Jean-Philippe Jaworski

Ce sujet a 46 réponses, 22 participants et a été mis à jour par  Peil, il y a 3 semaines et 1 jour.

17 sujets de 31 à 47 (sur un total de 47)
  • Auteur
    Messages
  • #57915

    Thorgrim
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 7

    OK, j’ai pris un peu plus de temps que prévu, désolé.

    Donc voilà le quiz qui avait été proposé sur l’ancien forum, je mettrai en forme au fur et à mesure, là c’est un peu brut de décoffrage.

    Quiz spécial Gagner la Guerre proposé sur l’ancien forum et disparu lors de la Looooongue Nuit.

    Bonjour à tous,

    Pour fêter la parution du nouveau recueil de nouvelles « Le sentiment du fer », voici un quiz sur les oeuvres de Jaworski sur son univers « le Vieux Royaume » : Janua Vera, Gagner le guerre et diverses nouvelles.

    Ce quiz sera focalisé sur les deux premiers ouvrages. (Janua Vera et Gagner la guerre, donc)

    Ce quiz est constitué de 2 parties : la première est un quiz à points, le second est plus spéculatif et vise à discuter de quelques théories diverses sur l’oeuvre.

    Je vous invite à m’envoyer vos réponses avant le 24 mai au soir.

    Vous êtes également libre de partager ce quiz sur d’autres forums que vous fréquenteriez. Le cas échéant, transmettez moi les réponses de vos amis, ils seront intégrés au classement

    Les Questions :

    Qui est le Machiavel de l’univers de Jaworski ? (2 point)

    Quel bâtiment est relié par une galerie au Sénat ? (1 point)

    Quel peintre représente une bataille navale sous la forme d’une partouze géante ? (1 point)

    De quelle contrée vient le seul ami de Benvenuto ? (1 point)

    Quelle est la principale planque de Benvenuto ? (1 point)

    Où se trouve le cimetière actuel de la ville de Ciudulia ? (1 point)

    Qu’est-ce qui choque Benvenuto dans la pratique de la chirurgie ? (1 point)

    Qui dirige la ville de Bourg-preux ? (1 point)

    Dans quel coin de la Marche franche le Podestat possède-t-il un domaine ? (2 points)

    Le Baron Anaraut de Traval vainquit Aedan de Vaumacel lors d’un tournoi. Mais il fut

    lui-même vaincu peu de temps après. Où, et par qui ? (1 points pour chacune des deux questions)

    Quel chevalier voit ses armoiries changer d’une nouvelle à l’autre ? (3 points)

    Quel aliment transmet la malédiction de Noant-le-vieux (et est à l’origine de la beauté des femmes de ce village) ? (2 points)

    Comment se nomme le royaume des elfes ? (1 point)

    Dans quel hémisphère se trouve le Vieux Royaume ? (2 points)

    A quelle occasion Benvenuto fait-il équipe avec une naine ? (2 points)

    Qui fut le prophète du Désséché ? (2 points)

    Quelle vieille famille de Ciudalia doit fuir la ville pour échapper à ses créanciers et se lance dans la piraterie ? (2 points)

    Où fut brisée la dernière invasion orque/gobeline contre le vieux Royaume ? (2 points)

    Combien de magistrats compte l’instance judiciaire de Ciudalia ? (1 point)

    Certains sorts utilisés par Sassanos sont directement tirés de Donjons & Dragons. Lesquels ? (1 point par bonne réponse)

    Qui est la mère du fantôme de petite fille qui vient visiter le Confident ? (2 points)

    Quel est le nom originel du peintre hermétiste Fra Albinello ? (3 points)

    D’oû vient le nom de Gesufal ? (2 points)

    à quoi fait référence le faux nom Ciudalien que prend Benvenuto à Bourg-Preux ? (2 points)

    Sous quel nom apparaît Simonetta Vespucci, « la plus belle femme de Florence » ? (1 point)

    à quelle période se passe la plupart des nouvelles de Jaworski publiées après « gagner la guerre » ? (1 point)

    Quelle est la seule nouvelle de Janua Vera, qui se déroule chronologiquement après les évènements de « gagner la Guerre » ? (1 point)

    Quelles sont les symboles des trois types de magie (1 point chaque symbole) ?

