Jeyne Greystone

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Jeuvideo.png Tout ou partie des informations contenues dans cet article sont issues du jeu vidéo Game of Thrones. Les informations contenues dans le jeu ayant été approuvées par l'auteur mais non écrites par lui, elles sont considérées comme semi-canoniques vis-à-vis de la saga. Jeuvideo.png
Jeyne Greystone
Identité
V.O. Jeyne Greystone
Apparence
Yeux bleus
Cheveux argentés
Statut
Rang bâtarde
Naissance entre 280 et 284
Décès 298 (Castel-Bois)
Famille
Père Aerys II Targaryen
Mère une servante
Bâtard un fils (jeu vidéo)
Blasons
Jeyne Greystone une bâtarde de la maison Targaryen

Jeyne Greystone est la fille bâtarde d’Aerys II Targaryen et d’une servante. Elle a les cheveux argentés caractéristiques des Targaryen ainsi que des yeux bleus[N 1].

Avant AGOT[modifier]

Vers la fin de son règne, le roi Aerys II Targaryen viole et défigure cruellement une servante. Jeyne Greystone nait de ce viol. Elle est donc la fille bâtarde du roi fou. A l’accession au trône de Robert Baratheon, Jeyne et sa mère sont obligés de fuir et de se cacher dans tout Westeros. En effet, le nouveau roi fait traquer tous ceux qui pourraient avoir des prétentions sur l’héritage des Targaryen et sur le Trône de Fer. Quand elle devient assez grande pour comprendre la situation, Jeyne n’éprouve aucune colère contre le roi Robert, estimant que renverser le roi sadique qui s’en est pris à sa mère est une bonne chose[1].

Vers l’an 296-297, l’existence de Jeyne est découverte par la Confrérie, une organisation secrète visant à renverser la dynastie Baratheon pour remettre les Targaryen sur le Trône de Fer. Lord Arwood Harlton, l’un des fondateurs de la Confrérie, voit en cette bâtarde une arme pour atteindre ses objectifs. À l’insu de la jeune femme, il fait inviter le roi Robert Baratheon à une partie de chasse et s’arrange pour que le roi rencontre Jeyne et en fasse sa maîtresse. Lord Arwood espère que naîtra de cette relation un bâtard, issu à la fois des maison Baratheon et Targaryen, et qui pourra donc avoir suffisamment de légitimité auprès du peuple pour pouvoir revendiquer le Trône de Fer au nom des Targaryen[2].

Jeyne et Robert ont une relation durant laquelle la jeune femme tombe enceinte du roi. Elle ignore que leur rencontre a été manipulée par une Confrérie. Robert se désintéresse rapidement d’elle. Mais sa courte relation royale attire l’attention de la reine Cersei Lannister et de la Main du Roi Jon Arryn. En effet, dans le but de prouver l’illégitimité des princes Joffrey, Myrcella et Tommen Baratheon, Lord Jon Arryn rassemble le plus possible de bâtards du roi. Pour l’en empêcher, Cersei Lannister essaye de les faire assassiner le plus discrètement possible. Jeyne étant enceinte de Robert, elle devient inévitablement leur cible.

Cersei Lannister envoie son homme de main, ser Valarr Hill, et sa compagnie de mercenaires des Traque-Sangs à sa poursuite. Mais, alors qu’ils allaient mettre la main sur elle, Jon Arryn mandate son ancien écuyer ser Godric Donnerly la récupérer le premier. Ser Godric est chargé par la Main du Roi de veiller sur les bâtards de Robert Baratheon. Il agit sous le pseudonyme de la Mère Poule, et a son repère dans une ancienne auberge de Culpucier surnommée le Poulailler. En cachant Jeyne de Valarr, ser Godric fait également perdre sa trace aux espions de Lord Arwood Harlton et de sa Confrérie[2].

Conscient que son enquête sur les bâtards de Robert Baratheon le met en grand danger, et que sa mort condamnerait probablement ses protégés, Jon Arryn décide d’éloigner Jeyne de Port-Réal, en l’envoyant se cacher dans le bourg de la Mole, dans les terres de la Garde de Nuit, où un de ses agents sera chargé de veiller sur elle le temps nécessaire. Jeyne devra cependant s’y rendre seule pour ne pas attirer l’attention des espions de la reine et de Valarr[3].

Dans Game of Thrones : le jeu vidéo[modifier]

Voyage dans le Don[modifier]

En route vers la Mole, Jeyne se fait agresser par Poddy, un déserteur de la Garde de Nuit, mais est sauvée par le chien du bourreau de Châteaunoir Mors Westford. Paniquée, elle s’enfuit[3]. Elle trouve refuge dans le bordel de la Mole, où Sybelle, sa tenancière, l’héberge le temps que son protecteur ne vienne la chercher.

Quelques jours plus tard, Mors Westford, agissant sur ordre de Jon Arryn, vient la chercher. Il est accompagné d’un homme qui prétend être ser Godric Donnerly, mais Jeyne le dénonce aussitôt comme un imposteur. Il s’agit en réalité de Yohn, un des Traque-Sangs de ser Valarr Hill. Démasqué, le faux Godric essaye de capturer et d’assassiner Jeyne, mais Mors Westford la protège.

Rejoints par le constructeur Patrek, Mors décide de ramener Jeyne auprès du Lord Commandant de la Garde de Nuit Jeor Mormont à Châteaunoir pour tirer cette affaire au clair. Mais sur leur route, ils sont attaqués par des Traque-Sangs et des frères jurés qui ont été corrompus par Yohn[4].

