[Saison 1] Episode 4

Alors cet épisode?

You must be logged in to participate.
  • Oh lala. Oooooooh la la la la la la. J'en suis pantois.
  • C'est franchement incroyable. Peut-être pas à m'en lever la nuit à 3h du mat', mais c'est vraiment bien.
  • C'est pas mal. Pas de quoi casser trois pattes à un dragon. Ou à une wyverne, peu importe.
  • J'aime pas, je me suis rarement aussi ennuyé depuis mes cours d'histoire au collège.
  • Y avait pas des crabes à un moment? Je mangerais bien du surimi moi.
  • Ce sujet contient 88 réponses, 40 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Tizun Thane, le il y a 1 semaine et 4 jours.
29 sujets de 61 à 89 (sur un total de 89)
  • Auteur
    Messages
  • #179051
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1837

    Le pire, c’est que Rhaenyra n’étant pas pieuse, je suis même pas sûr qu’elle ai compris en quoi ça pouvait poser problème à son amie.

    J’ajouterai également le fait qu’elle « jure sur la mémoire de sa mère ». Beaucoup y voient quelque chose d’atroce, et c’est vrai que c’est clairement pas la meilleure chose à dire, mais je doute que Rhaenyra le considère ainsi. Le poids de ce genre de paroles pour appuyer un mensonge doit sans doute bien moins la déranger, elle, qui n’a pas trop de sensibilité spirituelle: pour elle, sa mère est déjà partie, ça ne change rien qu’elle mente au nom de sa mémoire ou non. Cela accentue le fait son manque de foi et met en avant un pragmatisme plus cynique.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179095
    Boney (Aiglon)
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 497

    Rhaenyra jure sur la mémoire de sa mère que Daemon ne l’a pas touchée lors d’une conversation avec Alicent sur sa vertu.

    Au-delà de son rapport lointain avec la religion, elle a sans doute l’impression de ne pas mentir car elle n’a pas été déflorée par tonton D. Elle peut se persuader d’avoir raconté la vérité en parlant de Daemon qui la laisse en plan pour aller voir une prostituée.. Bon, elle ne dit rien ce qu’il s’est passé avant et ne parle pas plus de Criston Cole.

    A ce moment de la série, je trouve ça dommage de donner à Criston et Alicent des rôles de bonnes poires que Rhaenya manipule, ce qui revient à opter pour un prisme pro-Verts.

    Edric Dayne, aka « le vrai prince qui fut promis » au casting 2019
    Troll de père en fils depuis 1960

    Spoiler:

    #179096
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1837

    A ce moment de la série, je trouve ça dommage de donner à Criston et Alicent des rôles de bonnes poires que Rhaenya manipule, ce qui revient à opter pour un prisme pro-Verts.

    Disons qu’on a seulement deux scènes où Rhaenyra montre une autre facette de sa personnalité, moins reluisante. Cela suffit à beaucoup pour être pro-Vert d’emblée il semblerait mais à titre personnel j’attends surtout de voir le contenu du prochain épisode. On reste dans une série martinienne et je pense que le spectateur moyen, après Game of Thrones, a pris l’habitude de s’attacher à des personnages imparfaits. Cela m’étonnerait que cet épisode seul suffise à donner l’impression que la série adopte un prisme pro-Vert, il faudra voir sur le plus long terme, le reste de la saison.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #179106
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5237

    Perso, je comprends le parti-pris d’expliquer les motivations et frustrations des Verts pour que ça ne sorte pas de nulle part, que ce ne soit pas juste des « méchants » . Une partie de leurs raisons viennent de leur désamour pour Rhaenyra, et c’est assez normal : ses prises de libertés contre les oppressions patriarcales / son inconduite immorale, ses tensions avec le reste de sa famille sont déjà présentes dans le bouquin, et sont effectivement à la source de certaines contestations.

    D’autant qu’il faut aussi qu’on se rende bien compte que nos avis sur le forum ne sont sans doute pas représentatifs de la perception de l’ensemble du public : beaucoup ici ont lu le livre, il y a des attentes par rapport aux perso ou des représentations déjà solidement ancrées … Du coup, oui, on critique Rhaenyra et Daemon, parce qu’ils ont des défauts très marqués qu’ils n’avaient pas dans le livre, mais je ne sais pas si le public le perçoit forcément comme nous.

