Géographie du monde

Ce sujet a 26 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Pandémie, il y a 1 mois.

27 sujets de 1 à 27 (sur un total de 27)
  • Auteur
    Messages
  • #65876

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    Bonjour à tous.
    On connaît quatre continents : Westeros, Essos, Sothoryos et Ulthos. Bon, pour le quatrième, on n’est pas sûrs que ce soit un vrai continent, car il est peut-être relié à Essos ou Sothoryos. Mais on ne connaît pas les contours de l’est d’Essos. On connaît à peine Sothoryos et pour Ulthos, on sait juste qu’il abrite une grosse forêt hantée. Bon, on n’a pas d’information sur les terres éventuelles à l’ouest de Westeros, à l’est d’Essos, ni au sud de Sothoryos donc en gros on connaît un petit quart de la planète. Car si les mers du crépuscule et grelote à l’est étaient trop petites, les navigateurs, dont les pécheurs qui voyagent beaucoup sur les mers, auraient fait le tour. Donc il doit y avoir une grande distance entre le monde connu et … ? Donc voilà, la question est : on a quoi autour du monde connu ? Le nord, le sud, l’est et l’ouest (il n’y a pas que l’ouest qui est inconnu). Donnez vos hypothèses.

    Pour moi, au nord, il y a des terres et des mers recouvertes de glaces. Au sud, je vois un Sothoryos qui ne subit pas d’hivers et pour l’est et l’ouest, on peut supposer qu’un autre continent est présent. Pour l’hémisphère sud, on peut imaginer des îles un peu partout. Vous en pensez quoi vous ? Que reste-t’il à découvrir ?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par  Nymphadora. Raison: majuscule
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par  Babar des Bois. Raison: orthographe
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par  Nymphadora. Raison: Les majuscules et la ponctuation, c'est pas facultatif. L'orthographe et la grammaire non plus
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par  Lapin rouge.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch.
    #65894

    Bael la liche
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 440

    Ah les terres au-delà des continents le reste de Planetos, un sujet complexe et fascinant, ayant inspiré tout un tas de fans près à dessinés leurs propres cartes.

    Alors déjà on connait la limite nord de Planetos, vu qu’on nous décrit leurs Arctiques.

    Avec dragons de glace, aurore boréale et tout le tintouin. 

    Pour l’ouest de Westeros il y a Lumière isolée et plus à loin des mers à perte de vue dont personne n’est jamais revenu, il y même un Brandon Stark qui s’est essayé à la navigation.

    Pour le Sud les Estiviens auraient longé la côte sothoryonnaise mais ne veulent pas dire ce qu’il y a. Un seigneur dragon Valyrien l’a exploré sur un dragon pendant un et demi (simple observation) avant de rebrousser chemin et aurait déclaré :

    Ca ne finit jamais, ça n’en finit jamais ! Ca ss’areette pppaassss; du sssaabbblee des arrrbbbbeees pppaaartttoouuutttt ppppaaaaarrrrttttttoooouuuttt

    Le pauvre en perd son vocabulaire et sa grammaire.

    Quant à l’est, c’est le repaire d’horreur Lovecraftienne.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Lapin rouge. Raison: Le seigneur-dragon n'est pas le seul à perdre son vocabulaire et sa grammaire

    Je suis le disciple de la Main Verte et de Preston Jacobs
    N+A=J Aegon est vraiment Aegon

    #65898

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    Un seigneur dragons Valyriens l’a exploré sur un Dragons pendant un et demi (simple observation) avant de rebrousser chemin

    C’est sûr que des dragons, ça aide pour explorer. D’ailleurs j’y pense, Daenerys pourra à la fin de la saga nous donner la réponse à ces questions avec ses dragons (je pense que elle n’en perdra qu’un en référence à Aegon). Elle comprend que le trône de fer ne l’intéresse pas, et donc elle part en exploration avec d’autres personnages (Arya, Jon, des mestres ou je ne sais pas qui). Et donc toutes nos questions auront des réponses.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Babar des Bois. Raison: orthographe
    #65903

    Aerolys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 744

    donc toutes nos questions auront des réponses.

    Je pense que beaucoup de choses resteront sans réponses dans la saga (y compris la géographie).

    Quant à l’abandon du trône par Daenerys, c’est pas ici qu’on va débattre du bien fondé de cette supposition mais, imaginons que c’est le cas : Daenerys veut-elle vraiment explorer les continents (quasi-)inconnus ? Je pense qu’elle ne s’intéresse pas à ça (ou alors très peu).

