Maison Connington

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Connington
Deux griffons combattant contre-chargés sur champ parti de rouge et de blanc

Deux griffons combattant contre-chargés sur champ parti de rouge et de blanc[1][2][3][4]
Informations
V.O. House Connington
Demeure La Griffonnière
Devise « Un griffon ! Un griffon ! »[4]
Rang chevalier fieffé
Vassale de maison Baratheon

La maison Connington est une maison de chevaliers fieffés des terres de l'Orage qui réside à La Griffonnière, une forteresse située sur la côte du cap de l'Ire[4].

Histoire[modifier]

La maison Connington fut autrefois une prestigieuse maison noble des terres de l'Orage, dont les terres couvraient bien des lieues[3].

Au cours des années du Courroux du Dragon durant la première guerre Dornienne, lord Connington meurt au cours d'une partie de chasse[5].

A la fin de l'an 43, les quatre fils de lord Connington se déclarent pour le prétendant Aegon Targaryen, fils aîné du roi des Sept Couronnes Aenys I Targaryen, contre son oncle, l'usurpateur Maegor I Targaryen. Après leur défaite lors de la bataille sous l'Œildieu, ils sont probablement exécutés et la maison perd sans doute des terres et doit donner des otages[6].

Pendant le règne d'Aerys II Targaryen, les Connington nourrissaient une querelle foncière avec les Morrigen.

Lors de la rébellion de Robert Baratheon, le roi Aerys II nomma Main le jeune lord Jon Connington. Lorsque celui-ci échoua lors de la bataille des Cloches, le roi le punit en le dépouillant de ses titres et l'exilant, le fief passant à son cousin, ser Ronald Connington[4]. Le ralliement tardif de ce dernier à la rébellion lui permet de conserver La Griffonnière et quelques terres, mais le nouveau roi Robert Baratheon destitue la maison de son rang, s'approprie ses richesses et distribue les neuf dixièmes de ses terres entre les seigneurs voisins l'ayant soutenu plus tôt. La maison Connington n'est plus désormais qu'une maison de chevaliers fieffés[3].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Anciens membres[modifier]

Arbre généalogique[modifier]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
Armond
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jon
 
 
 
 
 
 
 
 
Ronald
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ronnet
 
Raymund
 
Alynne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ronald Storm


Les Connington dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Le roi Aerys II Targaryen nomme lord Jon Connington Main du Roi après que son prédécesseur, lord Owen Merryweather, a échoué à contenir la rébellion de Robert Baratheon[7]. Après la bataille de Cendregué, il mène la traque de Robert Baratheon jusqu'à Pierremoûtier. Il fait fouiller la ville maison par maison, à la recherche du rebelle, mais en vain. Il est vaincu par lord Eddard Stark et lord Hoster Tully lors de la bataille des Cloches durant laquelle il tue ser Denys Arryn[8] et combat lord Baratheon sur le parvis du vieux septuaire ayant donné son nom à la ville. Après sa défaite, il est déchu de ses rangs et titres par le roi fou et contraint à l'exil[9]. C'est son cousin, ser Ronald Connington, gouverneur de La Griffonnière, qui devient le seigneur du fief. Après le couronnement de Robert Baratheon, Ronald conserve la vie et la forteresse, mais est dépossédé à son tour de son titre de lord ; les neuf dixièmes de ses terres sont ensuite réparties entre des seigneurs avoisinants partisans du nouveau monarque lors de sa rébellion. La maison Connington n'est alors plus considérée comme une maison noble[4].

En l'an 292[10], ser Ronnet Connington est promis par son père à la fille de lord Selwyn de Torth. Brienne étant l'héritière de La Vesprée, c'est une formidable opportunité pour les Connington[3]. Toutefois, après avoir rencontré sa promise, Ronnet est tellement désappointé par sa laideur qu'il rompt les fiançailles en se montrant particulièrement désobligeant[10].

Dans ACOK[modifier]

Comme la plupart des autres maisons des terres de l'Orage, les Connington ont suivi le roi Renly Baratheon, et ils sont présents dans l'armée qui progresse lentement sur la route de la Rose vers Port-Réal[1]. Après la mort du roi Renly devant Accalmie, ils se rallient au roi Stannis Baratheon, et combattent pour lui à la bataille de la Néra. Ils se soumettent ensuite au roi Joffrey Baratheon[11].

Dans AFFC[modifier]

Ser Ronnet Connington demeure à Port-Réal après les morts du roi Joffrey et de lord Tywin Lannister[12]. Il fait partie de l'armée que ser Jaime Lannister emmène à Vivesaigues[3]. Il est ensuite chargé d'escorter ser Wylis Manderly à Viergétang, avec quelques-uns des anciens hommes de ser Gregor Clegane, pour qu'il soit retourné à son père, lord Wyman Manderly de Blancport[13].

Dans ADWD[modifier]

Tandis que ser Ronnet Connington se trouve toujours à Viergétang, Jon Connington, qui est toujours vivant, revient de son exil et prend La Griffonnière au nom du prétendant Aegon VI Targaryen. Il se fait jurer allégeance par la garnison et les habitants du château[4]. Ser Ronnet doit justifier devant le Conseil restreint sa fidélité à la Couronne, affirmant qu'il est prêt à marcher contre son cousin et le prétendu héritier targaryen. Ser Kevan Lannister, en tant que régent du roi Tommen ordonne qu'il reste à Port-Réal sous bonne garde[14].

Notes et références[modifier]