que j’ai aimé le plus avec Vigilance. Vigilance m’a retourné (j’en suis sortie essorée et pleine d’appréhensions pour le futur) et Le temps fut m’a juste prise par la main et accompagnée silencieusement pendant une jolie balade.

    J’en suis heureuse parce que je commençais à me dire que cette magnifique collection n’était peut-être pas pour moi (ou que je n’étais pas pour elle). Je vais me lancer bientôt dans La Chose pour le mini-challenge de l’horreur et La ballade de Black Tom ensuite.

    Avec presque 50 titres dans la collection, il y a de la lecture pour un moment !

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #183831
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3842

    Je vais me lancer bientôt dans La Chose pour le mini-challenge de l’horreur et La ballade de Black Tom ensuite.

    Un titre de cette collection qui, je pense, irait bien dans ce challenge : Les agents de Dreamland, de Caitlin R. Kiernan, inspiré de Lovecraft (pour ceux qui aiment) (moi, je suis restée hermétique, mais je sais que les amateurs de Lovecraft l’ont apprécié).

    #184153
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    La Chose par CampbellLa Chose de John W. Campbell est lue !

    Je donne mon avis ici pour le mini challenge de l’Horreur ! Mais en résumé, c’est bien mais pas ouf. J’ai préféré le film personnellement.

    Se retrouver In medias res après l’arrivée de l’élément perturbateur est sans doute pour gagner quelques pages mais j’ai eu beaucoup de mal à me rappeler des gens (à part MacReady bien sûr) et donc de m’attrister de leur sort.

    C’est la première novella clairement « Horreur » que je lis (plus que Vigilance) dans la collection Une Heure Lumière. Mais c’est aussi à cause de ce titre que je pensais que tous les livres de cette collection étaient de l’horreur.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

    #184846
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3842

    Le Choix, de Paul J. McAuley.

    Dans un futur relativement proche, la civilisation s’est partiellement effondrée mais des extra-terrestres ont offert aux humains des technologies, dont le moyen d’aller sur certaines planètes. Lucas est un adolescent vivant — ou survivant — près Norfolk avec sa mère, une ancienne activiste écologiste et anti-extra-terrestre. Alors que les eaux des océans ont monté et englouti les villes du littoral, il mène une vie frugale sur un îlot.

    Un jour, il voit quelque chose tombé du ciel, sans doute un dragon extra-terrestre — un artefact — et en parle à son copain Damien qui l’encourage à aller voir. Car Damien, lui, rêve d’être assez grand pour embarquer vers l’espace et échapper à son père violent.

    Et voilà Lucas et Damien naviguant sur le bateau de fortune que Lucas a construit de ses propres mains. Le voyage le long de la côte est long, froid, et le lecteur a vraiment l’impression de voguer avec les deux adolescents tant l’écriture est convaincante, mais ceux-ci tiennent bon.

    Cette novella vaut surtout par son ambiance, ses descriptions d’un univers à la fois proche et étrange, et par les caractères des personnages, y compris les secondaires.

    Cependant, ce serait exagéré de prétendre que l’histoire est mémorable, et s’il a une conclusion, il laisse sur sa faim quant à l’univers décrit (et notamment les extra-terrestres). J’ai appris, après sa lecture, que l’auteur avait écrit des romans complets dans cet univers, ceci expliquant peut-être cela ?

    #184848
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2590

    Cependant, ce serait exagéré de prétendre que l’histoire est mémorable, et s’il a une conclusion, il laisse sur sa faim quant à l’univers décrit (et notamment les extra-terrestres). J’ai appris, après sa lecture, que l’auteur avait écrit des romans complets dans cet univers, ceci expliquant peut-être cela ?

    J’ai l’impression que pas mal de novellas de la collection sont en fait des histoires solo se passant dans des univers plus vastes, malheureusement. Et que souvent elles laissent ce goût de « trop peu ». C’est très dommage, et du coup je me méfie un peu de cette collection. Une fois passée la hype des superbes couvertures, je trouve que peu des histoires que j’ai lues sont réellement marquantes. Soit elles font parties d’un ensemble plus vaste et posent plus de questions que de réponses, soit même sans cela il manque quelque chose pour les rendre mémorables.

    Bon après j’en ai pas lues des masses non plus. Les meilleures lectures 100% indépendantes de cette collection, selon vous, c’est quels titres?

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #184853
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3842

    Bon après j’en ai pas lues des masses non plus. Les meilleures lectures 100% indépendantes de cette collection, selon vous, c’est quels titres?

    J’en ai encore lu trop peu pour te répondre !

    #184869
    MELT527
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 269

    Bon après j’en ai pas lues des masses non plus. Les meilleures lectures 100% indépendantes de cette collection, selon vous, c’est quels titres?

    Je ne sais pas trop où on pourrait trouver ces infos, à part en sollicitant directement l’éditeur.

    Pour ceux que j’ai lu, La chose, Waldo, Vigilance, Le Temps fût et Un pont sur la Brume (qui a eu une suite mais qui se lit très bien seul) semblaient se suffire à eux-mêmes de mon point de vue.

    Pour Poumon vert, il me semble que quelqu’un sur le forum a dit que c’était tiré d’un univers plus vaste, et j’ai vraiment eu cette impression de manquer de certaines clés de compréhension, donc je ne le recommande pas vraiment.

    Bilan, j’ai très peu eut cette impression de rater des choses importantes, mais j’ai quelques titres qui m’attendent :

    • Le Nexus du Docteur Erdmann – Nancy KRESS
    • Dragon – Thomas DAY
    • La Ballade de Black Tom – Victor LAVALLE
    • Acadie – Dave HUTCHINSON

    Je pourrais vous en dire plus ! Il y a plus de 40 titres au catalogue à l’heure actuelle, je ne sais pas si on peut parler d’une tendance avec 10 titres.

    MELT527
    La lecture est une invitation à l'oisiveté ; l'oisiveté, la mère de tous les vices. Donc, la lecture est un vice. J'étais très vicieux. Robert Brisebois

11 sujets de 31 à 41 (sur un total de 41)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.