Cap de l'Ire

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Cap de l'Ire
Informations
V.O. Cape Wrath
Nature péninsule
Localisation
Loc Cap de l'Ire.jpg

Le cap de l'Ire est une péninsule boisée des terres des Tempêtes, au sud-est de Westeros.

Géographie[modifier]

Le cap de l'Ire est délimité au sud par la mer de Dorne, à l'est par le détroit (avec l'île d'Estremont au large) et la baie des Naufrageurs au nord. Ses côtes sont parsemées de nombreux îles et îlots[1]. Il se fond dans le reste des terres des Tempêtes aux environs du cours de la Camarde et du piémont de la garde Rouge.

Il comprend principalement le Bois-la-Pluie, qui en couvre les deux tiers nord. Plus au sud, on trouve une vaste plaine qui s'étend vers la mer de Dorne. Les villages de pêcheurs s'égrènent le long de ses côtes méridionales, et la région est plutôt prospère. On y trouve le bourg portuaire de Ville-en-Pleurs[1].

Le cap de l'Ire reçoit d'importantes précipitations, notamment durant l'automne, avec les nombreuses tempêtes venues de la mer d'Été[1].

Il abrite le siège de plusieurs maisons :

Histoire[modifier]

Le cap de l'Ire a été pris aux enfants de la forêt par le roi Durran Dieux-deuil, puis rendu par son fils Durran le Dévot avant d'être à nouveau reprise par Durran Hache-de-bronze[3]. Sous Durwald Ier Durrandon, les rois de l'Orage en perdirent le contrôle pendant une génération, au profit de la sorcière des bois connue sous le nom de Reine Verte[3]. À part cet intermède, le cap de l'Ire a toujours fait partie des domaines des rois de l'Orage[4]. En effet, lors de l'invasion andale, ces derniers prirent pied sur le cap, mais leurs querelles incessantes et l'alliance des Durrandon avec les derniers enfants de la forêt les empêcha de s'y installer[5].

Durant la Conquête, des pirates des Degrés de Pierre profitèrent de l'absence des troupes du roi Argilac l'Arrogant, concentrées à Accalmie, pour piller le cap de l'Ire[4]. Puis, en l'an 8, au tout début du règne d'Aegon Ier, lorsque ce dernier tenta d'annexer Dorne, les Dorniens ripostèrent en dévastant le cap de l'Ire et en incendiant la moitié du Bois-la-Pluie[6].

Le cap de l'Ire dans la saga[modifier]

Dans ADWD[modifier]

Lord Jon Connington ordonne aux officiers de la Compagnie Dorée de débarquer sur la côte nord du cap de l'Ire, en lisière du Bois-la-Pluie. Cette région est en effet proche de son ancien domaine de La Griffonnière, et il pense pouvoir y trouver de nombreux appuis, ni les Lannister, ni lord Stannis Baratheon n'y étant très appréciés. Un peu moins de la moitié des navires y parviennent. Afin de ne pas trop vite alerter Port-Réal, il a ordonné qu'aucune bannière ne soit levée lors des premiers combats[7]. Et, en effet, la rumeur arrive à Port-Réal que Torth, les Degrés de Pierre et le cap de l'Ire auraient vu le débarquement de mercenaires, peut-être au service du roi Stannis Baratheon. Les Tyrell, qui sont les seuls à disposer de forces permettant de les attaquer, refusent de bouger tant que le sort de la reine Margaery n'est pas fixé[8]. Il s'avère que ces mercenaires sont commandés par lord Jon Connington, et qu'ils seraient au service d'un prétendu Aegon Targaryen[9].

Notes et références[modifier]