[Saison 1] Episode 6

Alors, cet épisode?

You must be logged in to participate.
  • Les bons personnages et les bonnes intrigues vieillissent comme le bon vin. C'est encore mieux qu'avant.
  • C'est toujours aussi bien mais il faut laisser du temps au temps pour faire encore quelques progrès.
  • De temps en temps, ça pêche un peu, mais c'est pas mal.
  • J'ai encore perdu mon temps avec truc, rendez-le moi.
  • Au temps pour moi, je pensais que c'était un épisode de l'Amour est dans le pré.
  • Ce sujet contient 92 réponses, 45 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par DNDM, le il y a 2 mois.
30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 93)
  • Auteur
    Messages
  • #180157
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 283

    Perso, je donnerai l’essentiel de mon avis ce soir sur twitch. ^^

    Je ne sais pas vous, mais moi j’ai bien hâte #Erifan

    Rdv 20h sur https://www.twitch.tv/la_garde_de_nuit

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #180160
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    Enfin pu le voir. J’ai grave kiffé. La perfection n’étant pas de ce monde, j’ai quelques légers bémols, mais globablement on est sur du très, très bon.

    Les bémols:

    • le coup d’éclat de Criston Cole en épisode 5 qui n’est même pas évoqué, ne serait-ce qu’en une ligne de dialogue pour dire que la reine l’a protégé, ou je ne sais quoi. Je pensais qu’on aurait quand même quelque chose à ce niveau là :-/
    • Larys Fort un peu trop machiavélique (au mauvais sens du terme), le personnage n’est pas à la hauteur, en terme d’écriture, des autres. Il n’a pas non plus eu assez de temps d’écran pour que ce choix arrive de façon réellement compréhensible (en épisode 5, il discutait tranquille avec son frangin…)
    • Le choix de Rhaenyra de partir de Port-Réal avant la mort d’Harwyn et Lyonel Strong – sa décision aurait été je pense beaucoup plus compréhensible et plus prometteuse dramatiquement si elle avait été prise après l’annonce de l’incendie, en mode « Alicent ne recule devant rien, elle tue désormais, mes enfants sont en danger immédiat »

    Il y aussi beaucoup de choses que j’aurais aimé voir à l’écran (Leana Velaryon qui dompte Vaghar, notamment), mais bon, la série a fait le choix depuis le début d’une temporalité qui fait la part belle aux larges ellipses, donc c’est comme ça, et à choisir je préfère largement ça plutôt qu’un truc qui se traîne interminablement comme Les anneaux de Pouvoir. Pas vraiment un bémol, même pas un regret, en fait, juste un constat que des choix de narration drastiques ont été faits.

    Ce qui j’ai adoré, qui fait la grande force de la série, encore une fois: les personnages. Les personnages les personnages les personnages les personnages les personnages les personnages les personnages les personnages les personnages bordel les personnages <3

    Je ne m’attendais clairement pas à ce qu’une adaptation de Feu & Sang mette la barre aussi haut en terme d’écriture des personnages. Ils sont d’une nuance, d’une force et d’une humanité assez incroyable, même quand ils n’apparaissent que peu à l’écran. Là, j’ai adoré toute la première partie de l’épisode, avec les enfants. Ceux de Rhaenyra sont pour l’instant encore un peu effacés, mais ceux d’Alicent sont juste génialement écrits, et extrêmements caractérisés. A voir comment les deux garçons vont évoluer, mais la tête-à-claque Aegon est franchement géniale, et je ne m’attendais pas à un Aemond frustré. Quand à Helaena… On sent déjà qu’elle va nous briser le coeur comme pas permis.

    Laenor Velaryon, aussi, est excellent dans cet épisode. Leana Velaryon itou. Et les jumelles également.

    Le changement d’actrices, pour Rhaenyra et Alicent, est pour moi passé crème, et les évolutions des personnages sont à la fois logiques, clairs et intéressants.

    Ha, par contre Daemon est toujours dans mes bémols, aussi… Après nous en avoir fait un frangin jaloux à la virilité chancelante (épisode 1), un rebelle de pacotille (épisode 2), un supercombattant (épisode 3), un dévoyeur de jeune filles sages (épisode 4), un meurtrier d’épouse à la virilité susceptible (épisode 5), il devient ici un bouquineur casanier qui aspire à une vie tranquille. Le personnage est toujours aussi peu cernable, et ça le rend peu intéressant, je trouve.

    Pour revenir aux bons points: très très fans de la réalisation, aussi, la première scène de l’épisode en particulier. Et la musique, également.

    Bref, plein de bonnes choses, et les mauvaises choses sont quasi toujours les mêmes, donc la série garde sa cohérence. ^^

    Allez, je vais lire les 2 pages de commentaires maintenant. 😉

    Edit : ha et aussi:

    • Vhagar: <3 . autant je n’aime pas le look de Caraxès, autant j’adore celui de Vhagar, tout en force brute. Le petit dragon était bien, aussi.
    • l’écriture des scènes qui préfigure des choses à venir, encore une fois (je pense au vol Caraxès – Vhagar de cet épisode): <3
    • l’écriture des scènes, et de la série en géérale, en miroir de Game of Thrones: <3

    Je développe un peu sur ce dernier point: dans GoT, à la base, ont avait les méchants immoraux (les incestueux jumeaux Lannister qui font cocu le roi, leur méchant fils bâtard) contre le droit et vertueux Ned Stark (Famille & Devoir). Evidemment ça se complexifiait au fil du temps, mais à la base, on nous présentait cela. Là on va avoir une histoire où la méchante reine adultère de GOT est (plus ou moins) la gentille reine amoureuse que l’on a envie de défendre, et ou le second couteau droit comme un i et qui cherche à protéger sa famille  et la filiation du Trône (Alicent/Ned Stark) passe pour le méchant de l’histoire. Alors qu’au final, c’est plus ou moins la même chose qu’on nous raconte. <3 <3 <3

    Je pense évidemment, en écrivant ça, à la scène où Alicent sermonne Aegon sur les vertus de la famille, à mettre en regard de celle ou Ned Stark sermonnait Arya quasi de la même façon et pour les mêmes raisons. Même scène, mais personnages différents et différement caractérisés, et tout change. J’adore.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #180168
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3519

    Pour cet épisode, pas de gros moment wtf qui me font brutalement sortir de mon immersion, donc déjà, c’est un bon point. Mon impression globale, c’est qu’après 5 épisodes plutôt favorables à Alicent (avec des nuances), ce 6ème épisode tente un rééquilibrage en faveur de Rhaenyra. Sauf que le balancier repart un peu trop vite et un peu trop brutalement dans l’autre sens.

    Sinon, et comme cela était malheureusement pressenti, aucun conséquence de l’assassinat de Joffrey Lonbec par Criston Cole. Et, après le sort réservé à Harwin Fort pour s’être à son tour défoulé sur le Garde Royal, on ne peut plus justifier cette impunité par une grande tolérance à la violence à la cour de Viserys Ier, marque de la décadence de son règne. L’argument était déjà bancal, il ne tient plus. On a plutôt l’impression que, selon les impératifs de l’intrigue, un personnage devra ou non subir les conséquences de ses actes de manière arbitraire diégétiquement. Ca rappelle les errements de GoT.

