Vos dernières séries

  • Ce sujet contient 461 réponses, 74 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par R.Graymarch, le il y a 4 jours et 4 heures.
12 sujets de 451 à 462 (sur un total de 462)
  • Auteur
    Messages
  • #163796
    Céleste
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 298

    Suite à l’avis d’Aerolys, je me suis lancée dans The Sinner, on suit un lieutenant qui a besoin de la psychanalyse pour résoudre un meurtre, il va s’impliquer personnellement et émotionnellement en étant parfois borderline dans l’exercice de sa fonction. Au fil des saisons, le lieutenant en lui-même devient un « cas » à étudier également ce qui donne en quelque sorte un fil rouge aux saisons indépendantes. J’ai adoré et préféré la saison 1, j’ai trouvé Jessica Biel excellente, le mystère est bien foutu, j’ai été bluffée à plusieurs reprises en croyant deviner ce qu’il en était. Les saisons suivantes sont beaucoup plus anxiogènes j’ai trouvé.

    The Nevers, c’est une série qui est présente dans mon dossier « bouchetrou », je ne comptais pas en parler mais comme je partage à la fois l’avis de Nowan et celui d’Oca, je vais dire ce que j’en pense ^^. J’avoue que la série ne m’a pas accrochée vraiment, c’est une uchronie du 19e siècle avec un vieux stéréotype qu’on ne voit plus trop : la blonde toute douce et la brune badass et agressive :D. Pas trop ma came a priori, mais charmée par l’esthétique steampunk et une ambiance légèrement féérique j’ai décidé de la suivre de loin. Ça fait un peu série Disney. J’ai été très « touchée » par le personnage de Mary. Le reste pas trop mais ça se regarde.

    Cependant, l’épisode 6 a pour moi été un choc, déjà parce qu’on a un changement brutal de genre et de forme, on bascule totalement dans la SF et la forme de l’épisode est très bizarre. C’est vraiment brutal et déconcertant à tel point que je me suis demandée si je m’étais pas trompée de série ou si j’avais pas loupé des épisodes. C’est clairement à partir de là que mon intérêt pour la série s’est manifesté, totalement hypée de bout en bout.

    Finalement c’est comme d’hab avec les séries de Joss Whedon (exception faite de Buffy) pour moi, je suis beaucoup plus intéressée par le fil rouge que par les personnages ou les détours que la série prend pour arriver à ce qui m’intéresse. Cet épisode a été rushé et franchement le changement est trop brutal pour que ça passe et pourtant ça passe, ça passe parce que cet épisode est plus intéressant pour moi que les autres :D. Ca m’a rappelé un peu les séries déprogrammées qui rush pour clôturer mais en réalité je pense que c’est dû au Covid et/ou aux problèmes de Joss Whedon. En comparaison, la saison 4 de la série The Good Fight a eu ce problème lié à la pandémie, 8 épisodes seulement mais ils ont réussi avec brio à introduire la saison 5 avec un épisode déconcertant dans la forme mais tellement bien fait.

    Je préfère le souffle du dragon à la bave de crapeau et la langue de vipère.

    #164063
    no_one
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1720

    J’avoue que la série ne m’a pas accrochée vraiment, c’est une uchronie du 19e siècle avec un vieux stéréotype qu’on ne voit plus trop : la blonde toute douce et la brune badass et agressive :D.

    Oui, O’Cahan soulignait que c’était le scénario qui prêchait, et un des trucs qui marquent de ce fait c’est que trop de persos font stéréotypiques – coucou les bisexuel-les dépravé-es, ah, voilà le scientifique fou, etc. C’est gênant et le côté trop riche / rushé ne donna guère le temps d’en sortir en 6 petits épisodes (voire de biter grand’chose), bien qu’il y ait des moments de grâce.

    Ca m’a rappelé un peu les séries déprogrammées qui rush pour clôturer mais en réalité je pense que c’est dû au Covid et/ou aux problèmes de Joss Whedon.

    C’est ce que j’avais lu également : on n’a eu qu’une demi-saison de ce fait – et l’autre doit arriver l’an prochain.

