[Saison 8] Episode 5

Episode...

You must be logged in to participate.
  • Reçu 5/5
  • Reçu 4/5
  • Reçu 3/5
  • Reçu 2/5
  • Reçu 1/5
  • Rien reçu, de quoi parlez-vous?

Ce sujet a 367 réponses, 95 participants et a été mis à jour par  Raff-Tout-Miel, il y a 4 heures et 22 minutes.

30 sujets de 241 à 270 (sur un total de 368)
  • Auteur
    Messages
  • #88976

    werewolf
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 193

    J’ai beau me triturer les méninges pour tenter d’esquisser un lien entre les causes (le son des cloches) et les conséquences (le massacre de la ville)

    C’est pourtant simple: y’a quelquechose qui cloche avec le scénario

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 12 heures par  werewolf.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 12 heures par  werewolf.
    #88989

    Jaqen
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2468

    Il m’a fallu plus de deux jours pour me sortir de ma torpeur. L’épisode 5 a été, sans contredit, un coup dur pour tout le monde. J’ai parcouru les réactions de ce forum ainsi que maints et maints autres sur les réseaux américains : entrevues, analyses, résumés, vidéos, articles de presse et j’en passe. En ce moment, les scénaristes les plus détestés au monde sont D&D. Les moqueries, jeux de mots et sarcasmes pleuvent sur internet. Ceux qui craignaient que la fin en serait une à la Walt Dysney sont soulagés. Et ceux qui croyaient que cette saison 8 serait du fan-service, ben c’est exactement le contraire qui se produit. Existe-il un mot pour le contraire de fan-service? Aller à l’encontre des attentes des fans a été le grand choc de cette 8e saison. La majorité de ces fans est survoltée. Il fut un temps où j’aurais fait partie de la mêlée pour crier toute ma déception et ma frustration. Or, en ce moment, je cherche plutôt à comprendre mon état. Je me sens un peu comme Jon Snow qui n’en croit pas ses oreilles d’assister aux massacres qui se passent sous ses yeux et qui semble sonné de voir ce qu’est devenue sa reine. Je me suis demandé, moi le spectateur, d’où venait cette réaction de ma part, que d’ailleurs je n’arrive pas encore à bien identifier. D’où vient ma léthargie après le visionnement de cet épisode? De la tristesse, de la déception, de l’impuissance, un peu tout cela? Le but de mon intervention n’est pas d’être pour ou contre ni de donner mon avis sur cet épisode. Cela n’a aucun intérêt. En fait, je voulais tout simplement vous dévoiler que ce qui m’a aidé à sortir de ma torpeur. Je cherchais un apaisement, et dieu merci, j’ai trouvé quelque chose : une vidéo qui parle des effets spéciaux. Oui, frères et soeurs, si cela m’a aidé, ça peut aussi aider ceux et celles qui se sentent comme moi. On y explique en détails le tournage des scènes, les maquillages, les décors et architectures étonnants. On y voit des cascadeurs qui se transforment en torches humaines pour faire plus vrai que vrai, et qui, aussitôt la scène tournée, sont éteints vite vite vite avec un extincteur, des acteurs (Nikolaj et Pilou) qui se congratulent après une scène de bagarre, d’autres acteurs qui sourient et qui font des grimaces, des figurants incroyables qui tournent chaque scène avec minutie, un technicien qui fait tomber de gros cailloux pour simuler un éboulement. Rien n’est laissé au hasard. Des tonnes de pierres, des tonnes de bonbonnes de gaz, plusieurs caméras pour filmer ce terrible épisode 5, des scènes dantesques et infernales comme les grands films hollywoodiens à grand déploiement, tels que Cléopâtre, Ben Hur ou Les Dix Commandements. Bref, des scènes de fin du monde! On regarde cette vidéo (dans mon cas) avec ferveur, presque avec gratitude, comme si c’était une planche de salut! Alors voilà, mes amis, tout ça, c’est du cinéma! C’est le retour à la réalité. Emilia n’est point cruelle, c’est une actrice, un personnage. Aucune ville n’a été détruite. Personne n’est mort! Oui, oui, je sais, je suis un impardonnable Sweet summer child (terme que j’ai compris dernièrement), naïf et éternellement optimiste. N’empêche, cette vidéo m’a comblé et je me sens beaucoup mieux à présent. La voici. Peut-être que certains d’entre vous l’ont déjà vue. Vos commentaires sont les bienvenus. https://www.youtube.com/watch?v=RQ9QQMXTftY

    Comme à votre habitude Mestre votre parole est d’or!  Que le Multiface vous protège!

    #88996

    Aurore
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1306

    D&D ont déclaré que c’est le son des cloches qui ont rendu folle Daenerys. D’après eux, cela lui aurait rappelé tout ce qu’elle avait perdu (le trône, etc).

    C’est une explication complètement absurde : quel est le rapport entre le son des cloches et tout ce que Daenerys a perdu (la mort de Viserion, Rhaegal, Missandei, etc ?) Sans compter qu’elle n’a pas perdu le trône : elle ne l’a jamais eu. Elle ne l’aurait jamais eu si la rébellion n’avait pas eu lieu : Rhaegar serait devenu roi et Elia Martell sa reine. Si la rébellion avait échoué après la bataille du gué des Rubis, Viserys serait devenu roi et peut-être que Daenerys serait devenue sa reine, mais uniquement comme consort. Vraiment, D&D s’enfoncent davantage à force d’essayer de justifier leurs mauvais choix.

    #89001

    R.Graymarch
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4033

    J’ai l’impression que, à part un fond vert ici ou là, personne n’a remis en cause la grande qualité des effets spéciaux, du décor ou des cascades. Ce qui peut être encore plus rageant par rapport au prix d’un scénariste.

    D&D ont déclaré que c’est le son des cloches qui ont rendu folle Daenerys. D’après eux, cela lui aurait rappelé tout ce qu’elle avait perdu (le trône, etc). Si quelqu’un a compris, je veux bien l’explication de texte.