    Combien y-a-t-il eu d’archimages ? (1 point)

    En quelle année du calendrier se déroulent les évènements de gagner la Guerre ? (1 point)

    Questions facultatives. Elles ne rapportent pas de points, juste d’apporter votre point de vue sur l’œuvre et sa suite

    a ) Quel est, selon vous, le plan ultime du Podestat ?

    b ) Quels sont les points communs entre Lusinga et Mélissandre, le personnage du TDF ? Quel était le dessein de Donna Lusinga, à Ciudalia ?

    c ) Qui sont les chefs de la Guilde des Chuchoteurs ?

    d ) Quels personnages entrevues dans les nouvelles et Gagner la guerre peuvent réapparaître dans le prochain roman du vieux Royaume ?

    e ) Quels peuvent être les autres joueurs dont parlent Sassanos ?

    f ) proposez une théorie, sur une référence, un élément de l’oeuvre de Jaworski

    Le Podium fut facile à établir :

    DNDM monte sur la plus haute marche avec 3.5 points !

    Et Graymarch le talonne avec 3 points

    Bravo à eux pour avoir tenté ce quiz. Voici les réponses :

    Quel est le véritable nom du Vieux Royaume ? (1 point)

    La Léomance

    Quel est le titre le plus élevé dans le clergé de la Vieille Déesse ? (1 point)

    Sophonte. Ce titre apparaît dans la nouvelle Janua Vera

    Quel animal est associé à la vieille déesse ? (1 point)

    Une chouette

    Quelle est la particularité de la réligion cyclothéiste ? (1 point)

    Elle associe les religions au cycle des saisons

    Quel clan d’Ouromagne est particulièrement connu pour ses rébellions et coups de mains ? (1 point)

    Le clan Arthclyde. (se rebelle dans Janua Vera, et benvenuto le mentionne lorsqu’il fait vraiment connaissance avec les deux Ouromands, dans la bergerie qui sert de première halte dans sa cavale :

    « Le plus vieux se nommait Dugham, le monster s’appelait Cecht. Ils étaient tous les deux duc lan arthclyde[…]Même à l’époque lointaine où Ciudalia avait été annexée à la Léomance, leur tribu e s’était jamais soumise au Royaume, malgré des défaites sanglantes. De nos jours, les guerriers du clan Arthclyde formaient toujours le fer de Lance des raids que les barbares lançaient contre le duché de Bromael »)

    Comment se nomme le Duc de Bromael ? (1 point)

    Le Duc Ganelon

    Quel noble de Bromael est régulièrement en rébellion contre le Duc ? (1 point)

    Le comte Angusel. Cité dans les nouvelles Mauvaise donne et au service des dames, ainsi que dans le roman.

    Quelle dame confia ses couleurs à Aedan de Vaumacel, au tournoi de Gaudemas ? Quel prix en obtient le chevalier ? (1 point par bonne réponse) Enfin, cette femme ayant été répudiée au moment où Benvenuto écrit son récit, par qui a-t-elle été remplacée ? (2 points)

    La duchesse Audéarde, comme le mentionne le Podestat lorsqu’il expose ses plans à son ancien tuteur, don Schernittore. (gagner la guerre)

    Aedan remporta le prix de courtoisie en combattant au pis, à la demande de la duchesse (au service des dames)

    Lorsque Benvenuto interrompt son récit avant de relater son arrivée à Bourg-Preux, pour s’adresser au lecteur, il dit notamment ceci :

    « Ce que je couche par écrit, ça me vaudrait une avalanche de contrats, payés rubis sur l’ongle par […] la duchesse de Bromael, … » (gagner la guerre)

    Mais en quoi la confession de Benvenuto porterait-elle préjudice à la duchesse Audéarde ? Elle n’est mentionnée que comme future victime d’un complot du Podestat. Le témoignage de Benvenuto irait plutôt en sa faveur. Cela n’aurait donc pas de sens.

    Sauf si l’intrigue du Podestat pour marier sa fille au Duc Ganelon a porté ses fruits. Si l’on considère la situation de Dame Erembourg, dont le meurtre par un simple page aurait donné lieu à un conte piquant qui aurait ruiné la réputation de son fils, imaginez le parti que feraient les adversaires de Clarissima, s’ils apprenaient que celle-ci s’était faite troussée par un vulgaire homme de main ?

    Enfin, ce mariage est devenu une réalité comme le rapporte l’un des textes de la version augmentée de Janua Vera, une lettre du shah de Ressine au Duc Ganelon…

    Quel est le nom du sorcier qui garde Séphéraïs ?

