Maison Baratheon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Baratheon
Un cerf noir couronné sur champ d'or

Un cerf noir couronné sur champ d'or
Informations
V.O. House Baratheon
Demeure Accalmie
Peyredragon
Port-Réal
Devise « Nôtre est la fureur »[N 1]
"Ours Is The Fury"
Rang maison suzeraine des terres de l'Orage

La maison Baratheon est la maison suzeraine des terres de l'Orage et réside à Accalmie. C'est aussi l'actuelle dynastie royale depuis que Robert Baratheon est devenu roi des Sept Couronnes après la rébellion qui a mis fin à la dynastie de la maison Targaryen.

Histoire

La maison Baratheon succède à la mythique lignée des rois de l'Orage qui régnaient sur les terres de l'Orage avant la Conquête d'Aegon. Le dernier roi de l'Orage, Argilac Durrandon, dit « l'Arrogant », est vaincu par Orys Baratheon, demi-frère bâtard d'Aegon et de ses sœurs, lors de la bataille du Dernier Orage. Aegon l’en récompense par le don d'Accalmie, des terres de l'Orage et de la main d'Argella, fille d’Argilac[1]. Orys adopte en outre la bannière et la devise de la lignée déchue pour sa propre maison[2][3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête.

La Maison Baratheon reste proche du pouvoir royal. Lord Orys est la première Main du Roi. Il mène une des armées royales dans la première guerre Dornienne en l'an 4, mais il est capturé et sa main d'épée est coupée. Il quitte son poste de Main du roi après sa libération en l'an 7, mais reste un proche conseiller de son demi-frère Aegon[3]. Il implique notamment sa maison dans la lutte contre le premier roi Vautour[4].

La position de la maison Baratheon est confortée, notamment en l'an 48, lorsque lord Robar Baratheon est l'un des premiers à soutenir le prince Jaehaerys Targaryen contre son oncle, l'usurpateur Maegor I Targaryen. L'année suivante, lord Robar devient lord Protecteur du royaume et Main du Roi jusqu'à la majorité du nouveau roi Jaehaerys I.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys I Targaryen.

La maison Baratheon se lie à nouveau à la famille royale : Robar épouse la reine douairière, Alyssa Velaryon. Leur fille Jocelyn épousera le troisième fils de son royal cousin, Aemon, avec qui elle aura une fille : Rhaenys[5]. Plus tard, les Baratheon seront des soutiens importants pour les prétentions de leur parente, Rhaenys et de son fils, Laenor Velaryon lors du Grand Conseil de 101[5][6].

En l'an 129, débute un conflit de succession entre Aegon II Targaryen et de sa demi-sœur Rhaenyra, qui sera connu sous le nom de Danse des Dragons. La maison Baratheon soutient désormais Aegon II, qui promet en échange de marier une des quatre filles de lord Borros Baratheon à son frère, le prince Aemond Targaryen[N 2][5]. Ce choix se révèle malheureux, le parti d'Aegon II échoue et lord Borros est tué[6]. Par la suite, les Baratheon sont éloignés du pouvoir royal pendant pratiquement cent ans.

Sous le règne d'Aegon V Targaryen, des fiançailles sont organisées entre le prince héritier Duncan Targaryen et la fille de lord Lyonel Baratheon. Toutefois, en l'an 239, le prince rompt les fiançailles. Outragée, la maison Baratheon mène une rébellion contre le Trône de Fer. Lord Lyonel se proclame roi de l'Orage. Vaincu par le lord Commandant de la Garde Royale, ser Duncan le Grand, lord Lyonel est pardonné et son héritier est promis à une fille d'Aegon V Targaryen, Rhaelle[7].

À une époque indéterminée, la maison Baratheon s'est alliée à la maison Torth, sans doute par mariage[8].

En l'an 283, Robert Baratheon conquiert le Trône de Fer après avoir mené une rébellion contre le roi Aerys II Targaryen. La maison Baratheon devient la nouvelle maison royale des Sept Couronnes. Depuis, c'est le plus jeune frère du roi Robert, lord Renly Baratheon, qui détient le titre de sire d'Accalmie et de seigneur suzerain des terres de l'Orage. Son autre frère, lord Stannis Baratheon, exerce quant à lui la suzeraineté sur les seigneurs du détroit depuis son fief de Peyredragon. Tous deux sont aussi membres du Conseil restreint du roi, où ils tiennent les offices de maître des lois et de maître des navires.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellion de Robert Baratheon.

