Recension des problèmes de traduction de la version française

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Hors-livres Recension des problèmes de traduction de la version française

  • Ce sujet contient 35 réponses, 15 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Ser Pierre, le il y a 4 jours et 15 heures.
6 sujets de 31 à 36 (sur un total de 36)
  • Auteur
    Messages
  • #176069
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1393

    Pour en revenir au sujet, pensez- vous qu’il faudrait harmoniser la traduction de longship en snekkar ? Jusqu’à ADWD la VF lui prêférait la traduction de « boutre » mais depuis TWOIAF (et donc aussi dans Feu et Sang) Patrick Marcel semble n’utiliser plus que « snekkar »…

    Boutre renvoie à un bateau avec des voiles triangulaires, plutôt méditerranéen. Alors que l’imaginaire convoqué avec Longship est clairement scandinave. Donc je pense que le terme est à changer oui. Ceci dit, le terme le plus approprié serait Snekkja (je ne suis pas spécialiste, mais le Snekkar serait, tout comme le drakkar, une erreur de traduction VF qui a fini par s’inscrire dans le langage courant pour désigner des navires qui n’ont pas existé).

    C’est sans doute mieux « snekkar ». Cela étant dit, je trouve étrange d’utiliser un terme norrois pour traduire de l’anglais dans le cadre de l’univers de Martin. Même si longship doit renvoyer en anglais à l’univers « viking », je pense que ça ferait bizarre. D’autant qu’étymologiquement, après quelques recherches rapides, on est sur un mot qui dérive de « serpent » en norrois. Boutre n’est pas idéal non-plus (je me souviens avoir appris ce mot grâce au TDF xD). J’ai pas vraiment de solution à proposer hein, je me permets juste de mettre un peu de perspective quant au terme.

    #176135
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    « The library tower’s on fire » (Catelyn III), on a deux traductions possible : « la tour de la bibliothèque » (choix de AGOT), et « la tour de la librairie » (reste de la saga). Je pense qu’il faut conserver « tour de la bibliothèque » (quitte à noter pour les tomes ultérieurs que « tour de la librairie » est à corriger). Library en VO, c’est une bibliothèque. Et dans le contexte de Winterfell, une librairie n’a pas trop de sens.

    On peut penser qu’il s’agit d’une erreur liée au faux ami (library = bibliothèque ; bookshop = librairie), mais on peut aussi envisager l’éventualité qu’il s’agit d’un des nombreux archaïsmes de la traduction de Sola : autrefois, le mot librairie en français désignait aussi une bibliothèque (cf. wiktionnaire). Pour le coup, je ne suis pas sûr que ce soit à nous de définir s’il s’agit d’une erreur ou d’un choix volontaire, ni s’il faut le « corriger » .

    L’adjectif formé à partir de Dothraki est très changeant en VF. On a du « Dothrak » ou du « Dothraki.e ».

    Dans AGOT, Sola avait tendance à utiliser le terme « dothrak » (en invariable, si je me souviens bien). Marcel a défini une nouvelle règle : il accorde le nom Dothraki(es) et l’adjectif dothraki(es) en genre et en nombre … Sauf pour « Mer Dothrak » et « Vaes Dothrak » dont la trad est constante depuis AGOT. A priori, je dirais qu’on peut partir sur cette règle-là en vue d’une harmonisation. 😉

    Magister est traduit par Patrice, Magistrat, ou Maître (quand il est associé à Illyrio). La traduction « Magistrat » me paraît aussi la meilleure, comme indiquée sur le tableau (ça désigne clairement une institution politique, et ça renvoie au contexte à la fois antique et moderne dans lequel baigne Braavos). Mais « Magistrat Illyrio » sonne plus étrange à l’oreille que « Maître Illyrio ». Question d’habitude je suppose ; Maître me semble assez impropre toutefois.

    Pour le coup, Patrick Marcel a trouvé une solution qui me paraît assez judicieuse dans ADWD :

    • I have the honor to be a magister of this great city = J’ai l’honneur d’être un magistrat de cette grande cité,
    • « Tell me, how far should I trust Magister Illyrio? » = « Dis-moi, dans quelles limites devrais-je me fier à maître Illyrio ? »

    Quand on parle du corps ou du titre de magister (avec une minuscule), il traduit en magistrat. Quand il est placé devant un nom comme marque honorifique (avec une majuscule), il traduit en maître.