    De toute façon, je ne doute pas que très prochainement, Criston et Alicent commenceront à ternir la belle image qu’on a d’eux … Le mariage avec Laenor signe la rupture Cole-Rhaenyra normalement, et je ne doute pas qu’Alicent se révèle à ce moment-là elle-aussi. J’ai l’impression que le public s’est habitué à changer de champion, à être versatile : on détestait les Lannister en saison 1, on les adore par la suite. Dans Stranger Things, nos avis sur les couples et les protagonistes a beaucoup évolué aussi en 4 saisons (surtout sur Steeve).

    #179109
    Akn
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 16

    J’avoue que je suis un peu perturbé pour le moment par la façon dont ils dépeignent Rhaenyra.

    Comme ça été dit à plusieurs reprises, la joie du royaume, on ne la voit pas comme ça et je trouve ça un peu dommage (mais c’est le côté lecteur qui parle car j’imaginais ça différemment).

    Après je pense que si il arrivent à avoir plus ou moins 50% pro vert 50% pro noir, ils auront fait du bon boulot. Et peut être doit on commencer par montrer les défauts de Rhaenyra pour y parvenir.

    Je suis plutôt team noir dans les livres mais ils sont loin d’être parfait.

     

     

    #179112
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3397

    Je vais être caricatural, et je m’en excuse, mais j’ai l’impression que certaines réactions se font sur le mode : « Je suis partisan des Noirs (parce que c’est pas juste que Rhaenyra soit écartée du trône parce qu’elle est une femme) et je n’aime pas la série parce qu’elle rend les Verts trop sympa ».

    Ce qui compte avant tout, c’est, me semble-t-il, la qualité générale de la série, pas nécessairement qu’elle conforte le spectateur-lecteur dans ses sympathies issues de ses lectures.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179113
    Alain Robbés-Pierret
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 12

    Bonjour, je débarque sans présentation (je n’ai pas trouvé de thread « présentation » a priori, mais j’avoue ne pas avoir tout fouiller) et m’intègre dans votre débat comme un malpropre.

    Je vous lis depuis quelques années, notamment lors de la diffusion de la série mère, et me décide enfin à rejoindre vos petits débats textuels toujours fort intéressants. Lecteur des livres mais sans non plus être un fin connaisseur des détails (pas relu depuis 2014 environ, ça commence à remonter), je débarque sur House of Dragon en connaissant les événements factuels (merci à votre encyclopédie notamment pour la piqure de rappel) mais sans avoir lu le livre Feu & Sang.

    De mon point de vue, je rejoins l’avis que malgré les petits écarts, rien n’est encore soldé pour rendre Rhanerya méprisante pour le spectateur. N’oublions pas le cerf blanc, le retour au camp et tous les effets cinématographiques à sa disposition, dont son magnifique thème, majestueux. Oui, Alicent est très très attachante, mais de là à prendre partie pour Aegon, la gouffre est loin. D’autant que cette dernière n’est pas non plus pour cela pour le moment.

    De plus, la scène avec Criston Cole est dérangeante dans le fond mais reste consenti même si une position dominante est effectivement présente. Cela reste quand même une toute jeune femme, montrée immature, plus que profitant de sa position. Pour le mensonge, pareil à mon sens, rien à matière pour retourner le spectateur. Par contre, effectivement, tout cela va servir à retourner les personnages entre eux.

    Je pense que la série essaye d’équilibrer la balance (il suffit de voir déjà l’aura que Rhanerya et Daemon ont sur les réseaux pour comprendre que l’exercice n’est pas évident) pour éviter d’accoucher d’un conflit binaire où une majorité de spectateur verseront dans un camp défini. Le déchirement est la clef d’un conflit nuancé et intéressant quand on ne veut pas faire un affrontement contre une force maléfique (personne n’était pro White Walkers j’imagine).

     

     

    #179115
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3397

    Si tu souhaites te présenter (ce n’est pas obligatoire, mais toujours apprécié), c’est ici.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179120
    Alain Robbés-Pierret
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 12

    Si tu souhaites te présenter (ce n’est pas obligatoire, mais toujours apprécié), c’est ici.

    Merci !

     

    #179121
    PierreKirool
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 110

    Merci pour vos partages d’avis, de ressentis et de commentaires, c’est très riche et je me régale de les lire.

    J’ai un point qui me turlupine cependant.
    Dans l’épisode 1, j’ai eu l’impression que Daemon lorsqu’il couche avec Mysaria a un problème d’impuissance. La scène se termine d’ailleurs en eau de boudin avec un Daemon frustré, une Mysaria réconfortante.
    Dans cet épisode 4, j’ai eu le même sentiment, que Daemon ne peut pas aller au bout des choses avec sa nièce, car il a des problèmes érectiles/de jouissance (et sans doute une partie de lui qui n’est pas hyper emballée pour déflorer sa nièce).

