Vos derniers films

  • Ce sujet contient 643 réponses, 67 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Sooyemds, le il y a 5 jours et 1 heure.
14 sujets de 631 à 644 (sur un total de 644)
  • Auteur
    Messages
  • #169256
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6217

    Trois films pour moi :

    The Northman (Robert Eggers) : une réécriture d’Hamlet chez les vikings, avec une très jolie photo, des moments hyper sanglants, des séquences complètement perchées… et globalement une impression de longueur et de « mais qu’est-ce que je viens de voir ? ». C’est brutal et sanglant (trop à mon goût), c’est prévisible (bah oui parce que c’est Hamlet quoi… ça fait depuis le Roi Lion que je connais l’histoire et la revois périodiquement sous telle ou telle forme xD) mais bizarrement, je n’ai pas détesté le film : il a exercé sur moi une drôle de fascination. Je ne sais du coup pas trop quoi penser. Au début, j’ai eu très peur parce que Alexander Skarsgård en viking méchant méchant à cheveux long m’a fait terriblement penser à Crys (bon un Crys qui aurait suivi une sacrée cure d’abdos, je pense xD). Du coup je me suis demandée si j’allais avoir l’impression de voir Crys faire le con en GN viking pendant tout le film, mais ouf, Alexander se coupe les cheveux xD Bref du coup le début du film m’a fait marrer et mise de bonne humeur. C’est peut être pour ça que j’ai été happée… en tous cas, pas sûre de recommander mais je serais curieuse d’avoir d’autres avis !

    La Ruse (de John Madden) : nous sommes plongés dans l’opération Mincemeat, une opération de désinformation pour vaincre l’Allemagne Nazie et préparer le débarquement des troupes alliées en Sicile. Colin Firth porte le film, et je l’apprécie toujours autant, néanmoins, je regrette en particulier qu’ils aient décidé de nous coller une histoire d’amour longuette et qui n’apporte rien au film. C’était pas scandaleusement mauvais, mais clairement pas un chef d’œuvre.

    The Duke (de Roger Michell) : une comédie anglaise délicieuse où Jim Broadbent est adorablement mimi avec son sourire de gentil papy fripon. Il est probable que je l’ai oubliée dans un mois, mais c’était charmant. A choisir dans les trois films, c’est celui que je recommanderais.

    ~~ Always ~~

    #169260
    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3569

    The Northman (Robert Eggers) : une réécriture d’Hamlet chez les vikings

    D’après ce que j’ai lu, ce n’est pas une réécriture de l’Hamlet que nous connaissons, mais au contraire une histoire plus proche de la saga d’origine (danoise, donc « viking »), avant que Shakespeare la réinvente.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par FeyGirl.
    #169381
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8499

    Frère et sœur d’Arnaud Desplechin.

    Alice (Marion Cotillard) et Louis (Melville Poupaud) sont frère et sœur (il y a un autre frère dans le tas mais il compte à peine) et se détestent depuis 20 ans.

    Bof. Le titre lorgne sur Rois et Reine (2004) que j’avais beaucoup aimé mais ça n’a pas grand chose à voir. C’est moins pire que Tromperie mais ça tourne beaucoup sur deux personnes qui se pourrissent la vie et celle de leur entourage car ils se haïssent. Les personnages sont détestables et j’ai eu du mal à m’intéresser à leur sort. C’est dommage car les deux débuts étaient assez captivants. Mais bon, là… Je ne sais pas si Cotillard a des soucis avec son personnage mais j’ai eu du mal à la regarder à la longue. Poupaud, ça allait mieux. A côté d’eux, on a Timsit (ah ? quel retour) et la captivante Golshifteh Farahani, plus intéressants/convaincants mais bien en arrière plan.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #169587
    Yoda Bor
    • Pas Trouillard
    • Posts : 629