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    #65905

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    si elle ne veut pas le trône de fer, que va t-elle faire pour s’occuper? et. oui il est probable que dans la saga, il n’y ait pas toutes les réponses, mais dans d’autres œuvres de GRRM ou de ses héritiers qui pourraient vouloir finir de développer l’œuvre de GRRM

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Babar des Bois. Raison: orthographe
    #65908

    Babar des Bois
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1811

    Sujet très vaste et intéressant 😉 et nos connaissances ont en plus pas mal bougé avec la sortie de TWOIAF (Les origines de la saga) en 2014 sur ce monde. Petit point sur les éléments qu’on connait :

    Pour commencer : le monde dans lequel se passe le Trône de Fer est une planète. Le nom n’a jamais été donné par Martin, qui, lorsqu’on lui a posé la question, a répondu en substance : « les gens qui y habitent – les mestres – l’auraient appelé « la Terre ». Alors bien sûr ce n’est pas son nom parce qu’ils parlent en langue commune, et pas en anglais. Mais c’est un terme qui aurait ce sens-là ».
    Les fans ont pris l’habitude d’appeler cette planète planetos, mais ce terme-là n’est pas officiel, c’est simplement un terme donné par les fans pour faciliter les échanges. Et je vais l’utiliser, c’est plus pratique.

    Et donc que connait-on, nous, de planetos ? Selon les dires de Martin, nous, lecteurs, en connaissons ce que les mestres de la Citadelle connaissent. C’est-à-dire que nous ne connaissons qu’une partie de ce monde, et que plus nous nous éloignons de Westeros, moins nous connaissons de choses, et il peut y avoir des approximations / erreurs sur les cartes dans les contrées les moins bien connues. C’est avec cette pensée que GRRM a autorisé la parution des 12 cartes de TLOIAF (ou « les cartes du monde connu ») en 2012. Je le cite :

    « Some… many… wanted a world map. Which I was reluctant to do. I like my readers to see my world as my characters see it. […]
    so, it’s not a COMPLETE world map, no. The idea was to do something representing the lands and seas of which, say, a maester of the Citadel might be aware…
     »

    Source : https://grrm.livejournal.com/297016.html (blog de GRRM)


    Tentative de traduction : « Certains… Beaucoup voulaient une carte du monde. Ce que j’étais réticent à faire. J’aime le fait que mes lecteurs voient mon monde comme mes personnages le voient […] Donc, ce n’est pas une carte COMPLÈTE du monde, non. L’idée était de faire quelque chose qui représenterait les terres et les mers comme, dirons-nous, ce qu’un mestre de la Citadelle pourrait connaître…  »

    Et donc c’est volontairement que nous ne connaissons par exemple que peu de choses sur Sothoryos et Ulthos :

    « Martin said he « deliberately » kept Sothoryos mysterious, to echo real-life history: « Even though Africa was known to Europe from the earliest days of ancient Greece,” he said, “we knew relatively little about sub-Saharan Africa. » »

    Source : https://www.vulture.com/2014/11/george-rr-martin-new-book.html


    Tentative de traduction : « Martin a dit qu’il avait délibérément gardé Sothoryos mystérieux, pour faire écho à l’histoire réelle : « Bien que l’Afrique était connue en Europe depuis les premiers temps de l’ancienne Grèce, nous ne connaissions qu’extremement peu de chose sur l’Afrique Subsaharienne »

    Les informations de TLOIAF (les cartes) sont donc à prendre avec parcimonie.

    Concernant la taille et les distances : là aussi, GRRM est volontairement vague sur le sujet, entre autres parce qu’il n’a pas envie qu’on le prenne en défaut sur des temps de trajet qui ne colleraient pas (comme pour la rencontre Catelyn / Tyrion dans le tome 1 par exemple qui a un petit soucis de temporalité). Il a cependant donné quelques vagues indications sur la taille de Westeros qui serait aussi vaste que l’Amérique du Sud :

    « Regarding the size and geography of Westeros: it is about the size of South America. It is Not in the southern hemisphere. Stop asking George about distances and travel time. Measuring the realm by the reference of how long the Wall is NOT valid. »

    Source : https://www.westeros.org/Citadel/SSM/Category/C91./P525


    Tentative de traduction : « Concernant la taille et la géographie de Westeros : c’est à peu près la taille de l’Amérique du Sud. Ce n’est PAS l’hémisphère sud. Arrêtez de demander à George les distances et les temps de voyage. Mesurer le royaume par rapport à la taille du Mur n’est PAS valide. »

    A noter que sur les cartes, il n’y a pas d’échelle. Et pas de Nord, accessoirement.