    Je ne vois rien dans ce sens là qui confirme mon sentiment ici.
    Qu’en pensez-vous ?

    #179125
    Sandrenal
    • Pas Trouillard
    • Posts : 603

    Ce qui compte avant tout, c’est, me semble-t-il, la qualité générale de la série, pas nécessairement qu’elle conforte le spectateur-lecteur dans ses sympathies issues de ses lectures.

    Ça dépend pour qui. Pour le non-lecteur certainement, mais pour le lecteur, le fait de retrouver les sympathies (et antipathies) issues de la lecture est capital puisque cela signifierait que la série est fidèle aux livres. Pour le spectateur-lecteur, retrouver les sensations que l’on a eu à la lecture (aimer à nouveau un personnage, en détester à nouveau un autre) fait partie intégrante de la « qualité » de la série. Or, pour l’instant autant la trame générale est suivie (et c’est ce qui tient la série), autant la plupart des personnages ne sont pas du tout ceux des livres. Prenons Viserys et Rhaenyra par exemple. La ridicule histoire du rêve d’Aegon change tout pour ces 2 personnages et pour leurs relations. Viserys n’est plus le père qui aime sa fille au point de vouloir qu’elle lui succède, malgré toutes les sollicitations et tous les évènements qui l’y pousseront. Il devient celui qui se retrouve veuf sans héritier mâle et qui doit impérativement confier le secret de famille à sa fille sans pouvoir faire marche arrière. Rhaenyra n’est plus « la joie du royaume » qui charme pendant sa jeunesse toute la noblesse de Westeros mais une gamine tête à claque qui devient par défaut détentrice d’un secret d’état. Cette dynamique relationnelle complétement différente de celle des livres influera forcément sur le déclenchement de la Danse. J’attends avec impatience de savoir comment les scénaristes vont expliquer que les 2/3 tiers de la noblesse (déjà décrite comme bassement et caricaturalement misogyne) vont prendre parti pour la Rhaenyra de la série par exemple.

    Certes, il reste du temps pour expliquer la Danse et peut-être la série s’en sortira-t-elle très bien sur ce point. Mais le fait de changer les personnages est dommage en soi, d’autant que ça ne coûtait rien de garder ceux du livre, et peut poser problème pour la suite.

    #179126
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2568

    Je vais être caricatural, et je m’en excuse, mais j’ai l’impression que certaines réactions se font sur le mode : « Je suis partisan des Noirs (parce que c’est pas juste que Rhaenyra soit écartée du trône parce qu’elle est une femme) et je n’aime pas la série parce qu’elle rend les Verts trop sympa ». Ce qui compte avant tout, c’est, me semble-t-il, la qualité générale de la série, pas nécessairement qu’elle conforte le spectateur-lecteur dans ses sympathies issues de ses lectures.

    Exactement, d’ailleurs la série rend a contrario Rhaenyra beaucoup plus sympathique en créant cette lutte contre le patriarcat, alors que dans les livres, il s’agit davantage de jeux politiques des diverses factions.

    La série en général et cet épisode en particulier réalisent un bon numéro d’équilibristes afin qu’aucun camp ne remporte les faveurs du public. Donc tant que les fans des Noirs ou des Verts râlent, tout va bien (et je pense qu’Alicent va elle aussi tourner un peu et laisser de côté son innoncence).

    Merci pour vos partages d’avis, de ressentis et de commentaires, c’est très riche et je me régale de les lire. J’ai un point qui me turlupine cependant. Dans l’épisode 1, j’ai eu l’impression que Daemon lorsqu’il couche avec Mysaria a un problème d’impuissance. La scène se termine d’ailleurs en eau de boudin avec un Daemon frustré, une Mysaria réconfortante. Dans cet épisode 4, j’ai eu le même sentiment, que Daemon ne peut pas aller au bout des choses avec sa nièce, car il a des problèmes érectiles/de jouissance (et sans doute une partie de lui qui n’est pas hyper emballée pour déflorer sa nièce). Je ne vois rien dans ce sens là qui confirme mon sentiment ici. Qu’en pensez-vous ?

    C’est plutôt de la peine à jouir qu’à avoir une érection, il ne semble pas impuissant. Je ne suis pas sûr que Daemon sache totalement ce qu’il veut et n’y aille pas un peu selon ses pulsions contradictoires, y compris avec les femmes.

