A Clash of Kings, Chapitre 17, Bran

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le dix-septième chapitre du deuxième livre, A Clash of Kings et dont le personnage Point de Vue est Bran Stark.

Chapitres et pagination[modifier]

Chapitres[modifier]

  • Ce chapitre est le deuxième consacré à Bran dans le deuxième livre.
  • Ce chapitre est le neuvième consacré à Bran sur l'ensemble de la saga.

Pagination[modifier]

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 183 à 196
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (trade paperback) : p.
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 243 à 260
  • Miniuk.png Aux éditions Voyager (hardcover) : p.
  • Miniuk.png Aux éditions Voyager (paperback) : p. 179 à 191
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (intégrale) : p. 297 à 318
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (intégrale)[N 3] : p. 239 à 256
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (grand format)[N 4] : Tome 3, La bataille des rois, p. 237 à 254
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (poche)[N 5] : Tome 3, La bataille des rois, p. 299 à 320

Résumé[modifier]

À l'occasion de la fête des moissons, presque tous les vassaux des Stark qui ne sont pas avec le roi Robb se rendent à Winterfell, où Bran, entouré de mestre Luwin et de ser Rodrik Cassel les reçoit avec la dignité qui sied au « Stark de Winterfell ». Mais, si lord Wyman Manderly, les oncles du Lard-Jon, Hother et Mors Omble, l'intendant des Glover et Leobald Tallhart ont fait le voyage, c'est aussi parce que tous convoitent la main et les terres de lady Donella Corbois, récemment veuve et également l'hôte de Winterfell. Bran remplit son rôle de châtelain à la satisfaction de ses mentors, mais il préfèrerait chevaucher et affronter les deux Walder à la quintaine. Ces derniers s'étant moqués d'Hodor, Bran prend sa défense, et mestre Luwin doit intervenir et morigéner les Frey. Toujours porté par Hodor, Bran va retrouver Été au bois sacré. Il y rencontre Osha, qui le met en garde contre la mesquinerie des Walder. Elle demande à Bran s’il fait encore des « rêves de loup » et le jeune prince de répondre négativement, ce à quoi la sauvageonne rétorque qu’un prince se devrait de mieux mentir. Durant les jours qui suivent, les vassaux continuent à arriver à Winterfell, dont un ami de Bran, Cley Cerwyn, qui lui apprend la rumeur qui court sur les relations incestueuses entre Jaime et Cersei Lannister. Sans pouvoir l'expliquer, Bran ressent un grand malaise en entendant ces mots. La nuit même, il rêve de la corneille à trois yeux, mais aussi d’un homme doré qui le pousse dans le vide depuis le haut d'une tour vertigineuse en prononçant les mots suivants : « Ce que me fait faire l'amour, quand même ! ».

Notes et références[modifier]

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de février 1999.
  2. Pagination de la réédition de août 2005. La première édition Bantam massmarket est de septembre 2000.
  3. Pagination de la première édition J'ai Lu Intégrale de décembre 2009.
  4. Pagination de l'édition Pygmalion grand format de février 2000.
  5. Pagination de la réédition J'ai Lu poche de septembre 2009. Les éditions précédentes semblent identiques, la première étant de décembre 2001.


Icone book.png Chapitres liés
Bran I
Tyrion III Bran II
d'ACOK
Tyrion IV

Bran III