[DOH6] Tour 4 : Justice

Forums Les jeux et les tournois [DOH] Dans l’Ombre de la Harpie [DOH6] Tour 4 : Justice

Ce sujet a 30 réponses, 15 participants et a été mis à jour par  Odeon, il y a 3 jours et 5 heures.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 31)
  • Auteur
    Messages
  • #35639

    Grendel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 471

    Les Conseillers ont jusqu’au mercredi 08 août à 20h00 pour annoncer les noms des 3 accusés. Au-delà de ce délai, la Reine Daenerys n’hésitera pas à s’en remettre à la volonté des Dieux pour désigner les accusés.

    https://zupimages.net/up/18/25/11bd.jpg

    #35674

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1369
    Au petit matin, après sa prière, He’rr Gra’ymarz quitta la pyramide et se dirigea vers la plaza. Nest’hor l’arrêta soudain « Mais… vous ne vous préoccupez pas de ce qui s’est passé dans votre quartier ? ». Le Conseiller répliqua du tac au tac « Il y a eu des morts et on ne m’a pas mis au courant ? »
    Nest’hor bredouilla « euh non mais il y a eu une tentative, tout de même. Endofly a failli être tué ». Le Conseiller n’était pas mécontent de la (relative) tranquillité de son quartier et répondit « Oui, failli. Alors que le Sénéchal est mort. Ne t’avise pas de m’empêcher d’aller aider Owen Ry s’il a besoin de moi en ce jour tragique. Méfie toi ! Car, quand on parle du Sénéchal, je veux être mis au parfum »
     
    Le Conseiller tourna les talons et se dirigea calmement vers la plaza. Il se dit que Roumi pourrait très bien gérer seul la regrettable mort d’Aerolys, Bête d’Airain, dans son quartier. Non, c’est vraiment sur la plaza qu’on avait besoin de plus de monde.
    conseil.doh6[at]gmail.com

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #35765

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 200

    Ayant laissé mon trésor sur Essos, je suis une âme tourmentée incapable de trouver le repos. Ne pouvant revenir à la vie tout seul, si quelqu’un parmis les dieux avait la gentillesse de lire le nécronomicon pour que je puisse revenir en tant que zombie vengeur…^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par  Raff-Tout-Miel.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #35773

    Hohenry
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    Le conseiller Owen Ry avait convoqué une réunion exceptionnelle dans les appartements de feu le Sénéchal Raff-Tout-Miel. C’était en effet la première fois qu’un grand maître était assassiné par la Harpie, alors que le chaos était en train de se répandre dans Meereen. En effet, la folie avait envahi les casernes et les bêtes d’airain rendait désormais un culte à ce légume si commun qu’était la carotte. On ne pouvait toutefois pas leur en vouloir de douter des dieux de Meereen En effet, l’exécution par DroZo des représentants de la Banque de Fer avait provoqué une grave crise économique. Les banquiers de Meereen exigeaient que la Couronne restitue la totalité des sommes empruntées. Pour rembourser , on envisageait même de détruire la grande statue d’éléphant pour vendre les joyaux qui la composait. Ajouté à cela la nouvelle grâce verte alcoolique qui risquait à tout moment de se noyer dans la piscine du temple et vous aviez une panique généralisée dans tout Meereen .
    C’était à lui, le conseille Owen Ry, grand mécène de tous les talents de Meereen, d’apaiser la population, à l’aide d’un discours adressé à toute la nation.