Généalogie

Membres au début de la saga

Anciens membres

Arbre généalogique de la maison Baratheon dans A Feast for Crows (version image - cliquer pour agrandir).

Arbre généalogique (AFFC)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lyonel ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rhaelle
Targaryen
 
Ormund
 
Harbert ?
 
au moins
une fille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Steffon
 
Cassana
Estremont
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
De nombreuses
femmes
 
 
 
 
 
 
 
Robert
 
Cersei
Lannister
 
Jaime
Lannister
 
Stannis
 
Selyse
Florent
 
Renly
 
Margaery
Tyrell
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mya Stone
 
Campanule
 
Gendry
 
Edric Storm
 
12 autres
bâtards
 
Joffrey
 
Myrcella
 
Tommen
 
Shôren
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Maisonnées

Bien qu'il ne s'agisse pas encore de trois branches au sens strict, la maison Baratheon est toutefois fieffée de trois domaines, Port-Réal, Peyredragon et Accalmie, placés respectivement sous la suzeraineté du roi Robert Baratheon, de lord Stannis Baratheon et de lord Renly Baratheon. On distingue en conséquence trois maisonnées :

Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Baratheon de Port-Réal.
Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Baratheon de Peyredragon.
Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Baratheon d'Accalmie.

Les Baratheon dans la saga

Avant AGOT

Afin d'assurer l'alliance de la maison Baratheon avec la puissante maison Lannister, ralliée tardivement à la rébellion, lord Jon Arryn, Main du nouveau roi Robert, conseille à ce dernier de se marier avec Cersei Lannister, fille de lord Tywin[9]. Les rapports du roi avec sa reine sont vite exécrables[10], ce qui n'empêche pas la naissance de trois enfants : Joffrey en l'an 286, Myrcella en l'an 290 et Tommen en l'an 291.

En pardonnant aux dignitaires et aux maisons qui avaient soutenu les Targaryen durant la rébellion, Robert parvient à maintenir la paix dans le royaume. Son règne est donc prospère et marqué par l'abondance d'un long été. En l'an 289, la maison Baratheon doit affronter la tentative de rébellion des Greyjoy. Renforcé par des navires du Bief, lord Stannis Baratheon écrase la flotte de Fer[11][12]. Une attaque victorieuse des îles de Fer est ensuite menée par les forces de Robert Baratheon, de lord Eddard Stark et de lord Tywin Lannister[11].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellion des Greyjoy.

Dans AGOT

Après la mort de lord Jon Arryn, le roi Robert Baratheon refuse de confier la charge de Main du Roi à son frère Stannis[13] et lui préfère son ami, lord Eddard Stark. Il souhaite également unir leurs maisons, en fiançant l'héritier de son trône, Joffrey, à la fille d'Eddard, Sansa[14]. Le roi Robert périt lors d'un accident de chasse[15][16], ce qui brise l'apparente unité de la maison Baratheon et provoque la guerre des Cinq Rois.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Guerre des Cinq Rois.

Soutenu par la maison de sa mère, le nouveau roi Joffrey Baratheon monte sur le trône de Fer à Port-Réal. La Main du Roi et régent, lord Eddard, l'accuse d'être le fruit des relations incestueuses entre la reine Cersei Lannister et son propre frère jumeau, ser Jaime. Le roi Joffrey le fait exécuter, à la suite de quoi, la maison Stark et le Conflans font sécession et proclament le fils d'Eddard, Robb Stark, roi du Nord[17][18].

Pendant ce temps, le frère cadet de Robert, Stannis, qui a des soupçons sur la filiation de ses neveux et nièces depuis un certain temps, est à l'abri dans son fief de Peyredragon, où il réunit ses forces et une puissante flotte de guerre. Il a fait également venir une magicienne de l'Orient, Mélisandre d'Asshaï. Il reste silencieux à l'appel de Joffrey, qui exige son serment d'allégeance[19].

Le plus jeune frère de Robert, Renly, réfugié à Hautjardin depuis la mort de son frère, épouse Margaery Tyrell et se proclame roi[19]. Il dispose donc du soutien d'une partie de ses vassaux des terres de l'Orage et de ceux de son beau-père, lord Mace Tyrell, seigneur suzerain du Bief. Il compte également sur un ralliement de la maison Martell de Dorne[20].