    Autre point négatif, le traitement de l’incendie d’Harrenhal. Tout le développement sur le mode opératoire (les prisonniers à qui on coupe la langue, l’insigne des conjurés, etc.) m’a semblé inutile. C’est sans doute pour marquer le côté immoral et sans scrupules de Larrys, mais ça aurait pu être fait plus subtilement.

    A part ça, je partage en partie la frustration de beaucoup devant les passages rapides de plusieurs personnages (les Fort père et fils, Laena), mais, d’un autre côté, il va bien falloir qu’on en arrive à la veille de la Danse à l’épisode 10, donc ça peut s’expliquer. Il y avait sans doute moyen de faire autrement, peut-être en choisissant de s’éloigner encore plus de la trame des livres, et de resserrer l’intrigue sur moins de personnages, afin de les faire exister plus longtemps. mais certains spectateurs auraient sans doute crié au sacrilège.

    Sur les points positifs, rien à redire à l’évolution des personnages au cours de ce saut temporel, sauf pour Daemon. Par ailleurs, j’ai été surpris de voir Aegon se liguer avec Jace et Luke contre Aemond, mais ça complète bien le tableau assez déplaisant de sa personnalité. On verra comment il évolue. J’ai beaucoup aimé aussi les scènes dans Fossedragon. On a d’ailleurs l’impression que Jacaerys ne comprend pas le haut valyrien, car il faut lui traduire les propos du vieux gardien des dragons.

    Pour le reste, les points forts demeurent : les acteurs, les costumes, les décors, les dragons. Donc j’en reste à l’impression laissée par l’épisode précédent : une série plaisante, mais pas de quoi crier au chef d’œuvre.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #180176
    Ardro
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 20

    Autre point négatif, le traitement de l’incendie d’Harrenhal. Tout le développement sur le mode opératoire (les prisonniers à qui on coupe la langue, l’insigne des conjurés, etc.) m’a semblé inutile. C’est sans doute pour marquer le côté immoral et sans scrupules de Larrys, mais ça aurait pu être fait plus subtilement.

    J’ai même envie de dire que cette intrigue aurait été bien plus subtil en coupant purement et simplement ces scènes. Ca aurait été permis de rendre la scène de révélation entre Larrys et Alicent un peu meilleur si on avait découvert en même temps qu’elle l’implication de Larrys dans l’incendie.

    #180178
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 447

    Il y a des choses que je n’ai pas comprises, peut-être un manque d’attention, mais mon précédent message était déjà trop long du coup je les note ici :

    • Helaena réagit étrangement lorsque Alicent lui touche le bras, ça évoque quelqu’un qui a subi des sévices corporels, je trouve. J’ai bien peur que ce soit Aegon…
    • Daemon fait des messes basses à un serviteur. C’était quoi du coup ça ?
    • Viserys embrasse un « précieux » vers la fin. Je n’ai pas compris non plus.

    Si jamais quelqu’un a des idées là dessus ^^

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #180181
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5394

    Helaena réagit étrangement lorsque Alicent lui touche le bras, ça évoque quelqu’un qui a subi des sévices corporels, je trouve. J’ai bien peur que ce soit Aegon…

    Au premier visionnage, j’ai cru comprendre qu’ils la présentaient comme autiste (ça m’a fait plaisir) ; au final, c’est plutôt qu’elle est une « rêveuse » = elle voit des vérités qui nous échappe, fait des rêves prophétiques. (ça m’a moins fait plaisir, mais un peu quand même)

    Daemon fait des messes basses à un serviteur. C’était quoi du coup ça ?

    bissexualité. Une scène coupée le montre plus clairement en train de fricoter avec ce même serviteur. Daemon était souvent comparé à Oberyn Martell avant la sortie de la série … Dans les livres, la comparaison se justifie. Dans la série, ils ont vraiment gardé le plus clinquant du perso d’Oberyn, mais sans en capter l’essence, je trouve.

    Viserys embrasse un « précieux » vers la fin. Je n’ai pas compris non plus.

    Bague d’Aemma, me semble. Il y avait déjà des scènes avec cette bague dans l’épisode 1 dans mon souvenir.

    #180183
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Je développe un peu sur ce dernier point: dans GoT, à la base, ont avait les méchants immoraux (les incestueux jumeaux Lannister qui font cocu le roi, leur méchant fils bâtard) contre le droit et vertueux Ned Stark (Famille & Devoir). Evidemment ça se complexifiait au fil du temps, mais à la base, on nous présentait cela. Là on va avoir une histoire où la méchante reine adultère de GOT est (plus ou moins) la gentille reine amoureuse que l’on a envie de défendre, et ou le second couteau droit comme un i et qui cherche à protéger sa famille et la filiation du Trpone (Alicent/Ned Stark) passe pour le méchant de l’histoire. Alors qu’au final, c’est plus ou moins la même chose qu’on nous raconte. <3 <3 <3 Je pense évidemment, en écrivant ça, à la scène où Alicent sermonne Aegon sur les vertus de la famille, à mettre en regard de cette ou Ned Stark sermonnait Arya quasi de la même façon et pour les mêmes raisons. Même scène, mais personnages différents et différement caractérisés, et tout change. J’adore.

    Bien vue Eridan DNDM! C’est en effet très croustillant.
    J’avoue que je suis un peu gêné par le coté ouvertement pro-noire de l’épisode 6 mais il serait faux de prétendre que GoT a toujours été impartiale. La série mère était ouvertement pro-Stark mais ne s’interdisait pas de nous montrer que chez les « méchants  » aussi il y avait des gens biens. J’espère que les prochains épisodes apporteront un poil de nuance quand même (et c’est un team noire qui le dis).

    Daemon fait des messes basses à un serviteur. C’était quoi du coup ça ?

    Je m’étais posé la même question et la réponse est à chercher dans les scène coupés …

    Je ne sais pas trop ce que la série voulait nous faire comprendre avec cette scène, mais vue comment l’impuissance de Daemon est traité c’est indéniablement la scène coupé dont je me passe le mieux pour le moment …

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par DNDM. Raison: Pour une fois que je dis un truc intelligent il est attribué à Eridan, ça va pas là ^^

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #180198
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    Au premier visionnage, j’ai cru comprendre qu’ils la présentaient comme autiste (ça m’a fait plaisir) ; au final, c’est plutôt qu’elle est une « rêveuse » = elle voit des vérités qui nous échappe, fait des rêves prophétiques. (ça m’a moins fait plaisir, mais un peu quand même)

    C’est pas incompatible. Et au contraire, je pense qu’elle est bien quelque part sur le spectre autistique. Et que ca désespère sa mère, autant que la crétinerie matinée de cruauté de son aîné, ou le fait qu’Aemond n’ait pas de dragon et les problèmes que ça pose.

