[Saison 1] Episode 7

Episode 7, quel est votre avis ?

You must be logged in to participate.
  • Superbe, j'ai même commencé à faire un autel chez moi pour les scénaristes et showrunners
  • Très bien. Toujours des imperfections, mais j'ai quand même envoyé des fleurs à HBO
  • Pas trop mal, ça se laisse regarder. Allez, ça vaut pas beaucoup plus qu'une bière à partager
  • Berk, c'est comme si j'avais été invité.e à un barbec en étant végétarien.ne
  • Vous m'excuserez, je préfère aller voir Andor (ou autre série)
  • Ce sujet contient 120 réponses, 43 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Eridan, le il y a 1 mois et 2 semaines.
30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 121)
  • Auteur
    Messages
  • #180784
    Leipzig
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 23

    Ça en devient dérangeant et limite misogyne. Mais je surinterprète probablement trop.

    Oui je pense que tu surinterprète. Sur Twitter ceux qui bashent Alicent sont pour beaucoup des femmes. A ma petite échelle ma copine s’est écriée « Mais elle est complètement folle! » quand Alicent a proposé un œil en échange d’un œil. J’ai essayé de faire du mansplaning en lui expliquant pour lui faire changer d’avis mais ça a pas marché. Sur le forum plutôt masculin que je fréquente, les participants soutiennent Alicent.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Leipzig.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Leipzig.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Leipzig.
    #180788
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268

    Ça en devient dérangeant et limite misogyne. Mais je surinterprète probablement trop.

    Oui tu surinterprète. Sur Twitter ceux qui bashent Alicent sont pour beaucoup des femmes. A ma petite échelle ma copine s’est écriée « Mais elle est complètement folle! » quand Alicent a proposé un œil en échange d’un œil. J’ai essayé de faire du mansplaning en lui expliquant pour lui faire changer d’avis mais ça a pas marché. Sur le forum plutôt masculin que je fréquente, les participants soutiennent Alicent.

    Probablement. Après je ne parlais pas forcément du moment où elle demande un oeil pour un oeil. Ma femme a eu la réaction inverse à ta copine, alors c’est peut-être une question de ressenti ou d’expériences personnelles. Et le retour du public féminin n’est pas forcément une preuve de quoique ce soit, les stéréotypes genrés sont perpétués et intériorisés aussi bien par les hommes que par les femmes, d’où la difficulté de s’en débarrasser d’ailleurs. Mais comme dit, c’était juste une remarque que l’on s’était faite après avoir jeté un oeil aux réactions sur le net, pas bien grave donc.

    En parlant de ça, elles étaient plutôt marrantes (les blagues sur les scènes trop sombres m’ont bien fait marrer). Et si les Noirs sont plus aimés, il y a quand même des Verts. Les créateurs ont plutôt bien bossé et doivent être heureux de voir qu’il y a débat, ça participe à l’engagement haha.

    #180790
    Ardro
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 20

    A propos de de la réception de Alicent et des personnages féminins général, je suis plutôt d’accord avec Werther.

    Pas tant pour Alicent spécifiquement, je suis peu les réactions à HotD en dehors de ce forum, mais ça fait pas mal de temps que je constate une grande différance de réception, sur énormément d’œuvres et de licences, entre persos masculins et féminins, ces dernières se voyant reprochés des caractéristiques, actes ou attitudes qui sont loués chez leurs homologues masculins.

    En l’occurrence j’imagine bien que si Alicent avait été un homme, réclamant arme ou poing justice pour son fils, beaucoup auraient déclaré « C’est un méchant mais il est vraiment badass ».

    #180793
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 283

    C’est un peu plus compliqué que ça à mon sens ; il y a bien sur des indignations caricaturales typiquement réseaux sociaux qui prennent une ampleur démesurée et injustifiée (dans les deux sens) ; mais il y a aussi des clichés qui agacent les gens, et comme toute œuvre est aussi le reflet de nos sociétés, s’interroger sur nos représentations fait partie du jeu. Et pour le coup, c’est vrai que les personnages gay sont souvent soit caricaturés (coucou GoT), soit tués. Eridan en parle dans la discussion Rumeurs et Spoiler, et Winter is coming aborde aussi le sujet (bon, je trouve pas l’article incroyable, mais il pointe le phénomène). La série n’a, pour le coup, pas trop pris de pincettes avec Joffrey Lonbec ; du coup, ça aurait fait redite sur une courte période (le format TV répond à d’autres enjeux que le format littéraire, et à mon sens, la mort de Laenor aurait vraiment fait de trop, sur plein de plans différents). Si effectivement je pense que le choix des showrunner a été guidé en partie par les retours potentiels des spectateurs, je pense qu’il y a aussi eu une réflexion derrière sur la façon de représenter les minorités dans la série.

    Oh merci pour le lien, je retrouve des éléments qui m’étaient venus en tête après l’épisode 5.

    Je ne trouve pas du tout la mort de Laenor inutile et à mes yeux ce n’est pas rien qu’un personnage gay puisse enfin connaître une fin (combien de temps cela tiendra, on verra bien) un tant soit peu heureuse (et encore, c’est discutable, son départ ne se fait pas sans sacrifice) ou, tout simplement, qui ne se fasse pas massacrer.

    Je trouve aussi que ces questions sont importantes et méritent d’être posées, peut-être que les réseaux amplifient les choses mais ce n’est pas une raison suffisante pour les balayer d’un revers de main.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #180806
    niels
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 254

    Bon allez HotD, tu l’as demandé avec insistance, bah voilà tu l’as, cet épisode mérite 5/5. On a là le meilleur épisode de la série, qui fait curieusement suite à celui qui était le moins bon pour moi. Tout est rondement mené avec maestria, on a même là une version améliorée des livres (au moins sur cet épisode) qui magnifie des scènes déjà fortes.

    Je craignais qu’on ne passe pas plus de temps sur Laena (et même sur Harwin) mais c’est bien que la série prenne plus de temps pour le deuil. D’ailleurs, le casting est plus impeccable que jamais, les enfants ont porté les scènes au milieu de ce casting chevronné, que ce soit les enfants de Laena qui font le deuil de leur mère, Jaeherys qui ne peut faire celui de son père, et Lucerys qui est justement complétement perdu entre les morts dans sa famille, les intrigues, les rumeurs, et sa belle grand mère qui veut l’éborgner (sa détresse m’a bouleversé). Aemond n’est pas en reste, l’acteur joue très bien le manque d’assurance qui donne suite à une ivresse maintenant qu’il a le pouvoir, c’est sympa aussi de lui donner de bonnes répliques qu’il n’est censé avoir (je crois) qu’une fois adulte, ça donne une dose de « sagesse » à un personnage qui en est totalement dénué à la base. Le personnage d’ailleurs est peint comme réellement audacieux, on ajoute une couche à la version livre qui donnait l’impression de juste faire le mariole parce que « mon dragon il est plus gros ». Le fait qu’il ait été l’objet de moquerie rend sa prise en main plus satisfaisante.

