Eddard Stark

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Eddard)
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Eddard Stark
Image by Amok©

Identité
V.O. Eddard Stark
Surnom Ned
Apparence
Yeux Gris
Cheveux Noirs
Statut
Rang lord
Titres sire de Winterfell
seigneur de la maison Stark
seigneur suzerain du Nord
gouverneur du Nord
Main du Roi
Épée Glace
Naissance 263 (Winterfell)
Décès 298 (Port-Réal)
Famille
Père Rickard Stark
Mère Lyarra Stark
Épouse Catelyn Tully (283)
Enfants Robb Stark (283)
Sansa Stark (286)
Arya Stark (289)
Bran Stark (290)
Rickon Stark (295)
Bâtard Jon Snow (283)
Blasons
Eddard dirigeait la maison Stark
Suzerain du Nord et sire de Winterfell
Rickard Stark Robb Stark
Gouverneur du Nord
Rickard Stark Roose Bolton
Main du Roi
Jon Arryn Tywin Lannister

Né en l'an 263[N 1], lord Eddard Stark, dit familièrement Ned[1], est le seigneur de la maison Stark de Winterfell, suzerain et gouverneur du Nord. Il possède la physionomie des Stark, visage long, solennel et yeux gris sombre. Brun, il porte ses cheveux longs et arbore une barbe. Celle-ci comporte quelques poils gris qui le font paraître plus âgé qu'il ne l'est en réalité[2]. En l'an 282, lord Eddard épouse lady Catelyn Tully lors de noces couplées à celles de lord Jon Arryn et de lady Lysa Tully. Ils ont cinq enfants[2] : Robb, Sansa, Arya, Bran et Rickon[3]. Eddard a également un fils bâtard[3], Jon Snow, dont il a toujours refusé de révéler l'identité de la mère. Il se montre très protecteur envers lui[4] et l'élève avec ses enfants légitimes. Il avait également un frère, Brandon et une sœur Lyanna, tous deux décédés. Seul le plus jeune frère de Ned, Benjen, est encore en vie.

Lord Eddard est un homme austère et peu enclin à la démonstration de ses sentiments[5]. Il est toutefois profondément juste, les notions de droiture et d'honneur étant fondamentales à ses yeux. Son sens du devoir est par conséquent très développé. Courageux, il n'est pas inconséquent pour autant et agit avec réflexion[6]. Il sait se montrer attentif aux avis de ses bannerets et prend acte de leurs opinions[7]. Il méprise l'hypocrisie, la flagornerie et mentir lui est un acte presque douloureux[8][9]. Son caractère entier et inflexible n'en fait pas un adepte des subtilités diplomatiques[10]. Très attaché aux traditions nordiennes et à l'héritage des Premiers Hommes, il vénère les anciens dieux et est convaincu que « celui qui prononce une sentence doit l'exécuter ». Il voue d'ailleurs, à ce titre, une grande aversion aux bourreaux et à leurs fonctions[11]. Très confiant dans la puissance des divinités qu'il adore, lord Eddard est persuadé que personne ne peut mentir en présence d'un barral[12]. Peu superstitieux, il ne croit guère en la véracité des légendes sur la forêt hantée[13]. Étant du Nord, il a peu de goût pour les tournois[14]. Dans l'intimité il sait se montrer tendre et affectueux envers son épouse et ses enfants tout en étant très exigeant à leur égard[15]. Il est, de même, très attaché à la plupart des hommes de sa maisonnée[16]. Convaincu qu'un homme ne peut mourir que pour un chef qu'il estime, il est d'ailleurs extrêmement méfiant à l'encontre des reîtres et mercenaires[17]. Il porte l'épée en acier valyrien de la maison Stark, Glace, dont il se sert pour rendre la justice[2].

Avant AGOT

Le puîné

Second fils de lord Rickard Stark, seigneur du Nord, Eddard n'est pas destiné à diriger. En l'an 271[18], son père l'envoie donc comme pupille aux Eyrié sous la responsabilité de lord Jon Arryn, seigneur du Val d'Arryn. Il y rencontre Robert Baratheon, héritier des terres de l'Orage, également pupille de lord Arryn, qui devient son meilleur ami. Eddard voue, à l'instar de Robert, une grande affection à lord Jon qu'il considère comme un second père[13].

En l'an 281, il se rend avec Robert au grand tournoi d'Harrenhal, où il retrouve ses deux frères et sa sœur. Il s'y lie d'amitié avec Howland Reed. Il y tombe peut-être amoureux de lady Ashara Dayne[19], avec laquelle il danse, après que son frère aîné eut intercédé auprès d'elle[20].

Sa sœur Lyanna, fiancée de Robert, est enlevée peu après par Rhaegar Targaryen, le prince héritier. Puis, son père et son frère aîné Brandon sont exécutés par le roi Aerys II Targaryen pour trahison. Le roi demande alors à lord Jon Arryn les têtes d'Eddard et de Robert, ce que le vieil homme refuse, déclenchant la guerre civile connue sous le nom de rébellion de Robert Baratheon.

Le rebelle

Pendant ce conflit, Ned est d'une aide précieuse pour Robert dont il tempère l'ardeur par sa prudence[21].