    Alicent se rêve en reine, épouse et mère parfaite, qui suit les règles et la morale, et devrait être karmiquement récompensée pour cela ; au final ses enfants sont tous, d’une facon ou d’une autre, des déceptions à ses yeux, ça se voit dans toutes ses interactions avec eux dans cet épisode. Et le problème c’est aussi que c’est pas forcément qu’à ses yeux: le reste du monde peut aussi voir que ces gosses,en l’état, ne sont pas vraiment taillés pour être des dirigeants avisés.

    À côté, son ex meilleure copine fait 3 enfants du mauvais côté du lit, et à priori ce sont des gosses normaux et décents. Ok, ils peuvent faire de sales blagues, mais bon grosso modo on ne nous les présente pas comme des gros tarés.

    Si Alicent et Rhaenyra n’avaient pas été brouillées avant cela, rien que la comparaison des gosses aurait fait le job. Rien de pire que deux mères qui commentent l’éducation et la tenue de leur gosses respectifs et qui les comparent. Quand en plus une des fratries est apparement bien mieux que l’autre… Le « Pour qui elle se prend, avec ses gosses qui ne ressemblent à rien? » est à ce sujet assez révélateur de combien Alicent crève de jalousie.

    Ca fait partie des nouveautés de cet épisode que j’ai beaucoup appréciées: avec la maternité, les tables ont tournées, les gens qui voient Aegon de près  et qui étaient pro-vert par principe peuvent aussi se dire que en fait, nope nope nope.

    A ce sujet, j’ai hâte de voir les interactions entre papy Otto et ces sales gamins. ^^

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #180201
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5394

    Bien vue Eridan DNDM! C’est en effet très croustillant.

    Il faut rendre à César ce qui ne vient pas de moi ! ^^

    C’est pas incompatible. Et au contraire, je pense qu’elle est bien quelque part sur le spectre autistique. Et que ca désespère sa mère, autant que la crétinerie matinée de cruauté de son aîné, ou le fait qu’Aemond n’ait pas de dragon et les problèmes que ça pose.

    Alicent se rêve en reine, épouse et mère parfaite, qui suit les règles et la morale, et devrait être karmiquement récompensée pour cela ; au final ses enfants sont tous, d’une facon ou d’une autre, des déceptions à ses yeux, ça se voit dans toutes ses interactions avec eux dans cet épisode. Et le problème c’est aussi que c’est pas forcément qu’à ses yeux: le reste du monde peut aussi voir que ces gosses,en l’état, ne sont pas vraiment taillés pour être des dirigeants avisés.

    Je te rejoins beaucoup dans cette analyse, encore que je n’ai pas eu l’impression qu’elle rejetait ses enfants non-plus pour le moment. Elle se contient, dirons nous. ^^ J’ai plutôt l’impression que tout comme Viserys et contrairement à ce qu’elle prétend, elle s’aveugle elle-même beaucoup sur leurs défauts. Ajoute à ça que si les trois qui nous ont été présentés ont des défauts, ils sont en revanche physiquement irréprochables : on n’a aucun doute sur qui est leur père, contrairement aux enfants de Rhaenyra, qui ne sont pas conformes au phénotype Targaryen-Velaryon-valyrien traditionnel (comme Alicent le fait remarquer en termes peu avenants ^^).

    A ce sujet, j’ai hâte de voir les interactions entre papy Otto et ces sales gamins. ^^

    Moi aussi … D’autant que quelqu’un faisait remarquer que si niveau personnalité-ambition, Otto était proche de Tywin, il n’en n’avait en revanche pas le statut, même en temps que Main du Roi. C’est parfaitement vrai, et ça va malheureusement l’empêcher de faire tout ce qu’il veut, comme un Tywin Lannister pouvait se le permettre face à un Joffrey. ^^

    #180202
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    La scène des dragons avec Daemon et Laena était un peu cringe, il y a que moi qui trouve que c’est pas très bien fait ?.

    Non ! je trouve aussi pour les dragons. Maintenant, comment s’explique une telle différence de qualité alors que la série à bénéficié d’un budget supérieur à GOT  ? Surprenant de constater des petits ratés. Clin d’œil aux épisodes 3 et 6. Ajouté à cela, des dragons de moindres qualités, des accessoires parfois grossiers. A côté de ça, ils emploient artillerie lourde en matière de nouvelle technologie pour les effets spéciaux fonds, décors, lumières… Contradictoire !

    Dans l’ensemble, je trouve la représentation de la splendeur et du faste bien différente de ce à quoi nous avons été témoin pendant plusieurs années avec GOT. Ce qui me saute aux yeux en premier est le fameux banquet de l’ep.5 à l’annonce du mariage de Rhaenyra et Leanor Valeryon,  un bon exemple de sobriété alors qu’on s’attend à quelques chose de grandiose en plein ‘Âge d’Or des Targaryen.   Alicent et Viserys tiennent à ce que les coffres du Royaume débordent pour les événements à venir. HBO doit faire pareille, j’imagine ! Plus on va avancer et plus ça va envoyer du lourd ?

    Le choix de prendre des acteurs différents pour souligner l’avancement du temps est une bonne idée, vraiment très bonne. Toutefois, le téléspectateur qui accorde beaucoup d’importance aux petits détails ne pourra s’empêcher d’être troublé par les corps qui ne changent pas face à l’usure du temps après une décennie. Même avec des efforts, le bon sens prend le dessus par moment ( il ne comprend pas pourquoi Sir Cole paraît presque plus jeune ? Par exemple)…  Ni pourquoi on met l’accent plusieurs fois sur la césarienne alors que l’Histoire se déroule pas beaucoup après J-C. Mais les mises en scène de l’horreur qu’afflige cette technique font que pourquoi pas ! En revanche, pour la cratérisation à vif comme traitement royal, là surtout pas ! Pauvre Viserys,  ses Mestres préfèrent le raboter…Des petits détails de cet ordre mais qui finalement par attachement, plaisir et passion à l’univers mais pas uniquement font que ça reste une belle série qui me surprend et me fait du bien.

    Je peux comprendre que cela en gêne plus d’un au point d’en perdre le plaisir. Une série est faite pour distraire de manière générale mais si il faut s’impliquer dans des recherches un épisode sur 2 pour ne pas être perdue, ça le fait pas trop à moins d’aimer ça. .. Et puis certains n’ont pas le temps, désirant simplement s’évader en passant un bon moment. Après, c’est peut être un choix volontaire des producteurs pour inciter les gens à lire les livres. En tout cas ça pousse à l’échange, c’est sûr !! regarder les épisodes à plusieurs est assez agréable dans les cas là !!!

    J’aime bien, bien plus que Les Anneaux de Pouvoir ….

    #180207
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    Je te rejoins beaucoup dans cette analyse, encore que je n’ai pas eu l’impression qu’elle rejetait ses enfants non-plus pour le moment.

