Share This Post

Approfondissements / George R. R. Martin / La série TV

George R. R. Martin et la série Game of Thrones : le vrai du faux

Benioff et Weiss entourent GRR Martin (Emmy Awards).

Après avoir décrypté le vrai du faux concernant les annonces liées à TWOW, la Garde de Nuit vous propose aujourd’hui de revenir sur les déclarations de George R. R. Martin en lien avec la série Game of Thrones. On lit beaucoup de choses concernant son rapport à l’adaptation de sa saga, et concernant les éléments d’intrigue qu’il aurait (ou non) confiés aux showrunners de la série. Certains faits sont vrais, d’autres très extrapolés… et d’autres complètement faux. La Garde de Nuit vous propose de faire le point ici sur les faits avérés.

La série et la fin de la saga

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter également l’article suivant : Des lecteurs et des spoilers..

La série et les livres auront une fin similaire : VRAI et FAUX

George R. R. Martin a révélé des éléments de la fin de la saga aux showrunners de la série. Mais le chemin pour arriver jusqu’à la fin sera nécessairement différent : seuls certains éléments ont été révélés, et les deux supports ont énormément divergé (par exemple des personnages morts dans la série auront une influence majeure sur la suite des livres). De facto, certains éléments de la fin de la série seront les mêmes dans les livres, mais d’autres seront très différents.

J’entends les gens demander : comment tout finit ? La fin est-elle la même que celle de la série ? Différente ?
Et bien… oui. Et non. Et oui. Et non. Et oui. Et non. Et oui.

George R.R. Martin, Not a Blog, 20 mai 2019

GRRM a révélé trois moments-clés de l’intrigue aux showrunners de la série : VRAI

Les showrunners l’ont confirmé à plusieurs reprises : trois moments-clés de l’intrigue, des « holy sh– moments » qui devraient surprendre le spectateur, leur ont été révélé. Nous vous les dévoilons rapidement, cliquez à vos risques et périls :

Spoiler:

  • La mort de Shôren : compte tenu de la personnalité et de l’évolution du Stannis des livres, il semble peu probable qu’il sacrifie sa fille dans le même contexte que dans la série, mais, a priori, Shôren n’a pas une espérance de vie très longue dans les livres non plus, et George a confirmé dans les bonus du Blu-Ray qu’il envisage un sacrifice de la jeune princesse à R’hllor par son père et la prêtresse rouge.
  • La signification du surnom « Hodor » : les scénaristes l’ont confirmé dans un making-of de l’épisode « The Door », le nom d’« Hodor » dérive de la phrase « hold the door ». Les circonstances amenant à cette révélation seront peut-être légèrement différentes de celles de la série, mais il est probable qu’il faille préparer les mouchoirs pour cette scène.
  • Un événement qui se passe en saison 8… les paris sont ouverts. Beaucoup de rumeurs et de spéculations courent, en particulier autour du futur de Bran, mais aucune confirmation officielle n’a été donnée.

L’occupant final du Trône de Fer de la série sera le même dans les livres : PROBABLEMENT VRAI

Si vous n’avez pas encore vu la fin de la série et ne voulez rien savoir de l’occupant final du Trône de Fer, passez votre chemin 😉

Spoiler:

L’acteur Isaac Hempstead Wright, qui incarne le personnage de Bran et les scénaristes David Benioff et Dan Weiss (dans les bonus DVD de la saison 8) l’affirment : George R. R. Martin avait indiqué aux showrunners que Bran deviendrait roi. On ne sait pas si cette révélation est liée aux trois « holy sh– moments » dont nous parlions au point précédent, ou s’il s’agit d’une information supplémentaire qui a été donnée par Martin, mais tous sont en tous cas affirmatifs.

Les créateurs David [Benioff] et Dan [Weiss] m’ont dit que George R. R. Martin avait deux choses planifiées pour Bran, et qu’il s’agissait de la révélation du nom d’Hodor, et qu’il deviendrait roi. C’est exceptionnel pour moi d’être directement impliqué dans un arc qui fait partie de la vision de George. C’était une façon vraiment agréable de conclure l’aventure.