Dans ACOK

Luttes fratricides

Stannis Baratheon, convaincu de son droit au trône de Fer, envoie son chevalier-lige, Davos Mervault, en ambassade auprès des seigneurs des terres de l'Orage pour les rallier à sa cause. Devant l'échec de cette démarche, il se tourne vers Mélisandre d'Asshaï, la prêtresse rouge du dieu R'hllor[13][21]. Il finit par déclarer ses intentions en envoyant des messages aux seigneurs des Sept Couronnes et des crieurs auprès du peuple[21]. Il se fait couronner roi et modifie son emblème, qui inclut désormais le cerf couronné des Baratheon dans l'image d'un cœur sanglant environné de flammes oranges, le tout sur fond jaune soleil[22].

À Port-Réal, Tyrion Lannister tient la charge de Main du Roi Joffrey[N 4]. Il organise la défense de la ville et scelle de nouvelles alliances. En envoyant à Lancehélion comme pupille la sœur cadette du roi, Myrcella, Tyrion parvient à ramener la maison Martell dans le giron du trône de Fer[23][24].

Pendant ce temps, Renly a amassé des troupes à Hautjardin, avant de progresser lentement vers Port-Réal par la route de la Rose[20]. Il adopte une attitude attentiste, afin de laisser les autres partis épuiser leurs forces avant de frapper avec toute la puissance de son armée[25]. Alors qu'il campe à Pont-l'Amer avec son ost, il reçoit en ambassade, lady Catelyn Stark, veuve de lord Eddard, envoyée le roi du Nord, son fils Robb Stark. Des négociations s'engagent, en vu d'une alliance entre les deux rois[20].

Plutôt que de s'emparer immédiatement de Port-Réal, le roi Stannis choisit d'assiéger Accalmie, poussant ainsi Renly à se porter à sa rencontre pour défendre le fief familial. Sous l'impulsion de lady Catelyn, les deux frères entrent en pourparlers, mais ceux-ci restent infructueux, car aucun ne veut renoncer à sa couronne au bénéfice de l'autre. La bataille semble inévitable le lendemain. Mais Renly est mystérieusement assassiné quelques heures avant l'affrontement. Ses troupes se séparent alors dans la confusion la plus totale entre partisans du ralliement au roi Stannis (environ les quatre-cinquièmes) et ceux, menés par ser Loras Tyrell, qui refusent ce changement d'allégeance et qui se replient vers Pont-l'Amer[26].

Guerre à Port-Réal

Lorsque la mort de Renly Baratheon est connue à Port-Réal, Tyrion Lannister voit l'occasion de rallier les forces de la maison Tyrell de Hautjardin en proposant de fiancer lady Margaery Tyrell, veuve de Renly, au roi Joffrey Baratheon[26]. Le peuple de Port-Réal est affamé et peu après le départ de Myrcella pour Dorne, l'arrogance du roi provoque une émeute[27]. La ville est en ébullition et risque de céder face à Stannis. Le prince héritier, Tommen Baratheon, est conduit sous une fausse identité à Rosby, afin de le préserver des combats qui s'annoncent[28].

À Accalmie, le gouverneur, ser Cortnay Penrose, refuse de rendre la place au roi Stannis Baratheon. Mélisandre d'Asshaï accouche d'une nouvelle ombre de Stannis[29] qui jette ser Cortnay par la fenêtre de sa chambre[28]. La garnison se rend et jure fidélité à Stannis, et le roi leur épargne toutes représailles[30]. Il envoie ensuite sa flotte vers Port-Réal par le bec de Massey et le Gosier[31], alors qu'il entreprend de gagner la rive sud de la Néra à la tête de ses troupes. Tyrion Lannister envoie ses hommes des clans des montagnes de la Lune harceler l'avant-garde ennemie dans le Bois-du-Roi.

Arrivé sur la berge sud de la Néra, Stannis est obligé d'attendre sa flotte, qui doit lui permettre de traverser le fleuve. De son côté, Tyrion Lannister s'arrange pour que le roi Joffrey soit présent aux murailles, afin de soutenir le moral des troupes. Lorsque la flotte de Stannis arrive enfin, elle est presque entièrement détruite en même temps que les quelques bateaux du roi Joffrey par le feu grégeois préparé par Tyrion[32]. Les troupes de Stannis parviennent malgré tout à traverser le fleuve et à attaquer la ville, que les maigres forces du Guet peinent à défendre, surtout après que leur roi ait quitté les remparts[33][34].