    La scène entre Rhaenys et Corlys est bonne et me laisse une impression un peu mitigée sur ces deux personnages. Clairement on incline du côté de Corlys sur ce coup, c’est bien de sa part qu’il se moque de si ses petits enfants sont bien de son sang, qu’ils le soient ou non n’a pas d’importance c’est leur famille maintenant, les déshériter comme le souhaite Rhaenys serait indigne… de l’autre il semble surtout le faire pour sa gueule, ce n’est pas tant une affection pour eux que son désir d’entrer à la postérité qui le motive.

    Le côté creepy de la romance Rhaenyra/Daemon reste, surtout du au fait que, bah c’est Daemon quoi… mais la scène restait belle, et franchement la mise en scène des scènes de sexes dans cette série par rapport à Game of Thrones c’est le jour et la nuit. La scène de vol est magnifique je vais pas m’étendre dessus.

    Mais si cet épisode est vraiment excellent, c’est dû aux deux scènes qui suivent. La dispute entre les enfants et brillantes, on n’a envie de blâmer aucun d’eux, tous ont des réactions parfaitement légitimes. D’un côté Vhagar n’est à personne et Aemond a eu raison de jouer son coup, de l’autre c’est totalement compréhensible que les fillettes veulent que l’héritage de leur mère reste dans la famille, d’un côté Aemond agi comme une grosse brute mais c’est difficile de lui en vouloir du fait que ce sont les autres qui ont commencé à chercher la merde et après qu’il ait été lui même la cible de leur mauvais tours. L’escalade de cette scène en violence inouï pour leur âge est aussi dramatique que logique.

    Puis la scène suivante, où même en connaissant le dénouement j’ai retenu ma respiration tout du long, la scène était d’une intensité incroyable, autant dû aux adultes en furie qu’aux enfants terrifiés par une querelle qui les dépasse complétement. Je ne m’attendais pas à trouver Daemon sympathique, et encore moins à avoir de la compréhension pour une femme qui demande à mutiler un môme de 5 ans, mais l’épisode a réussi ce tour de force avec brio. Je me suis réellement senti désolé pour Alicent, évidemment je l’étais encore plus pour le pauvre gamin de 5 ans terrorisé par une folle furieuse, mais son pétage de plomb était remarquablement mis en scène. Bon j’enfonce des portes ouvertes mais cette scène est clairement sur le même modèle que Joffrey qui se fait mordre par le loup d’Arya, et dans les livres il y a peu de différence, Alicent nous semblant être la même garce que Cersei qui veut sa vengeance puérile, mais là les deux scènes servent un but différent. Autant dans Game of Thrones, la scène était là pour établir Cersei (et Joffrey) comme une antagoniste cruelle, mesquine et dangereuse, autant le traitement du personnage d’Alicent est tout autre. L’actrice y est pour beaucoup la détresse dans son regard à la vue de son fils défiguré, qui se fait traité comme un sac à merde par le roi son père alors que le bougre vient de perdre un œil, tout ça sur fond de paranoïa très bien installée dans les épisodes précédents (merci Otto… et évidemment ce salaud vient la ramener tout fier de sa fille), c’était poignant. Oui son acte était affreux, stupide et irrationnel, mais tellement compréhensif, c’est celui d’une mère (qui déjà a évidemment un point de vue biaisé de la situation, ils n’ont pas assistés à la scène contrairement à bous, tu retrouves ton fils éborgné après une dispute à 1 contre 4 en sachant qu’en plus c’est lui la victime d’habitude, bah tu fais ce que toute bonne mère fait, tu te poses pas de question tu prends son parti) qui voit que son fils a été gravement blessé, dans peut être ce qui a été une tentative de meurtre, cela dans l’indifférence du roi qui fait passer ses propres fils pour de la famille de deuxième rang. C’est un cri de détresse d’une femme qui pense ses enfants en danger et voit (ou plutôt pense) que personne ne leur donnera justice ou protection, et ça m’a vachement ému. C’est plus proche de Catelyn qui menace de tuer le fils/l’épouse de Walder en échange de la vie de Robb que de Cersei qui demande à ce qu’on tue Arya pour avoir corriger sa saloperie de fils.

    Bref, non vraiment c’était brillant. Pour une fois, le traitement de la violence permet de souligner la faiblesse du règne de Viserys et qu’Alicent reste impunie pour avoir blessé l’héritière renforce la déliquescence du royaume où le roi n’a plus de réelle autorité (bon ça aurait réellement été plus marquant si on n’avait pas déjà eu un flot de violence impunie mais bon…).

    Pour finir la décision d’épargner Laenor me paraît très bonne, le plan est bien mis en scène, ça permet à la fois de développer le personnage de Laenor qui prend une autre dimension que juste le mari encombrant tout en ne salopant pas trop l’image des noirs, à la limite que Daemon demande sa mort ok mais pour Rhaenyra qui a montré de l’attachement pour lui, ça aurait fait bizarre.

    Bon si j’ai quelques reproches à faire, c’est tout de même que la décision de rappeller Otto comme main du roi est bizarre dans la série, tu as Loynel qui veut démissionner parce qu’il n’est plus impartial, et du coup le roi choisi de rappeler le mec le moins impartial du royaume pour le remplacer… autant dans les bouquins, Viserys semblait juste trouver Otto chiant à remettre tout le temps la succession sur le tapis donc pas anormal qu’il le rappelle, autant dans la série la confiance a été brisée, je me doute bien qu’Alicent a fait pression pour qu’il revienne mais ça laisse quand même un trou.

    Et Larys, voilà maintenant qu’il emprunte le côté creepy de Littlefinger à bouffer Alicent du regard comme un gros forceur et qui en remet une couche sur sa totale absence de scrupules (et puis merde c’était quoi l’idée ? Tu éborgnes Lucerys et sur qui ça va retomber à ton avis ? Au hasard p’tet bien sur reine qui a pété un câble devant tout le monde en essayant de le faire ? Tuer Harwin et Loynel est une chose, mais là c’est juste complétement inutile et con) … j’ai quand même des doutes sur ce personnage, j’espère qu’il s’avérera plus subtile et fin que ça.

    Mais bon, cela mis à part, épisode vraiment excellent. La balance de sympathie entre noir/vert assez mise à mal pour moi dans l’épisode précédent a été superbement bien géré.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par niels.
    #180821
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1872

    J’ai pas trop apprécié les réactions sur le net concernant Alicent.

    Je pense également que tu ne surinterprètes pas et que ton impression est juste. Le nombre de retours ou avis très typés misogynes est assez hallucinant (d’autant plus vu le thème de la série). On remarquera comment certains vont juger des personnages femmes « haïssables » à la moindre nuance de gris mais ne sont pas gênés lorsque des personnages hommes font la même chose ou pire.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #180824
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1868

    @yunyuns : depuis le temps que tu me connais, tu dois pourtant savoir sue je suisnun gros troll :p

    Je rappelle que selon la promo, elle est censée être un personnage principal, au même titre qu’Otto, Criston, Corlys ou Rhaenys.