    «Citoyens de Meereen, bonjour! Depuis plusieurs semaines déjà, des terroristes se faisant appeler les fils de la Harpie mettent notre belle ville à feu et à sang. Plus personne ici ne se sent en sécurité. Mais qu’est-il arrivé à notre belle ville, où nous pouvions rire à la taverne du Slaak tout en dégustant un délicieux fœtus de chien? Que deviendrons-nous?
    Eh bien, je vous le dit, j’ai, moi-même, une confiance absolue que si tous font leurs devoirs, si rien n’est négligé et que les meilleures dispositions sont prises, comme elles le sont en ce moment, que nous allons nous montrer une fois de plus capables de défendre notre ville natale, de traverser la tempête de la guerre, et de survivre à la menace de la Harpie, si nécessaire pendant des années, si nécessaire seuls.
    De toute façon, c’est ce que nous allons essayer de faire. C’est la décision du conseil de Sa Majesté — de chaque homme qui le constitue. C’est la volonté de la pyramide et de la nation.
    Même si de grandes parties de Meereen et plusieurs vieux et réputés citoyens sont tombés ou risquent de tomber sous l’emprise de la Harpie et de tous les autres instruments du régime harpiste, nous ne faiblirons et n’échouerons pas.
    Nous irons jusqu’au bout, nous nous battrons dans la Baie des Serfs, nous nous battrons sur les mers et les océans, nous nous battrons avec toujours plus de confiance ainsi qu’une force grandissante dans les airs grâce aux dragons, nous défendrons notre ville, quel qu’en soit le coût, nous nous battrons dans le dédale, nous nous battrons dans les arènes, nous nous battrons dans la plaza, nous nous battrons dans la grande pyramide ; nous ne nous rendrons jamais, et même si, bien que je n’y croie pas un seul instant, cette ville ou une grande partie de cette ville était asservie et affamée, alors l’Empire au-delà des mers de notre reine bien-aimée, armé et gardé par la force targaryenne, continuerait de lutter, jusqu’à ce que, quand DroZo le voudra, Westeros , avec tout son pouvoir et sa puissance, vienne secourir et libérer l’Ancienne Meereen. »
    Le conseiller Owen Ry se leva, ovationné comme d’habitude par l’ensemble de son auditoire. Un badaud se leva et cria :
    « Owen Ry président! »
    Le conseiller se tourna vers le badaud.
    «Comme c’est gentil de votre part! Malheureusement, il s’agit également d’un acte de trahison envers notre Reine Daenerys. Vous serez donc immédiatement éviscéré sur la place publique. Bonne journée! »
    Owen Ry quitta la résidence de l’ancien Sénéchal satisfait. Encore une fois, sa présence lumineuse avait su apporter la paix en cette Meereen troublée.

    [Hors RP : pour être clair, il ne s’agit pas d’une accusation. C’est juste que plus le jeu avance, plus je me rends compte que j’aime faire exécuter des gens. Merci DOH de m’avoir rendu psychopathe! ]

    #35781

    Sandrenal
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 193

    [Hors RP : pour être clair, il ne s’agit pas d’une accusation. C’est juste que plus le jeu avance, plus je me rends compte que j’aime faire exécuter des gens. Merci DOH de m’avoir rendu psychopathe! ]

    A qui le dis-tu… A ce sujet,

    Le Grand-Maitre Sandrenal, justice de la Reine demande officiellement au Conseil la mise à mort sans procès de toutes les bêtes d’airain stationnées sur la Plaza ainsi que la mise à la question du Crâne-Ras et ce en rétribution du meurtre du Sénéchal.

    #35784

    Hohenry
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    A qui le dis-tu… A ce sujet, Le Grand-Maitre Sandrenal, justice de la Reine demande officiellement au Conseil la mise à mort sans procès de toutes les bêtes d’airain stationnées sur la Plaza ainsi que la mise à la question du Crâne-Ras et ce en rétribution du meurtre du Sénéchal.

    Mise à mort c’est peut-être un peu fort… Peut-être plus corvée de nettoyage de la piscine des Grâces?

    #35851

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1369

    Hohenry, c’est à la fois Marat, Robespierre et Saint-Just… 😀

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #35864

    Babar des Bois
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 965

    Pour rembourser , on envisageait même de détruire la grande statue d’éléphant pour vendre les joyaux qui la composait.

    Keuwa ? Ttention hein, la Skahazadhan peut aussi déborder et inonder la ville (et n’épargnera que ceux qui m’offrent des trucs pas déjà morts – les noyés ça marche, je prends)

    Tss tss, ces petits humains, franchement, ils ont un cadeau divin, et ils veulent le démonter pour des préoccupations aussi viles que leur survie, tsss tsss

    #35866

    Thistle
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 347

    Mise à mort c’est peut-être un peu fort… Peut-être plus corvée de nettoyage de la piscine des Grâces?

    Hic.

    Révéré Conseiller Owen Ry,
    Si vous me permettez cette requête, je vous saurai gré de bien vouloir consentir à tenir éloignée cette racaille de mon Lo’fht. Certains Grands Maîtres, vivants et passés, semblent leur prêter de malveillantes intentions et j’accepte bien humblement de me fier à leur jugement.

    Bien pompeusement,

    L’honorable Grâce Verte

    Trop Dark. Trop Piou. #teamcorbeauxerrants

    #35916

    Roumi
    • Frère Juré
    • Posts : 82

    Roumi était inquiet. Malgré leurs efforts, les conseillers n’étaient pas encore parvenu à endiguer les vagues de meurtres qui déferlaient jours après jours sur la ville. Pire encore, ces meurtres devenaient de plus en plus violents et odieux, allant même jusqu’à faire passer des messages à travers eux. C’est justement dans les arènes, là même où il se trouvait lors du derniers meurtre, que c’était produit l’étrange assassinat d’Aerolys.

