Lorent Marpheux

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Lorent Marpheux
Identité
V.O. Lorent Marbrand
Statut
Rang Chevalier
Titres frère juré de la Garde Royale
frère juré de la Garde Régine
Lord Commandant de la Garde Régine
Décès 130 (Culpucier)
Blasons
Lorent faisait partie de la maison Marpheux Lorent faisait partie de la Garde Royale, puis de la Garde Régine
Lord Commandant de la Garde Régine
Steffon Sombrelyn Glendon Lebon

Ser Lorent Marpheux était un frère juré de la Garde Royale à la fin du règne de Viserys I Targaryen, qui prit le parti de la reine Rhaenyra Targaryen lors du conflit de succession connu sous le nom de Danse des Dragons. Il fit partie de sa Garde Régine, dont il fut un temps le lord Commandant[1].

Au cours de la Danse des Dragons[modifier]

À la mort du roi, Lorent se trouve à Peyredragon avec la princesse Rhaenyra Targaryen et son frère juré ser Erryk Cargyll[1]. Ils sont rejoints par ser Steffon Sombrelyn,ce qui porte le nombre des gardes de la reine à trois.

Après le décès de Ser Erryk Cargyll contre son frère Arryk puis celui de ser Steffon Sombrelyn durant la Semaison rouge, Lorent Marpheux reste le seul membre de la Garde Régine de Rhaenyra. Après la chute de Port-Réal, il est officiellement nommé Lord Commandant de la Garde Régine, et reçoit pour ordre de recruter six autres chevaliers pour reformer son ordre[2].

Après les Trahisons de Chutebourg, Lorent Marpheux confie à la reine sa méfiance envers les semences de dragon Addam Velaryon et Orties, et lui recommande de les faire arrêter.

Lors du soulèvement de Port-Réal, il mène une centaine de chevaliers et d'hommes d'armes dans Culpucier, mais seulement seize en reviennent, dont ser Glendon Lebon qui ramène son corps et lui succède à la tête de la Garde[1].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 La Princesse et la Reine.
  2. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.