    Je propose Les Trois Cloches chantée par Piaf

    Toutes les cloches sonnent, sonnent
    Leurs voix, d’écho en écho
    Merveilleusement couronnent
    La noce à François Nicot
    « Un seul cœur, une seule âme »
    Dit le prêtre, « et, pour toujours
    Soyez une pure flamme
    Qui s’élève et qui proclame
    La grandeur de votre amour »

    Hey, ça se tente^^

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow. Le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #89002

    JaimeL
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 216

    Après ce n’est peut être pas le trône mais tout ce qu’elle aurait dû avoir, là où elle aurait dû vivre et grandir et non pas exilée à l’autre bout du monde. Elle regarde le donjon rouge, le lieu où sa famille aurait dû régner. Et la population de Port Réal représente des « traites » qui a accepté la chute de sa famille sans broncher et sans se révolter contre ce nouveau roi qui pour elle n’était pas légitime.

    Oui je sais je suis une sweet summer child.

    Je crois avoir lu plus haut qu’on ne pouvait pas trouver la scène de mort de Cersei émouvante mais  ridicule alors moi je l’ai trouvé très belle et émouvante, j’en ai eu une larme car aussi ils ont eu la mort que je voulais pour eux, bon pas forcément écrasés par des pierres. Je n’ai jamais voulu que leurs morts soient tragiques, après je comprends que cela déçoit beaucoup de personnes mais il y a une minorité à qui cela plaît 😉.

    Après sur un autre sujet, j’ai beaucoup parcouru internet suite à cet épisode et je vois beaucoup de personnes qui trouvent des excuses à Daenerys, je ne parle pas de logique sur le fait qu’elle soit devenue la Mad Queen mais des excuses pour son geste alors que personnellement je n’en vois pas. Le fait d’avoir tout perdu n’excuse pas un génocide.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 6 heures par  JaimeL.
    #89003

    loic387
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    J’ai l’impression que, à part un fond vert ici ou là, personne n’a remis en cause la grande qualité des effets spéciaux, du décor ou des cascades. Ce qui peut être encore plus rageant par rapport au prix d’un scénariste.

    Exactement, si tu débranches ton cerveau et regarde l’épisode comme un spectacle, c’est très bon, mieux que l’attaque de Smaug dans le Hobbit 3 par exemple.

    Cette perte de cohérence et l’utilisation abusive de facilités me fait penser à la nouvelle trilogie Star Wars, bien que c’est encore pire dans SW, surtout le 8.

    Avant je pensais que la venue de D&D pour l’autre trilogie SW à venir était une bonne nouvelle, maintenant je ne suis plus très sur… car si GOT reste une très bonne série et nous garde en haleine, c’est avant tout grâce à l’univers et aux personnages/enjeux créés par Martin.

    #89008

    7enjiii
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    Mon avis.
    L’épisode visuellement est génial, j’ai rarement pris un tel pied visuel devant une série (voir un film)…

    Par contre sur le fond je suis très très déçu. Je n’aimais pas Daenerys au début de la serie puis au fur et a mesure le fait de la voir libérer les peuples escalves plutôt que de venir directement à Westeros, ses paroles sur son père etc m’ont fait changer d’avis… Elle sacrifie ses troupes, ses dragons pour la guerre contre les morts/+jon. Ce qui montre qu’elle est profondément humaine. Evidemment ca reste une conquérante elle brule ses enemies etc mais quel conquérant ne l’a pas fait ? Jon a deboité Ramsay Bolton personne ne s’en ai plaint… Arya a fait manger ses enfants a Walder Frey personne ne s’en ai plaint non plus…
    Mais la ils ont décidé en 2 épisodes de la faire passer pour une folle sanguinaire… Pour rappel Aerys n’était pas fou d’emblée il l’est devenu sur des années après plusieurs mois de captivité notamment.. Si l’épisode se profile comme sur le trailer avec Danny en mode inhumaine, calculatrice qui brûle tous ceux qui refuse de ploiez le genou les scénaristes auront tourné le dos au personnage qu’ils ont développé depuis 8 saisons et ce serais une fin à mon sens desastreuse…

    #89011

    loic387
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    Arya a fait manger ses enfants a Walder Frey personne ne s’en ai plaint non plus…

    Surtout que ça implique quand même qu’elle les a soigneusement découpés, hachés, cuisinés… elle a aussi du neutralisé les servantes pour ne pas être déranger…

    Même le ptit Bolton n’est jamais allé aussi loin dans l’horreur.

    #89029

    BLamb
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 2

    Beaucoup d’entre vous sont extrêmement déçus et je le comprends. Moi aussi je suis déçue. J’adorais Daenerys et bien sûr j’espérais un autre dénouement pour elle. J’avais parié qu’elle parviendrait à ses fins et qu’elle se salirait les mains pour ça, mais je ne pensais pas qu’elle s’en prendrait à autant d’innocents et j’étais sûre qu’elle s’en repentirait.
    Cependant, (pour des raisons sur lesquelles je ne m’étendrais pas ici), je suis convaincue que suite à une série de profonds traumatismes, quelqu’un peut tomber dans la folie en un instant et commettre des actes incompréhensibles et abjectes.
    Je n’excuse pas ce qu’a fait Dany, je dis juste que ce n’est PAS INCOHERENT.

    Ce qui me permet aussi de faire mon deuil, c’est que, même si je l’adorais, je n’ai jamais tout misé sur elle. J’ai toujours pensé que, moralement, elle ne méritait pas forcément le trône parce que sans ses dragons, elle ne serait pas grand chose. Contrairement aux Starks qui ont dû grandir et survivre avec leur seule intelligence. En fait leur sort à eux me préoccupe beaucoup plus et c’est le prochain épisode qui m’inquiète le plus…

    Sinon, comme l’a dit quelqu’un d’autre: tout ceci n’est que de la fiction et reste un spectacle incroyable!
    Et pour ceux qui n’arrivent toujours pas à avaler la pilule, n’oubliez pas que nous aurons la chance d’avoir une alternative à tout ça quand nous lirons la version de Martin!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 1 heure par  Célilune. Raison: DanY + ortho
    #89052