    #179128
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4300

    Je crois que le replay twitch n’a pas été posté : le voici !

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #179130
    Alain Robbés-Pierret
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 12

    Ça dépend pour qui. Pour le non-lecteur certainement, mais pour le lecteur, le fait de retrouver les sympathies (et antipathies) issues de la lecture est capital puisque cela signifierait que la série est fidèle aux livres. Pour le spectateur-lecteur, retrouver les sensations que l’on a eu à la lecture (aimer à nouveau un personnage, en détester à nouveau un autre) fait partie intégrante de la « qualité » de la série.

    Je ne suis pas tellement d’accord avec ce point de vue. Le plaisir d’une adaptation est de retrouver ce qu’on a apprécié à la lecture certes mais ce plaisir n’est pas forcément lié à une fidélité à toute épreuve.

    Sans aller jusqu’à une trahison complète, le plaisir d’une adaptation est aussi dans celui de voir le cheminement de cette adaptation, et non dans sa transposition. Le format étant différent, et pas que entre livre série, mais rien que la narration de chroniques historiques contre une narration incarnée, les chemins ne se dessinent par pareil. Là où dans le roman original nous avions le point de vue des personnages, nous étions plus sensibles aux changements et aux trahisons. Là, la série a une liberté d’adaptation que laisse ouverte le roman initial.

    Après, effectivement, il ne faudrait pas comme tu le dis que le soutien d’une moitié de royaume s’éveille soudainement sans que l’on comprenne pourquoi.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 3 jours par Alain Robbés-Pierret.
    #179140
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 406

    A ce moment de la série, je trouve ça dommage de donner à Criston et Alicent des rôles de bonnes poires que Rhaenya manipule, ce qui revient à opter pour un prisme pro-Verts.

    Je comprends ce que tu veux dire, mais est-ce qu’à ce moment là du livre les lecteurs avaient fait leur choix ? Je veux dire les sales coups sont à venir, les évènements importants aussi. Pour Criston Cole, on n’a pas vraiment de raison de ne pas l’aimer à ce moment là du livre. Alicent, je suis d’accord mais ça ne me gêne pas du tout pourtant je n’étais pas fan d’elle, mais je trouve ça mieux que d’en faire une froide intrigante qui trahit les volontés de son mari/roi.

    Spoiler:
    Après tout, elle finit cette histoire et sa vie en reniant son camp d’une certaine manière, elle déchire ses vêtements et refuse de porter du vert.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #179144
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1383

    C’est toujours intéressant de voir comment des spectateurs peuvent percevoir de manière très différente des personnages ou des situations.

    Concernant Alicent, je ne trouve pas vraiment que la série en livre une vision nettement plus positive que celle des autres personnages. Ses défauts sont sans doute moins visibles ou ostensibles, mais personnellement je vois un personnage rongé par la frustration et l’envie. Elle ne vit pas le conte de fées qu’elle espérait et elle commence à en ressentir beaucoup de jalousie, notamment envers Rhaenyra. Elle a un côté cocotte minute prête à exploser. Elle maîtrise, pour l’heure, mieux ses émotions que Rhaenyra ou Daemon, mais elle aussi est de plus en plus travaillée par ses failles je trouve.

    Quant à l’aventure sexuelle entre Criston et Rhaenyra, à aucun moment je n’ai ressenti une quelconque pression d’autorité de la part de Rhaenyra envers Criston. Oui, il est certain que ce dernier est aux ordres de la première, mais la princesse ne formule à aucun moment un quelconque ordre, en tout cas rien dans ses gestes ou son attitude ne vient rappeler à Criston qu’il est subalterne. Personnellement je vois un rapport totalement consensuel et consenti. La différence à mes yeux c’est surtout que Criston anticipe nettement plus les conséquences que Rhaenyra. Et j’ai aussi l’impression que chacun n’attend pas tout à fait la même chose en cédant à cette pulsion. Mais ça on le saura avec la suite ?

    #179183
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5237

    Vous l’attendiez ? le racluromètre est arrivé … Et cette semaine, les lignes ont bougé !! ^^

    Le racluromètre de l’épisode 4

    #179203
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3397

    Résumé de l’épisode disponible dans le wiki.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179218
    Hizieł
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 134

    Après un premier visionnage à sa sortie, je viens de regarder à nouveau l’épisode 4 et je partage totalement l’avis général : avec la première scène et de nouveau un duel mortel entre des nobles héritiers j’ai eu un peu peur pour l’épisode, mais finalement il était très bien.