    Amraphel, comme le présente le logocrate.

    Quel personnage historique a inspiré à Jaworski à la fois son personnage de Même pas mort et celui d’un légat du Vieux Royaume ? (2 points)

    Béllovèse. (nommé Bellovère dans la nouvelle Janua Vera)

    Qui est le Machiavel de l’univers de Jaworski ? 1 point

    Corvillio, dont le Livre « Principes », inspirent les nobles de Cidualia. Il est cité par Regalio Cladestini, Don Schernittore et le Podestat au cours du roman.

    Quel bâtiment est relié par une galerie au Sénat ? 1 point

    La galerie des Tabélions relie le Sénat à l’hôtel de la Monnaie. Cette galerie est la planche de salut de Benvenuto lors de sa fuite par les toits

    Quel peintre représente une bataille navale sous la forme d’une partouze géante ? (1 point)

    Purgamini. C’est trivial, mais ce projet de fresque me fait toujours penser au clip de Rammstein, « Mann gegen Mann »

    Quelle est la principale planque de Benvenuto ? (1 point)

    Les catacombes de Purpurezza, sous le cloaque Azoteo (Mauvaise donne)

    Où se trouve le cimetière actuel de la ville de Ciudulia ? (1 point)

    Sur l’île de Dessicada, au large de Ciudalia. C’est là que la dépouille de Regalio Cladestini est conduite.

    Qu’est-ce qui choque Benvenuto dans la pratique de la chirurgie ? (1 point)

    « Certes au cours de ma carrière dans les phalanges, j’avais assisté à plusieurs amputations, certes, je m’y connaissais question de découper mon prochain. Mais enfin, il me paraît plus facile et plus propre d’ouvrir un homme pour le tuer que pour le soigner. La chirurgie implique une perversion foncière qui me perturbe dans mes critères éthiques. »

    Cette phrase avait marqué Celilune, qui l’avait reproduite dans le sujet consacré à cette œuvre, sur le forum.

    Qui dirige la ville de Bourg-preux ? (1 point)

    Le conseil des échevins, ou siègent entre autres Mélanchter, le premier magistrat Papelin et Maître Hortus, le maître archiviste (Jour de guigne)

    Dans quel coin de la Marche franche le Podestat possède-t-il un domaine ? (2 points)

    Fraimbois. Le podestat sert un verre du vin tiré de ce domaine, lors de leur entrevue qui suit le retour de Benvenuto à Ciudalia.

    Pour anecdote, un des scenario écrit par Jaworski se passe dans ce domaine, qui sert également de relais pour la correspondance secrète du Podestat avec le Duc Ganelon.

    Le Baron Anaraut de Traval vainquit Aedan de Vaumacel lors d’un tournoi. Mais il fut

    Lui-même vaincu peu de temps après. Où, et par qui ? (1 points pour chacune des deux questions)

    à Kaellsbruck, où il est fait prisonnier par le centenier Spoliari et ses phalangistes, lorsqu’ils attaquent la maison du bailli.

    (Spoliari qui capture également Dilettino lors de l’assaut d’une des portes de Ciudalia. Ça devient sa spécialité).

    Quel chevalier voit ses armoiries changer d’une nouvelle à l’autre ? (2 points)

    Aedan de Vaumacel :

    Ses armoiries sont 5 épines sur champ d’argent dans la nouvelles « Au service des dames »

    Elles sont de 5 épines sur champ de sable dans la nouvelle « Une offrande très précieuse »

    NOTE : cette différence n’existe que dans certaines éditions de Janua Vera

    Quel aliment transmet la malédiction de Noant-le-vieux (et est à l’origine de la beauté des femmes de ce village) ? (2 points)

    Le poisson.

    En effet, il est révélé que la belle Ethaine a trouvé refuge en se noyant dans la mare, et est dévorée par les poissons

    Poissons qui font « le régal des gens du pays »

    Ainsi, Hunaud se préparait un chaudumel de brochet lorsque l’appeleur s’est approché de son feu

    Et Faron avait pour en cas une soringue d’anguilles lorsqu’il lui arrive sa mésaventure.

