AGOT 42 – Jon V

Ce sujet a 17 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Liloo75, il y a 3 jours et 11 heures.

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #139471

    Yfos
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 230

    AGOT 42 – Jon V
    Au fil des pages – liste des sujets

    AGOT 41, Catelyn VII AGOT 43, Tyrion VI

    Trois parties à nouveau :

    – la titularisation de certains bleus,

    – un moment de réflexion solitaire de Jon,

    – son intervention en faveur de Sam.

    Mais également la présentation du rôle des trois ordres.

    Un moment de fête : une titularisation méritée ?

    C’est Alliser Thorne qui l’annonce : de nouvelles recrues arrivant, il faut leur laisser de la place et certains membres du groupe ont été jugés aptes à devenir frère de la garde de nuit. Pas par lui, en tous cas, du moins à ce qu’il dit.

    C’est pourtant lui qui en juge selon mestre Aemon

    «  notre lord commandant a remis l’entraînement entre les mains de Ser Alliser Thorne et ce dernier seul décide si les recrues sont prêtes ou non à prononcer leur vœux »

    Cela paraît quand même étonnant.

    Est-ce que toutes les recrues subissent l’entraînement ou seulement ceux qui n’ont pas démontré leur compétence dans un domaine ou un autre ? Je trouverais étonnant que Donal Noye, forgeron (ce qui est une compétence prisée) manchot, Jeor Mormont, Janos Slynt soient passés par cette étape.

    En outre, la Garde de Nuit comprend, en plus des patrouilleurs qui, seuls osent chevaucher au-delà, ratisser la forêt hantée, les hauteurs glaciales, affronter les géants, les sauvageons, les monstrueux ours blancs :

    – le corps du Génie qui inclut les maçons, les charpentiers, les sapeurs, les bûcherons et chargés maintenant de colmater les failles après avoir équarri et charrié les blocs de glace nécessaires à sa construction (comment, ce n’est pas Brandon le Bâtisseur qui l’a construit avec la seule aide des Enfants de la Forêt ?

    – le corps des Intendants, chasseurs, fermiers, chargés de dresser les chevaux, traire les vaches, cuisiner, coudre, convoyer la nourriture, …

    Tous doivent savoir se battre en cas de coup dur mais ce n’est pas leur fonction principale. Beaucoup plus tard, Jon réinstaurera l’entraînement pour l’intendance, preuve que, une fois passées les « classes », les compétences militaires sont perdues de vue pour certains.

    Alors, pourquoi demander à Alliser Thorne de juger qui est apte ou pas et, a priori, uniquement en fonction des compétences militaires alors que d’autres qualités sont utiles pour la Garde ? Un charpentier de métier croupirait indéfiniment parmi les recrues parce que pas doué aux armes ?

    Peut-être parce que la décision n’est pas basée que sur ce critère ? En tous cas Rast et Cuger qui ne paraissent pas plus mauvais au combat que les autres mais ne se sont pas intégrés au groupe ne sont pas promus en même temps qu’eux.

    Est-ce que l’objectif (bien caché) de Alliser Thorne est de souder des recrues venant d’horizons très divers ? Visiblement, même a posteriori, les frères ne lui sont pas reconnaissants de son action comme on pourra le constater lors d’une certaine élection.

    Même à cette occasion il ne daigne par leur donner leurs vrais noms mais uniquement leurs surnoms. Étonnante, cette volonté de se faire détester de tous ses frères puisque tous (ou quasi tous, il me semble que l’on croise des exceptions parmi ceux l’ayant intégrée adulte) passent par ses mains.

    Il explique aux heureux élus ce que Benjen a déjà dit à Jon

    « vous puez le vert et l’été »

    ce n’est pas faux mais l’avertissement aurait peut-être été plus efficace dit autrement.

    De par leur réaction, on voit que certains sont en effet encore très jeunes, notamment, quand ils ne prennent en compte que les patrouilleurs

    D’autres novices sont plus mûrs. Halder, qui a travaillé dans une carrière se voit dans le génie et certains approuvent.