    Geoffray
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1438

    C’est marrant, mais en voyant l’épisode, j’ai eu l’impression de voir une partie de Jdr qui tourne mal :p :
    – Bon les gens, vous vous souvenez de la dernière partie ?
    – Ouais. Attend je prends mes notes. On était avec Melissa et Pierre devant les murailles de Port-Réal et y a la méchante reine qui a décapité le personnage de Romuald.
    – D’ailleurs, c’est dégueulasse ! J’avais fini par m’y attacher à ce perso. Le voir mourir comme ça, c’est vraiment pas cool !
    – T’as échoué ton jet de diplomatie aussi. Qu’est-ce que j’y peux ?
    – Au moins, j’ai récupérer un PNJ cool. Je suis roi du Nord les mecs, respectez mon autorité !!
    – Tu vas te calmer direct. Je te rappelle que je suis Reine moi ! Et que j’ai des Dragons
    – Un dragon tu veux dire !
    – TG !
    – Bon et donc on se retrouve quelques heures plus tard, vous avez fait vos petites scènes perso. Melissa super bien joué la folie de Dany, Pierre essaie de la cadrer, mais je n’ai pas l’impression que ça ait marché.
    – Je n’étais pas dans le jeu ce jour-là. Et puis mon personnage il est plus pour la politique que pour la guerre quoi.
    – Quand on voit les conseils de stratégie qu’il donne, ça se voit !
    – Bref !! Vous vous trouvez devant les murailles de Port-Réal à nouveau. Les forces en présences sont sur le qui-vive. Que faite vous ?
    – Je prends mon dragon et je vais cramer la flotte de navires de l’autre boloss là !!
    – Attend quoi ?
    – Sérieux !
    – Oh putain…
    – Ça t’a pas suffi la dernière fois ?
    – Allez, je suis sûre que ça va marcher cette fois !
    – Ok, fais moi tes jets de dés. Je veux trois jets à difficulté croissante, parce que faut pas déconner
    – D’acc. Alors …. Oh yeah !!! 20 , 20 et 20 !!!
    – …
    – Wouhou \o/ !!!
    – Ahahaahah ! Paie ta flotte en mousse.
    – Bon. Ok. Donc, tu fais plusieurs passes sur la flotte d’Euron, et tu crames plusieurs de ses navires. Certains devaient contenir du feu grégeois, parce qu’ils explosent.
    – Yeah Mikael Bay style !!
    – Tu finis aussi par t’attaquer aux murailles de la ville. Aucune flèche ne t’atteint sur ton dragon et tu n’en fais qu’une bouchée.
    – Quand on pense à la semaine dernière… T’as nerfé tes perso ou bien ^^ ?
    – Elle a fait trois réussites critiques, qu’est-ce que j’y peux moi :/. Bref, tu finis par arriver sur l’une des portes de la ville qui empêche ton armée et le personnage de Romuald de pénétrer dans la ville. D’un souffle puissant, tu la fais littéralement exploser. Attends, je tire un jet… Putain, mais merde ; 01 ! Devant la porte se trouvait la compagnie dorée, qui vient juste de se faire souffler la gueule.
    – Mais c’est quoi ces jets xD !!
    – J’avoue pour le coup, c’est moche. Bon je donne l’ordre de rentrer dans la ville à mon perso et à l’armée qui le suit.
    – Pff… Ok. Mélissa, toi tu te poses sur un rempart et tu regardes un peu la ville et ses habitants.
    – D’accord. La méchante reine elle est où déjà ?
    – Dans le donjon rouge qu’est un peu plus loin dans la ville et que tu vois.
    – Mon perso va profiter des événements pour faire une introspection sur lui-même et ses choix de vie en marchant sur le champ de bataille sans arme ni armure.
    – Sérieux, mais tu vas te faire défoncer. Surtout que t’a pas vraiment la carrure d’un guerrier quoi.
    – Certes, mais je pense que c’est ce qu’il ferait.
    – Ok, tu vois donc des corps calcinés et en train de mourir dans d’atroces souffrances. Romuald, toi, Ver-Gris et tes hommes vous arrivez devant une force armée Lannister.
    – J’arrête tout le monde et on se toise en mode « combat de regard » !!
    – Zuper. Ça dure un temps… Mais c’est pas vrai, j’ai vraiment pas de moule ce soir. 05. Le capitaine de la force armée, voyant les dégats provoqué par le dragon et par votre puissante armée, décide de se rendre. Il ordonne la reddition et demande à faire sonner les cloches.
    – Les cloches ?
    – Ouais, c’est une idée du perso de Pierre. Si les cloches sonnent, ça veut dire que la ville se rend.
    – Ah, pas con.
    – Quelque minutes passent et le son des cloches se fait entendre. La bataille semble avoir été gagnée.
    – Un dragon ça se pose là comme arme de destruction massive xD !!
    – Trop bien, on va éviter de faire trop de morts. Je voulais pas changer d’alignement encore !
    – Melissa, fait moi un jet en santé mentale s’il te plait… Avec un malus.
    – Heu, d’accord. Oh putain… 01
    – …
    – …
    -*Toussote* Bien, bien, bien. Tu ressens une vague de haine et colère qui te submerge. T’as envie de tout cramer avec ton dragon. Tu t’envole sur son dos et tu commences à faire pleuvoir le feu et la mort sur la ville et ses habitants.
    – Autant pour le changement d’alignement *facepalm*

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 1 heure par  Célilune.

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #89063

    Thraxas
    • Frère Juré
    • Posts : 53

    Merci Geoffray pour ce moment de pur bonheur 🙂 🙂 🙂 !!!!! C’est exactement ça!

    Ca se trouve D&D pondent leur scénar en faisant une Campagne de JDR depuis la saison 6 et qu’ils foirent tous leur jets depuis le début.

    ça y est, je suis un vieux con....

    #89070

    R.Graymarch
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4033

    « Je crâme toute la ville au lieu de chercher ma vraie ennemie » is the new (and enriched) « Je fracasse la porte fermée avant de vérifier si elle est verrouillée » 🙂

    Merci Geof. D et D (nom prédestiné !) ont des dés spéciaux qui ne font que des critiques ou des fumbles.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow. Le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #89078

    Thraxas
    • Frère Juré
    • Posts : 53

    Y’a une vidéo d’un youtubeur Le Critique Masqué qui revient sur ce mécontentement.

    Dans un premier temps, il pensait que les fans étaient mécontents car D&D n’avait pas suivi leurs théories ou la résolution des arcs narratifs de certains personnages comme souhaité.

