Sansa – un "retour" du Rat, du Faucon et du Verrat ?

Forums Le Trône de Fer – la saga littéraire Ouvrages non-parus en français (TWOW, TSWOW et TVH) Sansa – un "retour" du Rat, du Faucon et du Verrat ?

  • Ce sujet contient 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Eridan, le il y a 4 années et 10 mois.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #106856
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6196

    On n’avait plus de sujet à ce propos : petite hypothèse (crackpot, je préviens) que j’aimais bien, concernant l’avenir de Sansa.  😉

    Sansa est un personnage qui se prête énormément à spéculation : on a déjà évoqué la théorie intéressante de la voir épouser un Targaryen dans le futur et on a aussi déjà beaucoup parler de l’événement majeur qui se prépare dans le Val au début de TWOW (attention aux spoilers si vous cliquez). Mais il pourrait encore se passer bien d’autres choses … 😉 Et une des hypothèses évoquées sur l’ancien forum était qu’elle allait croiser la route de personnages malintentionnés rappelant l’infâme trio « le Rat, le Faucon et le Verrat »

    (Tous les spoilers TWOW seront sous balises et ne sont pas essentiels pour comprendre cette hypothèse.)

    Petits rappels : dans TWOIAF, on découvre ce trio mystérieux « le rat, le faucon et le verrat » (page wiki), essentiellement connus pour avoir agressé la princesse Aelora Targaryen lors d’un bal masqué à une date inconnue, ce qui la conduit au suicide (un peu avant les années 220, apparemment ?). En l’an 251, ils sont défaits par une armée menée par le troisième fils d’Aegon V, le prince Daeron Targaryen, qui périt en même temps que son compagnon Jeremy Norridge. (on ignore l’identité de ces sinistres individus pour le moment, mais il y a une conversation archivée à ce sujet 😉 ).

    Quoi qu’il en soit, TWOIAF nous a introduit des figures de personnages qui représentent une menace, et Sansa est un personnage qui a la caractéristique notable d’être tout le temps en danger à partir du moment où elle perd son père. Vous me direz, c’est un peu le lot de tous les personnages de la saga, mais c’est particulièrement sensible avec Sansa, qui est sans arrêt entourée de gens menaçants ou dangereux. D’où cette hypothèse sordide qu’un nouveau trio, rappelant le Rat, le Faucon et le Verrat, pourrait apparaître dans la suite d’ASOIAF et tenter quelque chose contre Sansa …

    Pas l’hypothèse la plus réjouissante, mais tout de même une possibilité à explorer. Du coup, qui seraient ces trois terribles personnages ?

    Le « Rat »

    Le « Rat » est le personnage le plus facile à identifier : il s’agit probablement de ser Ombrich, surnommé « la souris démente » qui a justement une image de souris sur son blason. On le découvre dans les chapitres de Brienne, où il révèle à celle-ci que lui aussi est à la recherche de Sansa Stark, pour récupérer la rançon promise par la Couronne. Certains d’entre nous voient en lui un agent de Varys, d’autres un simple chevalier errant alléché par la promesse d’une récompense conséquente (Ombrich a eu le malheur de soutenir Stannis et d’être capturé, ce qui lui a valu de payer une rançon ruineuse).

    Contrairement à Brienne qui s’est perdue dans le Conflans, Ombrich a (étrangement) eu le nez creux et il a réussi à retrouver Sansa dans le Val d’Arryn. Il est rentré au service de Littlefinger, qui pense avoir besoin de plus d’épées pour faire face aux épreuves qui se présentent.

    Spoiler:

    Dans TWOW, Ombrich avoue à mot couvert à Sansa ses intentions : « A good melee is all a hedge knight can hope for, unless he stumbles on a bag of dragons. »

    proposition de trad : « Une bonne mêlée est tout ce qu’un chevalier errant peut espérer, jusqu’à ce qu’il tombe sur une bourse pleines de dragons [d’or]. »

    C’est exactement ce que représente Sansa pour Ombrich : le sac de dragons d’or que représente la rançon promise pour sa capture.