    Ha je n’ai pas dit qu’elle les rejetaient ; simplement qu’ils la décevaient.

    Mais elle, elle s’occupe d’eux. De ce que j’ai compris de la scène avec Heleana (qu’il faut que je revisionne), elle essaye d’entrer dans le monde de son étrange fille / de l’en faire sortir en lui faisant verbaliser des choses et avoir des interactions. Elle est là, elle tente, c’est indéniable ; mais ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas déçue, perdue.

    Idem avec Aegon, même si ce nest pas la même question ni la même relation.

    Elle parait, néanmoins, moins aimante que Rhaenyra, dans ces échanges. Plus dans le contrôle, le devoir, le « ce que doit faire une bonne mère », mais sans que ce soit instinctif.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #180215
    Werther
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 268

    Je sais pas trop où poster ça mais il semblerait, d’après quelques «  » »influenceurs » » » que le twist de fin de l’épisode 7 change un peu le bouquin (ils parlent de HUGE CHANGE, mais bon, ce sont des influenceurs). Des gars semblent avoir compris le changement grâce à des photos de tournage (et si c’est le cas c’est pas si important que ça). J’ose pas trop le mettre ici, on a un sujet pour les spoils de la suite ?

    #180218
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6962

    J’ose pas trop le mettre ici, on a un sujet pour les spoils de la suite ?

    Je viens d’en créer un (que je vais m’empresser de ne pas visiter xD) : https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/saison-1-rumeurs-et-spoilers/

    Sinon : Voici et Gala n’ont qu’à bien se tenir, je me lance dans les articles Gossip. ENFIN on s’intéresse aux vrais sujets importants sur ce site !

    Les amants de Rhaenyra Targaryen… Et dans les livres alors ?

    Mais trêve de plaisanterie, cet article me donne l’occasion de louer la série sur son traitement de ces intrigues : le déroulé est finalement assez éloigné des rumeurs de Feu et Sang, tout en étant cohérent avec les protagonistes, mais je trouve qu’il s’insère tout de même parfaitement avec Feu et Sang. L’exercice intellectuel de se mettre à la place des chroniqueurs des évènements ne donnerait pas quelque chose de très éloigné du récit des mestres, je pense. La relation Cole/Rhaenyra n’a pas filtré en dehors de la Reine, donnant effectivement des possibilités assez diverses aux rumeurs de partir, mais on envisage facilement qu’aucune n’irait jusqu’à dire que les deux ont couché ensemble, et la supposition « il y en a des deux qui a dit non » serait probablement la supposition de base. Quand à la rumeur Harwin, on imagine assez bien comment Cole et Alicent aurait lancé le petit drama du « elle a été repoussée et s’est consolée dans les bras de Fort ». Honnêtement, je trouve ça très amusant comme exercice, et je trouve qu’ils jouent vraiment très très bien avec les lecteurs.

    (Bon par contre les chroniqueurs, ils auraient traité des rumeurs entre la reine et Cole suite à un assassinat non puni en plein mariage royal hein xD Ce point est toujours aussi naze).

    ~~ Always ~~

    #180219
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3519

    Perso, je donnerai l’essentiel de mon avis ce soir sur twitch.

    On peut en avoir un aperçu, pour ceux qui n’ont pas suivi le twitch, et pas forcément le temps de le revisionner ?

    Ni pourquoi on met l’accent plusieurs fois sur la césarienne alors que l’Histoire se déroule pas beaucoup après J-C.

    Pas compris…

    J’ose pas trop le mettre ici, on a un sujet pour les spoils de la suite ?

    Je viens d’en créer un (que je vais m’empresser de ne pas visiter xD) : https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/saison-1-rumeurs-et-spoilers/

    On déplace ?

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #180222
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9052

    Pas compris…

    J’imagine que c’est sur la référence à César, personne qui n’existe pas à Westeros. Mais vu que c’est le terme en français, ce serait compliqué de contourner cela par une périphrase (pour le doublage ou les sous-titres, bonne chance pour que ça rentre)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #180236
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3519

    c’est le terme en français

    C’est aussi le terme en anglais (Caesarean section), mais je n’ai pas le souvenir que le mot « césarienne » ait été utilisé dans les sous-titres.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #180283
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5394

    On peut en avoir un aperçu, pour ceux qui n’ont pas suivi le twitch, et pas forcément le temps de le revisionner ?

    Ben en fait, comme il y avait un problème généralisé sur twitch hier soir, on n’a pas pu le faire … Et du coup, on le fait ce soir avec Shao et Ezor (en remplacement de Shrödinger). Du coup, si vous êtes finalement disponibles ce soir à 20h … ^^

    (Et sinon sans doublonner l’intégralité, il y a sûrement des trucs que je reporterai ici, notamment sur Alicent et Rhaenyra ! ^^)

    #180345
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4467

    Les liens pour cet épisode 6 :

    La chronique de Kevan

    House of the Dragon 1 X 06 : La princesse et la reine

    – le replay du twitch ^^

    – L’article « Et dans les livres alors ? »

    L’épisode 6 : et dans les livres, alors ?

    Le générique : j’ai vu la demande passer un peu plus haut, du coup oui, j’ai fait un addendum à l’article avec cet épisode 6. D’ailleurs, et même si c’est flou, on voit bien 4 branches qui partent d’Alicent pour désigner ses 4 enfants, donc je pense qu’on aura bien Daeron. Ceci dit, vu la discrétion du truc, je pense comme Eridan : ils se ménagent encore le choix de le conserver ou non.

    Le générique de House of the Dragon

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #180359
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2591

    La théorie « complot des mestres » est très populaire chez nous, parce que brillamment théorisée et défendue par dndm pendant des années … Mais je ne suis pas sûr qu’Outre-Atlantique, elle ait fait de telles émules.

    Merci ^^

    Et sur ce sujet, perso je ne m’attends pas du tout, en l’état, à ce que HoD traite de ce sujet.

    Pour moi, Fire and Blood – Chapters The dying of the dragons, est bel et bien l’ouvrage mythique évoqué par Tyrion et qu’il nomme Blood and fire aka The Death of the dragons, et ces ouvrages chroniquent comment une petite partie des mestres a attisé les braises d’un conflit existant afin de débarrasser Westeros des dragons, parce que ceux-ci favorisaient beaucoup trop l’apparition de dictateurs cinglés.