    Après avoir lu les réponses à sa vidéo, il s’est rendu compte que la colère venait surtout des incohérences et du côté bâclé vite fait des intrigues au profit du grand spectacle.

    Il fait une sorte de mea culpa où il essaie de défendre les plus importantes incohérences. Son point de vue est parfois intéressant.

    Mais j’ai bien aimé sa théorie de l’entonnoir. La série devant tirer à sa fin, D&D doivent conclure l’histoire . Vu le monstre scénaristique qu’est GOT, ils ne pouvaient que difficilement faire autrement qu’en bouclant/bâclant un peu précipitamment certains arcs narratifs ou expédiant, voir effaçant, toute explication du pourquoi du comment.

    Certes, on aurait pu rajouter des épisodes voire une saison mais c’est au risque que l’action et l’intrigue s’essoufflent et qu’au final on soit aussi déçus.

    Ça vaut ce que cela vaut, mais ça m’a aidé à comprendre les décisions de D&D.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 1 heure par  Célilune.

    ça y est, je suis un vieux con....

    #89087

    Dylana
    • Frère Juré
    • Posts : 55

    Le JDR m’a beaucoup fait rire, c’est exactement cela.

    Moi ce qui m’éclaire sur les décisions de D&D c’est plutôt qu’ils semblent en avoir marre de GOT après tant d’années, ils veulent se lancer dans d’autres projets, quitte à rusher la fin. Dire que HBO était prête à signer pour plus d’épisodes, qui auraient pu permettre de développer comme il se doit les développements de personnages.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 2 heures par  Dylana.

    PdP by WLOP

    #89090

    loic387
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    Effectivement on peut penser que le rythme accéléré était pour en finir de peur de perdre les spectateurs. Certains avancent aussi l’empressement de D&D de se consacrer à leur trilogie Star Wars qui sort en 2022…

    Surtout qu’en regardant les commentaires sur Facebook/YouTube, une bonne moitié jugent un épisode intéressant en fonction du nombre de morts et de l’action présentée, jugeant que le reste n’est que des bavardages ennuyeux pour meubler. Le seul épisode où j’ai ressenti moi aussi ça, c’était le 2 de cette saison 8.

    #89099

    FeyGirl
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1644

    Surtout qu’en regardant les commentaires sur Facebook/YouTube, une bonne moitié jugent un épisode intéressant en fonction du nombre de morts et de l’action présentée, jugeant que le reste n’est que des bavardages ennuyeux pour meubler.

    Oui et non : la critique sur les « bavardages » n’existait pas dans les premières saisons, parce que les dialogues étaient travaillés et s’inscrivaient dans une histoire. Sur la saison 8, j’ai aussi trouvé que les dialogues étaient pauvres. D’où une impression de longueur.

    #jesuisfantôme

    #89106

    euzkadi de dorne
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 250

    La trilogie Star Wars est repoussée à 2024, 2026 et 2028 entrelardée de la saga Avatar dans les années impairs. Si D and D ont rushé pour finir GOT,  beh ils ont mal fait car j’ai l’impression que Disney a dû avoir des échos de cette saison 8 bien avant nous et on du mettre le frein à main pour mieux contrôler les deux zygotos. Sinon, pour cet épisode 5, il est vraiment regrettable que le scénar  ne soit pas à la hauteur de la qualité visuelle qui est rare pour une série télévisée.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 1 heure par  Célilune.
    #89114

    loic387
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    Aux dernières nouvelles c’est bien 2022, ça ne leur laisse donc pas beaucoup de temps… :

    https://www.clubic.com/star-wars/actualite-856912-prochain-star-wars-prevu-2022-ecrit-scenaristes-game-thrones.html

    Pour moi le scénario n’avait besoin de grand chose pour être plus crédible, il manque juste un événement marquant qui justifierait de tout cramer sur un coup de sang.

    #89115

    Geoffray
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1438

    Au dernière nouvelle on parle de l’épisode 5 ici ;)! La discussion sur SW devrait aller se tenir dans le bon sujet. Merci par avance ;)!

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #89135

    Podr
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 21

    Bonjour à tous ! Ceci est mon premier post sur le forum.  J’ai lu avec beaucoup d’attention et d’intérêt la plupart des commentaires (pas tous) sur cet épisode, des plus enthousiastes aux plus négatifs (le mot est faible pour certains). Personnellement, je l’ai beaucoup apprécié, l’ai trouvé excellent comme d’ailleurs tous les précédents de cette saison, chacun pour des raisons diverses. Mais je m’en tiendrai seulement à celui-ci puisque c’est le sujet. Et ça risque d’être un peu long, pardon par avance…

    Varys. Bonne chose pour moi que l’ellipse (relative) de sa mort ! Qu’on ne le voit pas brûler est positif, nous avons déjà vécu cette scène avec les Tarlys et l’effet aurait été redondant. Et puis Varys était « avec nous » depuis le début et je pense que ça aurait été une faute de goût et un effet trop dramatique par rapport à ce qui devait suivre. Je n’ai pas ressenti de tristesse particulière à sa mort inévitable, car s’il fut un personnage indubitablement intéressant, je n’ai jamais vraiment ressenti d’empathie  pour lui qui aura servi et trahi tout ce qui se présentait à lui, et dont les discours « Seul le bonheur du peuple me préoccupe ! » ne m’ont jamais convaincu à 100%. J’ai  également toujours considéré l’acteur comme très limité dans sa gamme de jeu (comme l’était celui de Littlefinger, d’ailleurs). Mais félicitations à Varys pour la dignité avec laquelle il meurt ! L’apparition de la tête de Drogon sortant du noir au-dessus de Dany était terrifiante !