Jeyne et ses nouveaux protecteurs parviennent tout de même à arriver sains et sauf à bon port. Là, Jeor Mormont estime que Jeyne n’est plus en sécurité dans le Don maintenant que les Traque-Sangs savent où elle se trouve. Lord Jeor envoi donc Jeyne et Mors dans le Sud pour trouver un endroit sûr, comme Jon Arryn l’a demandé. Pour que Mors puisse quitter le Mur sans pour autant être considéré comme déserteur, Jeor le nomme Recruteur.

En repartant pour le Sud, Jeyne demande à repasser par le bordel de Sybelle pour y récupérer un sceau aux armoiries Baratheon, que le roi Robert lui avait offert. Mais le sceau a été volé par Yohn. Mors retrouve alors la trace de la bande de mercenaires, il mène un escadron de frères jurés contre eux, et les tue tous. Cela fait, Mors et Jeyne récupèrent le sceau et partent tous les deux vers le Sud[5].

Les complots du Sud[modifier]

Mors emmène Jeyne dans une ferme isolée dans le Conflans. C’est là qu’il avait caché sa femme Cerenna Westford et leur fille Tya juste avant de prendre le noir. Il pense que Jeyne sera en sécurité auprès d’elles. Mais arrivés sur place, ils découvrent que Cerenna et Tya sont mortes depuis longtemps, et que la chaumière a été abandonnée[5].

Mors a à peine le temps de digérer la nouvelle que Jeyne est prise de violentes douleurs provenant de son bébé. C’est alors qu’ils sont attaqués par surprise par un groupe de mercenaires Traque-Sangs qui ont réussi à retrouver leur trace. Ils ne doivent leur survie qu'à un mercenaire qui trahit ses compagnons, et les aide à se replier dans la chaumière. Il se présente comme étant Endrew, un espion à la solde de lord Arwood Harlton infiltré au sein des Traque-Sangs. Lord Harlton est le seigneur de Castel-Bois, et il semble près à tout pour assurer la survie de Jeyne et de son enfant.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de la ferme Westford.

Mors et Endrew barricadent la maison et parviennent à résister aux Traque-Sangs jusqu'à l'arrivée des renforts menés par Ethan du Bief, un autre fidèle de lord Harlton. Une fois sauvés, Ethan et Endrew proposent d'escorter Mors et Jeyne jusqu'à Castel-Bois. Là-bas, mestre Martin pourra la soigner.

Le petit groupe arrive à Castel-Bois et y rencontre lord Arwood Harlton, qui confie Jeyne aux bons soins de mestre Martin, et la convie à dîner avec son protecteur. Là, il révèle que c’est lui qui a organisé sa rencontre avec Robert Baratheon, et qu’il a l’intention de mettre son enfant à naître, issu des deux maisons Targaryen et Baratheon, sur le Trône de Fer. Comme Jeyne et Mors refusent de devenir des pions dans un jeu politique malsain, lord Harlton fait emprisonner Jeyne et fait emmèner Mors dans ses cachots pour qu’il y soit torturé à mort[1].

Jeyne est retenue captive dans une chambre luxueuse de Castel-Bois avec tous les honneurs liés à son rang. Marianne Harlton, la nièce de lord Arwood, est chargée de veiller à sa « sécurité ». Quatre jours après son arrivée au château, lady Marianne vient la voir : des traîtres se seraient introduits dans les lieux, et il faudrait absolument la mettre en sécurité. Mais c’est alors qu'arrivent ser Alester Sarwyck, un membre de la Confrérie qui a été trahi par les Harlton, accompagné par ser Mors Westford, tous deux venus la secourir. Ser Alester prend Marianne en otage, mais lord Arwood surgit dans la pièce avec des arbalétriers. Selon les choix du joueur, Alester égorge ou relâche Marianne. Alester privé de son otage va être capturé avec Mors lorsque Jeyne s’interpose pour leur permettre de s’enfuir. Se sachant trop précieuse pour la Confrérie, elle sait que l’on ne lui fera pas de mal.

Mors et Alester saisissent l’occasion et sautent par la fenêtre de la pièce, dans un plongeon haut de plusieurs étages dans la Néra qui entoure Castel-Bois[6].

La fin de la traque[modifier]

Jeyne reste captive de Castel-Bois sous la surveillance de ser Ethan du Bief, le Maître des Armées de la Confrérie. Mais quelques semaines plus tard, alors qu’elle est sur le point d’accoucher, ser Valarr Hill, le chef des Traque-Sangs, retrouve sa trace et assiège Castel-Bois.

C’est ce moment que choisissent Mors et Alester pour s’infiltrer dans la forteresse pour aller la sauver. Ils tuent ser Ethan et tentent de ramener le jeune femme vers une barque qui doit l’amener, elle et son enfant, en sécurité au château de Puysaigues. Mais les contractions l’empêchent d’avancer et, alors que les Traque-Sangs font peu à peu tomber les défenses de la Confrérie, elle accouche d’un fils. Elle n’est pas encore remise de l’effort qu’elle doit reprendre sa fuite. Lord Arwood Harlton essaye bien de les arrêter, mais il est tué sous ses yeux par une ombre magique invoquée par Valarr Hill.

Comprenant qu’elle n’arrivera pas à s’échapper, elle confie son nouveau-né à Alester, et se suicide en se jetant sur la lame de Valarr sous le regard désespéré de son protecteur er ami Mors Westford. Valarr ignorant que son bâtard est né, Jeyne espère que son sacrifice fera croire à la reine et à son traqueur que leur mission est accomplie, qu’ils ont eu le bâtard de Robert Baratheon dans le ventre de sa mère, et qu’ainsi son fils sera sauvé [7].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Jeyne n'apparaît pas dans la saga littéraire, mais dans le jeu vidéo Game of Thrones.

Références[modifier]