    Mais House of the Dragon ne sera probablement que l’histoire d’une guerre entre deux branches de la famille Targaryen, et si des mestres pourront y jouer un rôle à titre individuel, je n’ai pas du tout l’impression en l’état que ça ira plus loin que ça. Les quelques mestres vus pour l’instant sont très falots, comparés aux autres personnages ; ce ne sont guère que des fonctions, pas des humains dans toute leur complexité. Ca changera peut-être pour la suite, mais pour l’instant, je ne vois vraiment pas de complot de mestres dans cette histoire. On verra ce qu’il en sera, éventuellement, lors des débuts de la Danse, notamment la confrontation Aemond Targaryen – Lucerys Velaryon à Accalmie, qui est de mémoire le premier incident où un mestre joue un rôle réellement trouble dans les livres. Mais concernant Viserys, je ne vois de toute façon pas trop ce que ça change qu’il soit bien ou mal soigné, et en quoi ça joue dans un quelconque complot des mestres.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #180361
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4467

    Et pour donner un peu mon avis sur cet épisode, je rejoins beaucoup d’entre vous sur la plupart des points, à savoir :

    • un bond dans le temps plutôt bien géré, mais avec des manques (le traitement de l’affaire Cole, une scène de Laena et Vhagar)
    • les deux acteurices de Rhaenyra et Alicent (Emma D’Arcy et Olivia Cooke) sont incroyables – par contre pourquoi ne pas avoir recasté Criston ? il détonne du coup je trouve
    • un épisode qui aurait pu être coupé en deux puisque la gestion à la fois du bond et de la mort de Laena / Fort est à mes yeux trop rapide (Sapochnik a du mal à gérer les moments d’émotions tristes : dans le premier épisode, j’avais trouvé que le passage mort d’Aemma = bucher funéraire avec la vision de la mort du bébé était beaucoup trop rapide aussi)
    • Alicent, prise au piège malgré elle et son idéal moral, j’aime beaucoup. J’adore le fait de la mettre face à ses contradictions (même si je rejoins un peu l’avis de Lapin sur le fait qu’ils font pencher un peu trop vite la balance du côté Noir)
    • Rhaenyra est loin d’être dépeinte comme irréprochable : la scène où petit Jace cours après Harwin puis demande à sa mère si Harwin est son père, je l’ai trouvée déchirante. Elle met bien Rhaenyra face à sa décision de faire des enfants en dehors de son mariage : ca n’a pas qu’un impact sur la Cour et sa légitimité, ça en a aussi un sur ses enfants (qui n’ont rien demandé).
    • Par contre contrairement à beaucoup, je n’ai pas été si gênée que ça par Daemon. Comme beaucoup je regrette qu’on ait pas eu plus de temps avec Laena, mais ils arrivent à pas trop mal caractériser la relation dans le couple. Et Daemon ne sait pas ce qu’il veut. Il teste plusieurs mode de vie : à la Cour, à la guerre, de retour à la Cour (dans l’épisode 4 il fait déjà part de son envie de revenir « à la maison »). Je n’ai pas lu son hésitation de rester à Pentos uniquement comme une envie de se poser, mais aussi comme une possibilité pour lui de se remettre à la guerre. Il l’exprime moins que Laenor, mais tout de même. Un peu déçue qu’on ait pas eu à l’écran la scène où il prend ses filles dans ses bras après la mort de Laena. Par contre pas du tout déçue d’avoir vu coupée la scène où Daemon tripote un serviteur du prince de Pentos, tellement ça brasse à nouveaux des clichés sur l’homosexualité et l’Orient ^^’
    • Très contente aussi de voir une scène du conseil restreint où les deux femmes parlent vraiment de politique – même s’il y a un sous-texte de tensions personnelles – sans qu’elles n’amènent un mec dans la conversation (oui, scène de Sansa-Daenerys en saison 8 de GoT, c’est à toi que je pense T_T). La façon dont la conversation se finit m’interroge quand même, je ne sais pas trop quel sens ils ont voulu lui donner.
    • J’ai bien aimé qu’on ne nous montre pas plus que ça la relation Harwin/Rhaenyra. J’aurais voulu que la mort d’Harwin soit plus impactante émotionnellement, mais j’aime beaucoup la façon dont la série entretient le faux mystère de la paternité des gamins.
    • Ne pas donner de motivations à Larys me va. Un « pacte Faustien » était évoqué plus haut, je trouve que ça colle bien du coup, mieux qu’effectivement le qualificatif de Machiavelique (dans le sens politique du terme, pas contemporain aka juste cruel).

    Du coup, il est tellement mal soigné que j’en viens à me reposer une question qui était restée dans un coin de ma tête lors de l’épisode 1 : un complot des mestres ?

    Je trouve qu’au contraire, vu son état dans l’épisode 5, le fait qu’il ait tenu 10 ans tient du miracle. J’aurais plutôt tendance à dire merci à Orwyle ^^’
    Concernant un complot, la série ne nous a pas du tout habitué à des intrigues cachées jusqu’à présent (cf : comment Larys est montré dans cet épisode). Donc je n’y crois pas.

    La théorie « complot des mestres » est très populaire chez nous, parce que brillamment théorisée et défendue par dndm pendant des années … Mais je ne suis pas sûr qu’Outre-Atlantique, elle ait fait de telles émules.

    Elle est aussi très populaire chez les anglophones, à coup de vidéos et pages reddit ^^ (ce qui n’enlève rien au travail de DNDM hein !)

    Je développe un peu sur ce dernier point: dans GoT, à la base, ont avait les méchants immoraux (les incestueux jumeaux Lannister qui font cocu le roi, leur méchant fils bâtard) contre le droit et vertueux Ned Stark (Famille & Devoir). Evidemment ça se complexifiait au fil du temps, mais à la base, on nous présentait cela. Là on va avoir une histoire où la méchante reine adultère de GOT est (plus ou moins) la gentille reine amoureuse que l’on a envie de défendre, et ou le second couteau droit comme un i et qui cherche à protéger sa famille  et la filiation du Trône (Alicent/Ned Stark) passe pour le méchant de l’histoire. Alors qu’au final, c’est plus ou moins la même chose qu’on nous raconte.

    Carrément, j’aime beaucoup ces parallèles

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #180530
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5394

    100 % objectivité, 100% impartialité! Le racluromètre est arrivé :

    Le racluromètre de l’épisode 6

    Et sinon, j’ai commencé à rédiger un résumé de mon avis et comme je sais pas faire court … Et bah j’ai doublonné finalement ! 😛