    Tous sont persuadés que Jon, qui est le meilleur cavalier et le meilleur bretteur sera nommé patrouilleur. Sam le voit même comme chef des patrouilleurs, comme l’était son oncle. Jon s’insurge une première fois de la journée contre l’idée que son oncle soit mort.

    Repas de fête : c’est vraiment un beau menu mais le rutabaga et les fanes de navet n’apparaîtraient pas comme festifs dans la plupart des repas décrits dans les romans, même si ce sont des légumes très bons et parfaitement comestibles. Pour une fois, pas d’alcool mentionné dans ce banquet : peut-être que l’outre de vin est considérée comme suffisante ? Même sur son déclin, la Garde de Nuit peut encore fournir de bons repas, mais sans excès à ses membres. On comprend pourquoi elle peut être considérée comme une bonne solution pour des gamins orphelins.

    Jon quitte prématurément le repas, après que Dareon a, lui aussi, présenté son oncle Benjen comme mort. Cependant, ce n’est pas cela qui l’inquiète vu qu’il est persuadé que Benjen est encore vivant (ou veut s’en persuader), mais la pensée de Sam qui va se retrouver sans personne pour le défendre. Les autres l’ont oublié, considèrent qu’ils ont fait ce qu’ils pouvaient, lui se préoccupe de tous les membres de son groupe.

    Un moment d’introspection

    Cette inquiétude qui lui rappelle sa propre séparation d’avec sa famille le pousse à s’isoler et à quitter le château avec Fantôme.

    Fantôme le quittant, il se retrouve même seul, sous la lumière de la lune.

    Dans le chapitre précédent, Jon considérait Pyp, Grenn et les autres comme ses vrais frères. Là, il doute. Il n’a pas choisi la Garde de Nuit par vocation, ni par obligation absolue. Il est face à la route qui symbolise tous les ailleurs, de plus en plus lointains, où il pourrait se rendre.

    Avec, par contraste, une vie comme enchaîné au Mur. Un autre loup dans cette condition … même si c’est à Mestre Aemon qu’il se compare.

    La grand-route, ici, ne porte pas bien son nom : elle est étroite, échevelée de mauvaise herbe, signe du déclin de la Garde de Nuit : peu de passage par là. Elle donne aussi l’impression d’un avenir se terminant en cul-de-sac.

    Ce passage se referme comme il a commencé, avec une pensée pour sa famille : ses frères, qui ne sont que des demi-frères, sa mère, qui n’a pas voulu de lui et dont il préfère penser le pire, sans doute pour ne pas être déçu s’il apprend un jour qui elle est. Et, enfin, son inquiétude pour Sam.

    Jon, à un moment, voyait une Garde de Nuit composée de héros, à l’image de son oncle. Puis, comme son unique destin possible car il n’avait plus sa place à Winterfell. Il regagne maintenant Châteaunoir en pensant à son devoir envers Sam.

    Les frères de la Garde de Nuit prononcent des vœux devant les Sept ou un Arbre Coeur mais, contrairement aux chevaliers du moyen-âge et aux mestres de Westeros n’effectuent pas une veillée de méditation. Jon, lui, même si est écourtée et peu classique, a eu la sienne, qui lui a permis de réfléchir à son destin.

    Un moment d’altruisme : Un plaidoyer

    Ce n’est pas Ser Alliser Thorne qu’il va essayer de convaincre, ni le Lord Commandant alors qu’il a pu constater que celui-ci est encore éveillé, c’est Mestre Aemon. Le lecteur, qui connaît encore peu le Mestre, peut se poser la même question que ce dernier « Pourquoi recourir à moi ? ». Cela va être expliqué par la suite.

    Il lui faut d’abord accéder à lui. Chett s’y oppose. S’il avait su ce que venait demander Jon, il n’aurait jamais cédé. Il donne d’ailleurs une bonne réponse « reviens demain ». Pourquoi Jon est-il aussi pressé ? Il a peur de ne plus être aussi résolu ? Il veut donner à Aemon le temps de la réflexion avant d’aller trouver le Lord Commandant ?

    Aemon ne dort pas, il pense à ses fantômes, vieux de 50 ans. Quels sont-ils ? Son frère ? Lestival ? Freuxsanglant ?

