Jon Arryn

  • Ce sujet contient 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Eridan, le il y a 5 mois et 3 semaines.
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #131267
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 587

    Jon Arryn semble avoir été également une figure paternelle positive.

    Petit HS sur Jon Arryn, afin de mieux comprendre Eddard.

    On voit en effet une image positive de Jon, car il est dépeint comme le père de Ned et Robert, qui sont bien copains, je trouve que ça fait trop contes de fées et de chevaleries, et maintenant que j’ai lu beaucoup des décryptages et théories de la garde de nuit, je ne trouve plus Jon Arryn comme quelqu’un de si extraordinaire.

    Bon c’est quand même quelqu’un de bien dans l’ensemble, c’est pas un méchant ni un sadique, mais déjà si au début de la saga il passe pour le sage qui a géré le royaume à la place de Robert, en fait il a laissé Robert imposer ses caprices, et endetter de plusieurs millions la couronne auprès des Lannister, des Tyrell, de la banque de Fer et même du grand septon.

    Après en tant que figure paternelle, il n’a pas été aidé avec Lysa, mais son fils Robert n’a pas franchement reçu d’éducation, que ce soit du point de vue Westeros ou de notre société, Robert Arryn est capricieux, toujours accroché au sein de sa mère. Bon il a été question de le mettre en pupille de Stannis, Tywin ou Walder Frey, ce qui l’aurait surement fait changer, mais il a laissé Lysa prendre un mauvais départ.

    Enfin, pour moi, c’est Jon Arryn l’artisan de la rébellion de Robert, on en a déjà parlé par ailleurs il semble il y avoir déjà des tractations entre Jon Arryn et d’autres factions, notamment Hoster Tully et Tywin Lannister et Rickard Stark (possiblement pour déposer Aerys en faveur de Rhaegar mais on ne peut pas en savoir plus à ce stade).

    Bref Jon Arryn serait un seigneur avec ses qualités et ses défauts mais pas le sage que l’on verrait au premier abord.

    Désolé pour le HS, je ne voulais pas ouvrir un sujet sur Jon juste pour ça car on a déjà débattu de ces sujets dans d’autres sections, je voulais juste remettre dans les grandes lignes pourquoi je trouve (à mon avis personnel qui n’engage que moi bien sûr) que Jon Arryn a des défauts qui ne sont pas explicites dans la saga, et donc que Eddard et Robert n’ont pas reçu eux non plus une éducation parfaite (et en rab on sait assez peu de choses sur Rickard Stark et Steffon Baratheon à propos d’éducation)

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 mois et 3 semaines par Eridan.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #131276
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    Désolé pour le HS, je ne voulais pas ouvrir un sujet sur Jon juste pour ça

    Sujet fractionné ! Ca me paraît intéressant d’avoir un sujet sur Jon Arryn à part entière, car il y a beaucoup de choses à évoquer : sa paternité, sa politique avant et après la rébellion, la perception qu’en a le lecteur …
    N’hésitez pas à créer de nouveaux sujets quand ce que vous évoquez commence à partir autant en HS sur le sujet de base. 😉

    On voit en effet une image positive de Jon, car il est dépeint comme le père de Ned et Robert, qui sont bien copains, je trouve que ça fait trop contes de fées et de chevaleries, et maintenant que j’ai lu beaucoup des décryptages et théories de la garde de nuit, je ne trouve plus Jon Arryn comme quelqu’un de si extraordinaire.