Eddard quitte tout d'abord le Val d'Arryn pour rejoindre le Nord. Il fait voile depuis les Doigts vers Blancport dans une barque de pêcheur, mais la tempête le contraint à faire escale à Sortonne. Amené devant lord Borrell avec la fille du pêcheur (son père ayant péri dans la tempête), il parvient à le convaincre de le laisser repartir[22]. Arrivé à Winterfell, il y convoque son ban, alors que lord Jon Arryn et Robert défont les seigneurs loyalistes du Val, notamment à Goëville. Une fois son ost assemblé, Eddard marche vers le Conflans afin d'opérer sa jonction avec les forces de lord Arryn. Pendant ce temps, Robert qui a rejoint les terres de l'Orage, subit une importante défaite à Cendregué et se replie vers Pierremoûtier, poursuivi par lord Jon Connington. Afin de rallier lord Hoster Tully et les seigneurs du Conflans à leur cause, Ned accepte d'épouser Catelyn Tully, autrefois promise à son frère. Les forces unies du Nord, d'une partie du Conflans et du Val écrasent les loyalistes à la bataille des Cloches[23], sauvant ainsi Robert. La mort de ser Denys Arryn, héritier présomptif de lord Arryn, permet la double union d'Eddard et de lady Catelyn Tully, ainsi que de lord Jon Arryn et de lady Lysa Tully, signant le ralliement définitif de lord Hoster à la rébellion. La coalition des rebelles se regroupe au nord du Trident, puis défait l'armée loyaliste menée par le prince Rhaegar Targaryen à la bataille du Trident. Robert, blessé lors de son affrontement avec le prince, dépêche Eddard vers Port-Réal afin de commencer le siège de la ville. À l'arrivée d'Eddard et de son avant-garde, la ville vient d'être mise à sac par lord Tywin Lannister, et le roi Aerys a été tué par ser Jaime Lannister. Quand Robert vient prendre le Trône, lord Tywin lui présente les cadavres des enfants de Rhaegar et jure allégeance au nouveau souverain des Sept Couronnes. Eddard, profondément choqué par le meurtre de ces enfants, presse Robert de punir ser Jaime Lannister en l'envoyant sur le Mur, mais lord Arryn est d'avis contraire, et Robert préfère garder le Régicide au sein de la Garde Royale[24]. Eddard quitte alors Port-Réal en colère et va lever le siège d'Accalmie soutenu depuis près d'un an par Stannis Baratheon contre les forces du Bief. Dès l'arrivée de lord Eddard, lord Mace Tyrell et ses vassaux ploient le genou. Eddard fait alors route vers la tour de la Joie où, après un combat à mort contre les derniers membres de la Garde Royale, il découvre une Lyanna fiévreuse et mourante. Il se rend ensuite aux Météores pour ramener l'épée de la maison Dayne. Lady Ashara Dayne se jette alors du haut de Sabrecaux, l’une des tours des Météores. Ce suicide est généralement attribué au fait qu'elle avait eu le cœur brisé par la mort de son frère Arthur, mais peut-être aussi parce que lord Eddard avait épousé lady Catelyn Tully dont il venait d'avoir un fils et que toute union entre eux était désormais impossible[19]. De retour à Port-Réal avec les restes de sa sœur, il fait la paix avec Robert grâce à leur deuil partagé. Ned retourne alors à Winterfell avec un fils bâtard, Jon Snow, qu'il a reconnu sans révéler le nom de sa mère (il fait étape notamment à Tertre-bourg, pour rendre à la veuve de lord William Dustin, son fidèle compagnon tué à ses côtés à la tour de la Joie, l'étalon qu'elle avait offert à son mari[25]). Il est ensuite rejoint par son épouse, qui a accouché de Robb avant la fin du conflit. Il fait sculpter, bien que cet honneur soit en principe réservé aux seigneurs suzerains de Winterfell et aux rois du Nord, une statue à l'effigie de Brandon et une à celle de Lyanna afin d'en orner les cryptes de la forteresse[26].

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion de Robert Baratheon.
Icone loupe.png Voir article détaillé : qui sont les parents de Jon Snow ?.

Le suzerain du Nord

Lord Eddard gouverne alors en seigneur juste et avisé pendant quinze ans, ne quittant ses terres du Nord qu'à l'occasion de la rébellion des Greyjoy lors de laquelle il joint ses forces à celles de Robert. Suite à cette rébellion, il prend le jeune Theon Greyjoy comme pupille à Winterfell.

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion des Greyjoy.

Vers l'an 290, lord Eddard reçoit à Winterfell la visite de lord Rickard Karstark (peut-être pour le banquet donné à l'occasion de la naissance de Bran), accompagné de sa fille Alys, alors âgée de six ans, et que lord Karstark espère fiancer à Robb, mais sans succès[27].

À la même époque (voire au même moment)[N 2], lord Eddard accueille également lord Qorgyle, lord Commandant de la Garde de Nuit[28].

En l'an 293, lord Eddard apprend que, pour tenter d'accroître ses revenus, ser Jorah Mormont a vendu des braconniers de l'île-aux-Ours à un marchand de Tyrosh au lieu de les remettre à la Garde de Nuit comme le veut la coutume. Ulcéré par ce qu'il considère comme un outrage fait au Nord, Eddard se rend lui-même sur l'île afin d'exécuter le coupable et constate alors que ser Jorah a pris la fuite[29].

