Tyanna de la Tour

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Tyanna de la Tour
Identité
V.O. Tyanna of the Tower
Surnoms Tyanna de Pentos
Corbeau du Roi
Statut
Rang reine
Titres reine des Sept Couronnes
maîtresse des chuchoteurs
Décès 48 (Port-Réal)
Famille
Époux Maegor I Targaryen (42)
Blasons
La reine Tyanna faisait partie de la maison Targaryen

Tyanna de la Tour, dite Tyanna de Pentos, était la fille naturelle d'un magistrat pentoshi. Elle était très pâle et avait des cheveux noirs[1]. Elle fut d'abord courtisane à Pentos, puis devint l'amante de Maegor Targaryen. Lorsque celui-ci devint roi des Sept Couronnes, il fit d'elle sa maîtresse des chuchoteurs et sa troisième épouse, mais leur union resta aussi stérile que les précédentes. Après des années de loyaux services, elle trahit finalement le roi, qui la fit exécuter[2].

Tyanna avait la réputation d'être sorcière, de connaître les poisons et de pouvoir parler aux araignées et aux rats[N 1]. Elle fut particulièrement crainte, car elle parvenait à percer la plupart des secrets[2].

Histoire[modifier]

Courtisane et sorcière[modifier]

Tyanna de la Tour est la fille bâtarde d'un magistrat de Pentos. Elle est d'abord danseuse dans les tavernes de la cité avant de devenir courtisane. De nombreuses rumeurs courent alors à son sujet. Elle rencontre le prince polygame Maegor Targaryen et son épouse Alys Herpivoie, qui ont été exilés par le roi des Sept Couronnes Aenys I Targaryen. Tyanna se lie avec eux, sans que l'on puisse déterminer si elle est l'amante de Maegor ou celle d'Alys.

En l'an 42, la reine douairière Visenya Targaryen se rend précipitamment à Pentos pour y chercher son fils : Aenys Ier étant mort, Maegor doit revenir urgemment à Port-Réal. Maegor part avec sa mère, pendant qu'Alys et Tyanna réunissent six cents mercenaires, avec lesquels elles s'embarquent pour gagner la capitale des Sept Couronnes. Ils arrivent vingt-huit jours après le jugement des Sept de Port-Réal, qui a laissé Maegor presque mort et inconscient[1]. Après quelques discussions entre Tyanna et Visenya[2], la reine congédie les mestres et les septons qui s'occupent de son fils, pour le confier aux soins de Tyanna. Le lendemain, Maegor se réveille enfin et apparaît aux côtés de son épouse Alys Herpivoie et de Tyanna de la Tour.

Après sa victoire lors de la bataille de la Fourche de la Néra, Maegor I Targaryen annonce son intention de prendre Tyanna comme troisième épouse. Ils se marient sur la colline de Rhaenys, sur les décombres du septuaire du Souvenir. La cérémonie du coucher est présidée par Alys, qui reste avec Maegor et Tyanna pendant toute la nuit[1].

Reine et maîtresse des chuchoteurs[modifier]

Dans les années qui suivent, Tyanna tient une position de choix auprès de Maegor. En plus d'être devenue reine des Sept Couronnes en l'épousant, elle tient auprès de lui le rôle de maître-espion, et est bientôt appelée la « maîtresse des chuchoteurs » ou encore « le Corbeau du Roi ». Toutes les nuits, elle écoute les rumeurs et les dénonciations que lui rapportent ses espions issus des bas-fonds de Port-Réal. Sa réputation grandit en même temps que la crainte qu'elle inspire.

En l'an 43, le prince Aegon se proclame roi des Sept Couronnes et se dresse contre son oncle Maegor. Tyanna avertit son époux que les grandes maisons (Stark, Baratheon, Lannister, Arryn) communiquent secrètement avec la reine Alyssa Velaryon et seraient prêtes à soutenir Aegon, si celui-ci parvient à arracher une victoire militaire contre son oncle. Maegor éteint cette menace en remportant la bataille sous l'Œildieu et en tuant Aegon.

En l'an 44, Alys Herpivoie tombe enceinte. Maegor insiste pour que Tyanna la serve pendant la période de confinement, toutefois, l'enfant naît avant terme : il est mort-né et monstrueux. Suspectant une trahison, Maegor fait exécuter les deux septas, la sage-femme et le Grand Mestre Desmond. Tyanna le prévient alors qu'il a été trahi par Alys elle-même, avec la complicité de son père, lord Lucas Herpivoie. La reine, qui craignait de perdre les faveurs du roi, souhaitait concevoir un héritier. L'enfant tardant à venir, son père corrompit des hommes réputés fertiles afin qu'ils couchent avec elle chaque fois que le roi passait la nuit avec une autre de ses femmes. Tyanna dispose d'une liste de vingt noms. Dix-huit d'entre eux avouent sous la torture, l'un d'eux ayant toujours l'or donné par lord Lucas. Furieux, Maegor fait arrêter et massacrer tous les Herpivoie tandis que Tyanna est chargée de torturer Alys. Le supplice dure une quinzaine de jours, en présence de Maegor qui y assiste dans son intégralité.

En l'an 44, après l'évasion de la reine Alyssa Velaryon, Tyanna torture son fils aîné, le prince Viserys. Malgré les tourments, le prince ignore où s'est réfugiée sa mère et décède au bout de neuf jours.

L'année suivante, Tyanna devient la dernière épouse vivante de Maegor à la suite du décès de Ceryse Hightower. Lorsque le roi part affronter les restes de la Foi Militante, il confie le gouvernement de Port-Réal à Tyanna et à sa Main, Edwell Celtigar. Au cours des années qui suivent, Tyanna reste fidèle à Maegor, mais celui-ci finit par délaisser complètement sa couche.

En l'an 47, Maegor décide de se remarier avec trois femmes en même temps, qui seront connues sous le surnom des « Épouses Noires ». Certains espèrent que l'une de ces femmes, la princesse Rhaena, défiera son oncle. Mais le jour de la cérémonie, Tyanna de la Tour révèle qu'elle a retrouvé les filles jumelles de la princesse, Aerea et Rhaella. Craignant les représailles, Rhaena se soumet tristement à la cérémonie. Une rumeur tardive[N 2] prétend que Tyanna aurait le soir même du mariage donné une potion de fertilité à une autre des « Épouses Noires », Jeyne Ouestrelin, laquelle l'aurait soit bue, soit jetée à la face de Tyanna.

A la suite de la mort en couches de la reine Jeyne Ouestrelin, qui met au monde un enfant mort-né et monstrueux, Maegor envoie ses chevaliers de la Garde Royale Owen Bosc et Maladon Moore s'emparer de Tyanna. Avant même d'être torturée, elle avoue avoir empoisonné Jeyne et Alys afin qu'elles perdent leurs bébés. Elle avertit qu'il se produira la même chose avec l'enfant qu'attend une autre des épouses du roi, Elinor Costayne[1]. Maegor la tue avec son épée en acier valyrien, Feunoyr, lui arrachant le cœur qu'il donne à manger aux chiens[1][2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cette capacité de parler aux animaux lui est sûrement prêtée parce qu'elle récolte toutes les rumeurs des bas-fonds de Port-Réal.
  2. Apparue au plus tôt en l'an 68, pendant le règne de Jaehaerys I Targaryen (cf. The Sons of the Dragon).

Références[modifier]