    Sur les différents continents maintenant :

    Westeros : le plus connu, celui où se déroule la plupart des péripéties (hormis Daenerys et par la suite d’autres personnages). On connait les fleuves, les rivières, les villes, les villages, les montagnes, les collines, les lieux-dits etc… Parce qu’on les traverse avec les personnages, et parce que les mestres compilent des informations auxquelles ils peuvent avoir facilement accès. Et d’ailleurs c’est très drôle de comparer les villes/villages que nous connaissons à Westeros, par rapport à ceux que nous connaissons pour Essos (les villes/villages/châteaux/ruines sont en rouge). Il y en a quand même un bon paquet en plus à Westeros (et encore je ne crois pas avoir tout mis) :

    L’au-Dela du Mur est aussi très mal connu, parce que peu parcouru par des gens susceptibles de transmettre les informations à des mestres de la Citadelle. Au-delà de Thenn, on ne connait rien.

    Le fait que le Nord se perde totalement dans l’inconnu, que l’est d’Essos soit coupé également, et qu’il n’y ait pas de rose des vents sur les cartes a fait naître pas mal de théories et d’hypothèses sur ce qu’on trouve au-delà du monde connu. Une des plus populaires, c’est que l’Au-delà du Mur (les contrées de l’hiver constant) et l’extrême-est d’Essos se rejoignent.
    Théorie qui semble cependant démentie par GRRM :

    « –Does Westeros connect to the eastern continent through the north?
    -No. »

    Source : https://www.westeros.org/Citadel/SSM/Entry/Geographical_Information/

    Tentative de traduction : « Est ce que Westeros se connecte au continent Est par le Nord ? »
    « Non ».

    Essos : Le territoire est, dont on connait pas trop mal la géographie pour les cités libres et la Rhoyne (enfin maintenant, parce qu’en 1998, il n’y avait pas de cartes, et beaucoup rapprochaient Qarth des Cités libres). Au delà des montagnes des Os c’est plus compliqué, et au delà des contrées de l’Ombre c’est totalement supposé. Sur l’extrême-est d’ailleurs, il y a pas mal d’histoires et de légendes sur la géographie.

    Sothoryos : Le continent qui a l’air de pas être super sympathique à visiter. Toutes les histoires que nous en avons nous rapportent qu’il y a là-bas étranges créatures, et que les maladies déciment à peu près tout visiteur. Deux indications à propos de ce continent :
    • Les Estiviens en auraient cartographié les côtes, mais gardent jalousement leurs secrets ;
    • d’après les dires de Jaenara Balaerys, le continent semble assez étendu. Et là je cite le wiki :

    « Elle partit à la découverte de Sothoryos et alla très loin au sud, où elle vit jungles, déserts et montagnes. A son retour, trois ans après, elle jugea que ce continent était aussi vaste qu’Essos »

    Ulthos : Le « continent » qui, jusqu’à 2012, n’existait pas. Sa première apparition, c’est dans TLOIAF (les cartes), Ulthos n’était alors jamais mentionné dans la saga en elle-même. Le nom apparaît ensuite à deux reprises (seulement) dans TWOIAF (l’encyclopédie), mais on a quasiment aucune information sur ce territoire. On ne sait même pas s’il s’agit d’un continent ou d’un île en fait :

    « What’s this Ulthos thing over here? Is it just a big island? Or is it another continent?

    Source : https://www.vulture.com/2014/11/george-rr-martin-new-book.html

    Tentative de traduction : « Qu’est-ce que c’est que cet Ulthos par-là ? Est-ce une grande île ? ou un autre continent ? »

    Planetos est-elle ronde ?

    Comme je disais, c’est une planète, donc oui. Et il semble que les mestres de la Citadelle en soient aussi arrivés à cette conclusion. Là je vais citer Feu et Sang, mais comme cela fait moins de trois mois qu’il est sorti en VF, je mets sous balise spoiler :

    Spoiler:

    « À l’époque comme de nos jours, le peuple ignorant et les marins superstitieux se raccrochaient à la croyance que le monde était plat et s’achevait quelque part loin à l’ouest. Certains parlaient de murailles de flammes et de mers en ébullition, d’autres de noirs brouillards qui s’étendaient à perpétuité, d’autres encore des portes mêmes de l’enfer. Les gens plus sages étaient plus avisés. Le soleil et la lune étaient des sphères, comme tout homme doté d’yeux pouvait le constater ; la raison suggérait que le monde devait en être également une, et des siècles d’étude avaient convaincu les archimestres du Conclave qu’il ne pouvait y avoir aucun doute sur ce point. Les seigneurs dragons des Possessions de Valyria le croyaient aussi, ainsi que les sages de nombreux pays lointains, de Qarth à Yi Ti, jusqu’à l’île de Leng. »