    J’ai trouvé la scène des retrouvailles entre Jaime et Tyrion très touchante, surtout à la fin quand le second nommé évoque son enfance sauvée par le fait que son aîné ne l’ai jamais vu comme un monstre. Tyrion n’est pas un tueur, il n’a pas le goût du sang. Même celui de sa sœur ne l’attire pas, et pourtant il a mille raisons de la détester. Mais – tel GRRM – il ne voit pas la vie et les humains de manière manichéenne. Il sait, car il l’a vu (il le lui dit à l’épisode précédent) qu’il y a une étincelle d’humanité au fond de Cersei, montrée avec ses enfants. Et il aime profondément Jaime. Qu’il cherche à leur offrir une seconde chance, celle de vivre ailleurs, ne doit pas surprendre et grandit (si j’ose dire…) le personnage, bien plus que s’il avait checké les théories qui en faisaient l’assassin de sa frangine.
    Dans la continuité, les séquences entre Jaimie et Cersei sont très réussies. J’ai toujours détesté la fille Lannister et suis très heureux de la voir mourir, une mort bien plus cruelle ne m’aurait pas dérangé (parce qu’on est dans de la fiction, hein ! Dans la vraie vie, j’aurais appelé à son arrestation, à un procès équitable et à une très lourde condamnation, mais en aucun cas à la peine de mort à laquelle je suis opposé). Ce ne sont pas ses pleurs, ses supplications, sa soudaine humanisation qui me la rendent touchante à la fin, mais le fait que cela se produise avec Jaimie.
    Et ici, je suis en grand désaccord avec pas mal d’intervenants qui reprochent « une évolution positive pour rien » pour Jaimie. Je pense exactement le contraire, que son attitude est complètement cohérente. S’il était venu pour la tuer, combien prévisible cela aurait été ! Le méchant Jaimie devenu un saint homme, un rédempteur, effaçant le Mal (le mal humain, car pour le surnaturel Arya s’en est chargé) de la surface de Westeros ! Mais non… Jaimie n’est qu’un pauvre homme aux prises avec ses sentiments les plus profonds. Comme Cersei, d’ailleurs. Ces deux là sont en fusion totale l’un avec l’autre depuis toujours, jumeaux et amants maudits, s’aimant en dépit de tout, y compris des poussées de haine de l’un.e envers l’autre, haine qui ne résultait que d’une immense frustration à chaque fois. Oui, Jaimie a su évolué au regard du monde et c’était passionnant de voir cette évolution. Mais sa lucidité de toujours envers Cersei ne pouvait l’empêcher de l’aimer envers et contre tout. La manière de finir ainsi leur histoire commune est hyper cohérente, très bien amenée, et très touchante.

    Oui, le fait que Euron débarque juste là où se trouve Jaimie est assez too much et m’a fait rire, mais je suis passé par-dessus, encore une fois c’est de la fiction. Ce n’est pas une incohérence, juste un hasard improbable. Leur combat était réaliste, humainement brutal, maladroit comme cela se passe dans la vraie vie, et à l’issue satisfaisante. Euron était insupportable, bon débarras !

    Le Cleganbowl. Comme tout le monde, je l’attendais, je n’ai pas été déçu. La Montagne se montre vraiment tel qu’il est, pas seulement physiquement, mais dans son incapacité à être tué « normalement » : un monstre ! Très drôle, en passant, la façon qu’il a de tuer son « créateur » Qyburn sur lequel je ne verserai pas la moitié d’un huitième de millionième de larme. Le combat est violent, magnifiquement chorégraphié dans sa brutalité, et se termine par un plan d’anthologie. Sandor meurt comme le héros qu’il a toujours été. Snif. Je l’aimais vraiment bien, lui !

    Les séquences avec Arya sont très réussies, car elles nous plongent au cœur de l’action. Arya est nos yeux, notre cœur, notre cerveau en état d’ébullition. Arya, nous l’avions déjà vu à l’épisode 3, n’est pas la robot-tueuse insensible que certains ont cru voir devenir pendant de nombreuses saisons. Confrontée à la véritable horreur, à la peur, à la mort, elle a toute son humanité. Mais aussi son courage et son instinct de survie…
    Peu me suivront sans doute sur ce que je vais dire maintenant : je trouve le rôle de Jon Snow (ou Aegon Targaryen) de plus en plus intéressant. Parce qu’il n’est pas du tout là où on l’attendait, là où le « héros » promis devait se trouver. Son héroïsme n’est pas dans ses faits d’armes – quel magnifique pied de nez au genre ! -, mais dans sa rectitude morale (qu’il a toujours eu). Dans les grandes batailles, il a toujours été dépassé ou sauvé par autrui, même s’il est hyper courageux et grand combattant. Mais il reste fidèle à ses engagements, à ses sentiments. Jusqu’à la bêtise ? Facile de juger ainsi et de le condamner en  en faisant un neuneu de service. Mais Jon n’est pas un héros Marvel (ouf !) et ne sort pas de la saga Star Wars (re-ouf !). Il n’est pas un héros pour ados, mais pour adultes. Ça tombe bien, c’est exactement ce qu’est GOT. Un récit pour adultes. Son habillage « fantasy » n’est justement qu’un habillage pour nous parler de la nature humaine et de sa corruption généralisé par la quête du pouvoir. Jon est humain, très humain, dépassé par le chaos dans lequel il se retrouve, le déferlement de violence et de folie meurtrière généralisée autour de lui. Mais il tue aussi, juste pour ne pas (re)mourir. Ce que ferait n’importe quel pacifiste convaincu armée d’une épée quand quelqu’un lui fonce dessus pour l’occire. Et le manque d’expressions très subtiles de Kit Harrington sied très bien au personnage sur lequel un grand malentendu règne. C’est un garçon simple, aux pensées simples et qui rêve d’une vie simple. Il n’a cessé de le répéter. Les événements l’ont projeté sur le devant de la scène et lui ont fait enfiler un costume parfois trop grand pour lui. Sa force, sa vraie force, reste son honnêteté, son intégrité.