    Jon commence à dire que Sam ne va pas survivre à l’entraînement et explique ce que lui et les autres ont fait pour le protéger. Le mépris de Chett augmente et il s’indigne. Mestre Aemon reste silencieux : peut-être analyse-t-il les capacités dont a fait preuve Jon pour convaincre les autres et souder le groupe ?

    L’argumentaire de Jon est très pertinent : il se sert de ce que lui a dit Mestre Luwin lui a dit sur la nécessité pour un maître d’acquérir plusieurs savoirs qui correspond à celle pour un royaume, comme pour la Garde, d’avoir plusieurs composants. Eddard lui l’a appris aussi lorsqu’il invitait à sa table les différents serviteurs de Winterfell pour que chacun parle de ses missions. Donal Noye lui a également expliqué que « la garde de nuit a un besoin vital de toutes ses recrues ». A un mestre, Jon préfère parler d’un autre mestre.

    Chett, qui est resté pour écouter la conversation, ce qui est quand même étonnant, ne comprend visiblement pas l’argumentaire. Il considère que la demande d’affecter Sam à l’intendance est une preuve de mépris pour ce corps alors que Jon vient d’expliquer le contraire et cela l’indigne.

    Cela doit être pire quand, après avoir reconnu que Sam est incapable de remplir les tâches incombant à l’intendance citées par Mestre Aemon, Jon demande à ce qu’il prenne la place de Chett. Mais, là, il n’a pas de bons motifs à donner pour s’y opposer.

    D’ailleurs, qui a choisi un illettré, toujours de mauvaise humeur, pour être aux côtés du vieux mestre ? Il n’a visiblement même pas essayé d’apprendre.

    Le chapitre se termine sur une note d’espoir : Mestre Aemon va réfléchir à la requête.

    Jon, après avoir fait preuve de ses compétences martiales, de ses talents de meneur d’hommes, a démontré ses capacités à réfléchir et à argumenter ainsi que le soin qu’il prend des siens.

    Mestre Aemon s’est-il penché uniquement sur le cas de Sam durant cette nuit ? A-t-il uniquement suggéré à Lord Mormont de lui affecter Sam comme assistant ou lui a-t-il également présenté Jon comme un élément particulièrement prometteur ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 1 jour par  Yfos.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 1 jour par  Eridan. Raison: mise en forme
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 semaine et 1 jour par  R.Graymarch.
    #139495

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6825

    On se croirait dans un teen movie assez balisé avec le héros quarterback au grand coeur qui va plaider la cause de son gros copain rigolo. J’exagère beaucoup mais on est vraiment dans l’archétype de Jon le « bon gars » qui se bat pour son pote tout en pensant au bien de la Garde (et sur le fond, il a raison, se priver des compétences de Sam juste parce qu’il ne sait pas se battre, c’est idiot car il a plein d’autres talents. Enfin, on recausera de Sam the slayer^^)

    Le chapitre est plus large que juste ce ressenti classique : on a l’anxiété de l’affectation post « bac » (encore un teen movie^^), mais aussi des informations sur les corps de la Garde (au passage, on remet une couche sur Benjen qui n’a pas reparu) et les questions de Jon qui est à la « croisée des chemins » (ou plutôt au point de non retour) : il choisit le Mur, en partie car il sait que Winterfell n’est pas une option sérieuse.

    Jon va ensuite voir Aemon et insiste pour être vu immédiatement. Il y a les obstacles attendus mais notre héros arrive à les surmonter (ouf^^). Aemon est plutôt bienveillant, ça aide. Mais au moins, Jon se bat de manière altruiste pour son pote (et pour le bien de la Garde). Un chic type, on ne peut pas lui enlever ça.

    Repas de fête : c’est vraiment un beau menu mais le rutabaga et les fanes de navet n’apparaîtraient pas comme festifs dans la plupart des repas décrits dans les romans, même si ce sont des légumes très bons et parfaitement comestibles.

    Dans le menu, y a de la viande, en plus jeune (agneau, pas du mouton) c’est déjà pas mal comme régime festif. Et ça « nage dans le beurre » (je me souviens d’un jdr se passant en 1900 à Paris où il était écrit qu’il fallait une journée de travail d’un ouvrier pour se payer 1 kg de beurre. Tout ça pour dire que le beurre, c’est cher). J’ai aussi reconnu un dessert de la Garde, les myrtilles gelées dans de la crème^^

     

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #139506

    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 957

    Merci @yfos pour cette analyse très fouillée du chapitre consacré à Jon.