Interview d’Isaac Hempstead Wright, Making of Thrones, 29 mai 2019

La série aura un impact sur des intrigues du livre : FAUX

George R. R. Martin l’a dit à plusieurs reprises : la réaction des gens aux intrigues de la série, et notamment à la fin de la série, n’aura aucun impact sur ses livres. Il suit un cap et n’entend pas en changer à cause de la série télé.

Interrogé sur l’éventualité que la fin de la série télé – qui a reçu des réactions mitigées de la part des fans mais aussi des critiques – affecte sa propre fin, il est affirmatif. « Non, il n’y aura aucun impact. Cela ne change rien du tout… Comme le dit Rick Nelson dans « Garden Party », l’une de mes chansons préférées, vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, donc vous devez vous plaire à vous-même. »

Interview de GRRM, 18 août 2019, The Guardian

On peut toutefois noter que par le passé, Martin avait tout de même indiqué que le jeu d’acteur de Natalia Tena (qui joue le personnage d’Osha dans la série) avait en partie influencé la vision qu’il a désormais du personnage.

La seule actrice qui m’a vraiment fait repenser un personnage est Natalia Tena dans le rôle d’Osha. Elle est plus jeune, plus attirante et plus dynamique que je n’avais initialement écrit le personnage. Et, lorsqu’Osha reviendra dans l’histoire, comme je l’espère, je vais assurément en tenir compte. A part ça, je ne sais pas. Il y a peut-être une sorte d’influence inconsciente, mais je ne pense pas que l’influence de la série sera un facteur majeur dans mon écriture.

Interview de GRRM, Collider, 2011

GRRM a critiqué la fin de la série : FAUX

Méfiez-vous de ce que vous lisez… Ces derniers mois, pléthore d’articles nous expliquent que, comme les fans, « L’auteur des livres, George R. R Martin, est déçu et traumatisé par cette fin bâclée ». Mais George R. R. Martin ne s’est en fait jamais exprimé publiquement pour critiquer la fin de la série. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas lui poser de question sur la fin de la série en elle-même : il se garde bien de s’exprimer publiquement sur le sujet. Il a plutôt tendance a louer le travail des scénaristes et de tous ceux qui ont travaillé sur l’ensemble de la série. Quand on l’interroge sur le sujet, il parle de l’incroyable expérience qu’a représentée pour lui la série, dans sa totalité.

La séparation m’apporte une si douce mélancolie… C’était merveilleux de partager ce moment avec tous les amis que j’ai rencontrés au cours de l’aventure, mais il y avait aussi un sentiment doux-amer à cette occasion, sachant que ce serait la dernière fois que nous serions tous ensemble. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ma participation à TWILIGHT ZONE et à BEAUTY AND THE BEAST dans les années 80. Je vois encore certains des scénaristes et acteurs que j’ai rencontrés sur ces séries de temps en temps, mais il y en a d’autres que j’ai complètement perdu de vue. C’est ce qui se passe à la télévision et au cinéma. Aurai-je encore un jour la chance de travailler avec certains de ces incroyables talents qui m’ont aidé à donner vie à mes livres ? On ne sait jamais…

George R. R. Martin, Not a Blog, 02 octobre 2019

La plupart des articles qui parlent de réactions de Martin à la fin de la série sont en fait des raccourcis ou sur-interprétations de propos que l’auteur a tenus concernant son regret de ne pas avoir vu la série adapter tous ses arcs et faire plus de saisons. Il s’est exprimé à plusieurs reprises sur le fait qu’il aurait aimé voir au moins une saison supplémentaire de la série, car il y avait largement assez de substance pour tenir un peu plus longtemps.

« J’aimerais que nous ayons quelques saisons de plus « , a-t-il dit à Rolling Stone pendant la diffusion de la dernière saison. « Mais je comprends. Dave et Dan vont continuer à faire d’autres choses, et je suis sûr que certains des acteurs étaient engagés pour sept ou huit ans, et qu’ils aimeraient partir jouer d’autres rôles. Tout cela est normal et juste. Je ne suis pas en colère ou quelque chose comme ça, mais il y a un peu de nostalgie en moi.