Lord Eddard se montre soucieux de transmettre à ses enfants valeurs et droiture. Il enseigne notamment à ses fils que « Tuer ne devrait jamais être facile. », et, c'est à ce titre, qu'il exécute lui-même les sentences qu'il ordonne[30]. Donner la mort demeure toutefois une épreuve pour lord Eddard qui se recueille, après chaque exécution, dans le bois sacré de Winterfell[13]. Il réprouve d'ailleurs le fait de tuer les captifs après la bataille[31]. Afin de gagner la fidélité de ses hommes, lord Eddard partage leur quotidien. Il prend l'habitude, à Winterfell, de déjeuner régulièrement en compagnie de sa maisonnée et de ses troupes. Il enseigne ainsi à son fils Robb qu'il faut connaître « ceux qui te suivent et fais-toi connaître d'eux. Ne leur demande pas de mourir pour un étranger. ». Il réserve à sa propre table un siège supplémentaire, où il convie chaque jour un homme différent[32]. ‎Père attentif, il partage nombre d'activités avec ses fils en particulier, il a notamment pour habitude d'aller chasser en compagnie de Jon et Robb dans le Bois-aux-Loups[33]. Il a particulièrement à cœur de former son aîné aux responsabilités devant lui incomber[6][31].

Dans AGOT

Retrouvailles

Lord Eddard est contraint d'exécuter, en tant que sire de Winterfell, un déserteur de la Garde de Nuit, Gared. Il emmène, à cette occasion, ses fils Robb, Bran et Jon Snow ainsi que son pupille, Theon Greyjoy, afin de les initier aux devoirs devant leur incomber à l'avenir. Lors de la découverte des loups-garous par Jon Snow, Eddard est d'abord partisan de les tuer, leur taille future et leur caractère farouche faisant d'eux de potentiels dangers. De surcroît, il est troublé, à l'instar de la plupart des membres du groupe, par le fait que leur mère ait été tuée par un andouiller. Jon parvient à infléchir l'attitude de son père en arguant du fait que les cinq louveteaux trouvés près du corps de la louve sont certainement un don des anciens dieux aux enfants Stark, le loup-garou étant l'emblème de la maison[2].

A leur retour, lady Catelyn apprend à son époux la mort de lord Jon Arryn, Eddard est attristé mais il éprouve aussi une grande joie à l’idée de revoir le roi Robert Baratheon, qui arrive de Port-Réal avec toute sa suite[13]. À l'arrivée du roi, il est pris de nostalgie en pensant au formidable homme de guerre qu’était Robert durant la rébellion contre Aerys et la rébellion de Balon Greyjoy. A peine arrivé, le roi demande à Ned de l’amener à la crypte pour se recueillir devant la tombe de Lyanna. Eddard se rappelle de la mort de Lyanna et de la promesse qu’il lui avait faite alors qu’elle était fiévreuse dans une chambre où se mêlaient l'odeur du sang et le parfum des roses. « Promets-moi, Ned ». De la suite, aucun autre souvenir jusqu'à l'arrivée du jeune lord Howland Reed, qui vient séparer sa main de celle de la morte[1].

Robert lui apprend enfin le but de sa visite. Il lui propose les fiançailles de Sansa et Joffrey, et de devenir Main du Roi[1]. Eddard est d'abord réticent, mais une lettre de lady Lysa Arryn à Catelyn le pousse à accepter de partir dans le sud pour enquêter sur la mort de lord Jon Arryn. Prenant cinquante hommes d'escorte[34] sous le commandement de Jory Cassel, il se joint à la suite du roi et part pour Port-Réal[18].

Sur la route de Port-Réal

Durant le voyage vers Port-Réal, lors d'une discussion avec le roi évoque brièvement la mère de Jon Snow. Elle se nommait Wylla, mais lord Eddard ne souhaite pas aborder ce sujet car, selon ses dires, il a alors déshonoré Catelyn, qu'il venait d'épouser. Au cours de cette conversation, Robert lui apprend que ser Jorah Mormont, qui avait fui la justice de lord Eddard cinq ans plus tôt, est désormais un espion auprès de la jeune Daenerys Targaryen dans les cités libres. Robert envisage d'ailleurs d'envoyer des tueurs assassiner Daenerys qui vient d’épouser un khal dothraki. Eddard s'avère scandalisé par ce projet, ce qui provoque la fureur du roi dont la haine de la dynastie Targaryen ne s'est pas apaisée au fil des années. Lord Eddard est également consterné en apprenant que le roi envisage de nommer ser Jaime Lannister en tant que gouverneur de l'Est, ceci en remplacement de lord Jon Arryn. Il fait alors part de ses grandes réserves à Robert, lord Eddard craint en effet que la maison Lannister ne dispose ainsi de la moitié des armées du royaume. Il lui rappelle également le meurtre du roi Aerys II Targaryen par ser Jaime, cet acte le déshonorant à jamais aux yeux d'Eddard, mais le roi n'en a cure. Devant l'intransigeance de Robert, lord Eddard se prend à douter de sa future influence sur le monarque[29]. Alors que le cortège traverse la région du Neck, il est extrêmement touché par le geste de sa fille Arya qui lui cueille un bouquet de baisers-du-diable[15].