Alors que la bataille penche en faveur de Stannis, son armée est prise à revers par lord Tywin Lannister et ses alliés Tyrell de Hautjardin[35]. Les bannerets de Stannis se rendent en masse[36], sauf quelques fidèles dont la maison Florent. Il se résigne à embarquer ses dernières troupes sur les galères de Sladhor Saan, rescapées de la bataille navale, et à faire voile vers Peyredragon[37].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de la Néra.

À Port-Réal, au cours de la cérémonie célébrant la victoire, la décision de rompre les fiançailles de Joffrey Baratheon avec Sansa Stark pour le fiancer à Margaery Tyrell est officiellement annoncée, ce qui entérine l'alliance des deux maisons[36].

Dans ASOS

Le roi sur le trône de Fer

À Port-Réal, les noces de Joffrey Baratheon et Margaery Tyrell se préparent et promettent d'être particulièrement fastueuses. Lord Tywin Lannister, qui exerce désormais sa charge de Main du Roi en personne, suit en même temps deux fronts depuis la capitale. Il décide d'attendre la flotte de lord Paxter Redwyne avant de tenter quelque chose contre Stannis, réfugié à Peyredragon. Il envoie également lord Randyll Tarly et ser Gregor Clegane à Sombreval contre une armée de Nordiens constitué par un tiers des forces Stark[38]. Lord Petyr Baelish est dépêché auprès de Lysa Arryn en ambassade, pour ramener le Val d'Arryn dans le giron du trône de Fer. Lord Tywin conçoit aussi le projet de remarier la mère du roi, sa propre fille Cersei, à Willos Tyrell, afin de renforcer l'alliance avec Hautjardin[39], mais lord Mace Tyrell repousse son offre[40].

Lorsque la nouvelle des Noces Pourpres arrive des Jumeaux, le roi Joffrey, surexcité, refuse de pardonner aux principaux vassaux des Tully et réclame leur mort, mais lord Tywin ne tient pas compte de son avis, préférant accorder une amnistie aux conjurés et promettre aux seigneurs rebelles qui ploient le genou qu'ils pourront conserver leurs seigneuries et leurs châteaux[41]. Lord Roose Bolton est nommé gouverneur du Nord par le trône de Fer.

Le mariage de Margaery Tyrell et de Joffrey Baratheon qui a lieu au début du nouveau siècle, se veut un symbole de l’opulence et de la puissance de la maison royale. Toutefois, pendant la cérémonie, le roi meurt empoisonné. Son jeune frère, Tommen, devient roi à son tour. Lord Tywin projette un temps d'en faire l'écuyer de son fils, ser Jaime Lannister, qui repousse les projets de son père. Tywin pense aussi proposer la main de sa fille Cersei au prince Oberyn Martell, pour assurer l'alliance avec Dorne[42]. Le projet avorte, suite au décès du prince pendant le duel judiciaire demandé par Tyrion Lannister, accusé du meurtre de Joffrey[43]. Cette mort remettant en cause l'alliance du trône de Fer avec la maison Martell, lord Tywin doit promettre contre son gré de régler une vieille dette de sang, en faisant exécuter ser Gregor Clegane par la Justice du Roi et en envoyant son crâne à Dorne. Un décret royal frappe d'indignité lord Edmure Tully et ser Brynden Tully pour leur soutien au roi du Nord. lord Edmure est déchu de ses droits sur sa seigneurie, la jouissance et les revenus étant transmis à ser Emmon Frey, et à son épouse, lady Genna Lannister. Afin de maintenir l'alliance avec les Tyrell, Tommen est finalement promis à lady Margaery. Lord Tywin compte également diminuer l'influence de sa fille sur le roi, en la renvoyant à Castral Roc[44], mais sa propre mort met fin à ce projet.

Le roi du Détroit

Après son échec devant Port-Réal, le roi Stannis Baratheon, réfugié dans sa forteresse de Peyredragon, a perdu la plus grande partie de sa flotte et la plupart de ses bannerets ont ployé le genou devant le roi Joffrey Baratheon. Mélisandre le sort de son découragement en lui faisant voir dans les flammes une bataille dans la neige : la bataille suprême est engagée, et les hommes doivent s'unir autour d'un seul roi pour la mener[45].

La Main de Stannis, lord Alester Florent tente de négocier en secret la paix avec le trône de Fer. Le roi Stannis l'apprend, le fait arrêter et enfermer[46]. Il se défie tout autant de ser Axell Florent, frère de lord Alester, et de ses mauvais conseils. Il préfère confier le titre de Main au fidèle et sage Davos Mervault, qu'il anoblit[45].

