Garde Régine

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Blason de la Garde Royale

V.O. : the Queensguard

La Garde Régine[N 1] est le nom que prend la Garde Royale, lorsqu'elle est au service d'une reine qui règne sur les Sept Couronnes et monte sur le trône de fer[1]. Toutefois, depuis le Grand Conseil de 101 et la Danse des Dragons, il semble assez largement admis dans les Sept Couronnes qu'une femme ne peut ni régner, ni transmettre ses droits à ses enfants[2]. De fait, la Garde Régine n'a existé que sous l’éphémère règne de la prétendante Rhaenyra Targaryen, pendant la Danse des Dragons[1]. Elle est toutefois recréée dans la saga par Daenerys Targaryen, après la mort de Khal Drogo[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Garde Royale.

Histoire

Lorsque éclate le conflit de succession connu sous le nom de Danse des Dragons, la Garde Royale se fracture. Le lord Commandant de la Garde Royale, ser Criston Cole, soutient les prétentions d'Aegon II Targaryen, contre Rhaenyra, fille aîné et héritière désignée du précédent roi des Sept Couronnes, Viserys Ier Targaryen. Les autres chevaliers de la Garde Royale choisissent alors des camps différents : Erryk Cargyll et Lorent Marpheux, qui sont à Peyredragon, soutiennent Rhaenyra, alors que Arryk Cargyll, Rickard Thorne et Willis Fell, qui sont à Port-Réal, soutiennent Aegon. Seul Steffon Sombrelyn prend le risque, la veille du couronnement d'Aegon II, de changer de camp : il s'enfuit de Port-Réal pour Peyredragon, emmenant avec lui la couronne portée par les rois Jaehaerys Ier Targaryen et Viserys Ier Targaryen[N 2][4].

Rhaenyra fait de ser Steffon Sombrelyn le premier lord Commandant de sa Garde Régine, composée uniquement de ser Erryk Cargyll et ser Lorent Marpheux. Cette même année 129, ser Erryk Cargyll est tué par son propre frère, ser Arryk de la Garde Royale d'Aegon II Targaryen, infiltré à Peyredragon pour accomplir quelque basse besogne pour le compte de son roi. Ser Steffon Sombrelyn périt lui-aussi quelques temps plus tard, brûlé lors de sa tentative de monter le dragon Fumée-des-Mers au cours de la Semaison rouge[5].

Après la prise de Port-Réal en l'an 130 par les partisans de la reine Rhaenyra Targaryen, celle-ci nomme le dernier chevalier de sa Garde Régine, ser Lorent Marpheux, comme second lord Commandant. Elle le charge de trouver six preux chevaliers, qui deviendront ses nouveaux frères jurés[6].

Lors du soulèvement de Port-Réal quelques lunes plus tard, ser Lorent Marpheux meurt en tentant de réprimer les émeutiers de Culpucier. Ser Glendon Lebon, récemment entré dans la Garde Régine, ramène son corps au Donjon Rouge pour le préserver des sévices. Le lendemain, au cours du Dernier Jour de règne de Rhaenyra, la reine le récompense en faisant de lui le troisième lord Commandant de la Garde Régine. Toutefois, il n'occupe cette fonction qu'une journée : le soir même, des émeutes plus terribles encore éclate dans tout Port-Réal et Fossedragon est mis à sac. Le prince de Peyredragon Joffrey Velaryon désobéit à sa mère et s'enfuit sur Syrax pour aller porter secours à son propre dragon, Tyraxès. Il est poursuivit par les Sept qui Chevauchèrent, dont notamment trois membres de la Garde Régine : Glendon Lebon, Harrold Sombre et Loreth Lansdale. Ayant retrouvé le corps du prince mort dans une ruelle de Culpucier, la troupe de la reine tente de récupérer son corps, mais un émeutier met le feu à la cape de ser Glendon Lebon, qui périt brûlé.

Acculée, la reine Rhaenyra fuit dès le lendemain Port-Réal pour regagner Peyredragon avec les quatre dernier frères-jurés de sa Garde Régine. Ser Lyonel Bentley est tué lors d'une attaque, menée par des hommes en rupture de ban sur la route de Sombreval, ne laissant à Rhaenyra que trois chevaliers de la Garde Régine pour la protéger jusqu'à Peyredragon : Harrold Sombre, Adrian Rougefort et Loreth Lansdale. Arrivés à Peyredragon, la garnison de la forteresse, ayant abandonné le parti de Rhaenyra, met à mort ses trois protecteurs[7].