    Dans les précédents épisodes, je trouvais qu’il manquait de temps pour approfondir les personnages, mais cet épisode rectifie le tir, notamment Otto, pour lequel j’ai apprécié la petite scène où on le voit hésiter à aller partager au roi l’info qu’il vient d’obtenir. De la même manière, j’ai bien aimé la petite balade de nuit dans Port-Réal de Daemon et Rhaenyra. Au premier visionnage je n’avais pas vu le flamboyant foreshadowing de Rhaenyra avant de voir les réactions à l’épisode, et au deuxième visionnage, j’ai donc fait plus attention et je trouve qu’il est suffisamment bien intégré (au milieu d’autres flammèches et utilisé aussi comme transition visuelle) pour être discret.

    En revanche, dans les points un peu moins positifs, je ne suis toujours pas trop fan de Mysaria mais je garde espoir qu’elle finira par être un peu plus intéressante. Et le retour de la dague d’Aegon n’était clairement pas nécessaire à mon sens, mais vu le topic passionant que ça amené sur le forum, j’en viendrai presque à pardonner à la série pour cet ajout.

    Sinon, pour pinailler sur des détails, le fait que la nouvelle de la volonté de Corlys de marier sa fille au Seigneur de la Mer de Braavos arrive au Conseil Restreint par Otto via son frère qui est à Villevieille m’a un peu surpris parce qu’on ne peut pas dire que Braavos ou Lamarck soient à côté de Villevieille …

    Enfin, sur les points que vous avez soulevé / sur lesquels vous avez débattu, je trouve en effet qu’Alicent bénéficie d’un traitement nettement plus favorable que dans Feu et Sang pour l’instant, ce qui permet astucieusement de rééquilibrer les camps Vert et Noir. Et de l’autre côté en effet, si les gens parlent volontiers de Rhaenyra comme la Joie du Royaume, ça ne se voit pas trop. Pour finir concernant le « serment » que fait Rhaenyra à Alicent, je suis plutôt d’avis que Rhaenyra ment certes par omission, mais que c’est surtout Alicent qui déforme ses paroles en les rapportant au roi (« il ne m’a pas touché [dans le sens défloré] devenant elle m’a promit qu’elle était vierge »), mais bon, elle ne pouvait pas savoir que Rhaenyra avait eu une nuit aussi remplie !

    Et je trouve très intéressant la fin de cette séquence, qui souligne la piété d’Alicent (dans la droite lignée des épisodes précédents), et le « I know your Grace, I regret it » de Rhaenyra, pour lequel on se demande si elle est sincère et si oui ce qu’elle regrette véritablement (entre la micro-aventure avec Daemon qui est le sujet de discussion, la vraie avec ser Criston ou les deux) …

     

    PS : merci @Eridan pour les racluromètres, j’apprécie toujours ta savoureuse impartialité !

    #179219
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5237

    Sinon, pour pinailler sur des détails, le fait que la nouvelle de la volonté de Corlys de marier sa fille au Seigneur de la Mer de Braavos arrive au Conseil Restreint par Otto via son frère qui est à Villevieille m’a un peu surpris parce qu’on ne peut pas dire que Braavos ou Lamarck soient à côté de Villevieille …

    J’ai trouvé ce détail intéressant … On a vu dans les épisodes 1 et 3 qu’Otto communique souvent avec Hobert, à l’écrit ou à l’oral, et qu’ils s’influencent l’un l’autre. L’épisode 4 nous montre bien qu’Otto supplée au « maître des chuchoteurs » en tant que Main, en se tenant informé des rumeurs par des informateurs (Mysaria pour les bas-fonds de Port-Réal). Pour ce qui est de Villevieille, c’est sûr que ce n’est pas la porte à côté, et je trouve pas ça des masses cohérents géographiquement parlant en effet … N’empêche que les Hightower ont des rapports commerciaux et économiques privilégiés avec Braavos et la Banque de Fer, donc peut-être aussi des informateurs parmi les Braaviens, voire les proches du Seigneur de la Mer ? Que l’information transite par Hightower pour parvenir à Otto, ça n’est certes pas le chemin le plus simple, mais ça reste du domaine du possible, à mon sens.

    PS : merci Eridan pour les racluromètres, j’apprécie toujours ta savoureuse impartialité !