    Je me disais que la présence de Mysaria dans un tel épisode serait tombée comme un cheveu sur la soupe, donc je n’arrivais pas du tout à comprendre ton commentaire et je suis effectivement passé à côté de l’ironie. J’ai pris le panneau pleine face.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #180833
    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1410

    Par contre, la pseudo-mort de Laenor est vraiment inutile et n’a visiblement pour buts que de (…) faire plaisir au public pro-LGBT

    Pourrais-tu détailler ta pensée ?

    Globalement, jusqu’à l’orée des années 2000 je dirais, les œuvres cinématographiques ou télévisuelles qui présentaient des personnages homosexuels les montraient invariablement horriblement malheureux (souvent une vie solitaire, dépravée et dépressive), et ils connaissaient quasiment toujours un funeste destin (morts dans les affres d’une MST mortelle, battus à morts dans un déchaînement homophobe, mais plus souvent assassinés par leur amant, lui aussi hautement malheureux et perturbé).
    C’était devenu un tropisme aussi banal et récurrent que ceux qu’on rencontrait dans les slashers où les noirs et les adolescents fêtards et queutards y passaient toujours, là où seuls les adolescents vierges et sérieux pouvaient s’en sortir.

    Je suis gay et né en 1983, les premières représentations vaguement positives dont je puisse me souvenir sur des supports ciné ou TV datent du tournant des années 1990-2000 (will and grace et queeer as folk en ce qui me concerne). Depuis on a eu heureusement nettement plus de représentations positives, mais certains clichés ont encore la vie dure, et il n’est en effet pas rare de tomber sur le cliché du gay malheureux et dépressif au funeste destin. Mais c’est plus rare et, surtout, c’est désormais plutôt fait pour dénoncer la situation qu’effrayer le jeune gay quant à sa situation. Ceci dit, concernant GOT, on avait eu le droit à une autre scène avec un cliché assez consternant : l’épilation des dessous de bras de Renly par Loras. Scène qui m’avait beaucoup fait rire ceci dit, tellement c’était pas subtil et fait avec de gros sabots .

    Je ne sais pas si la série a décidé de donner cette fin à Laenor pour s’éloigner de ce cliché ou non, en tout cas je trouve que scénaristiquement et au niveau de la mise en scène c’est bien amené.

    #180845
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268
    • Daeron? Où es-tu? Tu es mon perso préféré du bouquin! Tu ne peux nous abandonner comme ça ?!

    Il n’est pas encore casté, mais je crois qu’on peut se rassurer. Dans le générique, il y a quatre filets de sang qui partent d’Alicent.

    #180854
    Elros Tar-Minyatur
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 106
    • Daeron? Où es-tu? Tu es mon perso préféré du bouquin! Tu ne peux nous abandonner comme ça ?!

    Il n’est pas encore casté, mais je crois qu’on peut se rassurer. Dans le générique, il y a quatre filets de sang qui partent d’Alicent.

     

    Je pense également qu’on va nous le sortir en saison 2 ; mais je me demande comment ils vont justifier qu’il n’apparaisse pas avant (pupille de quelques seigneur peut-être).

    #180857
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3519

    Rhhââââ ! C’est quand même dommage, j’étais tout prêt à donner (pour la 1ère fois) la note maximale à cet épisode… jusqu’au 5 dernières minutes ! Jusque là, j’avais tout trouvé très bien. La grande scène des funérailles et de la collation ensuite est superbe. Certes, comme l’écrit Babar, elle ne fait sans doute pas avancer beaucoup l’intrigue (et encore, il faudrait la revoir dans le détail), mais elle permet de renforcer la caractérisation de beaucoup de personnages. Beaucoup d’entre nous s’étaient plaints (à juste titre) de voir disparaître des personnages trop vite, avant qu’on ait eu le temps de les faire vraiment exister, ben là, au moins, l’épisode prend le temps de faire vivre et interagir beaucoup de monde. On sent une montée des tensions, l’orage gronde dans le lointain, la température devient de plus en plus oppressante. Et on se régale devant l’interprétation, tous les acteurs sont excellents, c’est un vrai régal.

    Ensuite on a l’intermède nocturne, une pause qui permet de reprendre son souffle. La romance Rhaenyra-Daemon ne m’a pas du tout semblé dérangeante (comparée aux scènes du bordel dans l’ép. 4) : Rhaenyra est une adulte désormais, et personne n’abuse pas de son autorité sur personne. OK, c’est l’oncle et sa nièce, mais on est dans une fiction, pas dans un cours de morale.

    Quant à l’apprivoisement de Rhaegar, j’ai bien aimé voir ce mioche de 9 ans se rendre maître de cette dragonne si gigantesque.

    Enfin la bagarre entre les enfants et son issue violente : de nouveau rien à redire, tout le monde se comporte logiquement selon les circonstances et sa personnalité. On voit le lien qui se tisse entre les deux aînés de Rhaenyra et les deux jumelles de Daemon, c’est bien amené. Et la grande scène d’explication, pas grand chose à redire ((juste un peu tiqué sur l’absence de réaction de la Garde Royale lors de l’agression de Rhaenyra par Alicent, on est loin de Barristan Selmy écrasant la mandragore qui allait tuer Daenerys).

    Bref, tout allait bien… jusqu’à la scène finale du faux assassinat de Laenor. Non pas que je critique l’idée, ça ne me pose pas de problème que ce brave gars aille couler des jours paisibles avec son amant dans les Cités libres (il y a bien la question de son dragon, on verra comment les scénaristes s’en débrouillent… ou pas). Mais c’est sur les modalités que je tique. Déjà, il y a la question du pauvre gars qui se fait carboniser à sa place (merci Werther pour ta petite fiction, tu as tout à fait mis le doigt sur le bon truc). mais surtout, comment peut-on croire que deux types se battent à l’épée dans la salle principale du château, puis, le temps que le serviteur aille chercher les gardes, ils ont le temps de sortir le cadavre de sa planque (cadavre qui, au passage, doit avoir la même carrure et la même couleur de peau que Laenor, vu que ses jambes ne seront pas brûlées), de lui enfiler les vêtement de Laenor, de le laisser dans la cheminée suffisamment longtemps pour le rendre méconnaissable, et de se barrer par la porte de service. Que font les gardes pendant tout ce temps ? On est censé être chez un des plus riches et des plus puissants seigneurs du royaume, et on a l’impression que ses hommes d’armes font un concours d’inefficacité avec la Garde Royale. Là encore, les scénaristes auraient pu se fatiguer un peu plus pour nous faire une scène plus crédible.