    (Feu et Sang, Jaehaerys et Alysanne, leurs triomphes et leurs tragédies)

    Ce que nous ne savons pas, c’est la taille de cette planète. Et là-dessus, les mestres ne sont pas d’accord. Spoiler Feu et Sang à nouveau :

    Spoiler:

    « Un tel accord ne prévalait pas quant à la taille du monde. Même parmi les archimestres de la Citadelle, existaient sur cette question de profondes divisions. Certains croyaient que les mers du Crépuscule étaient si vastes qu’aucun homme ne devait espérer les franchir. D’autres soutenaient que leur largeur n’excédait pas celle de la mer d’Été quand elle s’étire de La Treille à Grand-Moraq ; une distance formidable, certes, mais qu’un hardi capitaine pouvait envisager de traverser, avec le navire approprié. Un passage vers l’ouest jusqu’aux soieries et aux épices de Yi Ti et de Leng représenterait pour l’homme qui le découvrirait des richesses incalculables… si le globe du monde était aussi réduit que ces sages le suggéraient. »

    (Feu et Sang, Jaehaerys et Alysanne, leurs triomphes et leurs tragédies)

    Il n’y a pour le moment presque aucun élément pour savoir ce qu’il y a à l’est d’Essos/Ulthos/détroit de Safran, et au sud de Sothoryos/îles d’été.
    Concernant l’ouest de Westeros, et les mers du Crépuscule, Brandon le Caréneur qui s’est risqué a disparu corps et biens. Deux éléments sont apportés avec Feu et Sang et un voyage entrepris en l’an 56 :

    Spoiler:
    Alys Montcouchant a entamé, avec Norman et Eustace Hightower, un voyage vers le sud-ouest de Villevieille. A la même latitude que les îles d’été, mais plus à l’ouest, ils ont découvert trois petits îles qui n’étaient a priori pas connues des mestres. A partir de là, Alys et Eustace se sont séparés. La première est partie à l’ouest, dans les Mers du crépuscule. Eustace est péniblement rentré chez lui, en nous apprenant encore une fois que Sothoryos, faut vraiment pas y foutre les pieds.. Eustace est revenu, Alys a disparu. Mais un élément a éveillé la curiosité de tous les lecteurs : Corlys Velaryon, au cours d’un de ses voyages, pense avoir vu, à Asshaï, donc totalement à l’est, le vieux bateau d’Alys Montcouchant… J’adore cette histoire !
    Bref ce n’est pas le lieu de parler de ceci, il y a un sujet dédié à ce voyage.

    Concernant le nord de la Mer Grelotte, je suis désolée, je remets un passage de Feu et Sang (promis c’est le dernier):

    Spoiler:
    Corlys Velaryon au cours d’un de ses voyages, est allé dans la mer Grelotte, bien au nord, et n’y a croisé que des icebergs

    Mais globalement, on ne sait pas quelle taille fait cette planète.

    Voyageurs et explorateurs :

    Comme dans notre monde, Westeros a eu son lot de grands explorateurs qui ont rapporté les merveilles du monde, et qui ont permis de dresser les cartes. A noter d’ailleurs que le récit qu’on trouve dans Feu et Sang à propos d’un voyage maritime ressemble beaucoup aux voyages du XVème / XVIème siècle, au moment des Grandes Découvertes (Christophe Colomb, Magellan et &).

    Brandon le Caréneur : disparu lors d’un voyage dans les mers du Crépuscule.

    Il y a un Hightower aussi je crois qui est un explorateur, mais impossible de me rappeler qui.

    Lomas Grandpas, qui a parcouru le monde et nous a ramené les Neuf Merveilles du monde.

    Corlys Velaryon, surnommé le serpent de Mer, grand explorateur qui a mené de très nombreux voyages dans sa jeunesse, un peu partout. Ses voyages les plus célèbres sont les neuf qu’il fit avec son bateau le serpent de Mer, qui l’amena, selon les écrits, très très loin à l’est. Voici la carte des lieux qu’il a explorés, je le mets en spoiler, car il y a des informations tirées de Feu et Sang.

    Spoiler:

    Alyn Poingdechêne : certainement Fils bâtard du précédent, grand explorateur aussi. Je n’ai pas encore fini la partie anglaise de Feu et Sang, où il y a un chapitre qui lui est consacré.