Plusieurs jours plus tard, alors que le cortège royal arrive à proximité du Trident, le prince Joffrey connaît une violente altercation avec Arya. Celle-ci se défend, aidée de Nymeria, et Joffrey est blessé[15]. Suite à cette altercation, Arya disparaît durant quatre jours et Eddard connaît une angoisse telle qu'il ne peut trouver le repos. Elle est finalement retrouvée par Jory Cassel. Le roi Robert convoque alors l'ensemble des protagonistes en audience pour régler cette affaire, et Sansa, qui a assisté à la scène, prétend ne se rappeler de rien. Finalement, le différend se conclut par la disparition de Nymeria, l'exécution de Lady par Eddard, qui préfère la tuer lui-même avec Glace plutôt que de laisser les Lannister s'en charger, et l'assassinat de Mycah, l'ami d'Arya, par le Limier. Eddard est consterné par la passivité de Robert, qui laisse son épouse assouvir sa cruauté[35].

Tournoi et enquête

Dès son arrivée à Port-Réal, Eddard doit présider une séance du Conseil restreint convoqué à distance par Robert afin d'organiser un tournoi en l’honneur de la nouvelle Main. Ned y rencontre les principaux dignitaires du royaume : lord Renly Baratheon, le Grand Mestre Pycelle, lord Varys le Maître-espion, et le Grand Argentier lord Petyr Baelish, dit Littlefinger. Il apprend d'eux que le trésor est vide et que le Royaume doit emprunter aux Lannister, aux Tyrell, à Braavos, à Tyrosh et au Grand Septon. La dette est estimée à plus de six millions de dragons d'or. Eddard refuse donc que le tournoi ait lieu, mais Robert ne tient pas compte de ses remontrances[36].

Après cette séance, Littlefinger conduit en cachette Eddard hors du Donjon Rouge, dans un bordel où il a caché lady Catelyn. Eddard est stupéfait de trouver à Port-Réal l'épouse qu'il a laissée derrière lui à Winterfell. Catelyn lui raconte les évènements qu'elle a vécus depuis. Eddard en tire la conclusion que les Lannister sont les auteurs d'une série de crimes (chute de Bran, tentative d'assassinat contre lui, mort de lord Jon Arryn), mais contre lesquels il n'y a pas de preuves suffisantes. Il décide de renvoyer son épouse à Winterfell pour y veiller sur le Nord et le mettre en état de défense en cas de guerre. De son coté, il va tenter de réunir des éléments susceptibles de convaincre Robert du péril[36].

Outre les affaires du royaume, Eddard doit régler les relations difficiles entre ses deux filles, lesquelles ont empiré depuis les tragiques incidents du Trident : Sansa reproche à Arya la mort de Lady, et Arya n'a pas admis son témoignage faussé lors de l'audience devant le roi. En tête à tête avec Arya, Eddard lui fait prendre conscience que leur maison a un grand nombre d'ennemis, et que les Stark se doivent de rester solidaires. Il lui révèle alors qu'il a deviné qu'elle a chassé Nymeria afin de lui laisser la vie sauve. Découvrant l'existence d'Aiguille, et comprenant qu'il est vain de la lui confisquer, il engage l'une des plus fines lames de Braavos, Syrio Forel, pour lui donner des leçons d'escrime[32].

Lorsque lord Eddard apprend que Bran s'est éveillé de son coma, il se rend en compagnie de ses filles dans l'enceinte du bois sacré du Donjon Rouge afin de remercier les anciens dieux. Il y passe la nuit en prières[37].

Eddard commence à enquêter sur la mort de lord Jon Arryn, il questionne le Grand Mestre Pycelle qui lui apprend qu'après avoir demandé à voir certains livres, Jon est subitement tombé malade et qu'il a été incapable de la sauver. Il a congédié mestre Colemon car selon lui, il allait le tuer par ses traitements inadaptés. Dans ses derniers moments, lord Arryn ne cessait de réclamer « Robert » et d'annoncer que « la graine est vigoureuse ». Eddard l’informe de ses suspicions d’empoisonnement et le mestre incrimine indirectement lord Varys. Ned demande ensuite à consulter le livre qui avait éveillé la curiosité de lord Arryn. Il s’agit de La Généalogie et l'Histoire des grandes maisons des Sept Couronnes, par le Grand Mestre Malleon. Littlefinger lui rapporte ensuite que quatre serviteurs des Arryn sont restés à Port-Réal : une fille de cuisine, un aide palefrenier, un échanson et l’ancien écuyer de lord Arryn ordonné chevalier depuis, ser Hugh du Val[37].

Les interrogatoires des serviteurs par Jory Cassel ne donnent pas grand chose, mais Eddard tique sur le fait que Jon allait souvent dans un bordel avec lord Stannis Baratheon. Lord Jon et Stannis allaient également dans une armurerie pour voir un garçon du nom de Gendry, un apprenti forgeron aux cheveux bruns et aux yeux bleus, qu'Eddard reconnaît comme l'un des nombreux bâtards du roi Robert[38].