    • J’ai beaucoup aimé au premier visionnage, beaucoup moins au second. Je comprends à la fois ceux qui l’ont trouvé bon comme ceux qui ont un avis plus tiède.
    • Dès le premier visionnage, j’ai eu le sentiment d’un problème de rythme : entre l’ellipse et l’accélération de la narration de cet épisode (+ les multi-références aux livres sans doute peu compréhensibles pour le spectateur lambda), j’ai eu l’impression d’un épisode « fanservice » qui essayait de caser toutes les réponses qu’il pouvait aux questions qui se posaient dans le livre, mais sans prendre le temps de construire suffisamment les perso et l’histoire pour que ce soit pleinement impactant.
    • Là où le fan service commence à devenir un peu mauvais pour moi, c’est lorsque la série nous donne à tout prix toutes les explications et tout de suite : tous les mystères qui ont été évoqué dans les livres sont présentés et résolus dans un épisode (dans celui-ci : mort de Laena, mort des Fort). Oui, ça me fait plaisir de savoir que la série a la même vision de Larys que moi (cadet ambitieux et parricide), mais au bout d’un moment, il ne reste vraiment plus aucun mystère, plus aucune intrigue politique … J’aurais aimé qu’elle s’installe un peu plus dans la durée, et que tous les mystères ne soient pas résolu tout de suite, surtout ceux qui n’avaient pas spécialement besoin d’une explication immédiate : typiquement, la mort des Fort. On n’était pas obligé de donner la réponse tout de suite (surtout cette réponse-là) : laisser planer le doute aurait été intéressant, et voir Larys récupérer l’événement auprès d’Alicent pour ensuite se rendre compte que ce n’était pas lui, mais un accident ou quelqu’un d’autre, ça aurait été sympa aussi … (Perso, je repense au meurtre de Jon Arryn, dont la résolution n’est révélée qu’en saison 4 …)
    • La violence continue (tant de la société ouestrienne que du show) est toujours aussi mauvaise : je rejoins Lapin pour dire que les conséquences aléatoires sont purement dictées par la nécessité du sénario et que ça se voit (genre Cole ép5 et Harwin ép6 … Même en considérant ce qu’il fait par ailleurs avec Rhaenyra, je trouve qu’il y a un sacré problème). Au-delà de ça, chaque épisode à sa mort violente, toute plus horrible l’une que l’autre. Dans une série lente comme la saison 1 GoT, ça fonctionnait, c’était dilué. Là en revanche, je commence à sentir l’effet d’accoutumance. Pour moi, la mort choquante de la saison, ça aurait dû venir en épisode 9 avec Viserys et Lyman des Essaims défenestré par Criston Cole … Sauf que Cole a commis déjà tellement pire dans l’épisode 5, que je sais déjà que ça ne me surprendra plus. La seule chose qui pourrait désormais me surprendre (et sans doute me faire plaisir), c’est au contraire qu’ils épargnent un personnage. ^^’
    • Niveau réalisation, c’est propre. J’ai beaucoup aimé le plan séquence de Rhaenyra luttant pour monter jusqu’à Alicent … et le fait que ça la fasse saigner devant tout le monde. Par contre, les trois morts de l’épisode … Le parallèle de la situation Aemma Laena fonctionnait bien, mais c’est gros sabot et complètement incohérent. Le plan de Larys est tout pété, et la ressemblance avec le mauvais-Littlefinger (celui des dernières saisons) est criant, jusque dans la mise en scène (discours grandiloquent hors champ) et la profondeur des propos (l’amour est une chute VS. Le chaos est une échelle). Là où les autres personnages ont des dialogues ciselés, en comparaison, lui qui devrait être subtil et intelligent paraît presque niais, tellement c’est mal fait. Je valide parfaitement son surnom de « Littleflingué » .
    • Viserys : J’aime toujours autant l’acteur, et toujours aussi peu le personnage. Tout le monde lui trouve des excuses, parce que c’est une pauvre loque minable au destin tragique … Sauf que sa faiblesse involontaire est tout aussi responsable de ce qui va suivre que son aveuglement volontaire.
    • Daemon … Pas grand chose à en dire, j’attends un peu qu’il se réveille.
    • Rhaenyra : J’apprécie beaucoup plus cette version adulte que la version ado, bien qu’effectivement, elle ait des défauts, comme celui de ne pas se rendre compte avant l’épisode que ses coucheries avec Harwin ne vont pas passer (après, contrairement à Cersei et Jaime, elle espérait peut-être que dans le lot, il y en aurait un qui lui ressemblerait davantage ?) J’aime beaucoup sa relation avec Laenor : c’est pas rose, mais tu sens qu’ils font tous les deux des compromis pour le bien de tout le monde, et c’est agréable, cette loyauté qu’ils ont l’un envers l’autre.
    • Alicent : l’interprétation de l’actrice et la construction du personnage m’ont ébloui. ^^ Alicent est un des perso qui m’intéresse le plus de base, ils savent magnifier le personnage des livres pour la rendre encore plus intéressante. Vous avez déjà parlé du dilemme auquel elle va être confronté, entre ses grands principes et les moyens pour y arriver, les alliés qu’elle aura. Le « pacte faustien » avec Larys l’illustre parfaitement (je reste convaincu que comme Daemon et Otto, Larys n’est en fait qu’un « cadet qui n’hérite que de ce dont il s’empare » et qu’il a donc avant tout agi pour lui, non pour Alicent), sa relation avec Criston aussi : on se monte la tête l’un l’autre en parlant de Rhaenyra, mais il ne faut pas l’insulter quand même … Alicent ne franchit pas la barrière, Criston si, parce que c’est un mascu toxique. Paie tes alliés ! L’autre thématique d’Alicent, en miroir de Viserys, c’est l’aveuglement : comme disait dndm, tous ses enfants ont des défauts, mais elle y reste aveugle contrairement à ce qu’elle affirme devant Larys, préférant se focaliser sur sa haine de Rhaenyra et des enfants Fort.

    Au final, ma scène préférée restera la discussion Alicent-Aegon. Déjà, pour la transition « J’ai besoin de croire que la décence et l’honneur triompheront. » pour passer à Aegon se masturbant à la fenêtre, c’est une ironie savoureuse, je trouve. Et le discours qu’elle tient à cet ado désinvolte reprend exactement les propos d’Otto. Se faisant, j’ai vu se construire dans l’épisode les début de rivalité entre Targaryen et Fort, comme décrit dans le livre … Mais plus encore, ça m’a renvoyé aux réflexions de Tyrion sur la manière dont les enfants héritent des haines de leurs parents. Excellente adaptation sur ce point.

    Les péchés des pères retombent souvent sur leurs fils, ont dit des sages ; et il en va de même de ceux des mères. L’inimitié entre la reine Alicent et la princesse Rhaenyra se transmit à leurs fils, et les trois fils de la reine, les princes Aegon, Aemond et Daeron, grandirent pour devenir de féroces rivaux de leurs neveux Velaryon, leur reprochant de leur avoir volé ce qu’ils considéraient comme leur héritage légitime : le Trône de Fer même.

    Feu et Sang, Les héritiers du Dragon.

    Tout remonte et n’arrête de remonter, songea-t-il, à nos pères et mères et aux leurs, avant. Nous sommes des fantoches dansant au bout des ficelles de ceux qui nous ont précédés, et un jour viendra où nos propres enfants prendront à leur tour nos ficelles et danseront à notre place au bout.

    ASOS, Tyrion X.

    La façon dont la conversation se finit m’interroge quand même, je ne sais pas trop quel sens ils ont voulu lui donner.

    Pareil. Je me range à l’avis des gens émis dans le twitch : Alicent n’a plus aucune sororité pour Rhaenyra, et c’est elle qui se sert des règles patriarcales pour la renvoyer à sa place de femme impure, juste histoire de mettre fin à la conversation sans avoir besoin de lui dire oui ou non de manière frontale.

