Bataille de Cendregué

De La Garde de Nuit
Révision datée du 31 août 2018 à 14:33 par Le Malandrin (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Cendregué
V.O. Battle of Ashford
Informations
Guerre Rébellion de Robert Baratheon
Date 282
Lieu Cendregué
Belligérants
Belligérants Baratheon
Baratheon
Tyrell
Tyrell
Vassaux et alliés Tarly
Forces en présence
Armées Armée des terres de l'Orage Armée du Bief
Commandants Robert Baratheon Mace Tyrell
Randyll Tarly
Origine des armées Terres de l'Orage Bief
Conclusion
Résultat Victoire de l'avant garde de lord Randyll Tarly
Blessure et fuite de Robert Baratheon vers Pierremoûtier

La bataille de Cendregué est une bataille du début de la rébellion de Robert Baratheon. Elle se situe peu après les trois batailles de Lestival lors desquelles Robert Baratheon avait défait successivement les lord Cafferen, Fell et Grandison[1].

Contexte[modifier]

Après ses victoires à Lestival, Robert Baratheon se trouve isolé dans les terres de l'Orage de ses deux seuls alliés, lord Eddard Stark et lord Jon Arryn, qui doivent probablement à ce moment opérer leur jonction dans le Conflans et négocier une alliance avec lord Hoster Tully de Vivesaigues[N 1]. Robert se trouve donc piégé entre les forces du Bief, de Dorne et des terres de la Couronne.
Après avoir laissé le commandement de la maigre garnison d'Accalmie à son jeune frère Stannis, Robert fait mouvement vers Cendregué dans le Bief. Ce mouvement peut s'expliquer par la nécessité de protéger les frontières des terres de l'Orage en portant directement les affrontements sur celles de ses adversaires[N 2].

Déroulement de la bataille[modifier]

Il semble que Robert Baratheon est en train d'assaillir les remparts de Cendregué quand il est pris à revers par l'avant-garde de lord Mace Tyrell conduite par lord Randyll Tarly. Lors de la bataille qui suit, lord Cafferen est tué par lord Tarly (qui envoie ensuite sa tête au roi Aerys II Targaryen)[1]. Dans l'autre camp, ser Quentin Tyrell, cousin de lord Tyrell, trouve également la mort[2]. L'armée de Robert est défaite, et lui-même est sérieusement blessé[N 3]. Le corps principal de l'armée Tyrell ne semble pas avoir été engagé directement dans l'affrontement, les forces de Robert ayant été débandées par l'avant-garde de lord Tarly[3].

Conséquences[modifier]

Alors que Robert Baratheon, blessé, et les restes de son armée font retraite vers Pierremoûtier, leur poursuite est menée par lord Jon Connington, la nouvelle Main du Roi nommée après la disgrâce de lord Owen Merryweather. Lord Mace Tyrell et son armée reçoivent l'ordre de faire mouvement vers Accalmie et d'assiéger la place. La bataille de Cendregué constitue donc une victoire mitigée pour les loyalistes, Robert Baratheon étant en fuite, mais toujours vivant, surtout au regard des événements qui ont suivi. En effet, la poursuite de Robert se solde par une défaite loyaliste à la bataille des Cloches de Pierremoûtier, et le siège d'Accalmie dure ensuite près d'un an en vain. La bataille constitue aussi le seul fait d'armes notable de lord Mace Tyrell et qu'il aime à rappeler[4]. Cependant, cette victoire ne peut pas vraiment lui être attribuée, car elle est surtout due à l'avant-garde menée par lord Randyll Tarly[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Sinon ce dernier n'aurait pas autorisé la présence de leurs armées sur ses terres. De plus il a participé à la bataille des Cloches qui fait suite à cette bataille.
  2. La suite des événements peut aussi suggérer que Robert cherchait à rejoindre les forces de ses alliés dans le Conflans.
  3. Robert se cache à Pierremoûtier pour s'y faire soigner (cf. A Storm of Swords, Chapitre 30, Arya), ce qui implique qu'il ait été sérieusement blessé à Cendregué, ou dans la retraite qui a suivi.

Références[modifier]

Iconesword.png
Iconesword.png
Rébellion de Robert Baratheon
Voir l'article principal
Premières batailles Renforcement de la rébellion Dénouement du conflit
Prise de Goëville Bataille de Cendregué Bataille du Trident
Batailles de Lestival Siège d'Accalmie Sac de Port-Réal
Bataille des Cloches Prise de Peyredragon