    En attendant, en 6 épisodes cette fois de 20 minutes je vous recommande on ne peut plus chaudement sur Netflix À découper suivant les pointillésStrappare lungo i bordi – par et avec Zerocalcare, librement adaptée d’œuvres précédentes du BDiste italien et tout simplement un chef-d’œuvre. La série animée suit l’avatar de l’auteur & son tatou de conscience nous contant ses déboires de trentenaire romain mal dans sa peau avec un humour ravageur – et un fil rouge parfaitement construit qui vous frappera en plein cœur sur la fin. L’animation est au poil, créative tout comme le choix de doublage (soyez attentif-ve dans les dernières minutes de la série, ça prend tout son sens) ; et ça a été incroyablement cathartique pour moi. J’ai pas l’impression que ça fasse beaucoup de bruit ou qu’il y ait eu beaucoup de promotion, en dehors de la Botte, or ça mérite un franc succès – et j’ai bien envie de me pencher sur la bibliographie du bonhomme derrière.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #164142
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1129

    The Nevers ne m’a pas laissé un souvenir impérissable non-plus. J’ai jamais été dans le culte de Whedon, à titre perso, même si j’ai bien aimé Dr Horrible et cette série m’a laissé un peu froid. J’ai l’impression que le scénariste a pas compris comment aborder le superhéroïsme (ici victorien pour changer un peu) en en faisant une problématique vraiment féminine, il se contente juste d’écrire ses personnages comme ses héros masculins et de les faire jouer par des femmes. L’univers était sympa mais… au final dans le même genre de registre, un bon vieil épisode de Noël de Doctor Who ou même Carnivale Row m’ont plus marqué…

    Sinon, dans le registre série, dernièrement, j’ai enfin vu It’s a sin, showrunné par Russel T Davies à qui on doit la période Eccletson/Tennant de Doctor Who (et qui redeviendra showrunner de cette dernière après le départ du couple Chibnall/Whithaker l’année prochaine) ainsi que l’excellente mini-série Years and Years y a deux ans. Bah, c’était génial, une fois de plus. Je trouve que ce gars a une intelligence de l’émotion que je retrouve nulle-part ailleurs. On y cause de sida et de jeunes en galères, y a une bonne grosse réf à Doctor Who, bref, il m’en fallait pas plus, je pense. A ranger avec Pride et 120 battement par minutes, qui traitent un peu tous des mêmes sujets mais chacun avec une sensibilité différente. J’ai vraiment adoré.

    La saison 3 de Britannia aussi. Bah on prend les mêmes et on recommence. Au programme, druides sous champis, légionnaires romains stones, intrigues d’élus et bande-originale sortie de Woodstock. C’était sans doute en deçà de la deuxième saison que j’aime vraiment beaucoup, mais ça fait vraiment du bien de voir un truc en costume qui n’essaie pas d’être beau, lisse, sans âme et qui se prend trop au sérieux parce que ça coûte cher (coucou Paris Police 1900). Bref, en plus y a Madame Bibine de Harry Potter qui crame des consanguins en crachant des insultes. Je recommande.

    Dans un autre registre, suite au décorticage en track-by-track du dernier album d’OrelSan avec ce dernier et Skread, son « producteur de sons » au détour de la radio y a une semaine, bah j’ai maté la mini-série docu du frangin d’Aurélien Cotentin sur la montée d’OrelSan et ses échecs notamment au début. C’est sans doute plus intéressant quand ils sont débiles et jeunes dans les premiers épisodes ou quand ça raconte la polémique autour de « Sale pute » que quand on en vient au mec qui remplit 4 fois Bercy d’affilée. Mais ça reste un bon moment, que vous aimiez le rappeur ou non, l’aventure format « bande de potes » que ça propose a un truc bien sympathique en ces mois sombres.