    Edit : DroZo wrote: Pour en revenir au sujet, pensez- vous qu’il faudrait harmoniser la traduction de longship en snekkar ? Jusqu’à ADWD la VF lui prêférait la traduction de « boutre » mais depuis TWOIAF (et donc aussi dans Feu et Sang) Patrick Marcel semble n’utiliser plus que « snekkar »… Boutre renvoie à un bateau avec des voiles triangulaires, plutôt méditerranéen. Alors que l’imaginaire convoqué avec Longship est clairement scandinave. Donc je pense que le terme est à changer oui. Ceci dit, le terme le plus approprié serait Snekkja (je ne suis pas spécialiste, mais le Snekkar serait, tout comme le drakkar, une erreur de traduction VF qui a fini par s’inscrire dans le langage courant pour désigner des navires qui n’ont pas existé).

    Pour le coup, je pense qu’il faut aussi qu’on sache rester à notre place. ^^ Ce sujet-ci n’a pas vocation à proposer de nouvelles conventions de traduction ou de non-traduction, juste à considérer l’état de la traduction actuelle et envisager les meilleures solutions possibles en vue d’une possible harmonisation.

    PMarcel est passé à snekkar, un choix visiblement assumé puisque constant depuis TWOIAF jusque dans Rise. Je pense donc que le « mieux » en vue d’une harmonisation de la trad est de se caler dessus. 😉

    #177140
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    The First Men only left us runes on rocks, so everything we think we know about the Age of Heroes and the Dawn Age and the Long Night comes from accounts set down by septons thousands of years later.
    Comme les Premiers Hommes nous ont uniquement laissé des runes gravées sur des pierres, ce que nous nous figurons savoir tant sur l’Epoque Héroïque que sur l’Age de la Prime Aube et sur la Longue Nuit nous vient des transcriptions de récits oraux faites par des septons des milliers d’années plus tard.

    Comme les Premiers Hommes nous ont uniquement laissé des runes gravées sur des pierres, ce que nous nous figurons savoir tant sur l’Âge des Héros que sur l’Âge de l’Aube et sur la Longue Nuit nous vient des transcriptions de récits oraux faites par des septons des milliers d’années plus tard.

    A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell.

    #179588
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4310

    Nous pouvons maintenant l’annoncer officiellement : les retours que nous avons faits seront tous pris en compte pour la parution, le 2 novembre prochain, de l’intégrale 1 illustrée (l’édition est celle des 20 ans de la parution d’AGOT, avec les illustrations en noir et blanc) 🙂
    Désolés de ce petit mystère, mais nous n’avions pas le feu vert encore pour en parler en public. Ce sont les éditions Pygmalion qui nous ont contacté à l’origine – d’où la création de ce topic-là, de façon un peu précipitée.
    On pourra en tous les cas continuer à relever les soucis de la VF, pour nous déjà, et peut-être dans la perspective d’une future parution des intégrales illustrées 2 et 3 qui viendront peut-être un jour chez Pygmalion.

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #179596
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5242

    Malheureusement, il y en a qui nous ont échappé et qu’on n’a pas retrouvé à temps ! En travaillant sur la famille Nerbosc il y a trois jours, je suis retombé sur celui-ci :

    Les Blackwood et les Bracken, ennemis jurés dont Père était sans trêve forcé d’arbitrer les querelles ;

    A Game of Thrones, Catelyn V.

    Seule fois où ils sont mentionnés sous ce nom.

    Espérons que l’éditeur l’aura remarqué …

    #180366
    Ser Pierre
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 7

    Une incohérence de traduction dans ADWD avec le surnom utilisé par Tyrion quand il rejoint le groupe de (F)Aegon.

    Il prend pour pseudonyme « Hugor Colline » (Hugor Hill dans la VO), bâtard de Port-Lannis, fils naturel d’un nobliau local. Il joue ainsi avec la proximité de Hugor de la Colline (Hugor Of The Hill en VO), un personnage de « L’étoile à 7 branches).

    Or, les noms de bâtardise des enfants issus de Nobles ne sont pas traduits (Jon Snow, Brynden Rivers, Aurane Waters, Nymeria Sand, Mya Stone, Edric Storm, Cotter Pyke et …. Felicity Hill). Il y a donc incohérence car le nom Hill est traduit pour Hugor et pas pour la fille naturelle de Gerion Lannister

6 sujets de 31 à 36 (sur un total de 36)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.