    La question qui demeure est de savoir à qui il compte livrer Sansa … le Trône de Fer ? Varys ? Quoi qu’il en soit, Ombrich représente une menace pour elle.

    Du coup, si Ombrich est une réinvention du « Rat » , qui sont « le Faucon et le Verrat » ? On pourrait penser aux deux autres chevaliers errants qui sont engagés par Littlefinger en même temps qu’Ombrich : on se souviendra que celui-ci avait tenté de recruter Brienne dans AFFC, il n’est donc pas réfractaire à l’idée de partager les gains de la récompense. Et il faudrait qu’il soit fou d’entreprendre d’enlever la fille de Littlefinger en plein milieu du Val, seul contre tous … Il pourrait donc s’associer aux deux autres chevaliers errants, le beau Byron l’Accort serait alors la figure du Faucon, alors que ser Morgarth le Joyeux, avec son nez rouge aux veines éclatées, serait le Verrat ?

    C’est une possibilité … Mais ce n’est pas la plus intéressante. Si on exclut cette hypothèse, il reste d’autres personnages bien plus intéressants qui pourraient jouer les rôles du Faucon et du Verrat.

    (Note : nous avons déjà une discussion sur Morgarth, ou on aborde notamment une potentielle identité cachée … Byron et Ombrich mériteraient eux-aussi leur propre conversation, d’ailleurs 😉 )

    Le « Faucon »

    Pas difficile de trouver des faucons dans le Val d’Arryn, puisque c’est justement l’emblème des Arryn. 😉 (D’ailleurs, la princesse Aelora Targaryen, victime du premier trio diabolique, était comme Sansa liée à la famille Arryn par sa mère … simple coïncidence, sans doute).

    Dans ASOIAF, les Arryn commencent à être de moins en moins nombreux. En fait, il n’en reste (officiellement) que deux : Harrold Hardyng et Robert Arryn

    L’espérance de vie d’Harrold étant à mon avis très limitée, et la capacité de nuisance de Robin-Robinet étant beaucoup plus élevée … j’aurais tendance à parier sur le deuxième comme figure du Faucon. On a quand même affaire à un gamin immature, gâté jusqu’à la pourriture, qui ne supporte aucune forme de frustration et qui est amoureux de Sansa … et va de plus en plus loin dans les manifestations d’amour, jusqu’à l’embrasser dans le dernier chapitre d’AFFC.

    Spoiler:
    Dans le chapitre de TWOW, on assiste aussi à une scène délirante entre Alayne et Robert (neuf ans à tout casser), qui se met à lui proposer d’abord de l’épouser (craignos), puis devant son refus et ses arguments, il lui propose de faire d’elle sa maîtresse (super-craignos). Heureusement que Sansa lui rappelle ce que ça peut avoir de déshonorant pour elle, cette position (en plus d’être hyper-mega-craignos).

    Outre la rivalité des deux cousins pour Alayne, le chapitre nous permet de nous rendre compte des sentiments de Robert pour Harrold :
    “I hate that Harry,” Sweetrobin said when she was gone. “He calls me cousin, but he’s just waiting for me to die so he can take the Eyrie. He thinks I don’t know, but I do.”
    proposition de trad : « Je hais ce Harry. […] Il m’appelle cousin, mais il attend juste que je meurs pour s’emparer des Eyrié. Il pense que je ne le sais pas, mais je le sais. »
    On se demande qui a pu mettre ce genre d’idée dans la tête de lord Robert … 😉

    Bref, Robert Arryn est un candidat tout trouvé pour le Faucon, d’après moi.

    Le « Verrat »

    C’est peut-être le personnage le plus compliqué à retrouver. Si on cherche du côté des chevaliers et des nobles, on trouve quelques personnages qu’on peut rattacher à une figure porcine : ser Calyton Suggs et son cochon ailé, mais il est occupé dans le Nord à effrayer Asha Greyjoy et à seconder Stannis. La maison Verraz dont le nom (même en version originale) est une déformation du mot « verrat » ou « cochon » …. Mais on se demande bien ce qu’un Verraz des terres de la couronne irait faire dans le Val …
    Or justement, il existe un lien (trouvé par Lord Riusma) entre une famille du Val et les cochons :

    [Marillion] nous a traités de cochons », intervint ser Albar Royce. […] « Il a fabriqué une chanson sur deux cochons qui reniflent autour d’une montagne en se gorgeant des restes d’un faucon. Elle était censée viser nos personnes, mais, quand je le lui ai dit, il s’est moqué de moi. « Enfin quoi, ser, c’est de cochons qu’il y est question ! » qu’il m’a répondu.

