Des astres et des ombres

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Des astres et des ombres
© 2013, Éditions J'ai lu

Informations
V.O. Songs of stars and shadows
Type Recueil
Genre Science-fiction
Éditions
Miniusa.png Pocket Books - 1977
Minifrance.png J'ai Lu - 1983

Des astres et des ombres est un recueil de neuf nouvelles écrites par George R. R. Martin. Elles furent traduites par Monique Cartanas et M.-C. Luong, puis Sébastien Guillot a revu et harmonisé la traduction.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Liste des nouvelles de George R.R. Martin disponibles en version française.

Quatrième de Couverture[modifier]

À la frontière du rêve et de la réalité, la bataille est âpre, sans merci. Bien souvent, les tenants d’un univers solide, terne, scientifique, l’emportent sur les rêveurs, les promeneurs oniriques, les adeptes du merveilleux et de l’irrationnel. Et pourtant, ils continuent à se battre et à espérer des jours meilleurs : Johnny, le chasseur solitaire d’araignées-rêves ; Pete Van Dellinore, qui consacrera l’intégralité de sa fortune à la construction du vaisseau spatial de ses souvenirs d’enfance ; Sharra, qui glisse de monde en monde pour défier les Sept ; ou encore Bryl, qui s’est inventé une nouvelle vie en modelant ses souvenirs. Ils se battent, mais vacillent, les défenseurs de l’imaginaire, car la passion est leur seule arme...

Sommaire[modifier]

  1. Tour de cendres (This Tower of Ashes)
  2. Saint Georges ou Don Quichotte (Patrick Henry, Jupiter, and the Little Red Brick Spaceship)
  3. La Bataille des eaux-glauques (Men of Greywater Station, en collaboration avec Howard Waldrop)
  4. Un luth constellé de mélancolie (The Lonely Songs of Laren Dorr)
  5. La Nuit des vampyres (The Night of the Vampyres)
  6. Les Fugitifs (The Runners)
  7. Équipe de nuit (Night Shift)
  8. « ... Pour revivre un instant » ("...for a Single Yesterday")
  9. Sept fois, sept fois l’homme, jamais ! (And Seven Times Never Kill Man)[N 1]

Couvertures[modifier]

Éditions originales[modifier]

Éditions françaises[modifier]

© 1983, Éditions J'ai lu © 2005, Éditions J'ai lu © 2013, Éditions J'ai lu

Notes et références[modifier]

  1. Dans cette nouvelle apparaît une divinité nommée Bakkalon, que l'on retrouve dans le panthéon d'Essos (cf. Hommages et références dans la saga).