    J’en arrive à Daenerys… Folle ou pas folle ? Pour moi, la question n’a guère d’intérêt. Seuls, les actes comptent. Mais posons-la quand même. Non, je ne crois pas que Dany soit folle au sens clinique du terme (qui, déjà, est sujet à grandes discussions… où commence la folie ?) Dany est en pleine dépression et a pété un plomb. Craquer parce que le cerveau ne répond plus devant un manque abyssal d’amour, de fidélité, de ce que vous voulez, et tuer  femme ou mari + les enfants, voilà ce qu’on apprend presque chaque jour dans les journaux. Ces gens sont-ils « fous » ? Non, profondément dépressifs et ils ont craqué. Entre exterminer toute sa famille que l’on aime, et toute une ville où l’on ne connaît personne, ce n’est qu’une question d’échelle. Dans le fond, le processus est identique. Dany a craqué. Bien sûr, elle a toujours utilisé la violence de la manière la plus brutale qui soit, partout où elle est passé, pour la justice ou l’exemple. Dany est tout – y compris une vraie idéaliste ! -, sauf une personne de compromis. Avec elle, c’est blanc ou c’est noir. Avec elle ou contre elle. Toutes les horreurs personnelles qu’elle a vécues n’ont pu que développer ce côté de sa personnalité. Elle a toujours été en état de survie. Ses pulsions violentes furent toujours tempérées par ses conseillers, Tyrion, Jorah, Jon. Conseillers en lesquels elle plaçait son entière confiance. Idem en Missandei, Ver-Gris. Mais voilà que l’homme qu’elle aime suffisamment pour lui avoir sacrifié un de ses enfants (Vysérion) sans qu’elle le lui ai jamais reproché, l’a trahie (de son point de vue assez légitime), puis Sansa, son alliée, Tyrion sa fidèle Main, Varys… Elle perd Jorah (pas n’importe qui, hein !), des milliers de fidèles soldats, puis un deuxième enfant, puis sa meilleure amie Missandei, tous d’horribles façons. Elle se retrouve complètement seule après tant de sacrifices et voit tout ce qui a été son combat jusqu’ici – le trône -lui filer inexorablement entre les doigts à cause de l’homme qu’elle aime, lequel se ramollit à vue d’œil en se refusant à elle (elle ne peut pas comprendre que tante-neveu pose un problème, quand frère-sœur n’en pose pas chez les Targaryens). Rappelez-vous (je cite de mémoire) : « Un Targaryen qui est seul au monde est une terrible chose ». Dany est une jeune femme, fougueuse, elle n’a pas des décennies de sagesse derrière elle. Alors, aucune excuse pour son comportement et son massacre de KL, non, non, mais il est aisé, je trouve, de comprendre ce comportement. Comprendre n’est pas accepter ! Mais on ne peut juger sans comprendre les raisons. Là où je diffère avec pas mal de points de vue, est que je considère que tout cela n’arrive pas du tout comme un cheveu sur la soupe. Tout cela s’est mis en place petit à petit, élément par élément. Tout était là, il suffisait de regarder et d’écouter. Grande cohérence ! Nul besoin d’épisodes supplémentaires. L’état dépressif était là. Le craquage ne demande jamais des jours et des jours dans la vie. Boum ! La goutte fait déborder le vase et c’est l’explosion subite, le massacre. Et l’incompréhension totale des victimes ou des observateurs. C’est ça, la vie. La vie n’est pas un roman de fantasy, et c’est là encore le génie de GOT de pervertir les codes fictionnels établis.

    Je terminerai par deux remarques. D’abord, la réalisation, la mise en scène était absolument splendide ! Somptueuse. Magnifique photographie avec des plans inoubliables. L’horreur de la guerre, de ce qu’est un bombardement aérien (car c’est bien ça qui est montré) sur des milliers de civils, est parfaitement rendu. D&D disent s’être inspirés du bombardement incendiaire (napalm) par les alliés de Dresde à la fin de la WWII, qui avait (inutilement) rasé la ville…
    Grande qualité de l’interprétation générale. Mention particulière à Emilia Clarke – fabuleuse depuis le début de la saison -, notamment pour tout son jeu facial. Leana Healey aussi. Dès qu’elle laisse tomber son petit sourire suffisant et supérieur, trop systématique et figé qui limite sa palette de jeu, dès que le vernis craque, elle est remarquable.

    Enfin, je voudrais rappeler ceci car je constate qu’un peu partout sur réseaux sociaux, sites et forums, les commentateurs oublient les propos publics de GRRM :

    1)La fin sera « douce-amère » (bittersweet). Ça, ce n’est pas oublié, toute le monde le dit et le redit.
    2) les différences entre ce que LUI (Martin) a prévu pour le déroulé de son récit et la fin de l’œuvre, et ce qu’ont prévu D&D, ne concernent QUE des personnages secondaires (tel Bronn, dont il n’aime pas la présence trop importante) ou des actes mineurs. Tout le reste est en raccord.
    3) Cinq (5) personnages survivent à la fin de l’œuvre : Jon, Tyrion, Arya, Bran… et Daenerys. Dixit Martin himself.
    Je respecte top Martin pour le prendre pour un menteur, ce qui serait l’injurier. Je note au passage qu’il ne cite pas Sansa. Soit elle meurt, soit il ne la considère pas comme un personnage majeur… Je ne sais pas ce qu’il faut en déduire.
    Perso, je ne suis pas certain du tout qu’à la fin un roi ou une reine règne sur les 7 royaumes. Martin est un vieil anar, et je ne serais pas surpris qu’il balance l’idée du pouvoir central aux poubelles de l’histoire (la sienne, en tout cas…). Et la fin ne sera, à mon sens, pas différente entre série et romans, sauf sur des détails.

    Désolé pour la longueur du texte !

    #89144

    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 206

    Et ici, je suis en grand désaccord avec pas mal d’intervenants qui reprochent « une évolution positive pour rien » pour Jaimie. Je pense exactement le contraire, que son attitude est complètement cohérente. S’il était venu pour la tuer, combien prévisible cela aurait été ! Le méchant Jaimie devenu un saint homme, un rédempteur, effaçant le Mal (le mal humain, car pour le surnaturel Arya s’en est chargé) de la surface de Westeros ! Mais non… Jaimie n’est qu’un pauvre homme aux prises avec ses sentiments les plus profonds. Comme Cersei, d’ailleurs. Ces deux là sont en fusion totale l’un avec l’autre depuis toujours, jumeaux et amants maudits, s’aimant en dépit de tout, y compris des poussées de haine de l’un.e envers l’autre, haine qui ne résultait que d’une immense frustration à chaque fois.