    Après plusieurs jours d’enquête, les Conseillers avaient tout de même identifié plusieurs suspects, et il était temps d’agir, avant que la ville toute entière ne soit submergée. Quentyn Tully faisait partie de cette liste de suspect, il allait donc devoir s’expliquer devant la justice de Meereen.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 jours et 13 heures par  Roumi.
    #35923

    Anarkour
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 11

    Le vieil Anar’kond’ha, qui profite d’une paisible retraite dans les murs de la Pyramide, sorti légèrement de sa léthargie en entendant le menu : shhh shhh shhh ça va sentir bon la truite fumée ici !

    Et c’est son plat préféré !! ;-p

    #35943

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1369
    Le conseiller He’rr Gra’ymarz était encore en dehors du quartier qui lui avait été affecté. Certes, pour faire plaisir à Nest’hor (dixit ce dernier quand il en avait parlé à son ami Bhur’mha), il était allé dans le dédale après sa prière quotidienne. Il y était même resté assez longtemps avant de se rendre aux arènes. Là, il parla avec le Conseiller et les Grands Maîtres des lieux puis aux personnes plus communes. Ensuite, il passa un temps assez long avec ses papiers, à prendre des notes, raturer, recommencer…
    Enfin, il quitta les lieux, monta sur une estrade et s’adressa à la foule
     
    « Peuple de Meereen ! Tu supportes sans faillir ces assassinats, tu veux qu’ils s’arrêtent. Et malgré la clairvoyance de tes choix, la détermination de ta volonté, appuyées par la bienveillance de notre reine, tu dois encore subir les actes immondes de ces factieux sournois. Hélas pour eux, une Grâce, bénie des Dieux (qu’ils en soient remerciés) a survécu à leur attaque. Elle a pu parler aux Conseillers pour les aider dans leur enquête et éradiquer la menace terroriste. Et c’est avec la plus grande stupéfaction que nous avons appris que sa collègue, la Grâce Çay Lez Th (Céleste) avait pris part à ce forfait. Que dis-je… cette interloupe !!!!
     
    Pour ce forfait et pour les précédents, nous te demandons, ô peuple de Meereen de juger la Grâce Çay Lez Th, Puissent les Dieux guider tes choix vers la justice et la paix »
     
    Après avoir laissé le brouhaha de la foule s’atténuer, le Conseiller retourna dans sa pyramide
    conseil.doh6[at]gmail.com

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #35948

    Hohenry
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    Le conseiller Owen Ry, qui se tenait juste derrière le conseiller He’rr Gra’ymarz, prit la parole.

    « Mais ce n’est pas tout! La vile Çay Lez Th n’était pas la seule impliquée dans cette tentative de meurtre. Après avoir eu le courage de sortir de sous son lit, et après être également sortie de son mutisme ordinaire, la grâce Endofly nous nous a également révélé que Yannik a également essayé d’attenter à ses jours. Que le couperet de la justice tombe sur cette bête d’airain maléfique, et sur sa complice grâce et sur cet horrible grand maître!»

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 jours et 10 heures par  Hohenry.
    #35978

    Céleste
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 37

    Deux gardes venaient à sa rencontre, Çay Lez Th leur sourit. Ils lui ont toujours été loyaux et fidèles, des qualités rares chez les humains. Ils la traitaient telle une déesse incarnée, le respect était mutuel, elle les aimait tellement…

    « Vous avez été accusés par le conseiller He’rr Gra’ymarz pour la tentative de meurtre sur la Grâce Endofly. Suivez-nous jusqu’à votre cellule sans faire d’histoire ou nous utiliserons la force. »

    Elle perdit son sourire en entendant ces mots. Disciplinée, elle les suivit. Sur le trajet, elle tentait de comprendre ce qui était entrain de se passer :

    « Je vous en prie mes amis, je ne suis pas un assassin, vous le savez. Pourquoi moi ? Et c’est qui la Grâce Endofly ? Jamais vu de ma vie.
    – Elle avait fait voeux de silence et a peur du soleil. C’est pour cela que vous ne la connaissez pas.
    – Ouais c’est bien ça, repondit l’autre. Et même qu’elle a rompu ses voeux pour nommer ses assassins.
    – On n’est pas dans une de vos soirées « Meereen: The Masquerade », vous savez très bien ce que vous avez fait, dit-il d’un ton accusateur.