Membres connus de la Garde Régine de Rhaenyra Targaryen

Blason Nom Période Informations
Sombrelyn Ser Steffon Sombrelyn 129 - 129 Frère juré de la Garde Royale de Viserys Ier Targaryen. Il rejoint Rhaenyra à la mort de Viserys et devient le premier lord Commandant de la Garde Régine. Il meurt en tentant de monter le dragon Fumée-des-Mers lors de la Semaison rouge.
Cargyll ser Erryk Cargyll 129 - 129 Frère juré de la Garde Royale de Viserys Ier Targaryen et bouclier lige de la princesse Rhaenyra Targaryen pendant plusieurs années. Il lui reste fidèle après la mort de Viserys Ier et fait donc partie de la Garde Régine. Il meurt, tué par son frère jumeau, ser Arryk Cargyll, lorsque ce dernier tente de s'infiltrer à Peyredragon.
Marpheux ser Lorent Marpheux 129 - 130 Frère juré de la Garde Royale de Viserys Ier Targaryen, présent à Peyredragon à la mort du roi. Il est nommé second lord Commandant de la Garde Régine après que les partisans de Rhaenyra ont pris Port-Réal. Rhaenyra le charge de désigner six frères jurés pour servir à ses côtés. Il meurt lors du soulèvement de la ville.
Garde Régine ser Glendon Lebon 130 - 130 Frère juré de la Garde Régine, qui devient son troisième lord Commandant quelques temps plus tard. Il meurt au lendemain de sa nomination, lors de la Chevauchée des Sept.
Garde Régine ser Lyonel Bentley 130 - 130 Frère juré de la Garde Régine. Il meurt lors de la fuite de la reine vers Peyredragon, tué lors d'une attaque menée par des hommes en rupture de ban.
Garde Régine ser Harrold Sombre 130 - 130 Frère juré de la Garde Régine, ancien écuyer de ser Steffon Sombrelyn et un des Sept qui Chevauchèrent. Il meurt tué par traîtrise par les hommes de la garnison de Peyredragon.
Garde Régine ser Loreth Lansdale 130 - 130 Frère juré de la Garde Régine et un des Sept qui Chevauchèrent. Il meurt tué par traîtrise par les hommes de la garnison de Peyredragon.
Rougefort ser Adrian Rougefort 130 - 130 Frère juré de la Garde Régine. Il meurt tué par traîtrise par les hommes de la garnison de Peyredragon.

La Garde Régine dans la saga

Dans AGOT

A la mort de son époux, Khal Drogo, Daenerys Targaryen nomme ser Jorah Mormont « le premier de sa Garde Régine »[3][N 3].

Dans ACOK

En tant que sangs-coureurs de Daenerys Targaryen, les Dothraki Jhogo, Aggo et Rakharo sont considérés comme appartenant à sa Garde Régine[8].

Dans ASOS

L'ancien gladiateur eunuque Belwas le Fort, en tant que protecteur de Daenerys Targaryen est considéré comme appartenant à sa Garde Régine[9]. L'eunuque est accompagné d'un vieil écuyer venu de Westeros, Arstan Barbe-Blanche. Lorsque sa véritable identité est révélée, celui-ci dénonce également la trahison passée de Jorah Mormont[10]. Daenerys décide finalement de garder le premier à son service et de bannir le second[11].

Dans AFFC

Ser Barristan Selmy, ancien frère-juré de la Garde Royale d'Aerys II Targaryen et lord Commandant de celle-ci sous le règne de Robert Baratheon, est considéré comme appartenant à la Garde Régine de la reine Daenerys Targaryen[12].

Dans ADWD

Ser Barristan Selmy est nommé lord Commandant de la Garde Régine par la reine Daenerys Targaryen[13][14]. Selon la coutume de la Garde Royale, il apparaît à ses côtés drapé dans un manteau blanc[15].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Parfois appelé aussi Garde de la Reine.
  2. Cette couronne étant celle des deux rois précédents, elle permet à Rhaenyra de s'attribuer un symbole royal de la dynastie Targaryen.
  3. Bien que ce titre de « premier de sa Garde Régine » semble perdurer dans l'esprit de Daenerys, il ne s'agit pas d'un titre officiel, comparable à celui de lord Commandant. Il signifie juste que ser Jorah est le premier protecteur de Daenerys et le premier à avoir intégré sa Garde Régine.

Références

  1. 1,0 et 1,1 La Princesse et la Reine.
  2. Les origines de la saga, Jaehaerys I.
  3. 3,0 et 3,1 A Game of Thrones, Chapitre 73, Daenerys.
  4. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  5. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  7. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  8. Appendices ACOK.
  9. Appendices ASOS.
  10. A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys.
  11. A Storm of Swords, Chapitre 72, Daenerys.
  12. Appendices AFFC.
  13. Appendices ADWD.
  14. A Dance with Dragons, Chapitre 03, Daenerys.
  15. A Dance with Dragons, Chapitre 24, Daenerys.