    Je ne répondrais que sur ce point parce que je me suis déjà suffisamment exprimé sur le reste dans mes autres postes ^^. Les deux jumeaux sont tellement fusionnels que Cersei a envoyé Bronn le tuer. Heureusement Jaime oublie ce détail. Il oublie également pourquoi il a tué le Roi Fou. En effet, dans l’épisode 5, quand il est prisonnier dans la tente, il dit à Tyrion qu’il se fout des innocents de Port-Réal… On se demande pourquoi on a passé toute une scène dans la saison 3 a expliquer pourquoi il est devenu le Kingslayer ^^ (la meilleure scène du personnage d’ailleurs). Pour finir, je dirais que la surprise pour la surprise n’est pas suffisant pour faire un bon scénario. Martin est le premier à le déclarer et sur ce point, je suis entièrement d’accord avec lui (dommage que les scénaristes ne soient pas du même avis).

    #89146

    Aurore
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1306

    Le JDR m’a beaucoup fait rire, c’est exactement cela. Moi ce qui m’éclaire sur les décisions de D&D c’est plutôt qu’ils semblent en avoir marre de GOT après tant d’années, ils veulent se lancer dans d’autres projets, quitte à rusher la fin. Dire que HBO était prête à signer pour plus d’épisodes, qui auraient pu permettre de développer comme il se doit les développements de personnages.

    Ne me faites pas croire que si D&D en avaient marre, HBO ne pouvait pas trouver deux autres scénaristes compétents pour continuer décemment la série, quand même ! Sans compter que finir GoT sur un sabordage pareil, en suscitant un tollé de cette ampleur, ce n’est pas la meilleure pub qu’on puisse avoir pour son départ.

    #89154

    Buveurdelatreille
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 170

    3) Cinq (5) personnages survivent à la fin de l’œuvre : Jon, Tyrion, Arya, Bran… et Daenerys. Dixit Martin himself.

    2) les différences entre ce que LUI (Martin) a prévu pour le déroulé de son récit et la fin de l’œuvre, et ce qu’ont prévu D&D, ne concernent QUE des personnages secondaires (tel Bronn, dont il n’aime pas la présence trop importante) ou des actes mineurs. Tout le reste est en raccord.

    alors si GRRM à vraiment dit ça (ce en quoi je ne crois pas une seconde) merci de préciser la date et le support de ces dires.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours par  Buveurdelatreille.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours par  Buveurdelatreille.
    Spoiler for NOARLAK
    #89160

    Dylana
    • Frère Juré
    • Posts : 55

    Non je ne pense pas que cela soit si simple, Martin ayant au départ plus ou moins choisi D&D pour leur connaissance de la série, et le fait qu’ils ont su deviner qui était la mère de Jon. De plus GRRM leur avait transmis des infos confidentielles, pas facile de refiler la patate chaude, quand en plus il n’y avait plus de support livres pour continuer …

     

    Pour les 5 persos qui survivraient jusqu’à la fin j’ai trouvé cela https://www.businessinsider.fr/us/game-of-thrones-characters-who-will-survive-2016-7

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours par  Dylana.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours par  Dylana.

    PdP by WLOP

    #89163

    Coflotte
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 13

    Je ne répondrais que sur ce point parce que je me suis déjà suffisamment exprimé sur le reste dans mes autres postes ^^. Les deux jumeaux sont tellement fusionnels que Cersei a envoyé Bronn le tuer. Heureusement Jaime oublie ce détail. Il oublie également pourquoi il a tué le Roi Fou. En effet, dans l’épisode 5, quand il est prisonnier dans la tente, il dit à Tyrion qu’il se fout des innocents de Port-Réal… On se demande pourquoi on a passé toute une scène dans la saison 3 a expliquer pourquoi il est devenu le Kingslayer ^^ (la meilleure scène du personnage d’ailleurs). Pour finir, je dirais que la surprise pour la surprise n’est pas suffisant pour faire un bon scénario. Martin est le premier à le déclarer et sur ce point, je suis entièrement d’accord avec lui (dommage que les scénaristes ne soient pas du même avis).

     

    Personnellement je ne vois aucune incohérence ni facilité scénaristique. Dans la vraie vie, combien de fois n’avons nous pas vu une personne victime d’une relation toxique? Par exemple une femme revenir éternellement vers son mari alors qu’il la violente. Même si elle sait dans ses moments de lucidité qu’il est un monstre. Les exemples sont malheureusements nombreux, et réels.

    #89166

    FeyGirl
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1644

    3) Cinq (5) personnages survivent à la fin de l’œuvre : Jon, Tyrion, Arya, Bran… et Daenerys. Dixit Martin himself.

    2) les différences entre ce que LUI (Martin) a prévu pour le déroulé de son récit et la fin de l’œuvre, et ce qu’ont prévu D&D, ne concernent QUE des personnages secondaires (tel Bronn, dont il n’aime pas la présence trop importante) ou des actes mineurs. Tout le reste est en raccord.

    alors si GRRM à vraiment dit ça (ce en quoi je ne crois pas une seconde) merci de préciser la date et le support de ces dires.

    Pour le premier point (la survie des cinq personnages), ça date des années 90, quand GRRM a esquissé pour son éditeur un résumé de l’histoire en quelques pages. Mais dans cette esquisse, Sansa épousait Joffrey et lui faisait un enfant, Jon et Tyrion tombaient amoureux d’Arya… Bref, c’est une première version qui depuis est tombée aux oubliettes.

    Pour le deuxième point, personne ne sait vraiment ce qui a pu être échangé entre GRRM et les showrunners sur la fin de la saga, et entre temps D&D ont eu la possibilité de créer leur propre fin. Des rumeurs affirment que les video-conférences entre GRRM et D&D à propos de la saison 8 se sont mal passées.

    #jesuisfantôme

    #89168

    Dylana
    • Frère Juré
    • Posts : 55

    Oui surtout qu’elle porte leur enfant. Moi aussi je suis satisfaite de la fin de Jaime. Lorsqu’il sent venir la fin de sa moitié, sa jumelle, et de son enfant, comment pourrait-il faire autrement que d’ignorer cet appel organique d’aller défendre sa chair et son sang ? D’offrir une ultime possible rédemption à sa soeur ?