    Mais de rien. Je suis ravi de pouvoir apporter autant d’objectivité aux débats ! ^^

    #179235
    Lau
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 8

    Je suis assez d’accord avec Sandrenal, la lecture étant plus immersive qu’une série, il est difficile d’oublier complétement les personnages découverts lors de la lecture, la sympathie ou antipathie qu’on a ressenti pour eux et les retrouver fait aussi partie du plaisir de voir à l’écran une histoire qu’on a aimée. Un travail d’adaptation est bien sûr nécessaire mais puisqu’ils ont un matériaux de base parfait, pourquoi tant modifier les personnages.

    J’ai été (jusqu’ici) agréablement surprise par la série et en particulier par cet épisode pour toutes les qualités déjà citées dans vos commentaires précédents (comme quoi que la réalisation soit faite par une femme change tout de même bcp de choses) mais j’ai vraiment un problème avec le personnage d’Alicent : l’intrigante décrite dans les chroniques (dont les auteurs se basent sur les rumeurs pas franchement objectives, je sais…) s’est transformée en « petit oiseau soumis à la volonté des hommes » (coucou Sansa mais à choisir je préférais l’intrigante) et j’ai bien peur qu’ils risquent de s’orienter vers le parti de la reine « mère-courage obligée de sortir les griffes pour défendre ses enfants » contre les enfants terribles de la famille en laissant malheureusement côté les intrigues politiques des autres familles.

    #179241
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5237

    Je pense vraiment qu’il faut laisser le temps à Alicent : elle va finir par se révéler. (Il avait fallu laisser du temps à Sansa aussi … sauf que là,  en une saison, ça va aller plus vite ^^) Les images promotionnelles montrent déjà bien qu’elle est suffisamment pro-active pour vouloir elle-même prélever des yeux, voire peut-être s’imposer sur le Trône de Fer face à Rhaenyra (dans un moment où Viserys va mal ?) Je suis convaincu que la deuxième moitié de la série va nous la présenter comme une intrigante, et ultimement, j’ai dans l’idée que la série sélectionnera la version de Champignon : elle sera certainement à l’initiative de la mort de Viserys, en l’empoisonnant ; La bonne et douce petite épouse, se vengeant ainsi de ce que le patriarcat lui a fait subir. ^^

    #179630
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6711

    Je rattrape mon retard, et on passe donc à l’épisode 4 ! J’ai vraiment adoré cet épisode ! Drama, gossip, tout ce que j’aime <3

    En temps que fana des gossips de Feu et Sang, j’attendais avec impatience de voir comment ils allaient traiter le clash sordide avec Daemon autour de la virginité de Rhaenyra, et ce qu’ils allaient faire de sa relation avec Criston. Et je dois dire que j’ai pas été déçue, j’ai trouvé qu’ils ont très bien géré leur coup, sur le fil du rasoir, entre drama de Targaryen malsain (franchement j’aurais été déçue d’un truc méga chaste xD je voulais du drama popcorn !), mais personnages tout de même complexes, dont on a du mal à cerner les motivations et où chacun interprète la scène à sa façon (genre j’ai été hyper surprise de voir qu’ici, beaucoup trouvaient la scène avec Criston romantique… moi je l’ai trouvé très dérangeante de par la relation d’emprise hiérarchique et j’ai eu de la peine pour le petit Criston), et des scènes qui ne sont pas racoleuses, plutôt fines.

    Du coup, j’ai apprécié :