    L’école du bout du monde (Lunana: A Yak in the Classroom) de Pawo Choyning Dorji

    J’ai fait ma sortie annuelle au cinéma pour aller voir ce film choisi parce qu’il se passe au Bhoutan et que j’avais un excellent souvenir de Voyageurs et magiciens qui s’y déroulait aussi.
    Bref, rien à voir, on est ici dans un petit film sympathique sur un instituteur qui accepte complètement à reculons d’aller faire sa cinquième année qu’il doit à l’Etat dans l’école la plus isolée au monde, à Lunana, avant de partir en Australie.
    C’est un film mignon, un brin balisé, loin d’être révolutionnaire mais qui fait un bien fou.
    C’est tourné à Lunana même, avec les enfants qui y habitent réellement et ils sont tous adorablement mignons alors que je déteste les gamins au cinéma et en séries.
    Ugyen est un bon personnage et c’est intéressant de voir ce village, qui reste profondément ancré dans ses traditions tout en souhaitant que les enfants aient plus d’avenir que gardiens de yaks.
    Si vous cherchez quelque chose de dépaysant, de pas moralisateur et de très réconfortant, ne passez pas à côté.

    #169589
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8499

    Rien à foutre d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre

    Cassandre (Adèle Exarchopoulos) est une hôtesse de l’air dans une compagnie low-cost. On suit son quotidien, pas très folichon.

    Je m’attendais à un film incisif (surtout vu le titre) sur le monde du travail actuel. Le début remplit cette part du contrat (enfin quand on comprend ce que les gens disent car par moments avec le bruit ambiant c’est incompréhensible… il a fait quoi le preneur de son ?) et c’est assez glaçant. Boulot merdique, clients à la con, chefs peu bienveillants, avantages sociaux quasi nuls, vols pour partout et nulle part… le constat est peu reluisant. Le rêve ? Être embauchée chez Emirates (tout est beau sur Instagram à Dubaï). C’est dire

    Et puis le dernier tiers de l’histoire part ailleurs, loin des compagnies aériennes, et le film se perd (112 minutes aussi). Dommage, je pense que le film aurait pu être plus fort que ça ; il y avait beaucoup de qualités.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #169656
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8499

    Coupez ! de Michel Hazanavicius, lié à Ne coupez pas ! (Kamera o tomeru na!), réalisé par Shin’ichirō Ueda en 2017.

    Un tournage de film de zombies est interrompu par l’irruption de zombies

    Le début m’a fait peur. Au sens figuré parce que ça ne fait pas vraiment peur. Vu comment ça commençait, je me suis dit que ça ne pourrait pas durer 110 minutes comme ça. Et que même si c’est de la parodie, c’est quand même d’un niveau bien bas et c’est dur à avaler

    Au final, j’ai plutôt bien aimé. Je vous conseille de ne rien lire sur le film ni ce qu’il y a en spoiler si vous allez le voir (si vous avez le film japonais, c’est différent).

    Si vous trouvez ça nul pendant 30 minutes, c’est normal. Keep watching.

    Spoiler:
    Ouf, y avait d’autres trucs. Et c’est beaucoup plus convaincant. Je reste vague à dessein mais le côté compte à rebours et effet vache qui rit marche vraiment bien. Ainsi que le « lien » avec le film originel, assez malin. Tout le monde a l’air de bien s’amuser et le final est joli

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #169666
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1256

    Gray a tout bien résumé, mais je plussoie, en tant que non-spectateur du film original, qu’on passe plutôt un bon moment devant ce film en dépit des 30 premières minutes qui filent une suée quant à l’objet complet !

    #169738
    Crys
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1256

    Bon ben, double-post pour parler de Tic et Tac : Rangers du risque
    Oui, oui, dans un moment d’égarement, une peu de nostalgie, mais surtout de curiosité après avoir vu la bande-annonce. Et je pense qu’on peut dire sans mentir que c’est ce que Disney a produit de pire et de mieux en même temps. J’en ressors sans savoir si j’ai aimé ou détesté. Les 40 premières minutes sont plutôt marrantes (je spoilerai pas ici les idées que j’ai trouvées drôles en dehors du fait d’utiliser le Sonic boudé par les fans), mais dès que le scénario se pointe, ça se casse la gueule dans une facilité qui utilise le méta pour se justifier. Du coup, soit le film est paresseux, soit il fait un gros doigt à son spectateur. Dans tous les cas, au vu du nombre de licences citées, on voit bien que Disney a racheté la Fox. Bref, c’est assez étrange comme produit, je recommande de vous faire une idée vous-mêmes. J’étais venu pour le générique qui est la seule chose qui me restait de la série d’origine, et au final, le film t’annonce qu’il ne va pas le mettre et que tu vas être déçu avec une reprise pop-rap de merde… et le fait. Donc non, vraiment, c’était une… expérience ?
    Au final je me dis que ça aurait pu être presque bien (le regard porté sur les techniques d’animation depuis les années 80 en mode melting-pot, c’était plutôt malin) mais c’est un peu chiant et d’un cynisme assez affreux une fois posé à plat.
    Allez je vous laisse, j’ai Transformers 2 sur le feu…