Seul ser Hugh du Val ne souhaite pas répondre aux questions de Jory, estimant indigne de son rang de chevalier d'être interrogé par un « simple » capitaine des gardes[38]. Durant le tournoi, il est tué par ser Gregor Clegane d’un coup de lance dans le cou. Cet accident laisse Eddard dubitatif, cette mort pouvant peut-être être l’œuvre des Lannister[39].

Au matin du second jour du tournoi, Eddard arrive à convaincre Robert de ne pas participer à la mêlée. Il se rend compte à cette occasion que les deux jeunes écuyers du roi sont des membres de la maison Lannister. Robert confie à Eddard qu'il regrette amèrement d'être devenu le souverain des Sept Couronnes et que lord Stark ou lord Arryn auraient fait de meilleurs monarques. Plus tard, Eddard croise Arya dans les couloirs du château et s'étonne des étranges méthodes d'entraînement de son maître. Mais Arya se montre très enthousiaste quant à ces méthodes peu orthodoxes[39].

Le soir, dans sa chambre du Donjon Rouge, Eddard cherche à comprendre les raisons de l'assassinat de lord Jon Arryn, mais il ne voit rien dans le livre pouvant l’aider, pas plus qu'il ne comprend l'importance d'un bâtard de Robert : celui-ci en a eu d'autres, de notoriété publique, mais rien qui mette en péril l'accès de ses enfants légitimes au trône. Un homme déguisé entre alors : il s’agit de Varys, qui le prévient que les Lannister avaient manigancé la mort de Robert lors de la mêlée. Il n'avait aucun moyen d'empêcher cet assassinat, mais cela lui a permis de voir qu'Eddard est vraiment l'ami du roi, et qu'il n'a pas d'ambition personnelle. Aussi Varys lui apprend-il que lord Jon est mort empoisonné par des larmes de Lys, versées par son écuyer Hugh du Val, probablement à l'instigation des Lannister, et parce qu'il se montrait trop curieux[39]

Quelques jours plus tard, Arya disparaît toute une journée. Le soir, elle finit par se présenter devant la herse fermée du Donjon Rouge. Eddard ne comprend pas comment elle a pu sortir en ville et est consterné par sa tenue crasseuse et les meurtrissures et contusions qui couvrent son corps. Le récit embrouillé de sa fille, qui parle de monstres et de sorciers, achève de le convaincre de la nécessité d'avoir un entretien avec Syrio Forel. Mais arrive alors un frère de la Garde de Nuit, Yoren, et Eddard fait renvoyer Arya dans sa chambre pour l'écouter. Yoren vient pour apprendre à Eddard la capture de Tyrion Lannister par lady Catelyn à l'auberge du carrefour. Il estime d'ailleurs que cette nouvelle est sûrement déjà parvenue à Castral Roc[34].

Conflits

Robert et Ned ont ensuite une dispute concernant la jeune Daenerys Targaryen, qui se trouve être enceinte. Le roi veut la faire assassiner mais Eddard est formellement opposé à cette méthode. Le Conseil restreint vote contre l'avis de Ned et celui-ci décide de démissionner, avec des mots très durs pour la déchéance dans laquelle est tombé son ancien ami. Robert est hors de lui, et lui ordonne de quitter Port-Réal au plus vite. Ned veut partir en bateau pour rencontrer lord Stannis Baratheon à Peyredragon sur le chemin de Winterfell. Mais Littlefinger lui propose alors de l’emmener au bordel que les Stark recherchent depuis quelques temps, celui que lord Jon Arryn et lord Stannis visitaient. Il y trouve une bâtarde de Robert, Barra, un bébé aux longs cheveux noirs dont la mère est encore amoureuse du roi. À la sortie, Littlefinger et lui tombent sur ser Jaime Lannister, furieux de la capture de Tyrion par Catelyn. Avec une trentaine d’hommes, les Lannister attaquent les Stark. Jory Cassel et ses deux hommes succombent, Eddard est renversé sous son cheval, grièvement blessé à la jambe et s'évanouit[16].

Il se réveille dans le Donjon Rouge, soigné par mestre Pycelle après avoir rêvé de l’épisode de la tour de la Joie. Cela fait six jours depuis « l’accident ». Ser Jaime a pris la fuite à Castral Roc, où il rassemble le ban des Lannister.

Robert vient le voir, accompagné de la reine Cersei. Il lui demande de relâcher Tyrion, pour respecter la paix du roi. Pour lui, l’affaire est close : Jaime Lannister a tué trois Stark, mais cinq Lannister sont morts également dans le combat. Ned veut parler à son ami seul à seul mais celui-ci lui demande d’attendre qu’il revienne de la chasse et le nomme à nouveau Main du Roi[40].

Quelques jours plus tard, Eddard siège à la place du roi sur le trône de Fer et y rend la justice en présence du Conseil restreint pendant que Robert, lord Renly et ser Barristan chassent. Les nouvelles sont graves : Castral Roc et Vivesaigues ont convoqué leur ban, des villages du Conflans sont attaqués et incendiés par de faux brigands. Ser Gregor Clegane, vassal de lord Tywin Lannister, est rapidement reconnu comme leur chef. Ser Loras Tyrell se propose pour aller rendre la Justice du Roi, mais Eddard préfère envoyer lord Béric Dondarrion et Thoros de Myr, avec une centaine d'hommes. Il proclame la déchéance de ser Gregor, et le condamne à mort[11].