    • Déjà on attaque sur un petit clin d’œil pour fans : les Bracken et les Nerbosc xD J’étais trop contente, ce petit échange si drôle, le fan service a marché de ouf sur moi !
    • La réconciliation Alicent/Rhaenyra : j’ai vachement aimé la scène, un peu de sororité que diable (bon OK ça durera pas xD )
    • Le petit foreshadowing de la mort de Rhaenyra spécial fans : là aussi, du fan service excellent xD
    • La relation entre Rhaenyra et Daemon : ah ce malaise qui te fait te sentir un peu sale, en plus en parallèle de cette pauvre Alicent qui se fait besogner, j’ai trouvé la scène vachement bien faite. Rhaenyra qui attend qu’une pichenette de son oncle pour prendre sa sexualité en main (meuf, par contre, faut te renseigner avant, jamais entendu du thé de lune ? enfin bichette !!!) et, l’oncle certes pervers mais qui n’arrive pas à vraiment la souiller parce qu’il est quand même très torturé – en parallèle de son frangin qui lui a pas de scrupule, gênance +++. Et cet espèce de distance mise par la réalisation, où l’on voit que Rhaenyra a une fascination pour cette sensualité qui respire en fait le malsain, le glauque.
      J’aime qu’on nous salisse un peu Rhaenyra, ado rebelle, loin d’être innocente… mais au final très humaine dans sa volonté d’être maîtresse de ses plaisirs, de ses choix, et qui risque d’associer le sexe à quelque chose de très glauque(certes loin de celle d’Alicent dans un devoir conjugal atroce, mais pas beaucoup plus sain et doux). Un personnage de femme complexe, avec ses zones d’ombres : c’est bien d’avoir une héroïne qui ne coche ni les cases de l’oie blanche, ni celles de la badass libérée, mais nous est présentée comme entière, un peu pourrie gâtée et fielleuse, mais sympathique quand même dans beaucoup de scène. Je pense que ça en sera d’autant plus fort dans son conflit face à Alicent (la pure gentille sainte Alicent, qui coche pour l’instant beaucoup des cases de la douce héroïne féminine qu’on nous a appris à aimer, justement l’oie blanche, dont on comprendra également les noirceurs vu son parcours, mais qui sera du coup dans une belle opposition à Rhaenyra).
    • La relation entre Rhaenyra et Criston : Là encore j’ai apprécié cette grosse ambiguïté. Criston est tiraillé par son honneur, et l’ordre de sa supérieure. Il est pas non plus complètement insensible à Rhaenyra, mais ou est le curseur entre le pouvoir qu’elle a sur elle et son attirance ? Cette relation d’emprise, hyper malaisante, m’a beaucoup plu. Là encore la symbolique, notamment le moment où il range sa cape blanche, est très bien mise en scène, et marche extrêmement bien. Et j’aime qu’on renverse les codes en nous montrant une situation qui d’habitude est plutôt IRL dans l’autre sens. Avec une Rhaenyra totalement égoïste, qui n’envisage pas une seconde qu’il y a malaise (et est en parallèle de son père dans son égoïsme, là encore les scènes miroirs très bien senties).
    • Alicent la fouille-merde : On voit là les premiers indices de ce qui risque de se dessiner pour Alicent je pense : Miss « je me mêle de tout, du haut de ma vertu » et « j’adooore envenimer les situations ». Elle se fait enfumer par Rhaenyra qui joue très joliment avec les mots (j’ai apprécié cet aspect calculateur et moins bourrin de sa personne d’ailleurs : on nous la montrait beaucoup comme une impulsive, là on la voit plus fine), mais elle l’a quand même bien cherché, à se mêler des affaires des autres xD Elle prend enfin conscience de son pouvoir de nuisance avec ces petits commérages : pouf Daemon hors service… de quoi la faire virer intrigante ? Probable…
    • Otto qui se fait virer : scène jouissive, les acteurs au top top top !

    Dans ce qui m’a moins convaincue :

    • Mysaria : mon mari (aka mon « spectateur qui n’a pas lu Feu et Sang » dont je peux observer les réactions xD) a pas du tout capté qu’elle était l’indic. Et on pige pas trop ses motivations à donner cette info là à Otto. Scène ratée donc, qui tombe comme un cheveu sur la soupe et se comprend mal.
    • la dague : je choisis d’effacer cette scène de mon esprit, ça sert à rien, bye bye.

    Sinon, mini point « théorie d’un spectateur attentif qui n’a pas lu Feu et Sang » xD Mon mari sait que la série amène vers une guerre de succession, entre deux camps, les Verts et les Noirs, et il sait qu’il y a deux personnages féminins qui seront antagonistes dans cette guerre. Et du coup, après chaque épisode il s’interroge : mais qui seront dans les camps ?!
    Au début il était en mode « Bah ça sera Rhaenyra contre Daemon » mais il était pas méga sûr parce que Daemon est très ambigu. Du coup son hypothèse était remariage de Viserys et un autre héritier. Puis Aegon est né. Là, il se posait la question de comment Daemon allait naviguer là dedans parce qu’il le voit pas dans le camp d’Otto, mais il pige pas comment il va ployer sous Rhaenyra.
    Suite à cet épisode, alors qu’en milieu d’épisode il était en mode « ah mais il vont se marier, Rhaenyra et Daemon » finalement gros bug : Laenor se marie avec Rhaenyra. Donc il sait plus xD Et dans tout ça, qui est la nana qui fera face à Rhaenyra ? « Pas Alicent, elle a pas de dragon, et elle est habillée en rouge, donc c’est pas du vert ou du noir ». Donc là sa dernière théorie : Aegon va mourir et la guerre sera entre Rhaenyra et Heleana. Et peut être mariage de Daemon avec Heleana, ou Rhaenyra… il est très confus xD
    Garder une poker face dans ces conditions est une torture.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par Nymphadora.