    Mais je n’ai rien fait, pensa-t-elle. C’était un cauchemar mais elle devait garder la tête haute et affronter son destin pour son Dieu. Tandis qu’ils la bousculaient avec brutalité pour la jeter en cellule, elle cria « N’écrivez pas dans votre Cévé de merde que vous avez travaillé chez Çay Lez Th, bande de malpropres ! »

    Ça lui faisait un bien fou d’être grossière, elle continua en chantonnant :

    « Çay Lez Th, la Grâce
    C’était un rêve à réaliser
    Avec un personnel de merde
    Qui l’a foutue dans la merde
    Çay Lez Th, la Grâce
    C’était un rêve a réaliser
    Avec un personnel à chier
    Qui l’a vraiment trop fait chier »

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 jours et 7 heures par  Céleste.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 jours et 7 heures par  Céleste.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #35991

    Jean Neige
    • Pas Trouillard
    • Posts : 691

    « Çay Lez Th, la Grâce
    C’était un rêve à réaliser
    Avec un personnel de merde
    Qui l’a foutue dans la merde
    Çay Lez Th, la Grâce
    C’était un rêve a réaliser
    Avec un personnel à chier
    Qui l’a vraiment trop fait chier »

    Jeanne zo Ige entendit un refrain entraînant en patrouillant non loin du temple des Grâces, là où une accusée était en plein état d’arrestation.

    « Quelle grossièreté… Bande de malpropres ! »
    « Bande de malproooopres ! », reprirent trois grâces passant par là.

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #36007

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 200

    Raff-Tout-Miel n’était plus Sénéchal, il était fantôme. Les Had’myn n’avaient pas voulu de lui car il ne méritait pas d’accéder au paradis des dieux, à la taverne de Geoffrey, et aux fontaines divines, il était beaucoup trop vil. Il faisait les  cent pas dans le cimetière à errer entre les tombes.

    Il passa devant la sienne. C’était un très joli mausolée, avec des colonnades. Quelqu’un avait disposé un ours en peluche et un pot de miel pour rappeler à tous la gentillesse infinie de Rafford.

    « Ci-gît notre bien aimé Sénéchal, décédé, dans l’exercice de ses fonctions. Tour 1 -Tour 4. »

    Il se rappelait sa prise de fonction, une grâce s’était alors moquée de lui. « Tu ne tiendras jamais jusqu’en Septembre! » avait hurlé Blackghost.

    Rafford passa devant la tombe de celle-ci.

    « A notre soeur Blackghost. Elle avait des visions de l’avenir, un carreau l’a eue dans l’oeil. Tour 1 -Tour 2« 

    Il sourit. « Bah… merci d’être passé devant »

    Les bêtes d’airain avait érigé une statue de deux mètres de hauteur au centre du cimetière. Une carotte faite dans du barral blanc avec un visage de gravé, avec en dessous le nom du sculpteur M.J. GRENDEL. Un autre fantôme était à proximité, la bête d’airain au masque de carotte! Il avait l’air content de son effigie, mais s’évanouit aussitôt dès qu’il aperçut Raff . « Mon Dieu, un fantôme! » cria-t-il avant de disparaître.

    Rafford continua son chemin. Il passa sous un bosquet de pins et réfléchit longuement. Il avait laissé en plan son trésor et ne pouvait le récupérer en restant dans un état immatériel, il avait besoin des restes de son corps en décomposition! Cela aurait fait de lui un zombie mais sa requête aux Had’myns n’avait pas encore abouti. Il allait devoir patienter. Il continua sa route en profitant de l’air frais de la nuit.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #36055

    DonCelmar
    • Pas Trouillard
    • Posts : 591

    Peuchère, Rafford! Tu me fais de la peine!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 16 heures par  DonCelmar.

    Il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con, que l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.

    #36121

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 200

    Lol, c’en est inspiré, tu retrouves tes classiques^^

    Les hommes de Gregor Clegane pillent et volent, ce qui induit aussi que ce sont des gros radins qui amassent…^^

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #36169

    Céleste
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 37

    Cela faisait plusieurs heures que la Grâce Cay Lez Th occupait sa cellule. À la lueur d’une bougie, elle apportait les dernières retouches à ses sculptures en bois. Elle n’avait pas de quoi les peindre mais son Dieu n’était pas si superficiel, il lui pardonnerait ce manquement. Elle déposa, sur un autel improvisé, les deux sculptures représentant la Sainte Mouche et le Cube du Destin. Elle prierait plus tard, les gardes faisaient trop de bruits et ne cessaient de se disputer. Elle percevait les intonations passionnées mais à peine les mots :

    « … Endofly n’existe pas… complot… Hohenry a acheté mon poids en concentré de tomates… personne ne l’a jamais vue… receleur de carottes… double identité… la Grâce est innocente… du faux sang… triple identité… bains de minuit… les Dieux nous puniront… n’a jamais participé à la vie de Meereen… interloupe… »