Eddard va ensuite parler à ses filles pour les renvoyer en sécurité à Winterfell. Sansa le prend très mal car ses fiançailles avec le prince Joffrey sont rompues[41].

Révélation

Eddard finit enfin par comprendre le secret recherché par lord Jon Arryn et lord Stannis Baratheon dans les grimoires généalogiques, et dans les échoppes de forgeron et les bordels de Port-Réal : tous les bâtards du roi ont ses cheveux noirs et drus, alors que tous ses enfants légitimes ont les cheveux d'or des Lannister. Tel est le sens des derniers mots de lord Arryn : « La graine est vigoureuse » signifie que les traits physiques caractéristiques des Baratheon (les cheveux noirs et les yeux bleus) doivent se retrouver chez tous les descendants du roi ; leur absence est donc la preuve de l'adultère de la reine. L'ouvrage de mestre Malleon lui permet de vérifier que toutes les alliances matrimoniales passées entre les maisons Baratheon et Lannister ont donné des rejetons aux cheveux noirs[42].

C'est une remarque anodine de sa fille Sansa qui provoque le déclic décisif dans la tête de son père : furieuse de voir ses fiançailles avec le prince Joffrey mises en péril par la décision de son père de la renvoyer à Winterfell, elle s'écrie que le prince est un lion, non un cerf, et qu'il n'a rien à voir avec son père, vieux et aviné[41].

Eddard est alors écartelé entre son devoir, qui lui impose de tout révéler à son roi, et sa conscience : il sait que cette annonce provoquera la fureur du roi, et que ce dernier risque fort de faire mettre à mort son épouse et ses enfants, entraînant ainsi le royaume dans la guerre civile. Il sait également que Robert ne se relèvera pas de cette tromperie, et qu'elle pourrait précipiter sa mort[42].

Eddard se rend alors dans le bois sacré et demande à la reine Cersei de le rejoindre, seule. Il lui annonce qu’il connaît la vérité sur la mort de lord Arryn, sur le père de ses enfants et sur la chute de Bran. Elle admet tout sans réticence. Eddard lui précise qu’il racontera ce qu'il sait à Robert dès qu’il rentrera et lui donne l'opportunité de partir en exil. Mais celle-ci, après avoir tenté en vain de le séduire, le quitte en lui disant qu'au jeu des trônes, il n'y a pas de moyen terme : « il faut gagner ou mourir[42]… »

Dénouement

Cependant, Robert revient de la chasse dans le Bois-du-Roi grièvement blessé. Mourant, il demande à Eddard de protéger ses enfants et de devenir régent et protecteur du royaume jusqu’à la majorité du prince Joffrey. Sous sa dictée, Eddard rédige ses dernières volontés, mais il remplace « Joffrey » par « mon héritier ». Robert signe sans relire, puis, en présence de mestre Pycelle et de lord Renly Baratheon, scelle cet édit. Eddard a mauvaise conscience, mais il ne peut se résoudre à révéler la vérité à son ami mourant. Enfin, avant de sombrer dans le sommeil, Robert demande à Eddard de faire annuler ses ordres de faire assassiner Daenerys. Eddard sort et réconforte ser Barristan Selmy, qui pense avoir failli à son devoir en ne protégeant pas le roi. Varys, arrivant à pas feutrés, demande innocemment qui servait le vin au roi. Ser Barristan répond qu'il s'agissait de Lancel. Eddard repart, soutenu par deux de ses hommes, quand il est abordé par lord Renly, lequel lui propose son appui pour mettre immédiatement en sûreté le prince Joffrey et les autres enfants du roi, avant que Cersei ne puisse réagir. Mais Eddard refuse de faire violence aux princes alors que Robert n'est même pas encore mort. De retour dans ses appartements, il commande au chef de sa garde, Tomard, de prendre le commandement de l'escorte de ses filles, qui doivent embarquer la nuit prochaine, à bord de La Charmeuse du Vent. Ils devront faire escale à Peyredragon, où Tommard devra remettre en mains propres un pli à lord Stannis Baratheon. Eddard fait ensuite venir Littlefinger[N 3] et lui révèle la vérité sur la paternité des enfants de Cersei. De ce fait, pour lui, le seul roi légitime après la mort de Robert est son frère Stannis. Littlefinger conseille d'abord à Eddard de s'opposer à Stannis et de se réconcilier avec les Lannister : pour gagner le trône, Stannis devra s'opposer à ces derniers ; en outre, sa rigidité et sa rancune envers les anciens partisans des Targaryen vont plonger le royaume dans la guerre. Mais Eddard rejette avec colère et mépris cette perspective. Il lui demande d’acheter la loyauté des hommes du Guet, pour disposer d'effectifs face aux hommes des Lannister[43].