Article de winteriscoming.net, 01 octobre 2019

GRRM s’en est pris aux fans déçus de la fin de la saga : FAUX

Certains articles ont affirmé que George R. R. Martin avait violemment critiqué la réaction des fans déçus de la fin de la saga qui ont lancé une pétition afin de faire refaire la saison 8. Là aussi, il s’agit d’une sur-interprétation de propos que l’auteur a tenus. L’auteur n’a jamais cité explicitement la pétition. Il déplore en revanche de façon générale les évolutions qu’a provoqué Internet au sein des fandoms, mais sans le lier à la série Game of Thrones (rappelons que’il se prend quotidiennement des insultes sur les réseaux sociaux concernant l’écriture de TWOW..).

L’Internet est toxique d’une façon autre que ne l’étaient à l’époque la vieille culture des fanzines et les fandoms – les fans de bandes dessinées, les fans de science-fiction. Oui, il y avait des désaccords, des querelles, mais rien à voir avec la folie que l’on voit sur Internet… La culture des fandoms ne se fondait pas sur l’anonymat, le moyen de s’exprimer du lâche.

Résumé d’une interview réalisée dans le cadre du podcast Maltin on Movies, 28 juin 2019

Les théories de fans

Certains fans ont deviné des éléments d’intrigue, et cela aura un impact sur la suite des livres : FAUX

George R. R. Martin évite les sites de fans (tels que le nôtre ^^) afin de ne pas être perturbé par le fait que certains fans peuvent deviner des éléments d’intrigue à venir. Il ne veut pas changer le cap de sa boussole et ne changera pas ses intrigues, même si certains en ont deviné des éléments.

« Internet affecte tout cela à un point inédit jusqu’alors », raconte Martin à EW lorsqu’on l’interroge sur la réaction des fans à la dernière saison. « Comme les parents de Jon Snow. Il y avait des indices préliminaires sur [qui étaient les parents de Snow] dans les livres, mais seulement un lecteur sur 100 les a réunis. Et avant Internet, c’était bien – pour 99 lecteurs sur 100, quand les parents de Jon Snow seront révélés, la réaction aurait été :  » Oh, c’est un sacré rebondissement ! « . Mais à l’ère d’Internet, même si seulement une personne sur 100 découvre le fin mot de l’histoire, ensuite cette personne l’affiche en ligne et les 99 autres le lisent et se disent : « Oh, c’est logique ». Soudain, le rebondissement que vous construisez patiemment est divulgué à tous. Et il y a une tentation de le changer [dans les livres à venir] – « Oh mon Dieu, c’est foutu, il faut que je trouve quelque chose de différent. » Mais ce n’est pas bien. Parce que vous avez planifié une certaine fin et que si vous changez soudainement de direction juste parce que quelqu’un l’a compris, ou parce qu’il n’aime pas ça, alors ça fout en l’air la structure entière. Donc non, je ne lis pas les sites des fans. Je veux écrire le livre que j’ai toujours voulu écrire. Et quand il sortira, les lecteurs peuvent l’aimer ou ne pas l’aimer.

Interview de GRRM, 15 juillet 2019, EW

GRRM a confirmé que Jon était bien le fils de Rhaegar et Lyanna : Plutôt VRAI

GRRM n’a jamais explicitement confirmé cette information. Cependant, il a précisé que, lorsqu’il a rencontré les showrunners pour la première fois, il leur a demandé s’ils savaient qui était la mère de Jon Snow, et ils le savaient. Donc, sauf à supposer que Benioff et Weiss aient sciemment introduit dans la série une réponse différente de celle des livres, alors qu’ils avaient correctement deviné cette dernière (hypothèse quand même peu probable), on peut considérer qu’indirectement, GRRM a bien confirmé que Jon était le fils de Rhaegar et Lyanna.

Pour en savoir plus sur les indices qui ont mené à la théorie des parents de Jon, voir cet article : De la parenté de Jon Snow.