    #180557
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    Lorsque Rhaenyra traverse le hall avec son bébé à bras pour le présenter à la reine, sur son ordre, elle rencontre un personnage qui lui demande si il peut lui être utile …..Lord Caswell ?! Là où je me situe dans le livre, je n’ai pas souvenir de ce personnage. Parmi toute la populace il est le seul à lui proposer ses services. Cette scène m’a profondément titillé l’esprit tant elle est pleine de sous lectures possibles dont ce personnage….

     

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par Dohaeris07.
    #180563
    DroZo
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1570

    Je trouve la comparaison entre la mort de Jon Arryn et l’incendie d’Harrenhal assez peu pertinente. La saison 1 de GoT est construit comme une enquête policière avec Ned, Catelyn et Tyrion comme enquêteurs. Et le meurtre de Jon Arryn est clairement l’énigme principaleà résoudre. Et comme toute bonne enquête policière, ce mystère va se lier à d’autres mystères (qui est le commanditaire de la tentative de meurtre sur Bran ? Qui sont les parents de Joffrey ? etc.) afin de complexifier le tableau. Et dans un bon polar, on ne peut pas esquiver un mystère en y répondant à peine posé : le mystère est le cœur du récit, il faut le faire durer.

    House of the Dragon, lui, est une tragédie grecque (façon de parler). Le mystère n’est pas le sujet, et n’a donc pas la même importance sue dans un polar. Surtout pour un mystère comme l’incendie d’Harrenhal, qui a un rôle assez mineur dans l’intrigue. Ici cet événement ne cherche pas à être un mystère mais une simple péripétie, tout comme le meurtre de Rhea Royce. Ca ne veut pas dire que la série n’a aucun mystère, juste qu’ils sont de natjre  différentes. Ici le mystère va plus porter sur l’interprétation des actions des personnages. Daemon a-t-il appelé son neveu mort-né « l’héritier d’un jour » et pourquoi ? A-t-il conduit Rhaenyra au hordel pour lui apprendre la vie, par amour ou par ambition afin de lui porter volontairement préjudice ? Ou encore : pourquoi Larys a-t-il tué sa famille ?

    Pour ce dernier, rien que sur ce sujet on ne manque pas d’hypothèses différentes. Eridan y voit un simple ambitieux voulant hériter d’Harrenhal à la Littlefinger. J’avais proposé l’idée d’un idéaliste voulant décimer les dragons à la Baron Zemo. Je ne sais plus qui parlait d’une reprise du personnage de Faust. Rien que ce nombre d’interprétations différentes prouve bien qu’il y a un mystère. Et tiens, au passage je vais rajouter une autre hypothèse : Larys nous dit la vérité. C’est un sociopathe qui se voit, de par son handicap, comme une sorte d’être à part, étranger a ce monde et aux règles qui le régissent, et qui s’est donné une mission quasi divine de juger la vertus des membres de la Cour. C’est pour cela qu’il a intrigué contre Rhaenyra en s’alliant à Alicent dès sue la princesse a été souillée. C’est aussi pour cela que, maintenant qu’Harwin est compromis, il fait tomber sur lui son courroux divin, la mort de son père n’étant qu’un dommage collatéral dans son jugement (c’est bien Harwin qui est ciblé, Lyonel ne meurt qu’en cherchant à le sauver). Et ça peut aussi être ce qui conduira par la suite Larys à trahir les Verts.

    Én cela, l’écriture de HotD diffère pas mal de celle de GoT. Dans GoT, les personnages s’amassent leurs temps à nous expliciter leurs motivations, souvent en cabotinant d’ailleurs. Ce qui fait qu’on sait toujours à qui on a affaire. Dans House, ce n’est pas le cas.

    Je trouve aussi que la comparaison entre Larys et Littlefinger a ses limites, et il peut tout aussi bien être comparé à plein d’autres figures de GoT. Son long discours le relie directement au Chaos is a Ladder de Littlefinger. Son thème musical inquiétant reprend l’instrumentalisation du thème de Ramsay. D’ailleurs, son aspect inquiétant et malsain m’ont tout autant évoqué Qyburn que Ramsay quand il se cache sous l’identité de Schlingue dans ACOK (loin de l’attitude petit malin de Littlefinger) ou encore de ce que j’imagine être Rossart durant le règne d’Aerys II. Le fait que ce soit un handicapé se qualifiant lui-même d’étranger et œuvrant, selon ses dire, pour un plus grand bien (que ce soit la vertue ou le bien du royaume) me le rapproche également de Varys. Bref, je trouve que le personnage a bien plus de potentiel qu’un simple Littleflingé su pauvre.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #180564
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    Ps: pour la violence, je partage entièrement certains ressentis, elle d’ordre gratuit ce qui, au cours du haut et bas Moyen Âge était difficilement concevable, l’histoire des faits tend à aller en ce sens. Et comme GRR Martin s’inspire beaucoup des codes du bas Moyen Âge, ça paraît très surprenant mais surtout gratuit en plus d’être gore. Peut-être que la violence s’accroît pour compenser un manque de représentation sexuelle explicite. Moins de sexe mais plus de violence et plein de gros sexes aux murs.

    C’est pour cela également que je trouvais un tout petit étonnant (rien de dérangeant en soi, loin de là)  que les mestres pratiquent des techniques qui s’apparentent à la césarienne et dans le même sens, refuser la cautérisation à vif comme traitement. Ouvrir les entrailles et le fœtus d’une femme pour la délivrer de son enfant devait probablement être perçue comme de la profanation, de la sorcellerie ou bien que sais-je encore. Surtout sur des femmes de la haute noblesse. Et puis là ! La reine n’a pas le choix, elle doit juste subir. En vrai,  la douleur doit être si insoutenable que la mère devrait être morte bien avant que l’on y plonge les mains à l’intérieur …..

    Vivement cette nuit !

    …. Ouvrir les entrailles et le fœtus d’une femme pour la délivrer de son enfant devait probablement être perçue comme de la profanation, de la sorcellerie ou bien que sais-je encore. Surtout sur des femmes de la haute noblesse. Et puis là ! La reine n’a pas le choix, elle doit juste subir. En vrai, la douleur doit être si insoutenable que la mère devrait être morte bien avant que l’on y plonge les mains à l’intérieur …..

    Ce qui rend le choix de Leanor tout à fait compréhensible. Mourir rapidement et par le feu. Rapidement dans le sens où le feu du dragon est un feu si puissant qu’il te laisse pas le temps souffrir. Mourir rapidement et par le feu. Je sous entend par cette mise scène un ton annonciateur de futurs événements très sombres pour cette famille. J’irais même jusqu’à exprimer que le rythme de cette scène ne serait peut-être pas anodin non plus. Une scène révélatrice du rythme de la série jusque là (à mes yeux). Pour l’instant, ça va mais sur le long terme, je ne suis pas sur d’accrocher.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par R.Graymarch. Raison: fusion de messages, pas de doublon si tu peux modifier ton message (1h) stp
    #180588
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5394

    Lorsque Rhaenyra traverse le hall avec son bébé à bras pour le présenter à la reine, sur son ordre, elle rencontre un personnage qui lui demande si il peut lui être utile …..Lord Caswell ?! Là où je me situe dans le livre, je n’ai pas souvenir de ce personnage. Parmi toute la populace il est le seul à lui proposer ses services. Cette scène m’a profondément titillé l’esprit tant elle est pleine de sous lectures possibles dont ce personnage….