    Et sinon, sans aucun rapport :

    Je suis gay et né en 1983, les premières représentations vaguement positives dont je puisse me souvenir sur des supports ciné ou TV datent du tournant des années 1990-2000

    J’ai souvenir du personnage joué par Claude Brasseur dans Un éléphant ça trompe énormément (1976) et Nous irons tous au paradis (1977), mais tu n’étais pas né.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #180860
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268
    • Daeron? Où es-tu? Tu es mon perso préféré du bouquin! Tu ne peux nous abandonner comme ça ?!

    Il n’est pas encore casté, mais je crois qu’on peut se rassurer. Dans le générique, il y a quatre filets de sang qui partent d’Alicent.

    Je pense également qu’on va nous le sortir en saison 2 ; mais je me demande comment ils vont justifier qu’il n’apparaisse pas avant (pupille de quelques seigneur peut-être).

    Daeron devient écuyer de lord Ormund Hightower en 126 (3 ans avant la Danse, 6 ans après la mort de Laena), il a alors 12 ans. Ils vont peut-être simplement dire qu’il était avec sa famille maternelle depuis bien plus longtemps. Ça tiendrait debout.

    #180869
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Daeron devient écuyer de lord Ormund Hightower en 126 (3 ans avant la Danse, 6 ans après la mort de Laena), il a alors 12 ans. Ils vont peut-être simplement dire qu’il était avec sa famille maternelle depuis bien plus longtemps. Ça tiendrait debout.

    Je l’espère, mais c’est très étrange de ne pas l’avoir mentionné au détour d’une phrase. Si ils le sortent ex nihilo dans la saison 2 personne n’y croiras.
    Autre possibilité il n’est peut être pas encore née et serait dans le canon de la série à peu près du même age que Joffrey Water Velaryon.

    J’ai peu d’espoir cependant …

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #180871
    DJC
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 280

    Pour ce qui est de faire plaisir à la communauté LGBT, je reformule : j’ai l’impression que les scénaristes font tout pour éviter de provoquer un shitstorm sur les réseaux sociaux. Malheureusement, nous vivons à une époque où c’est aussi fréquent qu’injustifié, avec des personnes qui se font une opinion uniquement depuis les commentaires et non depuis l’œuvre originelle. La série a déjà donné avant même de commencer avec tout ce qui s’est dit à propos du choix de donner une peau noire aux Velaryon. Donc, on a un personnage noir et gay 100% sympathique (Corlys Velaryon a un score plus bas car ses ambitions sont plus troubles), mais s’il meurt certains ne manqueront pas de dire que ce n’est pas normal de faire mourir le seul personnage noir et gay sympathique, que c’est raciste et homophobe, et on devine la suite made in troll.

    En complément des réponses données par Babar et Corondar, le « public pro-LGBT » que tu citais (LGBTQIA+ et LGBT-friendly, je comprends), dont je fais partie aussi, est à l’heure actuelle tout aussi varié que le public plus hétérocentré : il ne soutient pas forcément dans son ensemble « ses champions » et leurs destins, mais peut aussi penser qu’un choix scénaristique, d’épaisseur ou de destin d’un personnage, ne dépend pas forcément de l’orientation et de l’identité sexuelle d’un perso (conformes ou pas aux modèles dominants).

    Que certes il peut y’avoir encore du clientélisme, des clichés et caricatures véhiculés et du buzz sur les réseaux sociaux, provoqué ou subi (de gros sujets en soi !), mais ça serait oublier qu’il sera également apprécié qu’un perso queer, ou de toute autre minorité, puisse AUSSI prétendre, je dirai même avoir droit, comme n’importe qui à un « beau rôle », une mort, ou une plot armor 🙂 Cf les séries Sense8 (2015-2018) ou Shameless (2011-2021) par exemple.

    #180875
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1868

    Petit retour sur la lisibilité des scènes de nuit.

    J’ai initialement vu l’épisode sur ma TV, volet fermés à 90% et je n’avais pas de soucis de luminosité (même si le flux OCS sur TV est à peine au dessus de 480p…).

    J’ai ensuite voulu revoir la scène d’Aemond et Vhagar, cette fois sur un ordinateur portable avec une luminosité normale d’intérieur en milieu de journée, et là totalement impossible. Je ne voyais strictement rien d’autre à l’écran que les sous-titres.

    Donc en effet, le support et les conditions de visionnages sont importants pour apprécier l’épisode.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #180878
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268

    Daeron devient écuyer de lord Ormund Hightower en 126 (3 ans avant la Danse, 6 ans après la mort de Laena), il a alors 12 ans. Ils vont peut-être simplement dire qu’il était avec sa famille maternelle depuis bien plus longtemps. Ça tiendrait debout.

    Je l’espère, mais c’est très étrange de ne pas l’avoir mentionné au détour d’une phrase. Si ils le sortent ex nihilo dans la saison 2 personne n’y croiras.
    Autre possibilité il n’est peut être pas encore née et serait dans le canon de la série à peu près du même age que Joffrey Water Velaryon.

    J’ai peu d’espoir cependant …

    Encore une fois, il y a déjà quatre filets de sang dans le générique pour Alicent, donc il est déjà né (puisqu’ils n’apparaissent qu’après la naissance d’un enfant -Rhaenyra ne produisait pas de filets dans les premiers épisodes avant la naissance de ses fils et Aegon et Viserys n’apparaissent pas encore dans le générique). Ce serait quand même une sacrée erreur dans leur propre générique.

    #180890
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1213

    Je l’espère, mais c’est très étrange de ne pas l’avoir mentionné au détour d’une phrase. Si ils le sortent ex nihilo dans la saison 2 personne n’y croiras.

    Moi aussi, je l’espère, même si je trouve maladroit de ne pas en avoir parlé au détour d’une phrase. Par exemple, « la tempête va éclater! Heureusement, mon petit Daeron est en sécurité à Villevieille. »

    Les 4 rigoles de sang du générique me redonnent de l’espoir (et bravo pour la persévérance. Perso je zappe systématiquement le générique tellement il est moche).

    #180893
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4467

    Certes, comme l’écrit Babar, elle ne fait sans doute pas avancer beaucoup l’intrigue (et encore, il faudrait la revoir dans le détail), mais elle permet de renforcer la caractérisation de beaucoup de personnages. Beaucoup d’entre nous s’étaient plaints (à juste titre) de voir disparaître des personnages trop vite, avant qu’on ait eu le temps de les faire vraiment exister, ben là, au moins, l’épisode prend le temps de faire vivre et interagir beaucoup de monde. On sent une montée des tensions, l’orage gronde dans le lointain, la température devient de plus en plus oppressante. Et on se régale devant l’interprétation, tous les acteurs sont excellents, c’est un vrai régal.

    Ah, bah tu vois, j’avais eu ce rendu sur l’épisode 5 et la danse pré-mariage, comme quoi.
    Faudrait que je revoie la scène de l’épisode 7, j’étais peut-être pas dans le bon mood xD

    Je l’espère, mais c’est très étrange de ne pas l’avoir mentionné au détour d’une phrase. Si ils le sortent ex nihilo dans la saison 2 personne n’y croiras.