    Alys Montcouchant, Norman et Eustace Hightower : cf. Feu et Sang.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch. Raison: ta rose des sables est sans doute une rose des vents ;)
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Babar des Bois. Raison: Ajout traductions

    #hihihi

    #65921

    Bael la liche
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 440

    mais dans d’autres œuvres de GRRM ou de ses héritiers qui pourraient vouloir finir de développer l’œuvre de GRRM

    Qu’entends-je que lis-je , des gens écrire des romans ASOIAF sans GRRM folie que cela , que dis-je hérésie même.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch. Raison: j'ai bien des conseils de lecture

    Je suis le disciple de la Main Verte et de Preston Jacobs
    N+A=J Aegon est vraiment Aegon

    #65922

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    Concernant le nord de la Mer Grelotte, je suis désolée, je remets un passage de Feu et Sang (promis c’est le dernier):

    Ça ne me dérange pas d’avoir des éléments de Feu et Sang.

    Qu’entends-je que lis-je , des gens écrire des romans ASOIAF sans GRRM folie que cela , que dis-je hérésie même.

    Les héritiers ne sont pas toujours de la famille et peuvent sauver la saga si GRRM meurt avant la fin s’il leur a fait un résumé de ce qui n’est pas encore écrit.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch. Raison: fusion de messages
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch. Raison: ortho etc
    #65933

    Aerolys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 744

    les héritier ne sont pas toujours de la famille et peuvent sauvez la saga si GRRM meurs avent sa la fin si il leurs a fait un résumer de ce qui n’est pas encor écrit.

    Mais GRRM a annoncé qu’il ne souhaitait pas que quelqu’un achève ASOIAF s’il devait mourir avant.

    (Et merci pour les explications @babar . ^^)

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    #65942

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    bon donc on sera triste deux fois pour cette nouvelle

    #65951

    Babar des Bois
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1811

    Hm, merci de rester sur le sujet s’il vous plait : la géographie. Pour parler du reste, ouvrez un sujet.

    #hihihi

    #66024

    Dudul
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 36

    Moi je trouverai ça classe qu’en allant à l’extrême-nord, bien loin Au-Delà Du Mur, mais vraiment loin, on finisse par arriver à l’extrême-sud de Sothoryos. Comme si Westeros et Sothoryos formaient presque une seule bande de terre, enroulé autour de la planète verticalement.

    #66032

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    C’est vrai que ça serait cool. Mais si GRRM a dit non pour Westeros-Essos (je ne sais pas comment nommer le contient). Ce n’est pas pour faire un Westeros-Sothoryos. Donc bon je pense que ce ne sera pas vrai. Dommage et d’ailleurs pourquoi les marcheurs blancs n’iraient pas prendre les sales bêtes d’Australie heu … de Sothoryos pour gonfler leurs rang? Des Basilics et des vouivres (ou des wivernes je ne sais plus), et je ne sais pas quelle connerie qu’on doit cramer au napalm (ou au dragon vu que c’est plus chaud). Bref je crois que je fais un hors sujet là non?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Babar des Bois.
    #66079

    RichardIII
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 178

    Aorès on peut se poser la question: « en saurons-nous plus un jour? », et honnêtement je pense pas.

    Il est à noter que l’exploration des contrées de l’éternel hiver n’intéresse pas grand monde (même pas la Garde?).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  R.Graymarch. Raison: On peuT
    #66090

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    Si les marcheurs blancs sont vaincus, l’hiver pourrait disparaître. Donc le Mur pourrait finir par fondre, du moins le revêtement en glace (car je ne crois pas que le Mur ne peut être conçu qu’en glace. Il doit y avoir de la pierre sous cette glace qui s’est accumulée avec le temps.) Mais surtout l’au-delà du Mur deviendrait vivable plus facilement et les contrées de l’éternel hiver pourraient devenir exploitables pour les ressources minières et agricoles avec le temps. Évidemment, ça ne se fera pas en deux jours. Mais ça vaut le coup pour nous d’explorer la possibilité et pour les personnages d’explorer de nouvelle terres à exploiter.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Nymphadora. Raison: orthographe, ponctuation... Les majuscules, les virgules et les points, ça existe
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Lapin rouge.
    #66100

    Aurore
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 942

    Ou les contrées de l’Éternel Hiver sont très proches du pôle nord et resteraient gelées quoi qu’il advienne.

    #66103

    Pandémie
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 874

    Pour moi, au nord, il y a des terres et des mers recouvertes de glaces. Au sud, je vois un Sothoryos qui ne subit pas d’hivers et pour l’est et l’ouest, on peut supposer qu’un autre continent est présent. Pour l’hémisphère sud, on peut imaginer des îles un peu partout. Vous en pensez quoi vous ? Que reste-t’il à découvrir ?