    Elle était las de toute cette agitation, mais tout de même reconnaissante du traitement de faveur qu’elle recevait en conséquence.
    La Grâce décida de s’éloigner vers le fond de sa cellule, la bougie à la main, à la recherche d’un peu de paix auditive. Sur les murs on pouvait voir des gribouillis qui transpiraient la folie à l’état pur :

    « The cake is a lie
    The cake is a lie
    The cake is a lie
    The cake is a lie
    The cake is a lie »

    Des cubes dessinés un peu partout, des coeurs, une inscriptions mystérieuse signée du nom de Lady Morwen :

    « À lire la tête à l’envers : assassins »

    Étrangement, Çay Lez Th s’exécuta, elle avait été danseuse-acrobate dans une autre vie, le résultat obtenu était… incompréhensible. Cependant, elle remarqua une pierre branlante, et après l’avoir retirée, elle découvrit un grimoire ainsi qu’une carte poisseuse d’un liquide sucré.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 4 heures par  Céleste.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 4 heures par  Céleste.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #36313

    Quentyn Tully
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    Le grand maître Thulyz pénétra, menotté et escorté, dans le tribunal. Plutôt que l’humiliation qu’aurait normalement dû ressentir un homme de son rang en pareilles circonstances, c’était un autre sentiment qui dominait. Il était vrai que pareilles précautions, qui visaient sans doute à rassurer une population rendue nerveuse par les derniers assassinats, étaient excessives, mais c’était avant tout une fâcheuse impression de déjà-vu qui prenait l’accusé. Oui… il s’était déjà trouvé en pareille posture, mais c’était longtemps auparavant… presque dans une autre vie… dans une autre cité en tout cas, qu’il avait dû quitter face à l’opprobre et au poids du passé. C’était à Meereen qu’il avait pu trouver refuge, avant de s’y faire une position confortable à la faveur de l’arrivée au pouvoir d’une donzelle armée et bien plus escortée qu’il n’était lui-même à ce moment-là. Il avait pu devenir grand-maître, une des positions les plus élevées de la ville, presque par hasard.

    L’heure n’était toutefois pas à songer au passé, car il se tenait là, au milieu du tribunal agité par la vindicte populaire, face aux trois conseillers, qui le présidaient et qui allaient juger Thulyz. Celui-ci, pris par surprise lors de son arrestation, avait eu une journée et deux nuits en cellule pour se remettre de ses émotions, et se présentait devant la cour avec le cœur léger de celui qui n’a rien sur la conscience et qui n’a rien à prouver, mais non sans une relative appréhension. Après que le conseiller Roumi ait énoncé les chefs d’accusation, qui consistaient essentiellement en l’appartenance à la secte des Fils de la Harpie et en la participation à divers degrés à des assassinats, quelques instants furent laissés au suspect pour commenter les faits qui lui étaient reprochés. Thulyz jeta un coup d’œil vers son avocat, qui semblait plus soucieux d’éviter les projectiles venant de l’assistance que de son client, puis dit quelques mots :

    « Je vous remercie de me laisser la parole, Votre Honneur. Respectables conseillers, je comprends l’exigence de faire justice suite à ces affreux assassinats, et de n’écarter aucune piste pour mieux découvrir la vérité, mais pour être tout à fait franc, je ne saisis pas bien le motif de ma présence en ces lieux, devant vous. Quel intérêt aurais-je eu à prendre les armes contre notre Reine bien-aimée ? Je ne suis arrivé dans cette grande et glorieuse cité que récemment, et je dois une ascension rapide autant qu’inattendue au renversement de l’ordre des choses ancien qui vient de se produire. Sachant cela, quel intérêt aurais-je à prêter la main à la restauration de la hiérarchie sociale à peine disparue ? J’y perdrais assurément tout ! Je ne crois d’ailleurs pas que ceux qui soutiennent la « Harpie », comme tout le monde semble s’accorder à l’appeler, ait une grande affection pour les personnes telles que moi, qui ne peuvent se targuer d’une ascendance meereenienne ancienne pour asseoir leur prétention à de hautes responsabilités. Il est vrai que je me suis fait connaître à Elyria pour des motifs d’opposition politique, que j’étais là-bas fort engagé, et je ne serais pas étonné de savoir que des bruits concernant mes actions là-bas soient arrivés jusqu’ici. Cependant, aussi infamantes et sombres puissent-elles être, ce ne sont là que des rumeurs sans fondement, et rien n’a pu être démontré concernant mon implication dans les troubles qu’a pu connaître Elyria il y a de cela deux ans maintenant. Même les autorités locales ont dû le reconnaître et me relâcher, face à l’absence de rapport réellement incriminant, et je n’ai de toute façon pas connaissance de quelconques accords d’extradition ou de coopération judiciaire entre Elyria et Meereen. En ce qui concerne l’ensemble des accusations précises que vous venez de détailler, je pense pouvoir laisser mon avocat démontrer que j’étais dans l’impossibilité matérielle d’accomplir la plupart des exactions que vous avez énumérées, car j’ai déjà bien assez parlé. »

    Ces derniers mots furent sans doute difficilement audibles des juges, car la foule avait repris ses vociférations de plus belle pour faire connaître sa soif de vengeance.