    Assez d’accord avec ça. C’est très étrange, et la série nous a quand même habitué à introduire les persos qu’on allait revoir (Harwin, Larys dès l’épisode 3). Et pourtant oui, il y a bien 4 lignes de sang qui descendent d’Alicent. Mais qui les aura noté, à part les fans hardcore ?
    J’étais persuadée qu’avec le retour de Otto, ils auraient évoqué Daeron dans cet épisode

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #180898
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

     Et pourtant oui, il y a bien 4 lignes de sang qui descendent d’Alicent. Mais qui les aura noté, à part les fans hardcore ? J’étais persuadée qu’avec le retour de Otto, ils auraient évoqué Daeron dans cet épisode

    Me ! Ne suis pas an hardcore pourtant 😉 Je dirais surtout que cela dépend des esprits de chacun….

    En tout cas, c’est flagrant à celui qui prête attention au générique .. Enfin, je crois !!! A deux reprises on remarque qu’il y a 4 veines mais je ne sais pas si la première correspond à la même famille.. Et je suis loin d’être un grand un incommensurable fan de l’univers.

    #180902
    Le crapaud de Lancehélion
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Bonjour, cela fait déjà plusieurs semaines que je lis les commentaires de ce forum à propos de la série mais le visionnage de cet épisode m’a laissé tellement de sentiments contradictoires que j’ai finalement décide de m’inscrire pour poster mon avis sur House of the Dragon. J’ai bien pris note du fait qu’il faut se présenter après l’inscription mais le lien indiqué vers la page de présentation ne marchait pas alors je m’excuse de cette arrivée un peu irrégulière.

    L’enthousiasme incroyable autour de ce prequel me laisse perplexe au vu du backlash reçu par les dernières saisons de Game of Thrones car il n’est pas à un niveau si éloigné que ça à mes yeux. Meilleur c’est certain mais pas non plus la « masterclass » décrite par ailleurs.

    Les qualités que possèdent cet épisode (et donc le prequel en général) sont nombreuses (et ont déjà été dites ici et là) mais ne parviennent pas à masquer les incohérences scénaristiques, le rythme inégal et le traitement à côté de la plaque de certains personnages.

    Par rapport aux incohérences, elles ne font que s’accumuler depuis l’épisode 3. Avant on avait Daemon qui charcute au calme un type souffrant de la grisécaille, l’inaction totale face au pétage de plombs de Criston Cole et Larys qui orne ses sous-fifres de son emblème (entre autres). Dans cet épisode, on nous sort la réinstallation sans explication d’Otto comme main du roi alors que Viserys ne voulait plus rien avoir à faire avec lui et tout le plan ridiculement compliqué destiné à faire passer Laenor pour mort.

    Le rythme, quant à lui, est perturbant. Certaines choses vont trop vite, d’autres trop lentement comme la scène d’échanges passifs agressifs qui suit immédiatement les funérailles de Laena. Et je n’aime pas le fait que le procédé du saut dans le temps permette aux scénaristes d’éviter habilement d’avoir à donner des explications claires quant aux motivations de certains personnages et aux conséquences de leurs actions (*toussote* le crime de Cristin Cole *toussote*).

    Pour rebondir sur les personnages, presque tous ceux secondaires un tant soit peu sympathiques sont mis de côté ou changent d’acteurs trop souvent pour qu’on puisse s’y attacher : par exemple j’ai apprécié les filles de Laena et les fils de Rhaenyra dans cet épisode mais c’est la dernière fois qu’on voit ces interprètes ce qui est dommage. Parmi le cast principal les personnages les plus fascinants ; Rhaenys, Corlys, Otto ; sont aussi ceux qui apparaissent le moins même si j’ai bien aimé leurs scènes dans cet épisode, surtout la discussion à cœur ouvert du couple Velaryon. Les autres personnages principaux sont là surtout pour remplir une fonction narrative : Rhaenyra est la Daenerys 2.0 (auparavant Arya 2.0) qu’on doit soutenir parce que #girlboss, Criston Cole est le fdp rancunier qu’on doit détester (tellement un fdp qu’il ricane à une remarque déplacée sur un frère en deuil de sa sœur), Viserys est le roi faible qu’on doit plaindre et prendre en sympathie alors qu’il est le principal responsable de cette situation catastrophique.

    Mais les personnages qui m’agacent vraiment du fait de l’échec de leur adaptation sont Daemon et Alicent. Le Daemon des livres est un prince vaurien amoral et charismatique, mi-ange mi-démon, motivé par l’obtention de la royauté. Le Daemon du prequel est une raclure suffisante et indécise qui semble n’avoir pour autre ambition que de faire chier son monde et tirer son coup (coucher avec ta nièce le soir des funérailles de ta femme ? quelle classe). La Alicent des livres est une intrigante ambitieuse et sans scrupules mais qui se soucie véritablement de ses enfants et sait garder son sang-froid. La Alicent du prequel est d’abord une bonne poire effacée puis une névrosée envieuse et frustrée qui passe son temps à se plaindre et s’énerver sans faire attention à ses propres gosses mal élevés. De l’aveu des showrunners, elle est censée être la représentation westerosienne d’une « woman for Trump », que de finesse et d’intelligence dans son écriture donc, surtout pour une série qui se veut féministe… Je ne blâme toutefois pas que les scénaristes car les interprètes ont leur part dans cet échec. Désolé pour ces mots mais Matt Smith a le sex appeal d’une éponge sèche et l’actrice d’Alicent adulte surjoue trop souvent. Sans parler du fait qu’il sera impossible de prendre au sérieux une actrice visiblement au début de sa trentaine comme mère de jeunes adultes dans le prochain épisode.

    La déception est pour l’instant de mise vis à vis de ces deux-là.

    Pour conclure sur la bande annonce de l’épisode à venir, j’ai vu quelqu’un comparer les versions adultes des enfants d’Alicent aux Volturi de la légendaire saga Twilight et il faut bien admettre que cela se tient avec leur physique disgracieux et leur visuel de méchants limite cartoonesque. En général, plusieurs aspects de ce prequel semblent emprunter plus aux contenus pour ados comme ceux de la CW (il y a d’ailleurs rumeurs que certains des scénaristes ont précédemment travaillé pour cette chaîne) qu’aux séries prestige auxquelles nous avait habitué HBO. Difficile pour l’instant de comparer ce prequel à des Boardwalk Empire, Oz, Sur Ecoute, etc qui n’avaient pas peur de présenter des protagonistes fermement anti-héros et des antagonistes très humains quitte à risquer de s’aliéner leur public. Je garde quand même l’espoir d’un sursaut de brillance à la fin de la saison.

    #180908
    Aline du Val
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 100

    Très bon épisode, vraiment, très bon épisode!