    « Planetos » est une planète tellurique comme la Terre donc on peut supposer qu’elle connaît une dérive des continents et des points chauds. Comme on ne sait absolument pas où ça en est, on peut avoir des continents regroupés, et donc absolument rien de l’autre côté du monde, ou éparpillés avec des continents cachés. Et/ou juste des îles qui émergent au milieu de nulle part, comme Hawaii par exemple. Ca on sait qu’il y en a via FB, certains tombent sur des îles au milieu de nulle part (après, est-ce qu’ils étaient vraiment les premiers, c’est une autre question dont on débat sur ce sujet issu de FB).

    Un seigneur dragons Valyriens l’a exploré sur un Dragons pendant un et demi (simple observation) avant de rebrousser chemin

    C’est sûr que des dragons, ça aide pour explorer.

    Ca aide pour explorer les alentours, mais pour les longues distances, c’est mort. Un dragon doit se poser pour dormir et chasser pour se nourrir (si on avait des dragons migrateurs, ça se saurait). Même en ayant une vitesse moyenne relativement rapide, un dragon ne pourrait pas se faire une transatlantique.

    Aorès on peux se poser la question: « en saurons-nous plus un jour? », et honnêtement je pense pas. Il est à noter que l’exploration des contrées de l’éternel hiver n’intéresse pas grand monde (même pas la Garde?).

    GrrM a dit qu’on ne verrait pas Asshaì et les contrées à l’est, et je pense qu’un cliffhanger de Dany partant de Meeren faisant un deux tiers de tour du  monde pour réapparaître à Port-Lannis serait assez improbable de sa part.

    Certains ont essayer de modéliser ce que cela pourrait donner :

    On remarque quand même qu’il reste énormément d’espace.

    #66109

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    On ne peut pas affirmer que c’est proche du cercle polaire car on ne connait pas la taille de Planetos. Mais oui c’est probable par contre pour le Nord, le Mur et les terres des sauvageons, ça va probablement avoir des conséquences. Mais en effet il ne fera pas aussi bon vivre que à Port-Réal.

    « Planetos » est une planète tellurique comme la Terre donc on peut supposer qu’elle connaît une dérive des continents et des points chauds.

    Les 14 flammes me paressent être la délimitation de deux plaques voir plus (comme au Japon avec 4 plaques), et sur terre la majorité des mouvements des plaques on lieu sous les mers donc on ne le voit pas. Sauf avec des grosses vagues et des éruptions volcaniques (le fléau de Valyria en gros).

    Mais les Os (montagnes) permettent de délimiter avec le Val les Quatorze Flammes et Mille-Îles la taille approximative de la plaque d’Essos. du moins dans sa partie ouest. Yi Ti est logiquement sur une autre plaque.

    Ca aide pour explorer les alentours, mais pour les longues distances, c’est mort. Un dragon doit se poser pour dormir et chasser pour se nourrir (si on avait des dragons migrateurs, ça se saurait).

    Oui évidement faire un tour du monde n’est pas possible en une traite. Bien que ce sont logiquement des animaux à sang froid donc ils ont moins besoin de manger mais ils sont plus sensibles à la température (donc les pôles sont à éviter). Par contre ils doivent dormir autant que nous. Les mers c’est pas pratique. Du moment où ils restent sur des continents, il n’y a pas trop de risques de mourir de faim surtout avec des provisions.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Akypeur.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Babar des Bois. Raison: Fusion des posts + ortho
    #66136

    Babar des Bois
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1811

    Mais les Os (montagnes) permettent de délimiter avec le Val les Quatorze Flammes et Mille-Îles la taille approximative de la plaque d’Essos. du moins dans sa partie ouest. Yi Ti est logiquement sur une autre plaque.

    Euh, j’ai compris là ^^’
    Demander s’il y a des plaques tectoniques / comment sont les plaques à Martin pourrait permettre d’avoir des éléments de réponses, mais en l’absence d’éléments, difficile de les délimiter, même avec les reliefs (sans compter qu’il est possible que certains processus magiques viennent perturber perturber le truc).

    Bien que ce sont logiquement des animaux à sang froid

    Ils ont le sang chaud, mais là c’est un peu hors-sujet, ouvre un nouveau sujet si tu veux en parler.

    #hihihi

    #66263

    Petyr Blackfyre
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 36

    La vache ! Ce sujet est tellement bien !! Personnellement, j’aurais tellement voulu admettre que « Planetos » et la Terre se ressemblent et effectivement, l’auteur a bien dû s’inspirer de quelques éléments quand même. Il y a quelques temps, je voyais en Essos, l’Eurasie, en Westeros, une sorte d’Amérique et peut être en Sothoryos, l’Afrique… Au final, je pense surtout que le monde que Martin a créé est un peu magique ce qui fait que c’est particulièrement dur de se représenter un Planetos complet…

    Tiens, d’ailleurs… Imaginez-vous sur le Bras-Cassé… avant qu’il ne soit cassé justement. C’est incroyable ce qu’il s’y est passé. Je pense qu’il y a eu des expériences similaires à d’autres endroits également…

    #66268

    Akypeur
    • Frère Juré
    • Posts : 66

    le Neck qui d’après la légende a subit la même chose mais que il n’y a pas (ou plus) assez d’enfant de la forêt.