    Bellisente et Arsinoe, les deux autres personnes approchées, sont des femmes. Or les femmes de Noant le Vieux sont notoirement belles dans la contrée : via le poisson consommé de génération en génération ont donc hérité d’un peu de la beauté d’Ethaine. Et semble-t-il de son parfum, comme l’insinue l’un des appeleurs, à propos d’Arsinoe.

    Comment se nomme le royaume des elfes ? (1 point)

    Avallonee, le royaume des cinq vallées

    Dans quel hémisphère se trouve le Vieux Royaume ? (2 points)

    sud : on peut s’en rendre compte par le fait que le climat fraîchit au fur et à mesure que Benvenuto progresse vers le sud lors de son exil

    confirmé par l’auteur dans des interviews.

    À quelle occasion Benvenuto fait-il équipe avec une naine ? (2 points)

    Lors des bagarres avec la Compagnie Folle. il y fait le coup de main avec Mère-folle.

    Ce nain, si Benvenuto en parle au masculin, se voit accolée par Eirin de noms au féminin.  » ma doucette ». On peut parier que Jaworski, en admirateur de Tolkien, aura repris le fait que les naines portent aussi la barbe et qu’il est donc facile de les confondre avec leurs homologues masculins..

    Qui fut le prophète du Désséché ? (2 points)

    Ocann, surnommé le Dévoreur. Fondateur de la religion du Desséché

    Quelle vieille famille de Ciudalia doit fuir la ville pour échapper à ses créanciers et se lance dans la piraterie ? (2 points)

    La famille Rappazoni (Janua vera) : « Le Podestat Stramazzone a appris dans la nuit la banqueroute de l’armateur Rappazoni, les navires du prince marchand auraient forcé les chaînes du port de Ciudalia pour échapper aux créanciers , et gagné la haute mer pour se livrer à la piraterie ».

    Où fut brisée la dernière invasion orque/gobeline contre le vieux Royaume ? (2 points)

    La rivière sèche. On y retrouve le terme Uruk Maug, uruk étant le mot chez Tolkien qui désigne des orcs. « Uruk-Hai ». C’est cette bataille qui a marqué la fondation de l’empire de Leogar, la Leomance (Janua Vera)

    Combien de magistrats compte l’instance judiciaire de Ciudalia ? (1 point)

    Le tribunal des Neufs compte, comme son nom l’indique, neuf juges.

    Certains sorts utilisés par Sassanos sont directement tirés de Donjons & Dragons. Lesquels ? (1 point par bonne réponse)

    Dans l’ordre d’apparition :

    – Image miroir – fait apparaître plusieurs répliques illusoires du mage.

    Mot de pouvoir étourdissant : « derrière moi, une voix de basse cracha un mot de pouvoir. Un commandement impérieux et définitif, qui me fit résonner comme une cloche fêlée. »

    – Communication avec le Morts – « eh bien, faites le parler » – je ne peux pas, on l’a scellé. voyez-vous-même. »

    Ce sort prête un semblant de vie et d’intelligence à un cadavre, ce qui lui permet de répondre à quelques questions posées par le prêtre. Les connaissances du cadavre se limitent à ce que la créature savait de son vivant, et il en va de même de la ou des langues qu’il parle. Ses réponses sont généralement brèves, difficilement compréhensibles et répétitives. La date de la mort n’a aucune importance, mais le cadavre doit être en relativement bon état bon pour pouvoir répondre. Même abîmé, il peut donner des réponses partielles (ou en partie correctes), à condition qu’il ait encore sa bouche pour s’exprimer.

    Le sort ne permet pas de parler directement avec le défunt, dont l’âme a quitté le corps, (Sassanos précise d’ailleurs qu’il lui faudrait faire un sacrifice majeur pour pouvoir convoquer et interroger l’âme. Ce n’est donc pas elle qui serait interrogée via son corps). Par contre, il met le prêtre en contact avec son savoir. Le cadavre conserve en effet la trace de l’âme qui l’occupait autrefois, ce qui lui permet, une fois partiellement animé, de répondre aux questions.

    – Voile : Le lanceur de sorts modifie instantanément l’apparence des créatures de son choix et l’illusion se maintient jusqu’à la fin de la durée indiquée. Les sujets peuvent prendre n’importe quelle forme, au gré du mage. Les créatures refusant d’être affectées ont droit à un jet de Volonté (et de résistance à la magie, le cas échéant). En cas d’interaction avec le voile, un jet de Volonté est permis (un succès dévoile l’illusion).