    Pour ne pas trop répéter ce qu’il a été dit par beaucoup plus haut, j’ajouterais juste que j’ai particulièrement aimé le rythme, la composition, les lumières. L’épisode nous permet aussi apercevoir des éléments d’anciens rites de la culture valyrienne, chez les Velaryon et chez les Targaryen, inconnus jusqu’à là, même insoupçonnés.

    Deux scènes, ancrées dans le paysage venteux de Lamarck. En ouverture, les funérailles d’une Velaryon – immersion d’un sarcophage en bois, magnifiquement sculpté en forme de la défunte, au rythme d’une oraison funèbre en ancien valyrien. Poignant. J’ai adoré la première image: les cordes qui se tendent d’un « clac »… On imagine d’autres nombreux cercueils reposant par les fonds marins, au pied du rocher, depuis des générations… En clôture, les épousailles d’une sauvage beauté, scène à couper le souffle. Whaou, est-ce comme ça que les anciens Targaryens prononçaient leurs voeux, avant le Doom? Leurs costumes, avec leur couleur « trempée de sang », la coiffe de la mariée, le rite d’apposition mutuelle des marques de sang sur le visage de l’épousé(e). Mais quel choc culturel, et visuel. Combien les mariages westerosi paraissent pâles, du coup, à côté de cela.

    Deux scènes donc, formant une sorte de magnifique parenthèse pour tous les autres événements de cet épisode, pivotal pour la saison. Je cours revoir « Lamarck »!

    #180909
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268

    Bonjour, cela fait déjà plusieurs semaines que je lis les commentaires de ce forum à propos de la série mais le visionnage de cet épisode m’a laissé tellement de sentiments contradictoires que j’ai finalement décide de m’inscrire pour poster mon avis sur House of the Dragon. J’ai bien pris note du fait qu’il faut se présenter après l’inscription mais le lien indiqué vers la page de présentation ne marchait pas alors je m’excuse de cette arrivée un peu irrégulière.

    Bonjour et bienvenue Crapaud. Le fil de présentation se trouve ICI.

    Permets moi d’abord de te féliciter pour un premier post très intéressant. C’est une critique très bien écrite… mais avec laquelle je ne suis pas du tout d’accord. Pour l’instant la série m’a semblé solide et mériter amplement les louanges qui lui sont faites. Et cela vient pourtant d’un type qui a été tellement déçu par GoT qu’il n’a pas terminé la saison 1. Mais si les dernières saisons de GoT sont, comme tu le dis, du niveau de la saison 1 de HoTD, alors je devrais vraiment me décider à les regarder.

    Par rapport aux incohérences, elles ne font que s’accumuler depuis l’épisode 3. Avant on avait Daemon qui charcute au calme un type souffrant de la grisécaille, l’inaction totale face au pétage de plombs de Criston Cole et Larys qui orne ses sous-fifres de son emblème (entre autres). Dans cet épisode, on nous sort la réinstallation sans explication d’Otto comme main du roi alors que Viserys ne voulait plus rien avoir à faire avec lui et tout le plan ridiculement compliqué destiné à faire passer Laenor pour mort.

    Je ne trouve pas que les incohérences « s’accumulent ». Il y en a bien quelques-unes, mais c’est de l’ordre du supportable. Et autant je suis d’accord pour l’absence de sanction pour Cole (quoique… on comprend qu’Alicent a sauvé ses fesses en utilisant son mari, pas besoin de nous l’épeler) et le plan compliqué de Laenor (cf Lapin Rouge), autant sur les autres « incohérences »… je suis moins d’accord :

    • Daemon et la grisécaille ? Je ne vois pas le problème. Il n’a pas peur parce qu’il est limite un suprémaciste Valyrien^^. Or les Targaryens ont longtemps pensé qu’ils étaient immunisés contre les maladies (Jaehaerys est d’ailleurs ramené sur terre pendant son règne). Et ce n’est pas parce que tu touches une personne atteinte de la grisécaille que tu es automatiquement contaminé (Tyrion)…. bref, je ne vois pas d’incohérence ici. Où bien fais-tu référence à une autre incohérence ? Si c’est le cas, elle ne m’a pas sauté aux yeux.
    • Larys et son emblème : c’est un peu chercher la petite bête. Ce n’est pas non plus une carte de visite car la libellule n’est ni l’emblème de sa famille, ni le sien (ou en tout cas personne ne le sait). Et c’est plus une nécessité scénaristique pour indiquer au spectateur que la personne travaille pour lui. Dans les futurs épisodes, il suffira de la filmer pour qu’on comprenne qu’un personnage est sous ses ordres.
    • Otto comme Main : ce n’est pas une incohérence pour moi. Cela montre qu’Alicent a une grande influence sur Viserys et qu’il est un roi faible qui n’arrive pas à s’en tenir à ses décisions. La série ne l’explique pas, et c’est très bien. Un spectateur peut facilement le comprendre/le déduire sans qu’on lui explique. La saga littéraire regorge tellement de ses non-dits qui demandent un peu d’effort aux lecteurs, que nous avons créé une section entière pour en parler. C’est pas plus mal que la série nous laisse tirer nos propres conclusions.

    Viserys est le roi faible qu’on doit plaindre et prendre en sympathie alors qu’il est le principal responsable de cette situation catastrophique.

    Tu sembles souvent insinuer que les scénaristes veulent que l’on pense « telle chose » d’un personnage. Ici, plaindre Viserys, en occultant qu’il est le principal responsable de la situation. D’abord, cela va à l’encontre de ce que dit Ryan Condal dans son interview (« Je ne pense pas beaucoup à la popularité [qu’on peut avoir pour les personnages], je pense plutôt au fait de les rendre intéressants. ») mais surtout le côté positif comme le côté négatif du personnage sont bien présents dans le script comme dans le jeu de Paddy Considine. Le sentiment qu’il est responsable du désastre par sa faiblesse est clairement dans la série et comprise par les non-lecteurs. Le fait même que tu lui en veuille est probablement dû à la série (dans FS, c’est un fantôme). Bref, on peut sympathiser avec lui ou lui en vouloir, voire même un peu des deux. Je suis d’accord avec GRRM quand il dit que l’interprétation de Viserys est une des grandes réussites de la série.