Mélisandre affirme que du sang royal lui permettrait de réveiller les « dragons de pierre » du château pour les mettre au service de Stannis. Pour cela, elle veut sacrifier et brûler le jeune Edric Storm, bâtard de Robert Baratheon. Stannis refuse, mais finit par accorder à Mélisandre de gorger trois sangsues du sang du jeune Edric, grâce à quoi, Mélisandre prétend pouvoir éliminer ses ennemis. Il les jette dans un brasero en prononçant les noms des trois usurpateurs qui le privent de son trône : Joffrey Baratheon, Balon Greyjoy et Robb Stark[45]. S'ils meurent, le roi promet qu'il fera brûler son neveu. Quand il apprend que les trois rois sont morts, Davos Mervault fait s’enfuir le jeune garçon pour qu’il soit à l’abri. Affrontant le roi, il arrive à le convaincre que le rôle d’un roi est de protéger le peuple. Il l'avertit aussi que la Garde de Nuit exprime sa détresse et son besoin d’aide[47].

Stannis rassemble ce qu'il lui reste d'armée et s'embarque pour Fort-Levant[48]. Il emmène son armée au-delà du Mur et tombe sur les arrières de l'armée des sauvageons de Mance Rayder, qu'il écrase lors de la bataille du Mur[49]. Il propose ensuite à Jon Snow de le légitimer pour faire de lui l'héritier de Winterfell, espérant ainsi se rallier les seigneurs du Nord[50]. Mais contre toute attente, Jon devient le nouveau lord Commandant de la Garde de Nuit[51].

Dans AFFC et ADWD

Ces deux tomes couvrant la même période, les faits et gestes des différents membres de la maison Baratheon sont détaillés dans des sections séparées selon leur parti.

Le Garçonnet-roi

À Port-Réal, après la mort de lord Tywin Lannister, c'est désormais sa fille, la reine régente Cersei, nouvelle dame de Castral Roc, qui tient les rênes du pouvoir. Son frère Jaime et son oncle Kevan refusent tout deux de devenir Main du Roi. Sur l'insistance des Tyrell, le mariage du roi Tommen Baratheon et de sa fiancée, Margaery Tyrell, est prononcé bien plus tôt que ne l'aurait souhaité la reine. Craignant les attentats conte la vie de son fils, la reine a fait organiser une cérémonie beaucoup plus intime, loin des fastes du mariage précédent. Le même jour, elle fait détruire la Tour de la Main où son père est mort, en l'incendiant avec du feu grégeois[52]. La reine prend une série de mesures contestables:

Au nom du roi Tommen, lord Mace Tyrell assiège Accalmie avec son armée, et lord Paxter Redwyne bloque Peyredragon avec sa flotte. Les Fer-nés en profitent pour attaquer le Bief, privé de ses défenses. La reine régente refuse que la flotte Redwyne quitte le siège de Peyredragon. Ser Loras Tyrell, frère juré de la Garde Royale est envoyé prendre le commandement du siège pour en hâter l'issue[57]. Peyredragon finit par tomber, au prix d'un atroce massacre[58].

Après la confession spontanée de ser Osney Potaunoir, le Grand Septon fait incarcérer la reine Margaery Tyrell, l'accusant d'adultère. Lorsque la reine régente Cersei Lannister rend visite à la jeune captive au Grand Septuaire de Baelor, elle est confrontée par le Grand Septon à ser Osney. Torturé, il a révélé que ce n'est pas avec Margaery qu'il a couché - mais plutôt avec la reine douairière. Elle est immédiatement incarcérée elle aussi. Ser Kevan Lannister devient le nouveau régent du royaume[59].

Afin d'apaiser lord Mace Tyrell, le nouveau régent le nomme Main du Roi et confie de nombreuses charges à ses proches vassaux: lord Randyll Tarly devient maître des lois; lord Paxter Redwyne, maître des navires. Mais le seigneur suzerain du Bief ne décolère pas de l'outrage fait à sa fille et masse ses armées autour de Port-Réal. Sous la pression, le Grand Septon accepte de libérer la reine Margaery. Toutefois, bien que les accusateurs se soient rétractés et que les accusations soient douteuses, il y aura bien un procès. Les charges et les preuves contre la reine Cersei étant plus lourdes, le Grand Septon n'accepte sa libération qu'à condition qu'elle accomplisse une marche d'expiation humiliante[60]. La famille royale, déjà largement mise à mal par les scandales, les divisions et les meurtres, voit son autorité davantage fragilisée[61].