    – Clairaudience/Clairvoyance – «Tournant la tête, il fronça les sourcils et parut tendre l’oreille. « Je crains d’ailleurs que nous n’en apprenions un peu trop sur lui ». Il ferma les paupières, posa un doigt griffu sur son front, se concentra brièvement. Puis, ouvrant les yeux sur des paupières dilatées, il s’écria : Demi-tour ! ils sont dans le bois, juste au-dessus de nous. Ils approchent ! »

    Ce sort permet au personnage de se concentrer sur le lieu de son choix et de voir ou d’entendre (au choix) ce qui s’y passe comme s’il se trouvait sur place. La distance ne constitue pas un problème, mais l’endroit observé doit être connu (le personnage doit s’y être déjà rendu auparavant, à moins qu’il ne s’agisse d’un lieu évident, comme par exemple de l’autre côté d’une porte close ou au cœur d’un bosquet d’arbres)

    – Bouclier Ou protection contre les projectiles : « Deux projectiles sur le point de clouer le sorcier dévièrent de façon aberrante ».

    – Blasphème : « Il coassa des versets discordants dans un idiome obscène, qui m’écorcha littéralement la gorge. Dans son timbre dissonant, il y avait une sorte de choral désaccordé où je reconnus un accent bizarrement plébéien. Il cracha un mot de pouvoir, et le réel vola en éclat. Tout le val fut secoué par une déflagration de silence, je fus ébloui par un déferlement de noirceur, j’eus l’impression d’être soufflé comme une feuille » .Tue, paralyse, affaiblit ou hébète les cibles dans un rayon de 9 mètres

    – Mise à Mort : Ce sort permet au prêtre d’absorber l’énergie d’une créature gravement blessée. Mise à mort ne fonctionne que sur une créature vivante se trouvant à –1 point de vie ou moins. Si la victime rate son jet de sauvegarde, elle décède aussitôt, tandis que le prêtre gagne 1d8 points de vie temporaires et un bonus de +2 en Force. De plus, son niveau de lanceur de sorts augmente de +1, ce qui rend ses sorts plus efficaces (sans toutefois lui permettre d’en apprendre de nouveaux). Tous ces effets se dissipent au bout de 10 minutes par DV de la créature achevée. Combiné ici avec

    Transfert de Sorts, pour conférer les bonus acquis au combattant, ici Benvenuto.

    Qui est la mère du fantôme de petite fille qui vient visiter le Confident ? (2 points)

    La petite Liliola, décédée à l’âge de 4 ans, est l’unique fille de Suzelle.

    Quel est le nom originel du peintre hermétiste Fra Albinello ? (3 points)

    Blandin, comme on peut le deviner à la lecture de la nouvelle « Comment Blandin fut Perdu ».

    Blandin dérive du mot blanc, et Fra Albinello, dérivé de « Alba », blanc en latin. Et comme son nom l’indique, « Fra », Albinello est un moine, comme Blandin.

    D’où vient le nom de Gesufal ? (2 points)

    D’un roman de Victor Hugo, le jour des rois. (confirmé dans une interview)

    à quoi fait référence le faux nom Ciudalien que prend Benvenuto à Bourg-Preux ?

    Bergolino fait référence à un épisode de l’histoire de Florence, à la renaissance : l’exil du parti guelfe de la ville de Pise : c’était le nom d’emprunt d’un chef du parti bergolini, Pafello, comte de Monte-scudajo. Le parti bergolini soutenait le poppolo grasso, le parti des riches marchands.

    Note : le parti guelphe tire son nom de la dynastie qu’il soutenait, les Welfs.

    Ainsi, benvenuto prend un nom qui rappelle son exil, son employeur. Mais c’est son ami Welf qui lui apporte son soutien.

    Sous quel nom apparaît Simonetta Vespucci, « la plus belle femme de Florence » ? (1 point)

    Donna Aspasina Monatore. Et Tel Boticelli, Pugapingi compte la peindre nue sur une toile.

    à quelle période se passe la plupart des nouvelles de Jaworski publiées après « gagner la guerre » ?

    Durant la guerre des Grands-vassaux, qui s’entredéchirèrent pour la succession de Maddan IV. C’est aussi pendant que cette guerre que s’illustrèrent les archontes du Désséché, dont les hordes mortes-vivantes détruisirent une grande partie du royaume, cette partie qui se nomme désormais les Landes Grises.