Implication de GRRM dans le développement de la série

GRRM a été très impliqué dans le développement de la série : FAUX depuis la saison 4

Par contrat, George R. R. Martin avait le droit d’écrire un épisode par saison, ce qu’il a fait jusqu’à la saison 4. Chaque épisode, alors que c’était une adaptation de ses propres écrits, lui prenait près d’un mois de travail, le temps de reprendre son ouvrage dans les livres et de le réadapter au canon de la série et aux exigences de son format. Après la saison 4, avec l’effet papillon, les différences entre livres et série étaient devenues très importantes, il ne s’agissait plus simplement d’adapter son travail mais de créer des scènes, et il a décidé de ne pas poursuivre, car un épisode lui aurait demandé un travail de minimum deux mois.
Donc, depuis 2014, George R. R. Martin n’est plus impliqué dans le développement de la série.

La série a eu un impact sur le rythme d’écriture de Martin : VRAI

George R. R. Martin ne le cache pas : la série a été un frein dans l’écriture de ses romans. Le fait que la série rattrape ses romans lui a causé beaucoup de stress, ce qui l’a beaucoup ralenti dans son écriture. Aujourd’hui, avec la fin de la série, la pression est moindre.

« Il y a eu quelques années où, si j’avais pu terminer le livre, j’aurais pu rester en avance par rapport à la série télévisée pendant encore quelques années, et le stress était énorme, dit-il. Je ne pense pas que c’était très bon pour moi, parce que la chose même qui aurait dû m’accélérer m’a en fait ralenti. Tous les jours, je m’asseyais pour écrire, et même si j’avais une bonne journée – et une bonne journée pour moi, c’est trois ou quatre pages – je me sentais mal parce que je pensais : « Mon Dieu, je dois finir le livre. Je n’ai écrit que quatre pages alors que j’aurais dû en écrire 40 ». Mais le fait d’avoir la fin de la série est libérateur, parce que je suis à mon propre rythme maintenant. J’ai de bons et de mauvais jours, et le stress est bien moindre, même s’il est encore présent… »

Interview de GRRM, 18 août 2019, The Guardian

GRRM est très impliqué dans le développement des préquels : PLUTÔT FAUX

En 2016, alors que Game of Thrones remporte un franc succès mondial, l’idée de faire une série préquelle émerge. George R. R. Martin est invité par HBO à proposer plusieurs pistes de travail. Plusieurs projets émergent. Deux en particulier seront portés par la chaîne :

  • Bloodmoon

En juin 2018, HBO a commandé le pilote d’un préquel, connu sous le nom de travail « Bloodmoon », dirigé par Jane Goldman, dont le tournage s’est achevé durant l’été 2019. Ce projet sera finalement abandonné en octobre 2019 après un pilote jugé décevant par la chaîne.

Concernant ce projet, Martin a eu des contacts avec HBO et avec les futurs showrunners, bien entendu, mais il n’a été que très peu impliqué au delà de ces discussions informelles. Contrairement aux débuts de Game of Thrones, où il participa aux castings et scénarisa un épisode par saison, il se consacre désormais à l’écriture et laisse les séries prendre leur essor sans lui.

La série portée par Jane se déroule environ 5000 ans avant les événements de Game of Thrones. D’une certaine façon, la série de Jane se fonde sur huit phrases prises au hasard et éparpillées dans les livres ! Elle a énormément apporté au projet.

Nous nous sommes rencontrés à Santa Fe à deux reprises et à Los Angeles, nous avons eu de longues discussions sur la série avant qu’elle ne commence le travail, mais elle n’a reçu que de rares petits jalons en chemin pour la série. Elle amène beaucoup sur la table.

Interview de GRRM, août 2019, Joe.ie

En revanche, il faut souligner le fait qu’Elio M. García Jr. et Linda Antonsson, – webmasters de westeros.org, le plus gros site de fans anglophone sur la saga, et co-auteurs, avec G.R.R. Martin de l’encylopédie Les Origines de la saga – étaient consultants sur Bloodmoon .

