Justice du Roi

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Ser Ilyn Payne, Justice du Roi.

V.O. : the king's Justice

La Justice du Roi est le titre porté par le bourreau personnel du roi des Sept Couronnes. La fonction existe au moins depuis le règne de Maegor Ier Targaryen[1]. Outre les exécutions capitales, la Justice du Roi a la responsabilité de tout le système carcéral du Donjon Rouge ainsi que celle de l'ensemble des personnels qui en assurent la surveillance et le fonctionnement[2].

Sous le règne de Robert Baratheon, l'administration carcérale du Donjon Rouge est chapeautée par la Justice du Roi (anciennement assistée du lord Confesseur dont le titre a été supprimé sous le règne de Daeron II Targaryen). La Justice du Roi a sous ses ordres le geôlier-chef[N 1]. Ces trois fonctionnaires logent traditionnellement dans des appartements situés au-dessus des geôles[2]. Le reste de l'administration carcérale est constituée d'un sous-geôlier chef, Rennifer Longzeaux, de six sous-geôliers (deux par étage), dont Rugen, et de vingt porte-clefs. Toutefois, et bien que la Couronne paye des gages à chacun de ces fonctionnaires, l'administration carcérale ne compte dans les faits que trois sous-geôliers et douze porte-clefs[3].

Histoire[modifier]

Lors de l'avènement de Jaehaerys Ier en l'an 48, la Justice du Roi est incarcérée en même temps que les membres de la Garde Royale et le reste de l'administration carcérale[4]. A la fin de la régence de Jaehaerys deux ans plus tard, le jeune roi remplace la Justice du Roi par un homme en qui il a plus de confiance[5].

Sur le début de la Danse des Dragons, sur ordre de la nouvelle Main du Roi du conseil vert Criston Cole, la Justice du Roi exécute les partisans de la prétendante Rhaenyra Targaryen : lord Fengué, lord Merryweather, lord Harte, lord Buckler, lord Caswell et lady Fell. Leurs têtes sont placées sur des piques en haut des portes de la ville. A l'inverse, lord Beurpuits, lord Castelfoyer et lord Rosby choisissent de renier leur première allégeance et de jurer fidélité à Aegon II Targaryen[6].

Au début de l'an 132, durant la régence d'Aegon III, la Main du Roi Tyland Lannister prétexte l'absence de nomination d'une Justice du Roi pour différer l'exécution du Grand Mestre Orwyle, ne pouvant lui-même manier l'épée à cause de sa cécité. Plus probablement d'après septon Eustace et Champignon, Tyland voulait surtout épargner le mestre avec qui il avait servi au conseil restreint de Viserys Ier Targaryen et au conseil vert d'Aegon II Targaryen. Les deux hommes avaient eu les mêmes allégeances et vécu les mêmes sévices[7]. Devenu Main du Roi en l'an 133, le régent Unwin Peake confie la fonction de Justice du Roi à ser Victor Risley, chevalier fieffé de la Clairière de Risley. Cette même année, lors de la Fête de Notre Père-d'En-Haut, Victor Risley exécute toutes les sentences en attente depuis des années, assisté de la garde personnelle de la Main, les Doigts. Il exécute en personne les prisonniers les plus attendus : un Berger ressuscité, un capitaine pentoshi reconnu coupable d’avoir transporté la fièvre d'Hiver de Sortonne à Port-Réal et le Grand Mestre Orwyle. Les deux premiers sont décapités avec une hache de bourreau, le troisième avec une épée, par égard pour son âge, sa haute naissance et ses années de service[8].

En l'an 136, ser Victor Risley est accusé d'avoir pris part à la trahison qui a conduit au siège secret de l'année précédente. Il est démis de ses fonctions et ne semble pas avoir été remplacé immédiatement[9].

Depuis AGOT[modifier]

Depuis le mariage du roi Robert Baratheon avec la reine Cersei Lannister, c'est ser Ilyn Payne qui occupe cette fonction. Cependant, son mutisme et son illettrisme font que l'essentiel des charges administratives est supporté par ses subordonnés et par le Grand Argentier, lord Petyr Baelish[2].

Dans AFFC[modifier]

Ilyn Payne quitte sa fonction de Justice du Roi en accompagnant Jaime Lannister dans le Conflans[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le tenant de la charge est un bourgeois, marchand de tissu, ayant acheté sa nomination à lord Petyr Baelish. Toutefois, lors de la guerre des Cinq Rois, ce marchand complote avec les Épois pour la victoire du roi Stannis Baratheon. Il est exécuté peu de temps avant la bataille de la Néra et n'est pas remplacé ensuite (cf. A Feast for Crows, Chapitre 28, Jaime).

Références[modifier]

  1. A Storm of Swords, Chapitre 13, Tyrion.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Feast for Crows, Chapitre 28, Jaime.
  3. A Feast for Crows, Chapitre 09, Jaime.
  4. Fire and Blood : Du prince au roi. L'ascension de Jaehaerys Ier.
  5. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  7. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.
  8. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  9. Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.