    ~~ Always ~~

    #179636
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1192

    C’est amusant Nympha. Ton ressenti rejoint beaucoup le mien. Je suis donc curieux de voir ton avis sur l’épisode 5 (celui qui divise les fans! ).

    du coup, après chaque épisode il s’interroge : mais qui seront dans les camps ?!

    Très intéressant. Heureusement qu’il n’a pas vu qu’il y avait une nouvelle qui s’appelait la « Princesse et la Reine », ce qui est un peu spoiler sur les bords ^^

    Plus généralement, quand on connaît l’histoire, on voit la série poser ses jalons (rien que commencer par le conseil de 101 est un énorme indice!). Mais je vois qu’on navigue à vue quand on ne sait pas.

     

    #179643
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3397

    genre j’ai été hyper surprise de voir qu’ici, beaucoup trouvaient la scène avec Criston romantique… moi je l’ai trouvé très dérangeante de par la relation d’emprise hiérarchique et j’ai eu de la peine pour le petit Criston

    En tout cas pour ce qui me concerne, j’ai moi aussi été gêné par cette relation inégale, et par le refus de Rhaenyra de tenir compte du non-consentement de Criston. Mais je pense que la plupart des commentateurs ont apprécié la scène suivante, où ils se dénudent tous deux et se mettent au lit. Si on fait abstraction du démarrage, l’ensemble est plutôt dans une tonalité douce et tendre.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #179644
    Syra46
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Au début il était en mode « Bah ça sera Rhaenyra contre Daemon » mais il était pas méga sûr parce que Daemon est très ambigu. Du coup son hypothèse était remariage de Viserys et un autre héritier. Puis Aegon est né. Là, il se posait la question de comment Daemon allait naviguer là dedans parce qu’il le voit pas dans le camp d’Otto, mais il pige pas comment il va ployer sous Rhaenyra. Suite à cet épisode, alors qu’en milieu d’épisode il était en mode « ah mais il vont se marier, Rhaenyra et Daemon » finalement gros bug : Laenor se marie avec Rhaenyra. Donc il sait plus xD Et dans tout ça, qui est la nana qui fera face à Rhaenyra ? « Pas Alicent, elle a pas de dragon, et elle est habillée en rouge, donc c’est pas du vert ou du noir ». Donc là sa dernière théorie : Aegon va mourir et la guerre sera entre Rhaenyra et Heleana. Et peut être mariage de Daemon avec Heleana, ou Rhaenyra… il est très confus xD Garder une poker face dans ces conditions est une torture.

    Très intéressant. Il n’a jamais pensé à Rhaenys ? Après tout, dans le premier épisode, elle est présentée comme l’adversaire de Viserys pour le trône.

    Heleana ! Lol !

    #179654
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6711

    Il n’a jamais pensé à Rhaenys ? Après tout, dans le premier épisode, elle est présentée comme l’adversaire de Viserys pour le trône.

    Alors il a moyen pigé la généalogie de Rhaenys, il a fallu que je lui refasse le topo, elle l’a pas trop trop marqué (maintenant il a compris, mais je crois que c’est plus parce que dés que je la vois dans mon écran, je passe en mode fangirl, il a dû remarquer quelque chose xD). Mais depuis que je lui ai dit qu’elle avait un dragon (chose qui l’a beaucoup surpris, parce que Corlys et sa plainte l’ont beaucoup marqué), il attend de voir… Mais en tous cas, il la calcule pas trop trop, et la juge clairement pas suffisamment importante pour l’imaginer importante dans la guerre.

    (D’ailleurs sa réaction aux dragons Velaryon m’a interrogée sur les futur frères Carène : le spectateur lambda manifestement, il a pigé que le sang Velaryon solo ne pouvait pas avoir de dragons, et que les dragons du clan Velaryon venaient du sang Targ de Rhaenys… il va falloir sortir les rames pour justifier les Carène ^^)

    ~~ Always ~~

    #179662
    Syra46
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    il va falloir sortir les rames pour justifier les Carène ^^

    Appelle Daemon^^

     

    #179668
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1192

    il a pigé que le sang Velaryon solo ne pouvait pas avoir de dragons,

    Faut dire que la série n’a pas aidé, quand Corlys s’est plaint de ne pas avoir de dragon dans sa famille, alors que si, si, il en avait au moins 2 dans la famille ^^

     

29 sujets de 61 à 89 (sur un total de 89)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.