    #66272

    Pandémie
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 874

    La vache ! Ce sujet est tellement bien !! Personnellement, j’aurais tellement voulu admettre que « Planetos » et la Terre se ressemblent et effectivement, l’auteur a bien dû s’inspirer de quelques éléments quand même. Il y a quelques temps, je voyais en Essos, l’Eurasie, en Westeros, une sorte d’Amérique et peut être en Sothoryos, l’Afrique… Au final, je pense surtout que le monde que Martin a créé est un peu magique ce qui fait que c’est particulièrement dur de se représenter un Planetos complet… Tiens, d’ailleurs… Imaginez-vous sur le Bras-Cassé… avant qu’il ne soit cassé justement. C’est incroyable ce qu’il s’y est passé. Je pense qu’il y a eu des expériences similaires à d’autres endroits également…

    GrrMa bien déclaré que son monde était un monde à peu près similaire à la Terre dans son fonctionnement général (sphérique, gravité, géologie, etc.), avec des exceptions d’origine magique comme les saisons. Le Bras Cassé, on ne sait pas si c’est une légende ou une réelle action magique des Enfants, mais GrrM a pu se baser sur ce qui s’est passé pour le peuplement de l’Angleterre ou de l’Amérique, à une époque où on pouvait passer à pied la Manche ou le détroit de Béring avant que la mer ne les recouvre. Un hiver exceptionnel type Longue Nuit mais avant que les Premeirs Hommes ne viennent à Westeros qui gèlerait en grande partie le continent (mettons jusqu’au Terres de l’orage pourrait faire baisser le niveau des océans et laisser le passage entre Dorne et Essos (c’est juste une hypothèse, on n’en sait rien). La fonte le recouvre.

    POur l’univers connu, c’est beaucoup plus petit que ce que tu pensais, comme tu peux le voir ci-dessus (c’est pas 100% exacte mais ça correspond pas mal). Le monde connu de Westeros correspond à peu près à ce que connaissaient les Européens à la fin du Moyen-Age: Europe, Asie jusqu’en Inde, Afrique… On a pu extrapoler avec les cartes fournies et la longueur du Mur: 100 lieues ou 400km. Ce qui fonctionne aussi assez bien niveau climat et distances générales, et donc constitue sans doute un maximum dans l’esprit de l’auteur (GrrM a déclaré qu’il trouvait le Mur trop grand).

    #66924

    Zid
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 41

    Je suis nul en géographie, mais d’ici je dirais que cette carte devrait être mise légèrement de travers (tourner 30° vers la gauche) ça me paraîtrait plus réaliste.

    En considérant que l’équateur passe qqpart par Sothoryos, j’ai du mal à croire que Asshai soit autant au Sud que Valyria, elle même bien au Sud de Dorne (qui est l’un des lieux que l’on connait le mieux et où le climat est déjà particulièrement chaud)

    Idem Mossovy (et ses déserts gris/blancs qui l’entourent) qui est largement plus au Sud que la Forêt Hantée de Westeros, alors que les deux forêt semblent présenter des caractéristiques similaires et le même climat.

    Je pense aussi que NordOuest Westeros et Nord Est Essos doivent connecter. Trop de points communs géographiques (Mossovy = Forêt Hantée, Cinq Forts = Mur, neige et froid), historiques (Azor Ahai = Dernier Heros, Lion de la Nuit et ses démons = Autres et leurs wights) et culturel (K’Dath = Manoir de Craster, Cités des Hommes Exsangues = Wights etc…)

    Un détail toutefois qui me gêne sur cette map, et dans le contexte où elle est présentée (un mestre de Westeros de l’époque ASOIAF qui publie ces cartes, donc avec ces infos du moments et pas certifiées juste à 100%), c’est l’absence d’informations quasiment tout de suite à l’Est d’Asshaï.

    Asshaï est une ville immense. Par le passé sans doute encore plus prodigieuse (peut être la capitale de feu l’Empire de l’Aube). Actuellement la ville semble morfler et souffrir de maux étranges. Elle reste toutefois peuplée de personnes érudits et en quête de savoir (tous les arts/magies/sciences y sont pratiquées). De plus, même si extrêmement eloignée de Westeros, elle reste en contact régulier avec celle-ci. Via le commerce, mais via également le voyage de certains personnages qui souhaitent y étudier ou apprendre quelquechose (Marwyn, Euron).