    Je n’ai rien de spécial à rajouter.

    Pour répondre à ta question au sujet de la désignation des recrues aptes à intégrer la Garde, il me semble que c’est bien ser Alliser qui les choisit. Comme tu le dis, ce n’est pas très logique puisque les frères peuvent intégrer des corps différents. Et le maître d’armes n’est pas le mieux placé pour déterminer ceux qui sont prêts à rejoindre le génie ou les intendants.

    A moins de considérer que tous les hommes doivent être en capacité de se battre quelle que soit leur affectation. C’est ce qui se passera plus tard quand Châteaunoir sera attaqué par les sauvageons. Tous les frères seront mobilisés, pas seulement les patrouilleurs. Et c’est Donal Noye qui organisera la défense de Châteaunoir en l’absence de Mormont. Certes, Noye a l’expérience du champ de bataille.

    Quant à savoir si des hommes tels que lui sont passés par le maître d’armes, je dirais plutôt non. De même pour Janos Slynt. Je l’imagine mal accepter d’être formé au métier des armes par qui que ce soit 😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par  R.Graymarch.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #139517

    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 536

    Ce chapitre ne m’inspire pas grand chose, et pourtant il est tout de même assez important car c’est là que Jon « fait entrer » Sam dans la garde de nuit, et où Aemon commence à devenir un des mentors de Jon, tel un arrière grand-oncle de substitution 🙂

    Il y a aussi la présentation des différentes métiers de la Garde de Nuit, dont la description à la première lecture peut paraitre anodine, mais qui montre aussi que derrière les combattants et les patrouilleurs il y a une vraie logistique. Ça me fait penser à un reportage sur le porte avion Charles de Gaulle, où pour quelques pilotes d’avions et d’hélicoptères, il y a 2 000 personnes qui travaillent (je dis le chiffre de mémoire), de celui qui fait les lessives des tenues au mécanicien, les commandants, les opérateurs radios, etc… Je trouve que GRR Martin redonne cet esprit en parlant de ceux qui font la couture pour les vêtements des patrouilleurs. Chacun a son rôle et ses compétences.

    J’imagine que chaque recrue doit passer entre les mains de ser Alliser, mais que quand un Janos Slynt ou Jeor Mormont arrive, les classes durent une journée le temps de donner les tenues et de faire la visite, alors que pour Jon, Edd, ou Sam qui sentent « le vert et l’été », Alliser veut les garder pour voir ce qu’il va en faire.

    Je note que Jon boude toujours quand on parle de Benjen

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par  R.Graymarch.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #139529

    darkdoudou
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 319

    Peut-être parce que la décision n’est pas basée que sur ce critère ? En tous cas Rast et Cuger qui ne paraissent pas plus mauvais au combat que les autres mais ne se sont pas intégrés au groupe ne sont pas promus en même temps qu’eux. Est-ce que l’objectif (bien caché) de Alliser Thorne est de souder des recrues venant d’horizons très divers ?

    Merci Yfos pour ta présentation! Il me semble que tu poses les bonnes questions concernant Ser Alliser, et comme tu le relèves, ce qu’il dit aux recrues est contradictoire par rapport à ce que déclare Mestre Aemon. Pour moi c’est bien Ser Alliser qui décide qui est apte et qui ne l’est pas, et le critère comme tu l’écris est « l’esprit de corps ». Ce qui le prouve clairement à mon avis est la fête improvisée juste après l’annonce et la disparition – fort à propos- du maître d’armes. A travers les propos échangés entre les recrues, nous voyons que ceux qui étaient auparavant des paysans butés, faillis, braconniers, voleurs, violeurs et bâtards (Tyrion I) sont maintenant fiers d’appartenir à la garde de nuit, et même déjà bien conscients de l’utilité de chaque corps de la garde.