    Mais les personnages qui m’agacent vraiment du fait de l’échec de leur adaptation sont Daemon et Alicent. Le Daemon des livres est un prince vaurien amoral et charismatique, mi-ange mi-démon, motivé par l’obtention de la royauté. Le Daemon du prequel est une raclure suffisante et indécise qui semble n’avoir pour autre ambition que de faire chier son monde et tirer son coup (coucher avec ta nièce le soir des funérailles de ta femme ? quelle classe). La Alicent des livres est une intrigante ambitieuse et sans scrupules mais qui se soucie véritablement de ses enfants et sait garder son sang-froid. La Alicent du prequel est d’abord une bonne poire effacée puis une névrosée envieuse et frustrée qui passe son temps à se plaindre et s’énerver sans faire attention à ses propres gosses mal élevés. De l’aveu des showrunners, elle est censée être la représentation westerosienne d’une « woman for Trump », que de finesse et d’intelligence dans son écriture donc, surtout pour une série qui se veut féministe… Je ne blâme toutefois pas que les scénaristes car les interprètes ont leur part dans cet échec. Désolé pour ces mots mais Matt Smith a le sex appeal d’une éponge sèche et l’actrice d’Alicent adulte surjoue trop souvent. Sans parler du fait qu’il sera impossible de prendre au sérieux une actrice visiblement au début de sa trentaine comme mère de jeunes adultes dans le prochain épisode.

    Mon problème numéro 1 avec ta critique est bien ce point là, et plus particulièrement sur Alicent. La version des bouquins qui t’a tant impressionnée n’est franchement pas incroyable. C’est une méchante assez caricaturale qui se rapproche des séries pour ado que tu détestes tellement. Je trouve la version de la série beaucoup plus convaincante, et étrangement réaliste. D’abord, elle aime ses enfants et s’en occupe, en tout cas plus que son mari qui se fiche qu’un de ses fils se fasse éborgner (mais okay, on attend moins d’un homme de ce côté là). J’arrive à comprendre ses peurs et ses motivations. Oui, elle est tourmentée, apeurée, paumée et très en colère, ça en fait, pour moi, un personnage beaucoup plus réaliste car j’ai déjà vu ce type de personnes dans ma vie. Oui, son personnage vit dans la peur, réagi parfois avec force et exprimer violemment ses émotions, est-ce que cela en fait une névrosée ?

    En tout cas, que nous ayons deux visions si différentes d’Alicent semble prouver qu’Olivia Cooke ne joue pas si mal.

    Pour conclure sur la bande annonce de l’épisode à venir, j’ai vu quelqu’un comparer les versions adultes des enfants d’Alicent aux Volturi de la légendaire saga Twilight et il faut bien admettre que cela se tient avec leur physique disgracieux et leur visuel de méchants limite cartoonesque. En général, plusieurs aspects de ce prequel semblent emprunter plus aux contenus pour ados comme ceux de la CW (il y a d’ailleurs rumeurs que certains des scénaristes ont précédemment travaillé pour cette chaîne) qu’aux séries prestige auxquelles nous avait habitué HBO. Difficile pour l’instant de comparer ce prequel à des Boardwalk Empire, Oz, Sur Ecoute, etc qui n’avaient pas peur de présenter des protagonistes fermement anti-héros et des antagonistes très humains quitte à risquer de s’aliéner leur public. Je garde quand même l’espoir d’un sursaut de brillance à la fin de la saison.

    On est clairement dans l’exagération. Les Verts ont des gueules, et ? Est-ce réservé au YoungAdult ? Je pensais plutôt que les acteurs étaient plutôt beaux gosses dans ces productions. Et il semble que de nombreux spectateurs soutiennent les Verts, ce qui n’en fait pas des méchants de films pour ado.

    Quant à la comparaison HoTD = séries CW, je ne sais pas trop quoi répondre. D’abord qu’un scénariste ai travaillé pour une de ses productions, je ne vois pas le problème. Tu serais étonné du nombre de scénaristes de séries adulées pour leur écriture qui ont commencé par écrire des pubs sur le savon ou des épisodes de Alf.

    Ensuite, la comparaison avec Oz ou les productions CW, cela reste un jugement de valeur assez personnel. Par exemple j’ai toujours trouvé Oz prétentieux, et à partir de la saison 4 cela ne vaut pas grand chose. Quant à Broadwalk Empire, cela ne m’a pas du tout touché. Pour moi, ces deux séries ne sont pas des masterclass et, à l’inverse j’ai passé du bon temps devant the 100. Alors oui, je ne le dirais pas tout haut à un vernissage que je préfère une série CW à une production HBO… mais c’est mon ressenti.

    En tout cas c’est un plaisir de te lire. Encore une fois : bienvenue !

    #180969
    JN
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1872

    Quant à la comparaison HoTD = séries CW, je ne sais pas trop quoi répondre. D’abord qu’un scénariste ai travaillé pour une de ses productions, je ne vois pas le problème. Tu serais étonné du nombre de scénaristes de séries adulées pour leur écriture qui ont commencé par écrire des pubs sur le savon ou des épisodes de Alf.

    Ensuite, la comparaison avec Oz ou les productions CW, cela reste un jugement de valeur assez personnel. Par exemple j’ai toujours trouvé Oz prétentieux, et à partir de la saison 4 cela ne vaut pas grand chose. Quant à Broadwalk Empire, cela ne m’a pas du tout touché. Pour moi, ces deux séries ne sont pas des masterclass et, à l’inverse j’ai passé du bon temps devant the 100. Alors oui, je ne le dirais pas tout haut à un vernissage que je préfère une série CW à une production HBO… mais c’est mon ressenti.

    Juste un petit aparté là-dessus, vu que j’ai fait une partie de mes études dans le milieu, rencontré des scénaristes professionnels et aspire moi-même à me professionnaliser: en effet, viser le CV des scénaristes ce n’est pas forcément super judicieux. Cette industrie reste une jungle et être talentueux ne suffit pas pour qu’un scénariste se tape un CV en or avec que des chefs d’oeuvres. Souvent, ils vont devoir se battre pour qu’on leur laisse une chance de briller. D’autant plus lorsqu’ils ont commencé à une époque où les opportunités n’étaient pas aussi variées que de nos jours (avec les plateformes de streaming, etc), souvent ces gens devaient faire leurs armes comme ils pouvaient.

    Que l’on critique ce qu’ils écrivent là maintenant, OK. Tout le monde en a le droit. Mais l’argument « ils ont travaillé chez CW », on s’en fout un peu au final. Même des grands scénaristes ou réalisateurs ont fait ou participé dans des projets de merde.

    De même pour cette comparaison incessante à des « chefs d’oeuvre » de la télévision. On juge une série (ou tout produit cinématographique) pour ce qu’elle est, pas en la mettant constamment en face de ce qui a pu se faire de mieux (qui sont des occurrences très, très rares). J’ai l’impression qu’on est plus dans la critique des *autres* retours (parfois très positifs) que de la série elle-même. J’avoue que je ne vois pas trop l’intérêt (à moins de s’insurger de propos réellement dérangeants) de juger les opinions des autres (qui auront tous leurs références, on ne peut pas en vouloir à certains de ne pas avoir vu The Wire, de ne pas aimer ou de préférer HOTD) plutôt que se concentrer uniquement sur une critique de l’épisode en lui-même. On est là pour ça après tout, non?