    Il n’a rien de mémorable en lui-même dans les livres, mais on a la mention d’un lord Caswell, présent à la cour à la mort de Viserys et resté fidèle à Rhaenyra. Par la suite, les Caswell restent fidèles à Rhgaenyra : un bâtard de la maison mène les levées de la maison contre les Hightower et la population de Pont-l’Amer massacre notamment Maelor. ^^’ Les Caswell ont effectivement rendu un fameux service à Rhaenyra au cours de la guerre.

    #180605
    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4467

    Ici le mystère va plus porter sur l’interprétation des actions des personnages. Daemon a-t-il appelé son neveu mort-né « l’héritier d’un jour » et pourquoi ? A-t-il conduit Rhaenyra au hordel pour lui apprendre la vie, par amour ou par ambition afin de lui porter volontairement préjudice ? Ou encore : pourquoi Larys a-t-il tué sa famille ?

    Pour ce dernier, rien que sur ce sujet on ne manque pas d’hypothèses différentes

    Je te rejoins finalement assez sur la place accordée au mystère dans HotD et son trairement. Ils auraient pu faire d’autres choix, mais ils semblent en effet être parti sur une direction à la I, Claudius : les manigances sont transparentes pour le spectateur, ce dernier est alors plus tenu par les conséquences que le geste aura sur l’intrigue que par l’acte en lui même. C’est un choix que je trouve quand même critiquable, et qui a mon sens s’appuie beaucoup trop sur le spectateur. Alors c’est génial qu’ils fassent en sorte que le spectateur s’interroge, ait des perceptions divergentes. Ca permet de très chouettes conversations ici. Mais 1) on est une minorité de fans à prendre ce temps là. J’aurais aimé que les personnages eux aussi puissent avoir ces conflits de perceptions, mais la série n’a pas le temps de se poser pour que les personnages se posent ces questions. 2) certains points qui sont laissés à l’interprétation du spectateur le sont au détriment de la cohérence de l’univers. Typiquement, ce qu’il se passe avec Cole, mis en parallèle avec Harwin qui est viré. Je rejoins en partie Nympha quant elle dit que c’est aussi à la série de proposer des trucs, et pas au spectateur de faire 100 % sa tambouille pour que les choses rentrent dans l’ordre.

    Ouvrir les entrailles et le fœtus d’une femme pour la délivrer de son enfant devait probablement être perçue comme de la profanation, de la sorcellerie ou bien que sais-je encore. Surtout sur des femmes de la haute noblesse.

    Non, ce n’était pas le cas. Par contre les césariennes étaient rares et se faisaient surtout sur des femmes décédées ^^’ (on n’ouvre pas le ventre des femmes vivantes qui se tordent de douleur)

    #hihihi
    Co-autrice de "Les Mystères du Trône de Fer II - La clarté de l'histoire, la brume des légendes" (inspirations historiques de George R.R. Martin)

    #180620
    Dohaeris07
    • Frère Juré
    • Posts : 76

    Bonne visio de l’ep 7 🙂

    Lorsque Rhaenyra traverse le hall avec son bébé à bras pour le présenter à la reine, sur son ordre, elle rencontre un personnage qui lui demande si il peut lui être utile …..Lord Caswell ?! Là où je me situe dans le livre, je n’ai pas souvenir de ce personnage. Parmi toute la populace il est le seul à lui proposer ses services. Cette scène m’a profondément titillé l’esprit tant elle est pleine de sous lectures possibles dont ce personnage….

    Il n’a rien de mémorable en lui-même dans les livres, mais on a la mention d’un lord Caswell, présent à la cour à la mort de Viserys et resté fidèle à Rhaenyra. Par la suite, les Caswell restent fidèles à Rhgaenyra : un bâtard de la maison mène les levées de la maison contre les Hightower et la population de Pont-l’Amer massacre notamment Maelor. ^^’ Les Caswell ont effectivement rendu un fameux service à Rhaenyra au cours de la guerre.

    d’accord ! Merci Eridan .

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois par R.Graymarch. Raison: fusion de messages, pas de doublon si tu peux modifier ton message (1h) stp
    #180731
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3519

    Le résumé de l’épisode est dans le wiki.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #180839
    Wylla
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 168

    J’arrive un peu après la bataille et globalement tout a déjà été dit.
    Je rejoins l’avis général sur l’excellence du casting, notamment des nouvelles versions de Rhaenyra (Emma d’Arcy <3 ) et Alicent. J’ai également trouvé que l’acteur qui joue Harwin Fort réussissait à faire passer beaucoup d’émotions, notamment à travers son regard, en très peu de scènes.

    Je partage le ressenti de ceux qui trouvent qu’on est passés trop vite sur certaines choses où que certaines scènes supplémentaires antérieures aux évènements de l’épisode auraient été les bienvenues (notamment avec Laena et Harwin justement).

    J’ai trouvé plutôt nulle toute la néo-scène « chaos is a ladder », notamment le passage peu subtil dans les cryptes.  En revanche j’aime beaucoup l’acteur qui joue Larys. Je trouve qu’il a un visage très doux et une certaine « pureté » dans le regard, complètement en décalage avec ses actes ignobles, qui apportent quelque chose d’intéressant tout en renforçant son côté dérangéeant. En bref je trouve ses scènes assez mal écrites mais le personnage intéressant et l’acteur convaincant.

    Il y a vraiment des passages excellent dans la série mais je trouve qu’elles côtoient souvent des scènes plus décevantes (à mon goût). Je me répète mais j’aimerais bien un peu plus de subtilité ou de suggestion parfois. En tout cas de place laissée au doute ou à l’interprétation. Je pense en particulier à la scène avec Larys, mais ça marche aussi pour la paternité des enfants de Rhaenyra que j’aurais préférée plus floue (même si j’adore les scènes avec Harwin #jerejoinslefanclubdeYoda). Le fait que Laenor soit métis rend évidemment les choses plus évidentes (il aurait fallu laisser à Rhaenys sa chevelure Baratheon -snif- on aurait pu prétendre que les petits avaient tout pris de mamie x) ).

    #180870
    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 692

    Le fait que Laenor soit métis rend évidemment les choses plus évidentes (il aurait fallu laisser à Rhaenys sa chevelure Baratheon -snif- on aurait pu prétendre que les petits avaient tout pris de mamie x) ).

    Ou donner à Aemma une chevelure noire. Après tout elle est moitié Arryn. ^^

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

30 sujets de 61 à 90 (sur un total de 93)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.