    Au sujet de Sam qui n’a pas été choisi, il est possible que Jon se trompe complètement, et doublement en plus : Ser Alliser n’a probablement pas l’intention de le tuer, simplement de voir ce qu’il a dans le ventre une fois qu’il ne sera plus protégé par les Jon’s angels. Surtout, Sam en a beaucoup plus dans le ventre que ce croient beaucoup, y compris lui-même.

    D’ailleurs, Rast et Cuger ne sont pas choisis pour faire partie de la Garde de nuit, or quand on lit les PDV de Jon, on a un peu l’impression que Cuger est un « chouchou » de Ser Alliser qu’il envoie mettre une raclée à Ser Goret, une petite frappe sortie d’un teen movie. Sur Cuger on ne sait pas grand-chose, juste qu’il est qualifié de « sale type » par Jon. Ces deux-là ne font pas partie de la petite troupe qui se regroupe auprès de Jon Snow et comme par hasard ils vont continuer à « s’entraîner » sous la férule de Ser Alliser encore un bon moment.

    Pourquoi alors Ser Alliser ment-il aux recrues dans son discours d’adieu? Je pense qu’il ne veut pas abîmer le personnage du « sergent US » qu’il s’est forgé, d’autant plus que les 3 recalés sont présents.

    qui a choisi un illettré, toujours de mauvaise humeur, pour être aux côtés du vieux mestre ? Il n’a visiblement même pas essayé d’apprendre.

    c’est une bonne question ; Jon a identifié ce qui doit commencer par être une difficulté pour Mestre Aemon, aveugle entouré par Clydas-la-vue-basse et Chett-le-bête. Pour écrire et lire les messages, c’est pas la joie. Je suppose que le service des ressources humaines n’a pas vraiment le choix, les lettrés sont très rares à la Garde de Nuit, et quand ils sont aussi dotés de compétences martiales on les met rapidement dans des postes de commandement. Même pour Lord Mormont, ça pourrait être bien utile d’avoir un aide de camp sachant lire. Jon mobilise intelligemment tout ce qu’il sait sur la situation de Mestre Aemon, les mestres, le Royaume, la garde de nuit pour apporter à la fin une solution gagnant-gagnant.

    Enfin j’ai relevé une petite phrase comparant l’esprit et l’épée, cette fois dans la bouche de Mestre Aemon :

    your mind is as deft as your blade, as it seems. À ce qu’il semble, ton intelligence vaut ta lame, pour la vivacité.

    Je vais finir par lancer un sujet dédié vu le nombre de fois que je vois apparaître ce thème depuis le lancement de la relecture dans AGOT.

    #139564

    Geo Frey
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 6

    La première fois que j’ai lu ce chapitre, j’y ai vu un mini-jeu : retrouver qui est qui.

    Nous avons un bon aperçu du « sens de l’humour » dont Tyrion avait tant vanté ser Alliser Thorne. Jon n’avait pas tant à se plaindre de son « Lord Snow » quand on lit la brochette de sobriquets. Il est à noter que ser Alliser l’appelle désormais « le bâtard ».

    J’ai eu beau chercher mais il n’est fait mention nulle part de qui sont Galantin et ser Butor.

    Par élimination, j’en vient à supposer que Galantin est Dareon (ça colle bien avec son côté chanteur) et que donc Matthar est ser Butor. Mais bon, je crois qu’on n’entendra plus parler de ce dernier.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par  Geo Frey.
    #139570

    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 957

    Matthar est bien celui qui est surnommé ser Butor par Alliser Thorne.

    On le retrouvera un peu plus tard. Il fera partie de l’équipée qui poursuivra Jon Snow pour l’empêcher de déserter, et ainsi de rejoindre son frère.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #139585

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1904

    Quant au surnom « Galantin », je pense qu’il se réfère davantage au motif de condamnation de Dareon (surpris dans le lit de la fille de Lord Rowan et accusé de viol) qu’à son côté chanteur. Alliser Thorne ne fait pas souvent dans la subtilité.

    #139592

    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2339

    J’ai eu beau chercher mais il n’est fait mention nulle part de qui sont Galantin et ser Butor.

    Si, dans le wiki !

