Prise de Goëville

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Prise de Goëville
V.O. Taking of Gulltown
Informations
Guerre Rébellion de Robert Baratheon
Date 282
Lieu Goëville
Belligérants
Belligérants Arryn Targaryen
Arryn Targaryen
Vassaux
et alliés
Baratheon Grafton Corbray
Forces en présence
Armées Armée rebelle Armée loyaliste
Commandants Jon Arryn
Robert Baratheon
Marq Grafton ?
Origine
des armées
Val d'Arryn Goëville
Conclusion
Pertes Marq Grafton
Résultat Victoire des rebelles
ralliement des Corbray à la rébellion

La prise de Goëville est l'une des premières batailles importantes de la rébellion de Robert Baratheon. Elle se déroula à Goëville, dans le Val d'Arryn en l'an 282[1].

Contexte[modifier]

Lord Jon Arryn des Eyrié refuse de se conformer à l'ordre du roi des Sept Couronnes Aerys II Targaryen d'assassiner ses deux pupilles, Eddard Stark de Winterfell et Robert Baratheon d'Accalmie. Il entre en rébellion ouverte contre le roi et convoque son ban[2]. Plusieurs de ses vassaux restent cependant loyaux à la maison Targaryen, dont Goëville et les Grafton[1], ainsi apparemment que la maison Corbray[3]. Le Val d'Arryn sombre dans la guerre[4]. .

Eddard Stark quitte le Val pour retourner à Winterfell et convoquer le ban du Nord. Il se rend jusqu'aux Doigts, puis traverse la Morsure et échoue à Dolcesœur dans l'archipel des Trois Sœurs[1]. Pendant ce temps, Jon Arryn et Robert Baratheon mènent les forces rebelles contre les loyalistes du Val

Déroulement[modifier]

Jon Arryn et Robert Baratheon mènent leur ost contre les loyalistes de Goëville. D'après la rumeur, Robert est le premier des assaillants à parvenir sur les remparts, où il tue de sa main Marq Grafton. Goëville tombe aux mains des rebelles et les loyalistes survivants se rendent[1].

Conséquences[modifier]

La position des rebelles dans le Val d'Arryn est consolidée. La maison Corbray se joint désormais à eux[3]. Peu après la bataille, Robert Baratheon retourne dans son fief des terres de l'Orage, Accalmie, où il peut convoquer son ban[5].

La nouvelle de cette victoire arrive à Brisants, siège de la maison Borrell, où Eddard Stark a été capturé. Le seigneur de la maison, père de Godric Borrell, entrevoit dans cette victoire la possibilité que les rebelles remportent la guerre. Plutôt que de prendre parti pour l'un ou l'autre des camps dans l'espoir d'une récompense, il choisit prudemment de rester neutre et de laisser lord Stark poursuivre sa route[1].

Notes et références[modifier]

Iconesword.png
Iconesword.png
Rébellion de Robert Baratheon
Voir l'article principal
Premières batailles Renforcement de la rébellion Dénouement du conflit
Prise de Goëville Bataille de Cendregué Bataille du Trident
Batailles de Lestival Siège d'Accalmie Sac de Port-Réal
Bataille des Cloches Prise de Peyredragon