    Quelle est la seule nouvelle de Janua Vera, qui se déroule chronologiquement après les évènements de « Gagner la Guerre » ?

    Jour de Guigne : la créature prononce « les choses anciennes se réveillent », ce réveil étant les conséquences des actions de Sassanos dans les Landes Grises

    Quelles sont les symboles des trois types de magie (1 point chaque symbole) ?

    Ces symboles sont révélés par Annoeth lorsqu’il montre la tombe de Gilliomer à Benvenuto

    Le sphinx, les livres et les étoiles

    Le sphinx, pour la Basse magie : cela nous est suggéré par le fait que les sorciers fondateurs de la Tradition de ressine sont représentés sous forme de Sphinx, et que Sassanos étudiant de cette Tradition (appelée aussi Trésor Sphingidé par le logocrate) ne pratique que la basse magie

    Les étoiles pourrait être le symbole de la magie vive (Annoeth : « le plus beau de ces arts,[..], qui brille dans les astres et les regards: La Magie Vive »)

    Les livres pour la Haute magie, procédant des dieux

    Combien y-a-t-il eu d’archimages ? (1 point)

    «Ces trois symboles signifient que Gilliomer était archimage : il usait des 3 magies. Dans l’histoire , il n’y eut que 7 sages d’une telles éruditions »

    En quelle année du calendrier se déroulent les évènements de gagner la Guerre ? (1 point)

    An 999-1000 (curieux, cette tendance des auteurs à placer des évènements qui vont bouleversifier leur univers à des dates à chiffres ronds)

    #57976

    Yoda Bor
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 242

    Je me souviens avoir fait la remarque sur l’ancien forum mais Suzelle a eu plusieurs enfants, pas seulement une fille.

    Merci pour avoir retrouvé le quiz😀

    #58429

    Thorgrim
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 7

    Pas de quoi ! ça m’a fait plaisir mais il faudrait que je remette tout ça en forme pour le rendre plus lisible. Par ailleurs il me semble que certaines questions sont restées sans réponse…

    #77474

    Peil
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 3

    J’approuve, Jaworski est l’unes des plus belles plumes de la littérature Fantasy française, voire mondiale. Si tous les auteurs Fantasy pouvaient lui ressembler, la Fantasy gagnerai vite ses lettres de noblesses au même titre que la Science-Fiction.

    D’ailleurs je voudrais savoir s’il est encore possible d’acquérir le jeu de rôle qu’il a écrit (Tiers Âge) sur le site Oberon ? Ca a l’air un peu mort, je me demande si le responsable répond encore aux mails (apparemment on ne peut obtenir le pdf qu’en le contactant par mail).

    Ah et je voulais aussi savoir si quelqu’un avait des nouvelles du prochain jeu de rôle que Jaworski souhaite écrire (situé au Vième siècle avant Jésus-Christ, en France, chez les Celtes) ? Le projet est toujours d’actualité ?

    #77713

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5248

    D’ailleurs je voudrais savoir s’il est encore possible d’acquérir le jeu de rôle qu’il a écrit (Tiers Âge) sur le site Oberon ? Ca a l’air un peu mort, je me demande si le responsable répond encore aux mails (apparemment on ne peut obtenir le pdf qu’en le contactant par mail).

    Ici, l’admin du site a répondu en février dernier en mentionnant son email… Tout n’est peut-être pas perdu

    Ah et je voulais aussi savoir si quelqu’un avait des nouvelles du prochain jeu de rôle que Jaworski souhaite écrire (situé au Vième siècle avant Jésus-Christ, en France, chez les Celtes) ? Le projet est toujours d’actualité ?

    J’ai vu que tu avais posé la question sur son forum et qu’apparemment, c’est pas envisageable par manque de temps 😉

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #83281

    Cersei
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 4

    L’un des avantages de la longue nuit  – au delà du fait de réapparaître sporadiquement depuis telle une sans visage errant entre Cuba et Manille Villevieille et Astapor – c’est aussi de pouvoir ne pas regretter quelques posts sur les milliers évanouis dans les cendres fumantes de Valyria.

    Fut un temps où armée de culot et de certitudes – aussi acérées que des lames de chevaliers d’été n’ayant jamais guerroyé – je m’étais fendu d’un post assassin motivé par mon ennui à lire Jaworski et mon incoercible somnolence déclenchée par les premières pages de Janua Vera décrivant la ville de Ciudalia.