    AFFC – Sansa I.

    Albar Royce est le fils de Nestor Royce, seigneur des Portes de la Lune et Surintendant du Val. La chanson ne semble viser qu’Albar et Nestor … mais ça permet de tisser un lien (un peu étrange) avec un autre personnage important qui cotoie Alayne : Myranda Royce, fille de l’un, sœur de l’autre. D’ailleurs, elle a un lien avec Marillion, comme elle le dit elle-même :

    Vous allez me prendre pour une horrible garce, je le sais, mais j’ai couché avec ce joli garçon de Marillion. Je ne me doutais pas qu’il était un monstre. Il chantait superbement, et il savait faire les plus douces choses avec ses doigts. Je ne l’aurais jamais pris au lit si j’avais su qu’il allait pousser lady Lysa par la porte de la Lune. Je ne couche pas avec des monstres, généralement.

    AFFC – Alayne II.

    Perso, depuis un moment, je considère Myranda Royce comme le principal danger pour Sansa dans le Val, en particulier parce que Sansa lui accorde progressivement sa confiance, alors que Littlefinger lui a bien recommandé de s’en défier. Myranda revendique d’être une peste et très vite, on se rend compte que sous des apparences anodines et badines, les questions qu’elle pose à Alayne Stone sous forme de blagues sont en fait extrêmement fines. Et les sous-entendus qu’elle lâche ici et là montrent qu’elle est très loin d’être sotte. Très vite, elle amène Sansa à se trahir (rien de « trop » grave pour le moment, mais elle commet quand même des erreurs en sa présence qui pourrait lui mettre la puce à l’oreille).

    Autre point qui est loin d’être anodin : on apprend rapidement que Myranda Royce a une relation assez spéciale avec Harry Hardyng, l’Héritier :

    Lady Myranda renifla bruyamment. « Plaise aux dieux qu’il [Harrold] attrape la vérole. Il a une fille bâtarde d’une quelconque gueuse du commun, vous savez. Messire mon père avait espéré me marier à lui, mais lady Vanbois n’a pas voulu en entendre parler. J’ignore si c’était mon humble personne qu’elle ne trouvait pas à sa convenance ou tout simplement ma dot. »

    Étonnant qu’elle parvienne à parler de Marillion avec autant de légèreté et qu’elle parle de Harry avec autant de morgue, non ? D’autant qu’elle fait un autre sous-entendu à son encontre dans la suite du chapitre, en disant que le jeune chevalier serait capable de faire pire que ce qu’a fait son propre mari (mourir pendant la nuit de noces). Autre point important à relever : Harry est un séducteur invétéré. Myranda serait-elle tombée sous son charme ? Elle laisse aussi entendre dans ce chapitre qu’elle n’est pas préoccupée par Alayne, puisque celle-ci est une bâtarde … Oui mais voilà ! A la fin du chapitre, Petyr annonce à Alayne qu’il va peut-être pouvoir lui faire épouser Harry l’Héritier, la prise que guignait Myranda … De quoi réveiller une certaine rivalité entre les deux jeunes femmes.

    Spoiler:

    Rivalité confirmée dans le chapitre prépublié d’Alayne. Bien sûr, Myranda est trop fine mouche pour se fâcher directement avec Alayne … Mais elle est aussi bafouée dans sa fierté : ses actuels soupirants (Ossifer Lipps et Uther Shett, ou la bande de Sœurois) sont des prétendants de troisième zone. Et même si elle fait passer ça pour une plaisanterie, elle lui reproche quand même ses fiançailles avec Harry l’Héritier :

    “My Harry will be with them, though. I notice that you left him out. I shall never forgive you for stealing him away from me. He’s the boy I want to marry.”

    proposition de trad : Mon Harry sera avec eux. Je remarque que vous ne parlez pas de lui. Je ne vous pardonnerais jamais de me l’avoir volé. Il est le garçon que je veux épouser. »

    Et pour le coup, Sansa n’est pas dupe de la jalousie de Myranda. Qui plus est, il paraît vite évident que les Vanbois sont plus intéressés par Alayne que par Myranda elle-même, ce qui ne doit rien arranger.