    Par conséquent, j’ai du mal à admettre que l’Est d’Asshaï n’est pas été mieux cartographiée (par une population donc de nature curieuse, dans une ville qui a a un moment au moins eu de gros moyens), et/ou que les mestres de Westeros ne soit pas mieux informés que ça (si les Asshaï ont cartographiés au delà, il me parait curieux que les Westerosi en aient pas vu les dessins)

    #66947

    Aurore
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 942

    Je suis nul en géographie, mais d’ici je dirais que cette carte devrait être mise légèrement de travers (tourner 30° vers la gauche) ça me paraîtrait plus réaliste. En considérant que l’équateur passe qqpart par Sothoryos, j’ai du mal à croire que Asshai soit autant au Sud que Valyria, elle même bien au Sud de Dorne (qui est l’un des lieux que l’on connait le mieux et où le climat est déjà particulièrement chaud) Idem Mossovy (et ses déserts gris/blancs qui l’entourent) qui est largement plus au Sud que la Forêt Hantée de Westeros, alors que les deux forêt semblent présenter des caractéristiques similaires et le même climat.

    Le climat sur une planète ne dépend pas exclusivement de la latitude (la distance perpendiculairement à l’équateur), mais également des courants marins au large, de la position à l’intérieur des terres ou non… Pour comparer, New York et Madrid sont à peu près à la même latitude (40° N), mais on observe rarement à Madrid les neiges new-yorkaises. Et sur Planetos, il peut y avoir la magie en plus pour complexifier l’équation.

    #67015

    Pandémie
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 874

    Les cartes ne sont pas des reproductions exactes de celles dans les bouquins pour es questions de droit mais elles sont quand même justes, du moins aussi justes que possible. Le climat ne dépend effectivement pas que de la latitude comme le dit Aurore, GrrM a confirmé que les deux continents n’étaient pas reliés au nord (ce qui ne veut pas dire que la banquise ne peut pas faire la jonction) et c’est tout à fait normal de ne pas connaître ce qui se trouve loin après Asshaì, dans notre univers aussi l’Europe connaissait des villes sans avoir de carte des régions au-delà.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par  R.Graymarch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par  Pandémie.
    #67578

    Elros Tar-Minyatur
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Effectivement, dans notre monde, les vents dominants (d’ouest en est), font que les façades maritimes orientales des masses continentales sont bien plus froides que les façades occidentales : Madrid vs New York ; Paris vs le Nord de la Chine, … L’air qu’ils apportent (des terres vers l’est des continents) est froid et sec, contrairement à celui qu’ils apportent après avoir traversé la mer (plus chaud et humide).

    Évidemment il y a aussi le Gulf Stream, mais il me semble que les dernières études revoient à la baisse son influence sur les températures hivernales plutôt clémentes de l’Europe occidentale.

    Les massifs montagneux jouent aussi le rôle de barrages aux précipitations.

     

    Concernant les villes dont on ne connait rien au-delà, on peut très bien imaginer un certain goût du secret des habitants d’Ashaï, qui ne communiqueraient pas leur cartes et connaissances. Donner une carte, c’est donner un accès direct aux lieux qu’elle représentent avec le risque de ne plus servir d’intermédiaire dans le commerce des produits de l’au-delà.

    Je ne sais plus qui exactement, mais il me semble que dans notre monde, au moment des Grandes Découvertes, certain pays ont sévèrement puni ceux qui donnait des cartes aux puissances rivales.

    #67609

    Pandémie
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 874

    Concernant les villes dont on ne connait rien au-delà, on peut très bien imaginer un certain goût du secret des habitants d’Ashaï, qui ne communiqueraient pas leur cartes et connaissances. Donner une carte, c’est donner un accès direct aux lieux qu’elle représentent avec le risque de ne plus servir d’intermédiaire dans le commerce des produits de l’au-delà. Je ne sais plus qui exactement, mais il me semble que dans notre monde, au moment des Grandes Découvertes, certain pays ont sévèrement puni ceux qui donnait des cartes aux puissances rivales.

    Les portulans, cartes et journaux de bord étaient effectivement « top secrets » mais li ne semble pas que les marins d’ASOAIF aient atteint ce seuil d’expertise en cartographie. Les cartes qu’on nous donne sont plus à prendre comme des aides de lecture faisant un compromis en cartes modernes et connaissances des mestres que pour les cartes réellement utilisées dans la saga.

27 sujets de 1 à 27 (sur un total de 27)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.