    #169928
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2829

    J’ai vu Coupez ! de Michel Hazanavicius. Mon avis est le même que celui de Gray.

    Le côté parodique ne me dérange mais j’appréhendais les 110 minutes (1H50 de parodie lourdingue sur les films de zombie, c’est lourd).

    Finalement, après le visionnage de la « parodie », c’est une très bonne surprise de mon côté.

    Donc, comme Gray, soyez patient et ne vous renseignez pas du tout sur le film, ça risque de vous gâcher le film.

    Bon ben, double-post pour parler de Tic et Tac : Rangers du risque… Oui, oui, dans un moment d’égarement, une peu de nostalgie, mais surtout de curiosité après avoir vu la bande-annonce

    J’avoue que le film me tente uniquement par nostalgie aussi mais vu ton avis, je vais m’en passer, je pense. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #169952
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8499

    Drive my car (Doraibu mai kā) de Ryūsuke Hamaguchi (2021)

    Pour ne pas en dire trop, on suit la vie d’un metteur en scène marié à une scénariste de série télé.

    Film adulé l’an dernier, que j’ai enfin vu alors que j’hésitais drôlement. Faut dire que cela dure trois heures. J’aurais aimé aimer mais même en reconnaissant ses nombreuses qualités, je ne suis pas complètement emporté. Pourtant, les acteurs sont excellents, la mise en scène aux petits oignons et il y a des choix très audacieux dans le scénario (adapté de Murakami) : un générique qui arrive après 40 minutes, une troupe de comédiens multilingue, des fusils de Tchekhov (ou pas) pendant l’adaptation de En attendant Godot ou Oncle Vania.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #170419
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 8499

    Les Passagers de la nuit de Mikhaël Hers

    A Paris, sous le premier mandat de Mitterrand, Elisabeth (Charlotte Gainsbourg), fraichement divorcée, vit avec ses deux lycéens et doit trouver un travail. Elle fait ensuite des rencontres qui l’accompagnent

    Ce film m’a intrigué car il vantait beaucoup l’ambiance de « la radio la nuit » (le personnage d’Emmanuelle Béart qui a une émission nocturne sur France Inter, est clairement calqué sur Macha Béranger). Or il se trouve que la radio (la nuit, mais pas que) est un univers qui m’était familier et pas que comme auditeur. Au final, on en parle assez peu, c’est « juste » un moyen pour qu’Elisabeth reprenne pied et retrouve des gens, plus ou moins marginaux.

    J’ai un peu de mal à donner mon avis sur ce film : il y a clairement des moments de flottement, des moments où on s’ennuie un peu. Mais il y a aussi des scènes magnifiques où le réalisateur capture le bonheur éphémère, quand on se rend compte qu’il est là et que ça ne va pas durer. Cela passe par un dessert, une chanson, une séance de cinéma. De plus, le réalisateur utilise les moments « inutiles » pour retranscrire une ambiance, une époque et c’est cette nostalgie qui nous reste en tête à la sortie de la salle (« La nostalgie, c’est comme les coups de soleil. Ca ne fait pas mal pendant, ça fait mal après » comme l’écrivait Desproges). Après coup, j’ai appris que le réalisateur a aussi fait Amanda en 2018 (ce qui explique la petite présence d’Ophélia Kolb) et j’avais beaucoup aimé ce film (5e de mon top). On voit une continuité : filmer des gens en reconstruction (ici, c’est douloureux mais bien moins tragique que dans son précédent film), avec énormément de délicatesse et même parfois de grâce. Je parie que dans quelques mois, j’en aurais un meilleur souvenir car j’aurais occulté ces moments un peu plus mous