    Ce qui nous induit autant en erreur, c’est la perception qu’en a Eddard, à cause de l’attachement très fort qu’il lui marque … Pourtant, c’est vrai que dès AGOT, on peut percevoir en Jon Arryn un personnage plus pragmatique (et donc, moins noble) qu’Eddard Stark, lorsqu’il plaide pour la concorde avec les Lannister (puis le mariage avec Cersei), alors qu’Eddard voudrait voir tout ce beau monde puni pour son manque d’honneur. Idem, lorsqu’on découvre les circonstances de son mariage avec Lysa : il s’agit d’un marchandage pour se concilier les épées du Conflans.
    Ceci étant dit, une partie de l’éducation d’Eddard a été assurée par Jon Arryn, donc celui-ci doit quand même avoir une certaine base de noblesse et d’honneur. 😉 D’ailleurs, contrairement à des Varys ou Littlefinger qui ne dénoncent pas l’inceste de Cersei et espèrent pouvoir en profiter politiquement, Jon s’active pour réunir des preuves, qui à terme, devrait permettre de faire tomber les Lannister. Ca prouve bien que sa tolérance à l’ignominie a ses limites. ^^

    Enfin, pour moi, c’est Jon Arryn l’artisan de la rébellion de Robert, on en a déjà parlé par ailleurs il semble il y avoir déjà des tractations entre Jon Arryn et d’autres factions, notamment Hoster Tully et Tywin Lannister et Rickard Stark (possiblement pour déposer Aerys en faveur de Rhaegar mais on ne peut pas en savoir plus à ce stade).

    A mon avis, son rôle est surestimé. 😉 Il n’y a pas de volonté de longue date de renverser Aerys : tant que les seigneurs ne sont pas victimes de l’iniquité du roi, ils ne se posent pas ce genre de question. Ils se contentent simplement de tisser des alliances entre eux, d’établir un maillage puissant d’alliances qui leur permettront le moment venu de battre leur ennemi, quel qu’il soit. Ca n’a rien d’extraordinaire, c’est le jeu des trônes classique et on voit bien que tous les seigneurs de l’époque s’y prête et ils n’attendent pas qu’Aerys commence à montrer des signes de délires pour commencer à s’allier les uns les autres, il me semble.

    Il advient simplement qu’en 282, le roi pète un boulon : il assassine un seigneur et son héritier sous couvert d’un duel judiciaire inique. S’il s’était contenté de ça, est-ce que la rébellion aurait eu lieu ? C’est pas dit ! Mais Aerys commet une erreur stratégique (inspiré par qui, là est la vraie question … ^^) en réclamant en plus les têtes d’Eddard et Robert à leur protecteur et père d’adoption, Jon Arryn. celui-ci se refuse à exécuter cet ordre déshonorant et il entre en rébellion.
    Du coup, « artisan » de la rébellion, je ne pense pas. Mais au moins « initiateur » à ce moment-là, c’est tout à fait vrai.

    Le sujet où on évoquait un peu plus ces questions :

    Les secrets de la rébellion de Robert Baratheon

    edit : quant à ses compétences en tant que père … Jon nous rejoue simplement la même partition que Tywin ! ^^ (et de la plupart des seigneurs, en fait, qui ne s’impliquent pas directement dans l’éducation de leurs enfants).
    La charge de Main du Roi l’accapare, et l’empêche d’être présent auprès de son fils, de se rendre compte des problèmes et de prendre les bonnes décisions … On peut supposer qu’Arryn n’est pas complètement aveugle, et que lorsqu’il décide de confier Robert Arryn à Stannis, c’est autant pour garantir la sécurité de son héritier que pour l’éloigner de sa mère toxique … Malheureusement, il n’a pas le temps de mettre à bien son projet.

    De toute façon, le ver était sûrement dans le fruit depuis le début ^^ (attention, risque de spoil TWOW)

    Qui est le père de Robert Arryn ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par R.Graymarch.
    #131290
    Ser Aemon Belaerys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 587

    Merci Eridan d’avoir ouvert le sujet, on va pouvoir s’étendre un peu plus sur Jon Arryn.

    Ca prouve bien que sa tolérance à l’ignominie a ses limites. ^^

    Oui Jon Arryn reste quand même quelqu’un de bien, disons que si j’étais un seigneur je l’inviterais facilement à diner, et garderais mes distances avec des Bolton ou des Tarly.