    #164905
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8261

    Je regarde vraiment peu de séries par rapport à avant

    J’ai regardé Watchmen sans rien connaître qu’un podcast (Paroles d’histoires) qui en parlait. J’aurais aimé adorer car les thèmes sont intéressants mais la vision ne m’a pas tellement convaincu

    Dans mes cartons j’avais Amour fou, une mini série de 3 épisodes avec Clotilde Hesme et Jérémie Renier. Mariés dans une petite ville, tout va bien, sauf que le frère à problème de l’époux vient s’installer en face. Le premier épisode est très balisé, j’ai regardé ça d’un oeil un peu blasé (on sait vers où ça se dirige mais c’est pas mal fait). Et puis le 2e épisode prend au dépourvu et on se dit à raison que c’est un peu plus complexe/innovant que ça. Ca n’en fait pas un chef d’oeuvre mais c’est un thriller (?) très honnête

    Enfin j’ai regardé assez vite les deux saisons de Ted Lasso (tata Yoda en parlait à peine ici). Une divorcée (d’un mec connu en ces lieux) hérite d’un club de foot de Premier League et recrute un entraineur amateur de foot américain, Ted Lasso, qui débarque avec son pote alors qu’il ne connait rien au soccer, ni à l’Angleterre. Ca parle un peu de foot mais pas tant que ça. C’est résolument une série émouvante et feel good (avec un Ted très bavard qui a plein de références à notre monde). Ca peut paraitre un peu cucul ou gnan gnan par moments (voire un peu décalé car dire qu’on se fout de la victoire quand on joue en Premier League là où les enjeux financiers sont énormes, hum) mais je trouve que ça reste du bon côté de la ligne (de touche) souvent. La série vaut aussi beaucoup pour les accents et tournures britanniques, en plus du décalage US/UK. La fin de saison 1 m’a étonné. La saison 2 est un peu en dessous. Il reste des personnages attachants et un « message » qui fait du bien car ça ne parle pas vraiment de domination, de gagne ou autre mais de comment se sentir/se comporter mieux. Et je pense qu’on pourrait en avoir plus besoin.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #165039
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5849

    J’ai regardé pendant les fêtes les 6 épisodes de Hawkeye. On y suit Clint Barton (Jeremy Renner), aka l’archer Hawkeye (que l’on a vu régulièrement dans les Avengers, notamment aux côtés de sa copine Black Widow), en vacances à la période de Noël à New York, et qui rencontre la jeune Kate Bishop (Hailee Steinfeld, que l’on a vue notamment dans la saga Pitch Perfect). C’est sympatoche, ça reprend un peu les codes du film de Noël façon Maman, j’ai raté l’avion. Il y a certaines bonnes idées (notamment, on aborde les séquelles physiques du métier de super-héros, avec la surdité de Clint, des suites d’explosions à répétition), mais c’est sans grande conséquence. Peu d’enjeu, peu de substance, mais c’est mignonet.

    ~~ Always ~~

    #165229
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1129

    An’a maté Le Tour du monde en 80 jours, coprod franco-britannique, pendant les fêtes. Donc c’est plein de bons sentiments, c’est plutôt attendu mais très bien joué et très propre en termes de réalisation. Si vous êtes à la recherche d’une série-cocon pour avoir foi en l’humanité, vous pouvez toujours suivre David Tennant en Phileas Fogg dans cette aventure franchement sympathique. Paraît qu’ils ont signé une suite. Je sais pas si c’est le teasing de fin ou si ils vont juste faire des films de voyage avec David Tennant en Fogg. A voir, mais bon, de toute façon, avec Tennant, je suis un peu acheté d’avance 🙂

    #165237
    Pandémie
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2386

    J’ai regardé Hellbound, série netflix coréenne où des gens voient leur mort inéluctable et violente leur être annoncée. Le monde entier se tourne vers une secte millénariste sous le prétexte que les victimes sont des pêcheurs ayant mérité le châtiment divin. Des journalistes, avocats ou policiers tentent de faire respecter les droits fondamentaux et de trouver une solution. Ca a quelques faiblesses mais en dit passablement sur notre époque, notamment le glissement vers une société totalitaire. C’est cependant pas toujours bien rythmé et pas forcément toujours bien joué, mais ça passe vite.