    #36386

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 969

    L’Had’Myn Nymph’adorah ne descendait que rarement sur Terre. Elle trouvait les humains puantes, et leur air vicié lui donnait un teint verdâtre qui jurait avec ses jolis atours bleu pervenche.
    Mais selon ses collègues du Phan’té’hon, il y avait de l’action, en ce moment. On ne parlait que de ça au bar des Had’Myn : des meurtres, et des exécution. Voilà qui la mettait en joie. Le sang qui coule à flot, ça vous remet de la couleur aux joues, vous pouvez même vous balader dans les rues de Meereen avec une jolie peau ! Elle décida donc d’aller voir cela de plus près.

    Elle était un peu vexée toutefois : des meurtres et des exécutions, c’est bien beau, mais où diable étaient les autels en son honneur ? Pas une seule exécution n’avait été faite en son nom (où alors ils avaient raté leur rituel parce qu’elle n’avait rien entendu de là haut…). Et ces meurtres de la Harpie : pas un seul message à sa gloire écrit dans le sang des victimes ! Un petit « I <3 Nymph’adorah" écrit avec des intestins, ça l'aurait pourtant mise en joie. On ne pouvait vraiment pas compter sur les humains je vous jure !
    Rien que d'y penser, elle était agacée. Le tonnerre retentit. Apparemment une terrasse s'effondra dans le coin. Bon...

    Elle se rendit d'abord à la caserne. Ses collègues lui avaient dit qu'on exécutaient ceux qui avaient beaucoup de cailloux contre eux. Elle espérait beaucoup de cailloux.
    Elle s'approcha de la première urne : Quentyn Tully... mhhh une bonne truite grillée... elle espérait un beau brasier pour celui là. Elle trouva trois pierres dans son urne : Lynnesis, Ereksen, Ordwyn.
    Puis vint Celeste... elle avait déjà entendu ce nom quelque part... une ex de Bab’har il lui semblait... une noyade rituelle dans la fontaine aux éléphants serait du meilleur effet ! Elle trouva trois pierres dans son urne : Kendalch, Corondar, No One.
    Enfin l'urne de Yannik. Alors lui, il méritait une mort vraiment sanglante à cause de son homonyme qui avait fait une chanson "ces soirées-là" que braillait régulièrement la chorale de Dro’Zo ! Elle espérait un beau spectacle ! Dans son urne, encore 3 pierres : Jean Neige, Odeon, DonCelmar.

    Elle se rendit ensuite au temple des grâces et refit la manipulation. Dans l'urne de la truite, il n'y avait rien. Pour Celeste, une pierre : Ezor. Et pour Yannik, 4 pierres : Thistle, Aube, Alca, Lestival (toi même tu sais pourquoi)

    Enfin, dans la grande pyramide : Dans l'urne de la truite, toujours rien. Mince apparemment la truite grillée ça serait pour une prochaine fois. Pour Celeste, 4 pierres : Merlefou, Arya Montana, Roumi, R.Graymarch. Ca lui apprendra à vivre sans Bab’har ! A mort !!!! Et pour Yannik, 3 pierres : Quentyn Tully, Sandrenal, Hohenry ! On va finir ensembles toi et moi, pensa-t-elle d'un air mauvais... Ecartelé, un membre en haut... en bas... à gauche... à droite...