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #139601

    darkdoudou
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 319

    Je vois que la question des surnoms fait couler de l’encre, pour en rajouter un peu je mets la V.O. :

    « Toad. Stone Head. Aurochs. Lover. Pimple. Monkey. Ser Loon. » Last, he looked at Jon. « And the Bastard. » « Crapaud. Cap-de-roc. Aurochs. Galantin. Pustule. Ouistiti. Ser Butor. Enfin, il se tourna vers Jon. « Et le Bâtard. »

    Galantin -> Lover (l’amant, l’amoureux), ça colle bien avec la manière dont Dareon est entré dans la Garde de nuit en effet.

    Ser Loon – Ser Butor -> a loon c’est un barjot, mais le sens premier en anglais c’est huard, un oiseau. Je comprends la traduction en butor qui  a aussi un double sens en français : grossier personnage, mais aussi (je viens de l’apprendre) un oiseau de la famille du héron

    pour les non-anglophones, Todd c’est facile de le surnommer toad (crapaud), en français l’allusion passe moins.

    #139608

    Yfos
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 230

    La première fois que j’ai lu ce chapitre, j’y ai vu un mini-jeu : retrouver qui est qui.

    J’ai tenté d’y jouer aussi mais je n’étais pas sûre de ce que j’avais trouvé.

    Et puis il faut bien que tout le monde s’amuse à chercher.

    #139612

    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 751

    Il font très 7 nains de Disney version un peu trash, je trouve, ces surnoms !

    #139616

    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 957

    Il font très 7 nains de Disney version un peu trash, je trouve, ces surnoms !

    Et Jon Snow joue le rôle de Blanche Neige ? 😉

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #139629

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1904

    Il font très 7 nains de Disney version un peu trash, je trouve, ces surnoms !

    Et Jon Snow joue le rôle de Blanche Neige ? 😉

    Kit Harrington avait une tête à ça, à la moustache près… 😀

    Mais Jon Snow est bel et bien promis à un long sommeil semblable à la mort le long du Mur (sinon dedans) de glace, qui ressemble à une sorte de cercueil de verre géant

    #139636

    Obsidienne
    • Pas Trouillard
    • Posts : 655

    Il font très 7 nains de Disney version un peu trash, je trouve, ces surnoms !

    Et Jon Snow joue le rôle de Blanche Neige ? 😉

    Kit Harrington avait une tête à ça, à la moustache près… 😀 Mais Jon Snow est bel et bien promis à un long sommeil semblable à la mort le long du Mur (sinon dedans) de glace, qui ressemble à une sorte de cercueil de verre géant

    Sera-ce un baiser qui le sortira de son long sommeil  ^^ ?

    "Vé ! " (Frédéric Mistral, 1830-1914)
    " Ouinshinshoin, ouinshinshishoin " ( Donald Duck, 1934)

    #139657

    Emmalaure
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 751

    Mais Jon Snow est bel et bien promis à un long sommeil semblable à la mort le long du Mur (sinon dedans) de glace, qui ressemble à une sorte de cercueil de verre géant

    Et n’oublions pas qu’il tombe sous les coups d’un certain Bowen Marsh aka « la vieille pomme granate » et que dès le départ il a affaire à l’hostilité d’un Alliser Thorne (thorn = épine en vf). Entre la reine de Blanche-Neige et la Maléfique de la Belle au bois dormant, on a le choix

    Sera-ce un baiser qui le sortira de son long sommeil ^^ ?

    Il y a des chances pour que ce soit le cas. Quant à savoir qui va le donner et pour quel résultat… soyons sûrs que GRRM nous attend au tournant avec ces références-là !

    #139676

    Pandémie
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1875

    Mel la veille sorcière qui réveille le prince charmant, comme ça on a vraiment tout inversé.

    #139689

    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 957

    Mel la veille sorcière qui réveille le prince charmant, comme ça on a vraiment tout inversé.

    Mélisandre a tout pour sauver Jon. Elle est sur place et dispose (théoriquement) des pouvoirs nécessaires.

    Mais le summum, ce serait Lady Cœur de Pierre venant ranimer son beau-fils préféré, en lui donnant un baiser 😜

    Dans ce cas, il serait difficile de parler de « baiser d’amour » comme dans les contes…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 11 heures par  Liloo75.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.