    J’ai regardé aussi Upload, sur Amazone, une série d’anticipation où, dans un futur assez proche, le débit et les capacités informatiques ont permis de recréer la mémoire des gens décédés dans des mondes virtuels. Evidemment, cette invention est sous l’emprise du secteur privé qui y applique un capitalisme à outrance. On suit un jeune développeur de start-up beau gosse prétentieux fiancé à une riche blonde qui décède soudainement suite à une panne étrange de sa voiture autonome. Il se retrouve dans le « paradis » virtuel » initialement prévu pour la grand-mère de sa copine et là, il fait la connaissance de son « ange gardien », une jeune femme un peu paumée au service d’Upload et d’autres colocataires morts. C’est franchement marrant, il y a plein de référence à notre univers (Google, Facebook, MacDo, Tinder, influenceurs, start-ups, …) et ses dérives face à l’argent, et aussi les bugs informatiques genre l’épi dans les cheveux du matin pour donner un côté réaliste qui revient à toute heure. Elle pose aussi plein de questions sur la mort et l’immortalité (genre un gosse éternellement coincé à l’age de 12 ans). Il y a le côté enquête sur l’accident et de la romance un peu moins originaux mais fallait bien mettre une intrigue. Bonne pioche.

    J’ai aussi regardé The Witcher et La Roue du Temps mais elles ont leur topic.

    #165263
    Jon
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 326

    Ah j’avais beaucoup aimé Upload aussi ! J’avais trouvé ça assez drôle et plutôt intéressant, une bonne surprise sachant que je n’en attendais pas grand chose 🙂

    #165353
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 755

    J’ai découvert une très jolie série, adaptée du roman éponyme de Thackeray, La Foire aux Vanités (2018). On suit dans l’Angleterre du début du XIXe une jeune femme sans-le-sou prête à tout pour gravir les échelons de la hiérarchie sociale. Si vous aimez l’ambiance victorienne, les situations à la Jane Austen et les reconstitutions historiques réussies, cette série est pour vous ! L’actrice principale, Olivia Cooke, est charmante et très convaincante & je viens de voir qu’elle jouera Alicent Hightower dans House of the Dragon.

    Dispo sur Arte jusqu’à la fin du mois.

    please mind the gap between your brain and the platform

    #165355
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 5849

    L’actrice principale, Olivia Cooke, est charmante et très convaincante & je viens de voir qu’elle jouera Alicent Hightower dans House of the Dragon.

    Ah je suis contente de voir que je ne suis pas la seule personne a avoir vu et aimé cette mini-série xD Depuis ça, je me tue à dire qu’Olivia Cooke est top, et qu’elle sera une parfaite Alicent (et je pourrais dire que je l’avais vue dans un rôle avant même qu’elle ne soit annoncée en Alicent, c’est la classe xD)

    ~~ Always ~~

    #165356
    O’Cahan
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 755

    Tout à fait d’accord avec toi !

    please mind the gap between your brain and the platform

    #165378
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8261

    The White Lotus, série anthologique (ça tombe bien, le lotus est une fleur) un peu caustique de six épisodes pour la saison 1.

    La série se passe dans un hôtel de luxe à Hawaï où des clients viennent d’arriver.

    La série commence par une accroche très forte et assez maline (même si à la fin… enfin regardez). Au début, j’ai trouvé ça hyper caricatural. Certes, ça aide pour faire une série un peu caustique (faut gratter quand même) mais je trouvais un peu trop. Et finalement, au fil des épisodes, j’ai trouvé que c’est bien écrit pour lier les intrigues et les rebondissements (trop nombreux pour être crédibles… d’ailleurs je trouve la musique un peu angoissante et crispante, y a que moi ?) du coup, ça m’a plutôt plu (sans sauter au plafond pour autant). Y a trop de « beaux gens » comme souvent dans les séries. Au final, y a des trajectoires de vie assez touchantes, d’autres vraiment risibles et une critique de la société sur des problématiques actuelles mais pas si évidente à décrypter (ils se moquent des deux camps ? Ou pas). Y a un article où on liste les livres qui sont « lus » dans la série^^

    Ca se laisse voir.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 jours et 4 heures par R.Graymarch.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

12 sujets de 451 à 462 (sur un total de 462)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.