Le jeune roi Tommen est tenu dans l'ignorance autant que possible, afin de le préserver. Les procès qui doivent avoir lieu tombent d'autant plus mal qu'une bande de mercenaires a débarqué sur le cap de l'Ire. Menés par le lord déchu Jon Connington, ces mercenaires (sans doute la Compagnie Dorée) semblent vouloir restaurer la dynastie Targaryen, en la personne d'un prétendu prince Aegon Targaryen. Ser Kevan voudrait agir rapidement, mais lord Mace Tyrell refuse de faire bouger ses troupes avant le procès de sa fille[61].

Ser Kevan tente également de renouer des négociations avec la Banque de Fer, qui avait été rompues pendant la régence de Cersei. Alors qu'il parvient tant bien que mal à maintenir la cohésion et l'équilibre de l'alliance Lannister-Tyrell, il est assassiné le même soir que le Grand Mestre Pycelle par Varys, qui prétend agir pour Aegon Targaryen[N 5][61].

Le roi sur le Mur

Dans l'espoir qu'une nouvelle attaque des sauvageons lui permettra de les écraser définitivement[62], le roi Stannis Baratheon et sa cour s'installent à Châteaunoir. Très actif, le roi inspecte les alentours et sélectionne les prisonniers sauvageons à faire interroger. Le nouveau lord Commandant de la Garde de Nuit, Jon Snow, refuse la proposition du roi, qui voulait le légitimer et en faire le chef de la maison Stark. Le roi est donc contraint de demander le soutien des seigneurs du Nord sans avoir un seigneur suzerain de sang Stark pour les rallier. Sur la quarantaine de maisons concernées, seul Arnolf Karstark accepte de se joindre au roi ; les autres restent silencieux, répondent évasivement, comme lord Wyman Manderly, voire refusent explicitement, comme Lyanna Mormont.

Stannis envoie ser Justin Massey et ser Richard Horpe[63] en émissaires notamment auprès de Mors Omble. Lord Davos Mervault, sa Main, part en ambassade auprès du seigneur de la riche et puissante maison Manderly[55]. Mais, afin de faire libérer son fils toujours captif après les Noces Pourpres, lord Wyman Manderly fait incarcérer lord Davos, puis devant sa cour de Blancport, le condamne à mort et ordonne son exécution immédiate[64]. En réalité, lord Manderly a mis en place un subterfuge, pour tromper les Frey présents à Blancport : Davos est toujours vivant, et lord Wyman lui annonce qu'il est prêt à prêter allégeance au roi Stannis Baratheon, si Davos lui ramène son seigneur suzerain, l'un des derniers fils vivants de lord Eddard Stark, Rickon. Celui-ci s'est réfugié avec son loup-garou sur l'île de Skagos[65].

Les rapports de Stannis avec Jon Snow sont difficiles. Le roi exige de lui la cession des forts abandonnés du Mur pour ses chevaliers, mais le nouveau lord Commandant refuse de céder plus que Fort Nox, tout en demandant lui-même des hommes pour occuper certains de ces forts, sous la direction d'officiers de la Garde (ce à quoi le roi finit par consentir, mais en se débarrassant ainsi de combattants trop vieux, trop jeunes ou blessés[63]). Le roi fait installer des sauvageons dans le Don, et envisage également de fieffer certains de leurs chefs (comme Clinquefrac ou Sigorn, le nouveau Magnar de Thenn) de domaines du Nord.

Afin de le punir pour sa désertion et pour ses exactions contre le royaume, Stannis condamne Mance Rayder au bûcher, à cause des conseils de Mélisandre, qui insiste sur le soi-disant pouvoir du sang royal[66]. Après la cérémonie, Stannis lance un appel aux sauvageons survivants : soit ils rejoignent son armée, soit ils doivent repartir au-delà du Mur, où la menace des Autres se fait de plus en plus précise. La majorité des sauvageons rejoint alors Stannis[67], qui admet même certains de leur chefs (Sigorn et Clinquefrac) dans son entourage [62].