Robert meurt durant la nuit. Eddard réunit alors le Conseil restreint dans ses appartements. Il apprend de Varys que lord Renly a quitté la ville dans la nuit avec ses épées et ser Loras Tyrell. Il demande au Conseil d’entériner la décision de Robert de le désigner régent mais arrive alors la nouvelle que le nouveau roi convoque immédiatement le Conseil dans la salle du trône. En y pénétrant, Eddard constate qu'outre le nouveau roi Joffrey, sont présents la reine, Sandor Clegane, cinq chevaliers de la Garde Royale et une vingtaine de gardes Lannister. Il est toutefois soulagé de constater que le Guet est également présent en force. La reine déchire le testament de Robert et demande à tout le monde de s’agenouiller devant le roi Joffrey. Eddard refuse et affirme que l’héritier légitime est lord Stannis. Cersei ordonne son arrestation pour trahison. Celui-ci demande alors à Janos Slynt de mettre en sûreté la reine et ses enfants, mais le Guet se joint aux Lannister et massacre ses hommes. Littlefinger s'empare alors de la dague d'Eddard et la lui met sous la gorge[44].

La justice du roi

Eddard est jeté au cachot, où on le laisse plusieurs jours sans manger. Dans ses instants d'éveil, il rage contre lui-même. Quand il dort, il rêve du tournoi d’Harrenhal. Déguisé en geôlier, Varys vient le trouver. Il lui apprend la fuite d’Arya. Il lui dit qu’il œuvre pour la paix, que pendant 15 ans il a protégé le roi Robert Baratheon de ses ennemis mais que c’est d’un ami qu’est venu sa perte, et que cet ami n'est autre qu'Eddard lui-même. En révélant à Cersei qu'il connaissait le secret de l'ascendance de ses enfants, il l'a obligée à réagir en faisant tuer Robert sans attendre. Varys dresse ensuite un état du royaume : les Lannister en lutte avec les Tully, Robb, à la tête du ban du Nord descendant aider ces derniers, les Eyrié en retrait, mais prêts, Dorne ruminant les meurtres d’Elia et de ses enfants, Renly et Stannis regroupant leurs forces. Varys lui conseille de confesser les crimes dont l’accuse Cersei et de prendre le noir pour la paix du royaume. Eddard renâcle, mais Varys lui fait comprendre que Sansa, qui a plaidé la cause de son père devant la cour[45], risque gros s'il refuse[46]

Lorsque vient le temps de la confession publique, lord Eddard, amaigri, est extrait de sa cellule, et revêtu de riches vêtements à ses couleurs. Puis, soutenu par deux hommes du Guet, il est amené sur le parvis du Grand Septuaire de Baelor, devant le roi Joffrey, la reine Cersei, Sansa, toute la cour (dont Varys, Janos Slynt et Petyr Baelish), le Grand Septon et la population de la ville (dont Arya, qui a réussi à s'échapper du Donjon Rouge et survit depuis dans les ruelles de Culpucier). Ned confesse alors publiquement avoir trahi la confiance du défunt roi, son ami, et d'avoir tenté de tuer Joffrey pour s'emparer du trône. Il proclame la légitimité du règne du roi Joffrey. Alors que des pierres volent depuis la foule vers le « traître », le Grand Septon implore la merci royale. Le roi Joffrey se lève, et déclare d'abord que sa mère et sa fiancée ont également demandé la grâce pour le traître d'être admis à entrer dans la Garde de Nuit. Mais il poursuit en proclamant qu'un roi ne saurait tolérer une telle traîtrise, et il conclut en réclamant qu'on lui apporte la tête d'Eddard. Aussitôt, ser Ilyn Payne surgit, tenant Glace en main, et monte les marches du parvis, pendant que lord Janos Slynt ordonne à ses hommes de plaquer lord Eddard au sol. Malgré les interventions du Grand Septon, de Varys et de la reine, et les pleurs de Sansa, Joffrey refuse de revenir sur sa décision, et ser Ilyn abat Glace sur le cou du sire de Winterfell[47]. Lorsque la tête de lord Eddard roule sur le sol, lord Janos l'exhibe alors pour que la foule puisse la voir[48]. Après l'exécution, le roi ordonne que les têtes des « traîtres » soient fichées sur des piques au-dessus de la porte du Donjon Rouge[49].

L'exécution de lord Eddard rend irréversible la rupture entre les maisons Lannister et Stark[50] Elle restera longtemps comme une tache sur la justice du roi, pour les Grands[51] comme chez le petit peuple[52].

Dans ACOK

À Winterfell, un tailleur de pierre est chargé de sculpter l'effigie de lord Eddard dans le granit afin que, selon la coutume, sa statue accompagne sa dépouille dans les cryptes[53]. Tout juste installé dans ses fonctions de Main du Roi, Tyrion Lannister fait retirer la tête de lord Eddard et celles des autres « traîtres » des remparts et ordonne qu'elles soient remises aux Sœurs du Silence[54]. Dans son offre de paix proposée aux Lannister, le roi Robb Stark demande que les restes de son père soient renvoyés à Winterfell pour y être inhumés dans la crypte[55]. Tyrion, en réponse, les lui fait restituer, chargeant ser Cleos Frey de les apporter à Vivesaigues[56]. Là, lady Catelyn Stark se recueille une nuit entière devant eux. Les Sœurs du Silence poursuivent ensuite leur route en direction de Winterfell, où les ossements doivent être déposés dans la crypte, aux côtés de ses ancêtres[57]. Le capitaine des gardes de Winterfell, Hallis Mollen, commande leur escorte, composée de Jacks, Quent et Shadd[58].