    Le seul truc vraiment illogique en effet et ca réplique où il prétend se moquer de la population de KL. Mais je pense qu’il dit cela en comparaison à l’implication qu’il a dans sa relation avec Cersei.

    PdP by WLOP

    #89171

    Sayaris
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 7

    Alors visuellement, c’était vraiment un très bel épisode ! Et c’est ce qui est un poil frustrant. Lorsque l’on regarde les making of, on peut voir tous les efforts que la production met pour que cela rende bien. Mais à chaque fois, je sors complètement déçue de l’épisode à cause de l’histoire.

    Pour Varys, au début quand la petite fille dit que Daenerys ne mange pas et qu’il dit qu’ils réessaieront le soir? Il parle de l’empoisonner ou juste de la nourrir ? J’avoue que j’ai eu un doute.

    Pour sa mort, ce n’est pas très étonnant, cela lui pendait au nez dès qu’il a rencontré Daenerys.

    Le grand méchant devait être NK, mais au final Arya a pu le tuer assez finalement. Donc on était passé au grand méchant Cersei et elle meurt dans les bras de son frère. Je suis toujours étonnée du fait qu’elle était vraiment enceinte. Où est passé la méchante reine qu’on doit détester ? Qui n’hésite pas à faire sauter tout un bâtiment avec sa belle-fille ? Qui encourage les expériences douteuses ? Qui ment, manipule ? Au final aucun méchant n’aura tenu ses promesses.

    Pour le début de la bataille, j’aurais bien vu Drogon nager sous l’eau. Mais j’ignore si les dragons savent nager et combien de temps Daenerys peut retenir sa respiration… Mais après la défaite de l’épisode précédent, je ne voyais pas comment ils pouvaient juste arriver par les airs.

    Pour la folie de Daenerys, ils avaient préparé le terrain, que ce soit cohérent ou non, ce ne m’a pas spécialement étonné.

    Pour Cleganbowl, je trouve qu’il intervient un peu tard dans l’histoire. On a eu le temps de se détacher de leur passé.

    Arya, elle sert juste à montrer ce qui passe dans la ville.

    Jon après 5 épisodes, il sert toujours à rien. Le pauvre, ils ont vraiment massacré son évolution. Il doit regretter d’être revenu à la vie.

    Tyrion n’assume pas ses actes. Soit il disait la vérité dès le départ à Daenerys, soit il la trahissait. Mais il l’a d’abord dite à Varys et après a décidé que c’était un traître alors qu’il savait très bien les conséquences de son action. D’ailleurs, cela m’avait étonné lors de cette discussion, aucun des deux n’avait mentionné de tuer Jon pour supprimer la menace qu’il représente à l’ascension au trône de Daenerys.

    Jaimie, c’est un peu décevant qu’il ne pense qu’à sa soeur. Il avait plutôt bien évolué et prouvé qu’il restait un chevalier.

    #89175

    loic387
    • Frère Juré
    • Posts : 79

    Pour Jon Snow, ce n’est pas tellement son attitude durant la bataille qui m’a choqué, mais plutôt la manière dont il ignore Daenerys lors de leur dernier moment intime… Il la voit désemparé et très mal dans ses pompes et tout ce qu’il trouve à dire c’est « tu es ma reine »… au lieu de la repousser en silence il pouvait déjà expliquer le blocage que représente une telle relation dans sa culture.

    Comme le fait de dire au plus vite à Sansa/Arya qui il est vraiment… c’est resté secret 18 ans, ça ne pouvait pas attendre un peu que la guerre soit finie ?

    #89179

    Corlygg
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 206

    Je ne répondrais que sur ce point parce que je me suis déjà suffisamment exprimé sur le reste dans mes autres postes ^^. Les deux jumeaux sont tellement fusionnels que Cersei a envoyé Bronn le tuer. Heureusement Jaime oublie ce détail. Il oublie également pourquoi il a tué le Roi Fou. En effet, dans l’épisode 5, quand il est prisonnier dans la tente, il dit à Tyrion qu’il se fout des innocents de Port-Réal… On se demande pourquoi on a passé toute une scène dans la saison 3 a expliquer pourquoi il est devenu le Kingslayer ^^ (la meilleure scène du personnage d’ailleurs). Pour finir, je dirais que la surprise pour la surprise n’est pas suffisant pour faire un bon scénario. Martin est le premier à le déclarer et sur ce point, je suis entièrement d’accord avec lui (dommage que les scénaristes ne soient pas du même avis).

    Personnellement je ne vois aucune incohérence ni facilité scénaristique. Dans la vraie vie, combien de fois n’avons nous pas vu une personne victime d’une relation toxique? Par exemple une femme revenir éternellement vers son mari alors qu’il la violente. Même si elle sait dans ses moments de lucidité qu’il est un monstre. Les exemples sont malheureusements nombreux, et réels.

    Le problème est qu’à aucun moment ça ne semble perturber Jaime que sa soeur ait voulu l’assassiner. A aucun moment il ne semble se demander ce que sa soeur est devenue pour tenter de l’assassiner. Ça passe juste au-dessus de sa tête comme si on lui avait annoncé que sa sœur l’avait juste insultée à son départ. Et puis je ne suis pas sûr que la comparaison Jaime/Cersei avec des couples violents soit très pertinente. Leur relation n’est pas vraiment violente, que ce soit d’un point de vue physique ou psychologique. La seule exception (et qui est propre à la série) c’est le viol de Cersei par Jaime. Mais c’est un cas unique dans leur relation. Donc la tentative de meurtre de Jaime par Cersei n’a rien d’anodin et ne devrait pas être ignorée comme cela dans la construction de son personnage. De même, pour un gars aussi amoureux que Jaime, il ne semble pas du tout tenir rigueur à Cersei du fait de s’envoyer en l’air avec Euron. Et ne me dites pas que la fidélité ne compte pas pour lui quand Cersei est la seule femme (avant Brienne) avec qui il ait jamais couché. Le personnage de Jaime n’est donc plus caractérisé dans ce dernier épisode que par un seul trait: son amour obsessionnel de Cersei. Pour moi, ils ont malheureusement caricaturé le personnage en oubliant tout ce qu’il avait accompli mais bien sûr, ce n’est que mon avis :).

30 sujets de 241 à 270 (sur un total de 368)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.