  • House of the Dragon

En octobre 2019, alors que la chaîne HBO abandonne le projet Bloodmoon, elle commande dans le même temps 10 épisodes de la série House of the Dragon (commande directe sans passer par une commande de pilote).

Si Martin était peu impliqué sur le précédent projet, il semble plus proche de ce projet-ci. House of the Dragon est le premier projet qu’il a envisagé et présenté à HBO à l’été 2016 et le projet lui tient à cœur. Il exprime même sur son blog son envie d’écrire un épisode par saison comme il l’a fait jusqu’à la saison 4 sur Game of Thrones. Il ne se lancera toutefois pas dans ce projet avant d’avoir fini l’écriture de The Winds of Winter… Mais il semble clair qu’il est plus impliqué dans ce projet que dans Bloodmoon.

Son implication n’est toutefois pas toujours directe, mais elle passe avant tout par l’intermédiaire de son assistante éditoriale, Ti Mikkel. Celle-ci travaille depuis des mois en collaboration avec Ryan Condal (le showrunner de la série), Wes Tooke (qui était auparavant le bras droit de Ryan Condal sur la série Colony) et Claire Kiechel (qui a précédemment travaillé en tant que scénariste sur les séries The OA et Watchmen) sur la série. Ensemble, ils ont activement contribué à l’écriture des premiers scénarios du pilote et de la « bible » de la série (le document qui pose les bases et l’univers de la série et en définit les orientations futures).

GRRM a énormément de projets sur le feu : PLUTÔT VRAI

Beaucoup le lui reprochent : George R. R. Martin a tendance à s’éparpiller. On ne peut nier qu’il est partie prenante dans de nombreux projets.

En temps que producteur, j’ai cinq séries en développement avec la chaîne HBO (dont certaines n’ont rien à voir de près ou de loin avec le monde de Westeros), deux avec Hulu, et une avec History Channel. Je suis associé à un certain nombre de projets de long-métrages, certains basés sur mes propres histoires et livres, d’autres basés sur des créations d’autres auteurs. Il y a ces courts-métrages que j’espère faire, qui seront l’adaptation d’histoires que je considère comme des classiques, écrites par l’un des auteurs les plus brillants, créatifs et originaux que notre genre ait connu. J’ai été consultant sur un jeu vidéo tout droit venu du Japon. Et en plus, il y a Meow Wolf [Une installation artistique qui abrite des projets, des installations temporaires et des expériences immersives à Santa Fe. George R. R. Martin en est le « Chief World Builder« , l’architecte du monde en chef]…

George R. R. Martin, Not a Blog, 20 mai 2019

Gardons toutefois en tête que Martin est rarement directement à la manœuvre (il a toute une équipe autour de lui, et a par ailleurs un contrat d’exclusivité avec HBO et ne peut travailler directement sur d’autres projets audiovisuels)… et surtout : c’est son mode de fonctionnement ! Il n’aime pas être coincé dans un seul et unique projet et aime papillonner d’un projet à l’autre…

Conclusion

Nous espérons avoir répondu à la plupart des questions concernant George R. R. Martin et les adaptations télévisuelles de ses écrits. On ne saurait trop vous recommander de vous méfier des informations que vous trouvez sur Internet à ce sujet. Beaucoup de ses propos sont sortis de leur contexte et sur-interprétés. N’hésitez pas à conseiller cet article à tous vos amis qui vous tiendront le même genre de propos !

2 Comments

  1. Excellent article qui permet de remettre tout à jour les infos au sujet de la relation entre Martin et l’univers des séries (soyons large entre GoT-Bloodmood-HotD). J’ajouterai pour la dernière rubrique sur les projets de Martin qu’il a donné un ordre de travail pour ses romans à venir en juillet/aout dernier : 1/ Les Vents de l’Hiver (logique), 2/ Dunk et l’Oeuf 4 (il a même dit qu’elle était terminée me semble-t-il), 3/ Un Rêve de Printemps, 4/ Dunk et l’Oeuf 5, 5/ Blood and Fire (comme il l’aime tant l’appeler). C’est chouette d’avoir un auteur qui voit aussi loin dans ses projets 🙂

Leave a Reply