    Puis cette année j’ai relu Janua Vera, englouti Gagner la Guerre et gobé le Sentiment du Fer. Je suis en pleine digestion des Rois du Monde et je suis fan désormais de cet auteur.

    Sa capacité à nous immerger dans son univers, ses phrases travaillées, poétiques, puissantes, vulgaires, étonnantes. J’adore son style.

    Comme Alain Damasio, Jaworski est sous estimé en France du fait du dédain pour la littérature de genre. J’ai lu des Goncourt et des Nobel qui avaient moins de style et de vocabulaire qu’eux.

    Bref. Sans rancune Jaworski . Mes excuses avec un peu de retard, de la part d’une ancienne gardienne du Mur.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par  Cersei.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par  R.Graymarch.

    - Même Mag qu'est entré dans cette porte que vous avez et qu'est plus jamais ressorti.
    - Il est mort sous l'épée d'un brave appelé Donal Noye.
    - Ah ouais ? Un grand seigneur que c'était ce Donal Noye la ? Un de vos luisants chevaliers à dessous froufroutants d'acier ?
    - Un forgeron. Il n'avait qu'un bras.

    #83843

    Symedelic
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 11

    Comme Alain Damasio, Jaworski est sous estimé en France du fait du dédain pour la littérature de genre.

    Damasio sous-estimé ? Ces derniers jours absolument tous les médias ont parlé de lui et son bouquin (dont le 1er tirage est par ailleurs épuisé en quelques jours…2e et 3e tirages déjà prévus). Je ne l’ai pas encore lu et ce n’est de toute façon pas le sujet ici.

    Jawoski : oh oui.

    Bluffé par Gagner la guerre évidemment (dans une moindre mesure par Janua Vera, mais quelques nouvelles sont vraiment exceptionnelles), déçu par le Sentiment du fer. Mais surtout vraiment conquis par le cycle Rois du monde. Dommage que le découpage éditorial soit un massacre (peut-être une réédition plus cohérente quand le cycle sera terminé ?), parce que cette série vaut vraiment le détour. Et rien que les premières pages du premier livre, quelle claque.

    #90122

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1498

    Boum boum badaboum:

    J’ai vérifié, on est pas le premier avril.
    GoT a clairement ouvert plein de portes.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #90127

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5248

    J’ai vérifié, on est pas le premier avril. GoT a clairement ouvert plein de portes.

    Faire des films/séries avant la fin de la publication des livres ? :/

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #90134

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 213

    J’ai vérifié, on est pas le premier avril. GoT a clairement ouvert plein de portes.

    Faire des films/séries avant la fin de la publication des livres ? :/

    Pour finir les livres… 😊

    On ne touche pas aux lapins !

    #90141

    Athouni
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 129

    Comme Alain Damasio, Jaworski est sous estimé en France du fait du dédain pour la littérature de genre.

    Damasio n’est plus sous estimé, il a même droit à des articles élogieux du Monde. C’est le cas par contre de Jaworski. A mon sens cela tient entre autres à ces raisons :

    – la SF a meilleure presse auprès des lettrés que la Fantasy (Tolkien mis à part – et encore). Des auteurs comme Wells, Huxley, Orwell, Zamiatine sont disponibles dans des collections de littérature blanche (L’imaginaire de Gallimard pour Zamiatine, excusez du peu).

    – La Volte, l’éditeur de Damasio, bénéficie d’une image plus pointue en terme littéraire et d’un positionnement moins genré. Les Moutons Électriques, s’ils ont des très bons auteurs au catalogue, ont un positionnement imaginaire beaucoup plus affirmé. Ils font ainsi partis d’un groupement d’éditeurs appelés « les indés de l’imaginaire ».

    – les thèmes de Damasio et son activité militante sont plus en phase avec des questions sociales et politiques très contemporaines.

    Bref, pour Jaworski, c’est assez injuste car il est sans aucun doute un des meilleurs stylistes en littérature française contemporaine (il faut dire que bon nombre des têtes de gondole sont, en l’espèce, d’une médiocrité affligeante).

    « When dead men come hunting in the night, do you think it matters who sits the Iron Throne »

    #100518

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3441

    La classe internationale : Jean-Philippe Jaworski nous parle de son rapport à la saga du Trône de Fer, et de tout plein d’autres choses, sur le blog de la Garde de Nuit !