Dans ADWD

Lady Barbrey Dustin évoque devant Theon Greyjoy son désir de récupérer les os d'Eddard Stark, qui se trouvent quelque part dans le Neck, pour les donner à ses chiens, en vengeance de la mort de son mari à la Tour de la Joie[25].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Eddard Stark est interprété par l'acteur Sean Bean dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.
Sixième saison :
Icone serieTV.png Eddard Stark est interprété dans des flashbacks par l'acteur Sebastian Croft dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.
Icone serieTV.png Eddard Stark est interprété dans des flashbacks par l'acteur Robert Aramayo dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Lord Eddard Stark a trente-cinq ans au début de la saga (cf. A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran), dans les premiers mois de l'an 298. Il est donc probablement né dans la seconde moitié de l'an 262 ou au début de l'an 263 (cf. la chronologie de la saga).
  2. Robb et Jon sont alors de jeunes garçons (cf. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon).
  3. Sans que ni Eddard ni Littlefinger ne le sachent alors, Varys écoute leur conversation, cf. A Game of Thrones, Chapitre 59, Eddard.

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 A Game of Thrones, Chapitre 05, Eddard.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran.
  3. 3,0 et 3,1 Appendices AGOT.
  4. A Clash of Kings, Chapitre 46, Catelyn.
  5. A Game of Thrones, Chapitre 59, Eddard.
  6. 6,0 et 6,1 A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  7. A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  8. A Game of Thrones, Chapitre 44, Eddard.
  9. A Game of Thrones, Chapitre 48, Eddard.
  10. A Game of Thrones, Chapitre 60, Catelyn.
  11. 11,0 et 11,1 A Game of Thrones, Chapitre 44, Eddard.
  12. A Clash of Kings, Chapitre 14, Jon.
  13. 13,0, 13,1, 13,2 et 13,3 A Game of Thrones, Chapitre 03, Catelyn.
  14. A Game of Thrones, Chapitre 29, Catelyn.
  15. 15,0, 15,1 et 15,2 A Game of Thrones, Chapitre 16, Sansa.
  16. 16,0 et 16,1 A Game of Thrones, Chapitre 36, Eddard.
  17. A Clash of Kings, Chapitre 31, Arya.
  18. 18,0 et 18,1 A Game of Thrones, Chapitre 07, Catelyn.
  19. 19,0 et 19,1 A Storm of Swords, Chapitre 44, Arya.
  20. A Storm of Swords, Chapitre 25, Bran.
  21. A Clash of Kings, Chapitre 32, Catelyn.
  22. A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos.
  23. A Storm of Swords, Chapitre 30, Arya.
  24. A Storm of Swords, Chapitre 37, Davos.
  25. 25,0 et 25,1 A Dance with Dragons, Chapitre 42, Le tourne-casaque.
  26. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran.
  27. A Dance with Dragons, Chapitre 45, Jon.
  28. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon.
  29. 29,0 et 29,1 A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard.
  30. A Storm of Swords, Chapitre 21, Catelyn.
  31. 31,0 et 31,1 A Game of Thrones, Chapitre 64, Catelyn.
  32. 32,0 et 32,1 A Game of Thrones, Chapitre 23, Arya.
  33. A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon.
  34. 34,0 et 34,1 A Game of Thrones, Chapitre 33, Arya.
  35. A Game of Thrones, Chapitre 17, Eddard.
  36. 36,0 et 36,1 A Game of Thrones, Chapitre 21, Eddard.
  37. 37,0 et 37,1 A Game of Thrones, Chapitre 26, Eddard.
  38. 38,0 et 38,1 A Game of Thrones, Chapitre 28, Eddard.
  39. 39,0, 39,1 et 39,2 A Game of Thrones, Chapitre 31, Eddard.
  40. A Game of Thrones, Chapitre 40, Eddard.
  41. 41,0 et 41,1 A Game of Thrones, Chapitre 45, Sansa.
  42. 42,0, 42,1 et 42,2 A Game of Thrones, Chapitre 46, Eddard.
  43. A Game of Thrones, Chapitre 48, Eddard.
  44. A Game of Thrones, Chapitre 50, Eddard.
  45. A Game of Thrones, Chapitre 58, Sansa.
  46. A Game of Thrones, Chapitre 59, Eddard.
  47. A Game of Thrones, Chapitre 66, Arya.
  48. A Clash of Kings, Chapitre 03, Sansa.
  49. A Game of Thrones, Chapitre 68, Sansa.
  50. A Clash of Kings, Chapitre 33, Sansa.
  51. A Clash of Kings, Chapitre 43, Davos.
  52. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  53. A Clash of Kings, Chapitre 05, Bran.
  54. A Clash of Kings, Chapitre 04, Tyrion.
  55. A Clash of Kings, Chapitre 08, Catelyn.
  56. A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  57. A Clash of Kings, Chapitre 40, Catelyn.
  58. Appendices ASOS.