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #181003
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    Il faut que je le regarde une deuxième fois mais pour l’instant, l’épisode m’a laissé un goût contradictoire. Mais j’adore ces petits jeux de piste entre la série et le téléspectateur avec les messages subliminaux dans les génériques et épisodes. Générique qui évolue depuis l’épisode 3 tout en subtilité !

    Par exemple,  entre l’épisode 6 et 7  avec le Sigil à l’entrelacs d’or mais que ..  Sans compter l’indice de la forme du Barral hyper symbolique au-delà d’un clin d’oeil  (arbre généalogique, ). À la maison, nous avons interprétés cette image comme une pensée subliminale pour le téléspectateur. Comme un avertissement nous signalant un générique susceptible d’évoluer en nous laissant des indices pour les événements à venir. Toutes branches d’une généalogie comportent des ramifications qui évoluent ……Mais c’est de la pur interprétation personnel !

    Ps : Mon ressenti rejoint sur de nombreux points le post de  « Le Crapaud ».

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Dohaeris07.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Dohaeris07.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par R.Graymarch. Raison: Fusion de messages. Modifie tant que tu peux stp
    #181015
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 447

    Je note ça ici, histoire de garder trace, mais dans HotD, Larys semble assez clairement épris de la reine Alicent (Criston Cole le souligne clairement), et prêt à tout pour elle (même si ses « cadeaux » sont… moyennement romantiques).

    Je réponds ici ^^
    Je ne sais pas s’il est vraiment épris d’Alicent. C’est peut-être le cas. En tout cas ce n’est pas comme ça que j’ai interprété la scène avec Criston Cole. J’ai pensé que Cole n’est pas au courant de cette histoire sale avec Larys et qu’il interprète ce qu’il voit avec les infos qu’il a, comme de la convoitise, Alicent noie le poisson en disant que c’est de la fierté pour ne pas dire « non, t’inquiètes c’est mon complice de meurtre qui me fait des clins d’œil ».

     

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #181042
    Syra46
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 22

    Pour rebondir sur les personnages, presque tous ceux secondaires un tant soit peu sympathiques sont mis de côté ou changent d’acteurs trop souvent pour qu’on puisse s’y attacher : par exemple j’ai apprécié les filles de Laena et les fils de Rhaenyra dans cet épisode mais c’est la dernière fois qu’on voit ces interprètes ce qui est dommage.

    Pour conclure sur la bande annonce de l’épisode à venir, j’ai vu quelqu’un comparer les versions adultes des enfants d’Alicent aux Volturi de la légendaire saga Twilight

     

    Excuse-moi et ne prends pas mon message comme une attaque, c’est juste une demande de ma part.

    Je fuis absolument les bandes annonces des épisodes à venir et tu viens donc de me spoiler le fait que les enfants auront grandi dans l’épisode 8.

    Ce n’est absolument pas un grand spoiler, je savais bien qu’ils auraient grandi avant la fin de la saison, mais j’ignorais dans quel épisode cela arriverait.

    J’applique simplement le « prévenir plutôt que guérir » donc à l’avenir, pourrais-tu éviter de parler des bandes annonces des épisodes à venir dans les commentaires du dernier épisode diffusé ?

    Par avance merci et surtout continues à poster parce que à part ce tout tout petit spoiler, j’ai pris un grand plaisir à te lire.

     

    #181054
    Aemon Targaryen
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 14

    Je ne vais pas détailler ici mon avis ( dans l’ensemble similaire à la majorité ) mais plutôt revenir sur deux points qui sont un peu problématiques à mes yeux, pour des raisons différentes.

    Le premier est lié une nouvelle fois au traitement réservé aux Noirs par rapport aux Verts.

    En 2 épisodes les scénaristes nous font totalement basculer dans le camp de Rhaenyra, et ce n’est pas le twist final qui va faire changer d’avis les fans ( bien au contraire ).

     

    Et c’est ce twist qui me dérange, outre le fait que ça peut potentiellement totalement entraîner la suppression d’un personnage important de l’intrigue avec le fils bâtard de Corlys ( au passage je trouve ça con d’éluder le cas Feux-du-Soleyl dans le même épisode où on introduit vraiment le lien du dragonnier avec son dragon via Vhagar / Aemond ) ça laisse aussi supposer que le duo Corlys / Rhaenys ne soutiendra jamais Rhaenyra et Daemon.

    À moins qu’ils ne soient complices je ne vois pas pourquoi il s’allieraient avec les meurtriers de leur fils.

    Pourtant c’est bien le but recherché par Rhaenyra et Daemon, montrer à quel point ils sont impitoyables.

     

    Alors certes Daemon a deux filles et j’imagine que ça sera la raison mais en soit ça change totalement la dynamique de cette alliance qui sur le papier paraît bien plus solide et cohérente que celle en face.

    #181056
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268

    Toujours intéressant de voir comment les acteurs perçoivent leur personnage. Vu qu’elle fait débat, voilà ce qu’Olivia Cook pense d’Alicent dans l’épisode 7 :

    Olivia Cook

    #181063
    Le crapaud de Lancehélion
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Pour rebondir sur les personnages, presque tous ceux secondaires un tant soit peu sympathiques sont mis de côté ou changent d’acteurs trop souvent pour qu’on puisse s’y attacher : par exemple j’ai apprécié les filles de Laena et les fils de Rhaenyra dans cet épisode mais c’est la dernière fois qu’on voit ces interprètes ce qui est dommage. Pour conclure sur la bande annonce de l’épisode à venir, j’ai vu quelqu’un comparer les versions adultes des enfants d’Alicent aux Volturi de la légendaire saga Twilight

    Excuse-moi et ne prends pas mon message comme une attaque, c’est juste une demande de ma part. Je fuis absolument les bandes annonces des épisodes à venir et tu viens donc de me spoiler le fait que les enfants auront grandi dans l’épisode 8. Ce n’est absolument pas un grand spoiler, je savais bien qu’ils auraient grandi avant la fin de la saison, mais j’ignorais dans quel épisode cela arriverait. J’applique simplement le « prévenir plutôt que guérir » donc à l’avenir, pourrais-tu éviter de parler des bandes annonces des épisodes à venir dans les commentaires du dernier épisode diffusé ? Par avance merci et surtout continues à poster parce que à part ce tout tout petit spoiler, j’ai pris un grand plaisir à te lire.

    Milles pardons, c’est vraiment bête de ma part de ne pas avoir pensé qu’en effet beaucoup de téléspectateurs préfèrent éviter les bande-annonces. J’aimerais bien pouvoir éditer mon message mais cela ne semble pas être possible. Je vais faire plus attention à partir de maintenant. Merci !

    #181064
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9052

    En effet, on a une heure pour modifier son message (ce qui est aussi indiqué de faire au lieu de « faire des messages à la suite » pendant cette durée, je précise ça car j’ai pas mal fusionné de messages ces temps ci).

    On retrouve cela et plein d’autres choses dans la FAQ en haut à droite.

    FAQ (Foire aux Questions)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 121)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.