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par R.Graymarch.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #170565
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 6217

    De mon côté, j’ai vu :

    Incroyable mais vrai (de Quentin Dupieux avec Alain Chabat et Léa Drucker notamment) : un film qui joue beaucoup sur l’absurde dont je ne dévoilerai pas grand chose, car l’un des petits plaisirs est de découvrir de quoi il en retourne (pour une fois qu’une bande-annonce de comédie française ne dévoile rien, d’ailleurs, c’est à saluer). Il y a une jolie réflexion sur le rapport au corps qui vieillit, mais dans l’ensemble, j’ai trouvé un soucis de rythme, notamment quand on s’attarde sur la sous-intrigue menée par Magimel qui, je trouve n’apporte pas grand chose et fonctionne assez mal (j’ai vraiment pas compris où on allait avec ça). Ca se laisse voir, mais j’ai quand même été un peu déçue.

    Compétition officielle (de Mariano Cohn et Gastón Duprat avec Antonio Banderas, Penélope Cruz et Oscar Martínez). Un homme d’affaires milliardaire décide de faire un film pour laisser une empreinte dans l’Histoire. Il engage alors les meilleurs : la célèbre cinéaste Lola Cuevas, la star hollywoodienne Félix Rivero et le comédien de théâtre radical Iván Torres. C’est une comédie noire, grinçante, qui m’a pas mal fait rire. Les trois acteurs sont excellents, la satire sympa. Pas forcément le film de l’année quand même, mais j’ai passé un bon moment.

    Et sinon le dernier Jurassic World était vraiment pas bon. Trop de personnages, trop de trucs gros comme une maison, rien de marche 🙁 C’est triste parce que moi, j’adore les Jurassic Park de base.

    ~~ Always ~~

    #170570
    Yunyuns
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1722

    Vu Pokémon : Detective Pikachu sur Netflix, et c’est « plutôt bien ».

    J’ai bien aimé le choix artistique pour les Pokémon, j’ai trouvé ça à la fois très fidèle à l’esprit Pokémon et très propre, très bien fait. J’ai apprécié aussi les très nombreux clins d’œil aux dessins-animés et aux jeux vidéos de la licence.

    J’ai regretté que les musiques mythiques des jeux vidéos, celles qui me reviennent encore parfois en tête sans prévenir tellement je les ai entendus étant jeune, ne soient pas plus présentes. Elles auraient ajouté beaucoup de plaisir pour mon petit cœur nostalgeek.

    Pour ce qui est de l’intrigue, j’imagine qu’elle est destinée à un public jeune donc elle remplit certainement son rôle, mais je l’ai trouvée quand même assez faiblarde.

    Donc en soit j’ai passé un très bon moment ; voir les Pokémon de mon enfance animés comme cela en 3D était un pur régal.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #170577
    Sooyemds
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 9

    J’ai vu samedi dernier  Jurassic World : Le monde d’après. Je ne recommande pas le film. Je l’ai trouvé très mauvais. Les intrigues sont effleurées en surface. Les motivations des méchants sont bancales. Trop de facilités scénaristiques. Trop d’idées où quand tu réfléchis un peu, tu te dis que c’est vraiment pas foufou. Les héros sont toujours aussi sympa et encore… Owen lève le bras à tout va, Malcom est parfois l’ombre de lui même. Alan, mon idole de jeunesse, ressemble à un lycéen. Je trouve qu’il n’y avait que très peu d’idées et d’ambitions dans ce film. Même le dernier combat a réussi à me mettre mal à l’aise sur mon fauteuil.

    Sinon, j’ai eu la chance d’aller voir The Northman en début de mois. Ce film m’a fait voyager. La photographie était soignée. L’histoire a beau être connue, j’ai été touché par cette interprétation. Du mystique, de la vengeance, de la barbarie et un peu d’amour. Ce n’est pas le film de l’année mais je le reverrai avec grand plaisir.

    il a exercé sur moi une drôle de fascination

    . J’ai eu un peu le même sentiment. J’étais concentré jusqu’à la dernière scène. Une sensation très agréable.

14 sujets de 631 à 644 (sur un total de 644)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.