Dague de Petyr Baelish

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Dague de Petyr)
Aller à : navigation, rechercher

La « dague de Petyr Baelish »[N 1] est une dague d'acier valyrien et à la poignée en os de dragon[1]. Malgré la rareté de ses matériaux, elle est d'aspect simple et anodin[2].

Dans AGOT[modifier]

La dague fait son apparition à Winterfell, entre les mains d'un mystérieux individu qui tente d'assassiner Bran Stark et qui s'en sert pour frapper lady Catelyn, sa mère, lui entaillant profondément les mains. La mort de l'assassin sous les crocs d'Été laisse inconnue l'identité de son commanditaire, mais ce dernier est nécessairement riche, l'acier valyrien étant extrêmement rare et précieux[1].

Lady Stark décide alors de partir retrouver son mari à Port-Réal avec la dague comme pièce à conviction. Sur place, ser Rodrik Cassel, qui l'escorte, se propose de montrer l'arme à ser Aron Santagar, maître d'armes du roi, qui devrait pouvoir l'identifier. Avant que ser Rodrick ne soit revenu, des hommes du Guet trouvent lady Catelyn et l'emmènent devant lord Petyr Baelish et Varys, le maître des chuchoteurs. Tous deux sont alors informés de l'existence et du rôle de la dague, et lord Petyr dit la reconnaître dès qu'il la voit : elle lui a appartenu mais il l’a perdue dans un pari lors du tournoi donné en l’honneur de l'anniversaire du prince Joffrey en misant sur ser Jaime Lannister, lequel fut défait par ser Loras Tyrell. Lord Petyr prétend alors que le gagnant du pari n’était autre que le « Lutin », Tyrion Lannister[3]. Retrouvant ensuite son mari, lady Catelyn lui laisse la dague, qu'il garde désormais à sa ceinture[4].

Elle y reste sans plus faire parler d'elle, jusqu'à ce que Littlefinger la récupère, lors de l'arrestation de lord Eddard, pour la placer sous la gorge de ce dernier[5].

Entre temps, Tyrion a réfuté devant lady Catelyn la version de Littlefinger : il n'a pu en effet gagner la dague dans ce pari, car il ne parie jamais contre sa famille. S'il a parié au tournoi en question, il n'a pu le faire qu'en misant sur la victoire de Jaime, et donc perdre[6]. Cette attitude de Tyrion est confirmée par lord Renly Baratheon, lors du tournoi de la Main : ayant gagné deux cents dragons d'or sur lord Baelish en misant sur la victoire du Limier contre ser Jaime, lord Renly regrette alors l'absence de Tyrion, dont la présence lui aurait permis de gagner deux fois plus[7].

Dans ACOK[modifier]

Littlefinger arbore désormais la dague à sa ceinture, et, lorsque Tyrion, devenu Main du Roi, feint de s'extasier sur sa beauté, il lui propose négligemment de la lui offrir. Mais le Lutin refuse d'un air entendu : tous deux savent que l'autre sait, mais aucun n'en dit plus[8].

Dans les geôles de Vivesaigues, ser Jaime Lannister apprend à lady Catelyn Stark que Littlefinger avait bien perdu la dague lors du tournoi, mais au profit du roi Robert Baratheon qui comme à son habitude avait parié sur la défaite de son beau-frère. Le roi Robert n'avait pas manqué, lors du banquet qui suivi le tournoi, de faire admirer la dague à Jaime pour se moquer de lui[9].

Dans ASOS[modifier]

Peu avant le mariage du roi Joffrey Baratheon, Tyrion Lannister offre à son neveu un livre historique ancien. Mécontent du cadeau, le roi détruit le livre avec son épée, et Tyrion, furieux, provoque Joffrey en lui demandant s'il aurait préféré un poignard en acier valyrien avec un manche en os de dragon. A l'évocation d'un poignard semblable à la dague de Petyr, Joffrey hésite[10]. Tyrion acquiert sans doute alors la conviction que c'est son royal neveu qui a commandité la tentative d'assassinat sur Bran Stark[11]. À Winterfell, Joffrey aurait subtilisé ce poignard dans la réserve du roi Robert pour armer l'assassin, le mobile probable étant de se faire bien voir par son père (Joffrey comme Robert ayant annoncé pendant la convalescence de Bran que la mort était un sort préférable à l'infirmité).

Dague de Petyr Baelish par Valyrian Steel ; © 2013, Jalic Inc.

Voir aussi[modifier]

Icone star.png "Qui a recruté l’assassin qui devait tuer Bran Stark ?", article de blog écrit par DNDM.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cette dague n'a pas de nom dans la saga, mais son plus ancien propriétaire connu est lord Petyr Baelish.

Références[modifier]