Victor Risley

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Victor Risley
Identité
V.O. Victor Risley
Statut
Rang chevalier fieffé
Titre chevalier de la Clairière de Risley
Justice du Roi (133)
Décès 136 (Port-Réal)
Blasons
Ser Victor faisait partie de la maison Risley

Victor Risley était un chevalier de la maison Risley, fieffé de la Clairière de Risley. Au cours de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons, il prit le parti du roi Aegon II Targaryen et participa au complot des Chausse-trapes contre les Deux Traîtres. Il fut nommé Justice du Roi durant la régence d'Aegon III[1].

D'après le Témoignage de Champignon, ser Victor Risley était un ivrogne, incapable de coordonner un complot[2].

Histoire[modifier]

Au cours de la Danse des Dragons, ser Victor Risley se joint à l'ost de lord Ormund Hightower, marchant vers Port-Réal. Il fait partie de la conspiration des Chausse-trapes, dont il est l'un des rares membres à survivre.

En l'an 133, il est nommé Justice du Roi par la Main du Roi, lord Unwin Peake, un autre des Chausse-trapes. Cette même année, au cours de la Fête de Notre Père-d'En-Haut, Victor Risley est chargé d'exécuter les sentences prononcées et jamais appliquées contre les condamnés qui croupissent dans les geôles du Donjon Rouge. Il est assisté par la garde personnelle d'Unwin Peake, les Doigts de la Main. Il procède à des amputations et d'autres mutilations. Il exécute lui-même les trois condamnés à mort : un Berger ressuscité et le capitaine pentoshi soupçonné d'avoir amené la fièvre d'Hiver à Port-Réal sont décapités avec sa hache, le Grand Mestre Orwyle est tué avec une épée, du fait de son âge, de sa haute naissance et de ses années de service[1].

En l'an 135, le roi Aegon III Targaryen et sa famille proche se réfugient dans la Citadelle de Maegor, où ils subissent le siège secret des hommes de Marston Waters. À l'issue de ces événements, ser Victor Risley est accusé par le maître d'armes du Donjon Rouge, ser Gareth Long, d'être impliqué dans le complot. Le lord Confesseur George Graceford l'accuse également, et ser Victor Risley est arrêté.

L'année suivante, ser Victor Risley est jugé par la Main du Roi Torrhen Manderly et les régents d'Aegon III. Il est reconnu coupable et condamné à mort, mais en tant que chevalier, il demande un duel judiciaire. Il doit affronter son principal accusateur, Gareth Long, qui le traite d'imbécile, avant d'expédier le duel en le tuant facilement[2].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.