Lord Confesseur

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Lord Confessor

Le lord Confesseur est le tortionnaire en chef au service du roi des Sept Couronnes de la maison Targaryen. Il a sous ses ordres plusieurs « confesseurs »[1]. Il disposait d'appartements situés au-dessus des geôles, avec ceux du geôlier-chef et de la Justice du Roi[2].

Histoire[modifier]

Le lord Confesseur de Maegor Ier Targaryen est arrêté lors de l'avènement du nouveau roi Jaehaerys Ier, comme l'ensemble des membres de l'administration pénitentiaire du Donjon Rouge. Il fut probablement exécuté, comme tous les confesseurs et geôliers de Maegor, pour les punir de leur implication dans la mort du frère de Jaehaerys, le prince Viserys Targaryen[1].

Au cours du règne de Viserys Ier Targaryen, lord Larys Fort d'Harrenhal tient la fonction de lord Confesseur et de maître des chuchoteurs du conseil restreint[3]. En l'an 129, à la mort du roi, il prend le parti du fils de Viserys, Aegon II Targaryen, contre sa fille, la prétendante Rhaenyra Targaryen. Il fait partie du conseil vert[4]. A la fin de la guerre deux ans plus tard, il est exécuté par la Main du Roi Cregan Stark pour avoir organisé le régicide d'Aegon II[5].

En l'an 133, la Main du Roi Unwin Peake pourvoit à nouveau la charge de lord Confesseur, en la confiant à lord George Graceford de Sacrelieu[6]. Celui-ci aurait prend un plaisir malsain à accomplir sa tâche[7]. Après la mort mystérieuse de la jeune reine Jaehaera Targaryen en l'an 133, lord Graceford torture deux des serviteurs de la maisonnée de la reine. Ils sont finalement reconnus innocents, mais la fille a la main coupée pour vol et le garçon succombe à la torture[6]. En l'an 135, le goûteur du roi, Gaemon Cheveux-pâles, meurt empoisonné et la reine Daenaera Velaryon manque de mourir également. Le Grand Mestre Munkun ayant établi que la nourriture avait été empoisonnée, une douzaine de serviteurs des cuisines sont confiés à lord Graceford, qui tire des aveux contradictoires de sept personnes différentes : aucun d'eux ne s'accorde sur l'origine du poison ou ne cite correctement le plat qui a été empoisonné. Ces aveux mécontentent la Main du Roi Thaddeus Rowan, qui refuse de les prendre en considération. La même année, lord Thaddeus Rowan est arrêté sur ordre de ser Marston Waters. Il est accusé de comploter avec la famille Rogare de Lys et confié à lord George Graceford, qui le torture pour obtenir ses aveux. Toutefois, lorsque lord Graceford présente lord Thaddeus devant le roi des Sept Couronnes Aegon III Targaryen douze jours plus tard, les aveux de lord Thaddeus sont habilement dénoncés par le prince Viserys Targaryen comme des faux, obtenus grâce à la torture. En plein siège secret, où Aegon III se défie de tous ses serviteurs, cette tromperie est un signe de la culpabilité de lord George Graceford lui-même. Le roi l'accuse de trahison, il est promptement arrêté par ser Marston Waters et conduit dans ses propres geôles[7].

En l'an 136, la nouvelle Main du Roi Torrhen Manderly nomme mestre Rowley au poste de lord Confesseur, à l'insistance du régent et Grand Mestre Munkun : pour remplacer George Graceford, il apparaît sage d'avoir quelqu'un qui perçoit sa tâche comme un devoir et non comme un loisir[7].

Ce titre est porté jusqu'au règne de Daeron II Targaryen, où il semble avoir disparu[2].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Du prince au roi. L'ascension de Jaehaerys Ier.
  2. 2,0 et 2,1 A Feast for Crows, Chapitre 28, Jaime.
  3. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  4. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  5. Fire and Blood : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.
  6. 6,0 et 6,1 Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.