    ~~ Always ~~

    #36394

    Céleste
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 37

    Le Requiem avait commencé, on venait la chercher, elle fit une dernière requête:
    « Déposez ce grimoire au Temple des Grâces. Ne l’ouvrez surtout pas, vous perdriez votre santé mentale, seules les Grâces sont immunisées à tant de folie. »

    Elle observa longuement la carte poisseuse, puis repris sans la quitter du regard :
    « Quant à cette carte, bénie par le nectar des Dieux, sa place réside dans le quartier du Dédale, ceux qui prierons nos Déesses seront récompensés. »

    Elle était sereine et prête à affronter son destin.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #36397

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 200

    Un tableau d’affichage orne la fontaine de l’Elephant. On peut y lire:

    Petites annonces:

    Cherche gourou et sacrifié à offrir en rituel à la gloire de l’Had’Myn Nymph’adorah pour retrouver un corps et assouvir ma vengeance. Laisser une lettre sur la tombe du Sénéchal si intéressé^^

    (Il n’est pas question d’une remise en jeu, je ne fais pas de la lèche à ce point 🙂 )

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #36407

    Sandrenal
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 193

    Pas une seule exécution n’avait été faite en son nom (où alors ils avaient raté leur rituel parce qu’elle n’avait rien entendu de là haut…)

    On y travaille, on y travaille.

    On va finir ensembles toi et moi, pensa-t-elle d’un air mauvais… Ecartelé, un membre en haut… en bas… à gauche… à droite…

    A ce niveau-là, c’est du teasing de haut vol, presque de la télépathie puisque ça fait 2 jours que je pense à écarteler les condamnés de ce tour-ci…

    « Maître, le peuple a parlé. Comme vous l’aviez prévu, la Grâce Cay Lez Th et la bête d’airain Yannick sont condamnées à mort. Le grand maître Thulyz est épargné par la vindicte populaire. »

    Le Grand-Maître Sandrenal ne savait quoi penser de cette dernière information. D’un côté il était soulagé par solidarité de classe mais de l’autre il ne pouvait s’empêcher d’être déçu. Il avait concocté à tout hasard une exécution spectaculaire pour un Grand-Maître qu’il aurait aimé mettre en œuvre.

    « Bien cousin, il est temps de diffuser la proclamation. Notre travail de demain sera dédié à l’Had’Myn Nymph’adorah. »

    Avis à la population

    Tous les Grand-Maîtres, Grâces et Bêtes d’airain sont convoquées demain dans la journée sur la place Deg’rève pour l’exécution des condamnés Cay Lez Th et Yannick. Constatant que Meeren s’enfonce dans l’impiété, la journée de demain sera dédiée à l’Had’Myn Nymph’adorah. Aucune absence ne sera tolérée, pour quelque raison que ce soit. Tout réfractaire sera considéré comme insultant les Dieux de Meeren et sera traité comme tel (c’est-à-dire qu’il ira s’expliquer devant eux directement).

    Grand-Maître Sandrenal, Justice de la Reine

    #36421

    Grendel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 471

    Le peuple a parlé, Yannick et Celeste quittent donc les intrigues de Meereen.

    https://zupimages.net/up/18/25/11bd.jpg

    #36462

    Sandrenal
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 193

    Le Grand-Maître Sandrenal était arrivé de bonne heure place Deg’rève pour veiller en personne à la bonne organisation des exécutions. Il fit venir 8 chevaux des écuries des Corbeaux Tornades, fit installer un périmètre de sécurité pour que les chevaux puissent manœuvrer en toute sérénité et fit construire un autel à 2 étages pour l’Had’Myn Nymph’adorah.

    Une fois les préparatifs achevés et toute la population arrivée, le Grand-Maître prit la parole.

    « Peuple de Meeren, la monstruosité de la Harpie ne connaît plus aucune limite. En assassinant et en corrompant des Grâces, la Harpie insulte les Dieux, ce dont elle ne tardera pas à répondre directement devant eux. Mais en tuant le Sénéchal, c’est à l’ordre social de Meereen qu’elle s’attaque. Meereen repose depuis sa fondation sur les Grands-Maîtres. Ce sont les Grands-Maîtres qui ont fait la grandeur de cette cité, sans eux Meereen ne serait rien. Le Conseil a cependant décidé de ne pas punir les meurtriers du Sénéchal mais les responsables de la tentative de meurtre contre la Grâce Endofly. Choix que vous avez entériné. Alors que je méditais pour trouver le châtiment le plus appropriée, l’Had’Myn Nymph’adorah m’est apparu et m’a suggéré l’écartèlement. Pour remercier la déesse de son infinie sagesse, j’ai décidé que les victimes d’aujourd’hui lui seraient offertes en offrande.

    Mais ce n’est pas tout. Depuis que j’ai pris mes fonctions, je ne cesse de vous répéter que le sang des condamnés que j’exécute est sur vos mains à tous. Or, il semblerait que ce message n’ait pas été compris. J’entends des rumeurs m’accusant d’être un meurtrier, un sadique sans cœur. Puisque les mots ne suffisent pas à faire rentrer le message, nous allons passer aux actes. Vous êtes tous familiers avec la technique de l’écartèlement. Chaque membre du condamné est attaché à une corde reliée à un cheval (ou à un éléphant comme à Volantis mais aujourd’hui nous devrons nous contenter de chevaux). Normalement, les assistants du bourreau font avancer les chevaux. Mais aujourd’hui, il n’y aura pas d’assistants. C’est vous qui remplirez ce rôle ! »

    En savourant les mines effarées de l’assistance, le Grand-Maître fit signe aux immaculés d’attacher Cay Lez Th et Yannick aux chevaux. Une fois la manœuvre terminée, le Grand-Maître désigna les heureux élus.