    Entretien avec… Jean-Philippe Jaworski

    ~~ Always ~~

    #101255

    Samyriana
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 112

    Après avoir lu avec intérêt l’interview réalisée par la Garde de Nuit de Jean-Philippe Jaworski et vu que ses oeuvres ont pas mal d’écho ici, j’ai eu envie de revenir sur  Janua Vera, car il me semble qu’il n’y a pas de sujet dédié.

    Janua Vera a été publié deux ans avant l’oeuvre la plus connue de J-P Jaworski, Gagner la guerre. C’est un recueil de nouvelles qui se déroulent à différents endroits du Vieux Royaume, le monde dans lequel évoluent ses personnages. La nouvelle « Mauvaise donne » est une sorte de prequel de Gagner la guerre.

    Je voulais savoir ce que vous pensez de cet ouvrage, quelle est votre nouvelle préférée, si vous avez lu Janua Vera avant ou après Gagner la guerre, ce que ça a changé ou non dans votre perception des oeuvres… Pour ma part je l’ai lu après Gagner la guerre, et j’ai vraiment apprécié de découvrir davantage de lieux et de temporalités du Vieux Royaume. Retrouver des personnages communs aux deux oeuvres m’a beaucoup plu. La nouvelle que j’ai adoré est « le conte de Suzelle »: il est empreint de mélancolie, de poésie… j’ai eu le coeur serré en la lisant. La plus énigmatique reste pour moi la première, sur Leodegar le Resplendissant. Mais j’ai trouvé que le récit de la décadence du roi faisait écho à une forme de décadence que l’on retrouve dans Gagner la guerre.

    J’attends vos avis sur cette oeuvre!

    #101261

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5248

    Le topic sur Jaworski existait (cf la liste) et j’ai fusionné (en espérant avoir bien fait)

    Du coup, je réponds à ta question : j’ai commencé par Janua Vera.

    Si la première nouvelle ne te séduit pas, continue ». Le livre en main (la première édition a moins d’histoires que celle recommandée par DNDM), je commence et n’apprécie pas trop la première nouvelle. Je continue. Et là, Benvenuto, énorme coup de coeur pour l’ambiance, les dialogues, tout. Je dévore la suite du livre et suis emballé par ce petit livre qui, sans qu’on fasse gaffe, touche après touche, nous dépeint un monde cohérent, avec plusieurs points de vue (et des passerelles plus ou moins cachées), même si chaque nouvelle a un style propre (amour courtois, chronique paysanne etc). Si t’as pas été ému pour Suzelle, t’as pas de coeur, voilà.

    Puis j’ai relu le recueil après avoir lu Gagner la guerre.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #101262

    DNDM
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1498

    Tiens, faudrait que je relise Janua Vera, j’ai quelques oublis. De mémoire, après la claque Gagner la Guerre, j’avais été un peu déçu. Pour moi, la nouvelle, c’est avant tout une chute forte, et Jaworski ne respecte pas toujours cela, ou ne nous explique pas suffisamment les clés de son monde qui permettent d’apprécier la chute. Mais y’en avait quand même des très bonnes. Faudrait vraiment que je relise, je sens que je vais regretter ce que j’écris là, mais je crois que ma préférée était la dernière, Le Confident.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #101267

    Yoda Bor
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 242

    Je sais plus trop ce que j’avais écrit sur Janua Vera.
    Le Conte de Suzelle est ma préférée, cette nouvelle est magnifique. Le Confident, très bien aussi, et Mauvaise donne bien sûr, même si j’ai pas grand souvenir de l’intrigue en elle-même.
    J’avais pas accroché à l’introduction, Janua Vera, ça m’avait fait abandonner ma lecture la première fois, et j’ai encore butté dessus le deuxième fois.

    #110774

    Peil
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 3

    Ouah, je viens de voir que Jean-Philipe Jaworski avait pour projet d’écrire un jeu de rôle papier dans l’univers du Vieux Royaume ! Alors ça c’est clairement quelque chose que j’ai hâte de voir ! J’espère qu’il parviendra à libérer une plage dans son emploi du temps pour s’y atteler car ce type fait vraiment des merveilles en terme de jeux de rôle.

17 sujets de 31 à 47 (sur un total de 47)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.