    Petite conclusion

    Va-t-on assister au retour d’un trio rappelant « le Rat, le Faucon et le Verrat » ? A vrai dire, je n’en suis pas convaincu du tout. Si les associations collent plutôt bien, je vois quand même mal ce qui amènerait ces trois personnages, aux objectifs et aux buts si différents, à collaborer les uns avec les autres pour faire du mal … à qui, d’ailleurs ? Sansa ? Harrold ?

    Même en revoyant les associations pour essayer de trouver d’autres combinaisons de personnages qui partagent des intérêts communs et fonctionnent mieux en tant que trio maléfique, je ne vois pas trop à l’heure actuelle trois personnes susceptibles de collaborer pour s’en prendre à Sansa … (à part peut-être les trois chevaliers errants : Ombrich, Morgarth et Byron). Et puis, il ne faut pas perdre de vue que des personnages menaçants dans la trame narrative de Sansa, il y en a d’autres (comme Lyn Corbray ou les seigneurs déclarants) qui ne peuvent être rattachés symboliquement à ces figures, mais qui pourraient pourtant s’avérer dangereux pour Alayne Stone ou pour Sansa Stark …

    Comme pour le cas du possible mariage Targaryen cité plus haut, c’est donc une hypothèse que j’aime bien, que je trouve élégante, mais qui pourrait ne jamais se concrétiser. (ou alors, comme les prophéties, ne pas se concrétiser de la manière dont on s’y attend ?)

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #106881
    Tizun Thane
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1288

    Extrapolation très intéressante, même si on glose beaucoup pour pas grand chose (J’adore!). Toutefois, je n’ai pas la même vision de Sweet Robin que toi. Il me semble moins creepy dans son évolution que tu ne le penses. Je pencherai plus pour Harry dans le rôle du faucon.

    Myranda Royce dans le rôle du cochon (truie?) me paraît brillant, pour les raisons exposées. Albar ou Nestor Royce semblent inoffensifs de ce que l’on en voit pour l’instant. J’ajouterai (sans connotation anti-gros) que Myranda est ronde, ce qui renforce l’analogie du cochon, symboliquement parlant.

    #107386
    MG
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 38

    C’est intéressant.

    Je sais qu’on pense pas souvent à eux car c’est une famille « mineure » mais il y a aussi les Crakehall avec un cochon sauvage comme insigne.

    #107394
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 6196

    Je sais qu’on pense pas souvent à eux car c’est une famille « mineure » mais il y a aussi les Crakehall avec un cochon sauvage comme insigne.

    Ils font tout de même partie des maisons nobles de l’Ouest dont le nom revient souvent. Et dans la saga, il y a quand même Lyle Crakehall sur lequel on sait pas mal de choses. Par contre, je ne vois pas trop ce qui amènerait des Ouestiens dans le Val d’Arryn … Ils sont surtout présents dans le Conflans et l’Ouest pour le moment.

    Je pencherai plus pour Harry dans le rôle du faucon.

    Le sujet initial prend surtout en référence ce que l’on sait à la fin d’AFFC pour déterminer les correspondances. Du coup, à part qu’Harry est séduisant et très porté sur la chose, on n’en sait pas assez sur lui à mon sens dans AFFC pour trancher. Dans TWOW, on apprend finalement pas grand chose de plus qui permette de l’identifier comme un potentiel « Faucon » …. Sa grossièreté initiale vis-à-vis de Sansa est quand même bien contrebalancé en fin de chapitre. Mais il est vrai que sa nouvelle disposition d’esprit pourrait l’amener à une certaine jalousie et pourrait même se changer en quelque chose de plus funeste.

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.