    « Pour l’exécution de la bête d’airain Yannick, les chevaux seront montés par 4 bêtes d’airain qui étaient stationnées sur la Plaza lors de l’exécution du Sénéchal afin de punir leur négligence : Jeanne zo Ige, Doncel mo Mar, Khorondhaar et Iroh’ksen. Pour l’exécution de la Grâce Cay Lez Th, les chevaux seront gérés par 4 Grâces, par ordre d’ancienneté : Lez’ Tivalh, Heu’ zo Hore, Oka han Jiji et Brun Wo Love (je précise que la Grâce Verte et Endofly sont exemptées). Il est temps que tout Meereen s’investisse dans l’exécution des traîtres.

    [Interlude sanglant s’achevant avec le démembrement de Cay Lez Th et Yannick.]

    Le Grand-Maître Sandrenal contempla satisfait le résultat de son travail et donna ses dernières consignes.

    « L’autel est à 2 étages pour une raison. Veuillez disposer les membres et la tête de Yannick sur l’étage inférieur et ceux de Cay Lez Th sur l’étage inférieur. Que cet autel nous rappelle les bienfaits de la hiérarchie. Ah et posez la plaque sur l’autel également. »

    La plaque était un remerciement à la déesse :

    « Les traîtres à Meereen Cay Lez Th et Yannick sont offerts à l’Had’Myn Nymph’adorah en remerciement pour la protection qu’elle nous accorde. Puisse-t-elle guider notre bras vengeur dans notre traque de la Harpie. »

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 16 heures par  Sandrenal.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 16 heures par  Sandrenal.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 16 heures par  Sandrenal.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 16 heures par  Sandrenal.
    #36465

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1369

    (à force, mes yeux saignent de voir que tu oublies toujours un « e » dans « MeerEEn »… 6 fois dans le message ci-dessus
    Aussi et là c’est mon opinion perso, mollo sur le gore car dans le passé, c’est aller vers la surenchère et ça ne profite pas au jeu, ni à l’ambiance sur le forum 😉 )

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #36467

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 969

    Nymph’adorah regardait le spectacle de là-haut. « Ah bah c’est pas trop tôt, ça c’est un vrai spectacle ! »

    ~~ Always ~~

    #36473

    Sandrenal
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 193

    (à force, mes yeux saignent de voir que tu oublies toujours un « e » dans « MeerEEn »… 6 fois dans le message ci-dessus

    C’est modifié, toutes mes excuses.

    Aussi et là c’est mon opinion perso, mollo sur le gore car dans le passé, c’est aller vers la surenchère et ça ne profite pas au jeu, ni à l’ambiance sur le forum 😉 )

    Normalement, les exécutions d’aujourd’hui devraient être les plus sanglantes. J’ai prévu des modes plus propres pour les prochains tours (si j’y survis bien sûr).

    #36490

    Céleste
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 37

    Çay Lez Th faisait partie dorénavant du monde bleu. Elle avait été tuée par le feu du dragon ou par l’eau de la fontaine des éléphants. Le feu purificateur ou le baptême par l’eau ? Elle ne savait plus trop. Cela n’avait plus d’importance, elle était émerveillée par tant de beauté, les couleurs était vives et vibrantes. Jusqu’à la nuit des temps, elle flotterait et danserait à la gloire des Déesses et des Dieux. Elle participerait certainement à la chorale céleste et chanterait une ancienne chanson du folklore meereenien.

    Avant de se joindre au buffet divin, elle souhaitait consoler celui dont la tristesse et les prières avaient percé le voile. Merci pour ton poème mon ami, pensa-t-elle avec reconnaissance. Et voici les mots de Louise que j’aurais dû prononcer lors du Requiem, mais tu étais absent :

    « Ce matin là je n’étais pas encore une créature de la nuit et je vis mon dernier levé de soleil. Je m’en souviens parfaitement et cependant je ne me rappelle aucune aurore avant celle-ci. Je comtemplais toute la magnificence de l’aube pour la dernière fois comme si s’eut été la première. Puis je fis mes adieux à la lumière du soleil et me disposais à devenir ce que je suis devenue. « 

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 31)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.