    A mon avis, son rôle est surestimé. 😉

    Quand je relis ce que j’ai écris j’ai l’impression de dire que c’est lui le cerveau derrière toute la rébellion. Disons de façon plus nuancée que je me demande s’il initie la rébellion contre Aerys car il a enfin un prétexte ou si parce que donner des têtes de Ned et Robert était trop.

    A part au moment de la conquête d’Aegon, je ne vois pas d’autres exemples de roi targaryen tuant un des grands seigneurs ou son héritier (peut être à l’époque de la danse des dragons mais je crois que non)

    attention, risque de spoil TWOW

    Je n’irai pas plus loin en ce qui me concerne j’essaye de rester le plus distant possible des chapitres pré publiés pour garder tout mon plaisir quand le livre sortira (il parait que GRR Martin est confiné chez lui ça tombe bien ^^)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 3 semaines par R.Graymarch.

    -"Comment veux-tu mourir, Tyrion, fils de Tywin ?"
    - "Dans mon lit, à l’âge de 80 ans, le ventre plein de vin et ma queue dans la bouche d’une pute. "

    #131295
    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1952

    D’ailleurs, contrairement à des Varys ou Littlefinger qui ne dénoncent pas l’inceste de Cersei et espèrent pouvoir en profiter politiquement, Jon s’active pour réunir des preuves, qui à terme, devrait permettre de faire tomber les Lannister. Ca prouve bien que sa tolérance à l’ignominie a ses limites. ^^

    L’inceste choque la plupart des gens de Westeros de toutes façons (je ne sais plus qui, un paysan prisonnier à Harrenhal dans un PoV d’Arya je crois, rappelle que « les dieux vomissent l’inceste. Pas étonnant qu’ils aient mis à bas les Targaryen ». Après 3 siècles de pratique et potentiellement de discours exceptionnalistes, ce n’est pas encore digéré par tout le monde). Je ne considère pas le sens moral de Varys ou de LF comme le degré de référence de leurs contemporains. Ces deux-là sont du genre à passer outre leurs éventuelles réprobations pour s’en servir selon leurs intérêts.

    Je ne dis pas que Jon Arryn a agi par pur opportunisme en cherchant à dénoncer l’inceste Lannister, mais s’il avait réussi, il aurait quand même porté un rude coup au clan Lannister qui cherche à s’emparer du plus de postes possibles depuis le début du règne. La fécondité de la famille Lannister a bien servi ce dessein de « monopolisation », et de cet atout les Arryn ne disposent pas. En dénonçant l’inceste Lannister, les Arryn auraient rabaissé, sinon éliminé un clan rival, peut-être même réussi à éviter une guerre (si l’enquête avait pu aboutir avec des preuves massives, l’Ouest aurait pu se révolter contre la mise à l’écart de la reine et de son frère, mais les autres régions n’auraient pas suivi. Un bon flagrant délit aurait beaucoup aidé). Les Lannister seraient entachés de l’opprobre qui s’attache à l’inceste, ce qui aurait calmé leur fierté et on pouvait espérer qu’ils la ramènent moins, y compris pour réclamer le remboursement des sommes dues par la Couronne.

    Certes, Jon Arryn n’est pas sûr à 100% de son coup et de pouvoir éviter une guerre puisqu’il envisage d’envoyer son fils à Peyredragon. Ce qui prouve que choper Cersei et Jaime en flagrant délit n’était pas dans ses options.

    #131329
    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3680

    A noter que l’héritier de longue date de Jon Arryn, son neveu Elbert, faisait partie des quatre jeunes qui accompagnaient Brandon Stark à Port-Réal, suite à « l’enlèvement de Lyanna » . Il a été enfermé et exécuté en même temps que les autres. On ignore si Jon aimait particulièrement son neveu … mais on se doute que sur le principe, ça n’a pas dû le satisfaire. 😉

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.