Compagnie Dorée

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Étendard de la Compagnie Dorée

V.O. : the Golden Company

La Compagnie Dorée est une compagnie de mercenaires fondée par Aegor Rivers, dit Aigracier, parti en exil en Orient. Cette compagnie rassemble un certain nombre de chevaliers des Sept Couronnes exilés, ou fils d'exilés. Elle est réputée pour ne jamais briser ses contrats, ce qui est rare chez les mercenaires[1]. Elle compte environ dix mille hommes[2] .
Elle a pour devises : « Notre parole vaut de l'or »[N 1][1] et « Sous l'or, l'aigre acier »[N 2][3].

Fondation et histoire

La Compagnie Dorée est fondée par Aegor Rivers en Essos en 212 AC, afin de préserver la puissance de la maison Feunoyr en exil[4]. Constatant en effet que ses fidèles partisans, contraints de fuir après la bataille du champ d'Herberouge et l'échec de la rébellion de Daemon Feunoyr, sont réduits pour survivre à se disperser parmi les diverses compagnies mercenaires (Étendard en Loques, Puînés ou Hommes de la Pucelle), Aigracier décide de fonder sa propre compagnie pour les garder réunis[2].

Sur son lit de mort, Aigracier demande que son crâne soit dépouillé de sa chair et plongé dans l'or, afin qu'il soit porté en tête de la compagnie lors de leur retour à Westeros. Depuis, les capitaines généraux ont suivi son exemple: leurs crânes dorés sont plantés sur des piques entourant la tente du capitaine[5].

La Compagnie Dorée combat aux côtés des prétendants Feunoyr successifs. C'est notamment le cas en 236 AC, lors de la Quatrième rébellion Feunoyr, au cours de laquelle elle ira jusqu'à débarquer à Westeros (près du Bec de Massey) pour soutenir Daemon III Feunoyr; ou encore en 260 AC, avec Maelys Feunoyr[5], au cours de la guerre des Rois à Neuf Sous, qui se conclut par la bataille des Degrés de Pierre. Au cours de celle-ci, ser Barristan Selmy se fraie un chemin sanglant dans les rangs de la Compagnie[2] avant d'abattre Maelys en combat singulier[6].

La Compagnie Dorée est également employée par les différentes cités libres, en particulier au cours de leurs guerres incessantes dans les Terres Disputées entre Myr, Lys et Tyrosh[7]. Mais l'espoir de retourner dans les Sept Couronnes reste vivace parmi ces descendants d'exilés, même si l'extinction de la maison Feunoyr les a privés de leur raison d'être initiale[2].

Membres de la Compagnie Dorée

Anciens membres

Membres actuels

La Compagnie Dorée dans la saga

Avant AGOT

Le prince exilé Viserys Targaryen offre un festin aux capitaines de la Compagnie Dorée, espérant les inciter à se battre pour lui. Mais ils déclinent sa proposition, bien qu'ils acceptent son repas[8][5].

Dans AFFC

Une rumeur disant que la Compagnie Dorée aurait rompu son contrat avec Myr se répand dans les Sept Couronnes[9] . La raison de cet abandon reste inconnue, d'autant que la guerre qui promet de se déclencher entre Myr et Lys aurait été très profitable aux mercenaires. La Compagnie Dorée ferait route vers Volantis. D'autres racontars font du roi Stannis Baratheon le nouvel employeur de la Compagnie[3][9] .

Dans ADWD

La rupture du contrat entre la Compagnie Dorée et Myr est attestée par maître Illyrio Mopatis[2] . Des rumeurs font de Yunkaï son nouvel employeur[8]. La Compagnie Dorée se tient en fait prête pour rejoindre Daenerys Targaryen, à Volantis. Mais les nouvelles de l'est troublent les capitaines, qui pensent que Daenerys ne partira pas de Meereen. Ils choisissent alors de faire allégeance à Aegon Targaryen, et de faire voile vers Westeros[5] .

Jon Connington, à la tête des forces de la Compagnie Dorée (et notamment des archers de Balaq le Noir), lance l'assaut sur son ancienne forteresse, La Griffonnière, et la reprend sans difficulté. La Compagnie Dorée s'empare également de petits châteaux alentours, dont Vertepierre, Nid de Corbeaux, et Castelpluie. Jon Connington prépare ensuite la suite des opérations en concertation avec Harry Paisselande et Haldon Demi-Mestre. Il souhaite agir vite pour prendre ses ennemis par surprise et s'emparer d'une grande forteresse comme Accalmie pour accroître sa légitimité[10].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

À son arrivée à Bosquebrume, Arianne Martell constate que la Compagnie Dorée a bel et bien pris le château. Alors que lady Mertyns a été mise aux arrêts, John d'Alluve le Jeune leur offre l'hospitalité. Le lendemain, Chains les accompagne vers la Griffonnière, jusqu'à ce que Lysono Maar les croise et continue pour le reste du trajet. Arrivés à la Griffonnière, Arianne Martell écoute les dernières nouvelles du chef des lieux, Haldon Demi-Mestre: la Compagnie Dorée a pris Accalmie; Jon Connington attend l'armée venant de Port-Réal; Aegon Targaryen souhaite combattre hors les murs d'enceinte de sa nouvelle forteresse[11].

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png "La Compagnie Dorée : entre livres et série", article de blog écrit par Babar des Bois.
Icone star.png "La Compagnie Dorée et ses parallèles historiques : de Carthage aux condottières", article de blog écrit par Babar des Bois.

Notes et références

Notes

  1. Our word is good as gold.
  2. Beneath the gold the bitter steel, jeu de mots sur le surnom d'Aigracier en version originale : Bittersteel.

Références