Grâce à l'ambassade de ser Justin Massey et ser Richard Horpe, Stannis obtient le soutien d'une partie des Omble menée par Mors Omble, qui précisent toutefois qu'ils n'attaqueront pas l'autre partie des forces de la maison, qui sont auprès des Bolton, ennemis de Stannis. Comprenant que les sauvageons n'attaqueront plus Châteaunoir, et que son autorité sur le Nord a besoin d'être concrétisée par une action militaire, Stannis suit les conseils du lord Commandant : dédaignant la prise du fief des Bolton, Fort-Terreur, suggérée par Arnolf Karstark, il préfère s'allier aux clans des montagnes du Nord afin de libérer le Nord des Fer-nés[62]. Appuyé par les clans et le renfort inattendu des forces de la maison Mormont, menées par lady Alysane, le roi reprend Motte-la-Forêt et y capture Asha Greyjoy[68].

Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille de Motte-la-Forêt.


Grâce à cette victoire, Stannis recueille le ralliement de la maison Glover, de survivants de la bataille de Winterfell, de Corbois, de Cerwyn et de Tallhart. Indécis sur la stratégie à adopter par la suite, son armée quitte Motte-la-Forêt trop tard pour espérer prendre Winterfell avant l'arrivée de l'armée Bolton et de leurs alliés[69]. Les chutes de neige se transforment rapidement en tempête, qui ralentit de plus en plus sa progression. Après trente-trois jours de marche, l'armée doit finalement faire halte dans un village abandonné à trois jours de marche de Winterfell, et n'en repart pas, bloquée par les chutes de neige incessantes[70]. Après onze jours à attendre une éclaircie, le roi accueille Arnolf Karstark et ses hommes, arrivés de Karhold. Huit jours plus tard, Tycho Nestoris, représentant de la Banque de Fer de Braavos, parvient jusqu'au camp de Stannis, en compagnie d'une escorte de captifs Fer-nés, et de Theon Greyjoy et d'« Arya Stark »[71].

Quelque temps plus tard, une lettre cachetée parvient de Winterfell à Châteaunoir. Jon Snow la lit, et constate qu'elle est signée « Ramsay Bolton, lord légitime de Winterfell ». L'auteur de cette lettre, affirme notamment avoir vaincu et tué Stannis. Il intime à Jon de lui livrer plusieurs personnes, dont la reine Selyse Baratheon, la princesse Shôren et la « sorcière rouge ». Sinon, il menace de venir les chercher et de tuer Jon[72].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Le roi Stannis et son armée durement éprouvée sont toujours bloqués par la neige. Il rencontre un représentant de la banque de Fer de Braavos, avec qui il signe un contrat pour obtenir le soutien financer de la banque et pouvoir ainsi engager des reîtres. Ser Justin Massey est chargé de se rendre en Essos et de les recruter. Sur le chemin, il devra passer par le Mur et rendre Arya Stark à son frère, Jon Snow. Stannis précise aussi à ser Justin que, s'il devait mourir au combat, sa fille Shôren devra lui succéder. Il projette d'exécuter Theon Greyjoy afin de satisfaire les Nordiens[73].

Notes et références

Notes

  1. Cette traduction est non canon, elle n'apparaît en effet pas dans les romans. C'est en revanche la traduction qui a été retenue pour le jeu de cartes (cf. Carte « Nôtre est la fureur »).
  2. La mort de l'ambassadeur envoyé aux Baratheon par Rhaenyra, son propre fils Lucerys Velaryon, ne fait que rendre irrévocable cette décision
  3. La version française des Origines de la saga indique qu'il serait le fils cadet de Boremund Baratheon. Cependant, la version originale a été corrigée juste avant sa publication, remplaçant « Lord Boremund » par « Lord Baratheon ».
  4. Joffrey a nommé le père de sa mère, lord Tywin Lannister comme Main du Roi, mais celui-ci, trop occupé à diriger les armées de l'Ouest qui combattent Robb Stark, doit déléguer sa charge à son fils Tyrion, cf. A Game of Thrones, Chapitre 70, Tyrion.
  5. Par certains aspects, ces assassinats rappellent justement ceux d'Aegon et de sa sœur Rhaenys. Par ce procédé, Varys cherche peut-être à impliquer les Martell, en faisant croire qu'ils ont vengé les meurtres d'Elia Martell et ses enfants, commis par les Lannister pendant le sac de Port-Réal.

Références

  1. Les origines de la saga, La Conquête.
  2. Appendices AGOT.
  3. 3,0 et 3,1 Les origines de la saga, La maison Baratheon.
  4. Les origines de la saga, Les Andals dans les terres de l'Orage.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 La Princesse et la Reine.
  6. 6,0 et 6,1 Les origines de la saga, Aegon II
  7. Les origines de la saga, Aegon V.
  8. Les origines de la saga, Les Orageois.
  9. A Game of Thrones, Chapitre 31, Eddard.
  10. A Game of Thrones, Chapitre 40, Eddard.
  11. 11,0 et 11,1 Les origines de la saga, L’antique voie et la nouvelle.
  12. A Dance with Dragons, Chapitre 64, Victarion.
  13. 13,0 et 13,1 A Clash of Kings, Chapitre 01, Prélude.
  14. A Game of Thrones, Chapitre 05, Eddard.
  15. A Game of Thrones, Chapitre 48, Eddard.
  16. A Game of Thrones, Chapitre 50, Eddard.
  17. A Game of Thrones, Chapitre 66, Arya.
  18. A Clash of Kings, Chapitre 27, Arya.
  19. 19,0 et 19,1 A Game of Thrones, Chapitre 70, Tyrion.
  20. 20,0, 20,1 et 20,2 A Clash of Kings, Chapitre 23, Catelyn.
  21. 21,0 et 21,1 A Clash of Kings, Chapitre 11, Davos.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 32, Catelyn.
  23. A Clash of Kings, Chapitre 21, Tyrion.
  24. A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  25. A Clash of Kings, Chapitre 18, Tyrion.
  26. 26,0 et 26,1 A Clash of Kings, Chapitre 37, Tyrion.
  27. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  28. 28,0 et 28,1 A Clash of Kings, Chapitre 45, Tyrion.
  29. A Clash of Kings, Chapitre 43, Davos.
  30. A Clash of Kings, Chapitre 46, Catelyn.
  31. A Clash of Kings, Chapitre 53, Sansa.
  32. A Clash of Kings, Chapitre 59, Davos.
  33. A Clash of Kings, Chapitre 60, Tyrion.
  34. A Clash of Kings, Chapitre 62, Tyrion.
  35. A Clash of Kings, Chapitre 63, Sansa.
  36. 36,0 et 36,1 A Clash of Kings, Chapitre 66, Sansa.
  37. A Storm of Swords, Chapitre 11, Davos.
  38. A Storm of Swords, Chapitre 05, Tyrion.
  39. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  40. A Storm of Swords, Chapitre 33, Tyrion.
  41. A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.
  42. A Storm of Swords, Chapitre 63, Jaime.
  43. A Storm of Swords, Chapitre 71, Tyrion.
  44. A Storm of Swords, Chapitre 73, Jaime.
  45. 45,0, 45,1 et 45,2 A Storm of Swords, Chapitre 37, Davos.
  46. A Storm of Swords, Chapitre 26, Davos.
  47. A Storm of Swords, Chapitre 64, Davos.
  48. A Dance with Dragons, Chapitre 10, Davos.
  49. A Storm of Swords, Chapitre 74, Jon.
  50. A Storm of Swords, Chapitre 77, Jon.
  51. A Storm of Swords, Chapitre 80, Jon.
  52. A Feast for Crows, Chapitre 13, Cersei.
  53. A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime.
  54. A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei.
  55. 55,0 et 55,1 A Feast for Crows, Chapitre 25, Cersei.
  56. A Feast for Crows, Chapitre 29, Cersei.
  57. A Feast for Crows, Chapitre 33, Cersei.
  58. A Feast for Crows, Chapitre 37, Cersei.
  59. A Feast for Crows, Chapitre 44, Cersei.
  60. A Dance with Dragons, Chapitre 66, Cersei.
  61. 61,0, 61,1 et 61,2 A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue.
  62. 62,0, 62,1 et 62,2 A Dance with Dragons, Chapitre 18, Jon.
  63. 63,0 et 63,1 A Dance with Dragons, Chapitre 08, Jon.
  64. A Dance with Dragons, Chapitre 20, Davos.
  65. A Dance with Dragons, Chapitre 30, Davos.
  66. A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon.
  67. A Dance with Dragons, Chapitre 11, Jon.
  68. A Dance with Dragons, Chapitre 27, L'épouse rebelle.
  69. A Dance with Dragons, Chapitre 36, Jon.
  70. A Dance with Dragons, Chapitre 43, La prise du roi.
  71. A Dance with Dragons, Chapitre 63, Le sacrifice.
  72. A Dance with Dragons, Chapitre 70, Jon.
  73. The Winds of Winter, Chapitre provisoire, Theon 1.