Aerea Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Aerea Targaryen
Identité
V.O. Aerea Targaryen
Apparence
Yeux violets
Cheveux argentés
Statut
Rang princesse
princesse héritière (48)
Naissance 42 (Castral Roc)
Décès 56 (Port-Réal)
Famille
Père Aegon Targaryen
Mère Rhaena Targaryen
Blasons
Aerea faisait partie de la maison Targaryen

Née en l'an 42, Aerea Targaryen était la fille jumelle aînée du prince Aegon Targaryen et de sa sœur-épouse Rhaena Targaryen. Sa sœur cadette était Rhaella Targaryen. Du fait de sa naissance, Aerea aurait pu prétendre au Trône de Fer en tant qu'héritière de son père, Aegon, fils aîné d'Aenys I Targaryen, puis, en tant qu'héritière désignée de Maegor I Targaryen[N 1]. Toutefois, c'est son oncle Jaehaerys I Targaryen qui devint roi des Sept Couronnes en raison des circonstances[1][2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys I Targaryen.

Histoire[modifier]

Aerea naît peu avant sa jumelle, Rhaella, en l'an 42 à Castral Roc. Filles nées de l'inceste entre un frère et une sœur, le Grand Septon déclare qu'elles sont des abominations.

L'année suivante, leur père Aegon, qui a été spolié de ses droits au trône par son oncle Maegor Ier, déclare ses prétentions et réunit une armée qui marche vers Port-Réal. Il meurt au cours de la bataille sous l'Œildieu. Leur mère, Rhaena prend alors des précautions pour les cacher, car elle sait que Maegor pourrait voir ses filles comme des rivales potentielles. Rhaena décide de les protéger en teignant leurs cheveux, en changeant leur nom et en les confiant à de puissants alliés, qui ont pour mission de leur trouver des pères d'adoption qui n'auront aucune idée de leur vraie identité. Elle insiste pour ignorer la destination de ses filles : ce qu'elle ignore, elle ne peut le révéler, même sous la torture[N 2]. Elle ne peut les accompagner elle-même, la présence de son dragon Songefeu la rendant trop reconnaissable.

Les deux jumelles restent cachées pendant plusieurs années. En l'an 47, Maegor Ier décide de se remarier et d'épouser Rhaena. La maîtresse des chuchoteurs Tyanna de la Tour retrouve la trace des jumelles et elles sont toutes deux présentes lors de la cérémonie[N 3]. Au lendemain du mariage, Rhaella est envoyée à Villevieille pour devenir septa et Aerea, en tant que fille aînée, est désignée par Maegor comme son héritière, jusqu'à ce qu'il ait un fils légitime.

L'année suivante, l'oncle d'Aerea, Jaehaerys, déclare ses prétentions au trône. Rhaena choisit de trahir son oncle-époux pour rejoindre le parti de son frère. Elle emporte avec elle sa fille Aerea et l'épée en acier valyrien Feunoyr[N 4]. Les circonstances amènent à l'avènement de Jaehaerys Ier en tant que nouveau roi des Sept Couronnes[2]. Aerea est désignée comme héritière par Jaehaerys Ier jusqu'à ce que celui-ci ait des enfants. En l'an 50, alors qu'elle est âgée de huit ans, la Main du roi Rogar Baratheon, révolté contre le mariage de Jaehaerys et d'Alysanne Targaryen, envisage de déposer le roi et de couronner Aerea à sa place. Il est arrêté par son épouse, la reine régente Alyssa Velaryon, qui le renvoie et place Aerea en sécurité, les cheveux teints, à travailler dans une écurie non loin de la porte du Roi de Port-Réal. Elle y restera jusqu'à la majorité de Jaehaerys, quelques mois plus tard[3].

En l'an 51, Aerea quitte Port-Réal pour vivre avec sa mère, la reine Rhaena Targaryen, à Peyredragon[3]. Leurs relations sont orageuses et la jeune fille se retrouve très isolée. Elle se lie d'amitié avec Elissa Farman, et passe le plus clair de son temps avec les dragons[4]. En l'an 53, à la naissance de la première fille de Jaehaerys et Alysanne, Daenerys Targaryen, Aerea perd son statut d'héritière, ce qui la mécontente : à l'âge de treize ans, elle sème la terreur sur Peyredragon et se montre méchante et insolente ; en réalité, ce comportement semble dû au manque d'affection dont elle souffre de la part de sa mère, ainsi que de sa solitude.

A la fin de l'an 54, Aerea s'enfuit de Peyredragon sur le dos de Balerion. Ils restent introuvables pendant des mois. En l'an 56, le dragon la ramène à Port-Réal, au seuil de la mort : elle semble atteinte d'une étrange fièvre. Quelques heures après son arrivée, elle décède. Elle sera incinérée selon la coutume des Targaryen, et ses cendres seront répandues dans le ciel par sa mère, Rhaena Targaryen, sur son dragon[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. À cette époque, il n'existe pas encore de tradition excluant les femmes de la succession. Cette tradition est formalisée après le Grand Conseil de 101 (cf. Les origines de la saga, Jaehaerys I).
  2. Gyldayn, l'auteur de The Sons of the Dragon, ne le précise pas, mais la construction de son texte laisse supposer qu'il était prévu que les deux enfants soient séparées pour plus de sécurité. Quand Rhaena quitte ses filles, elles ont un an chacune.
  3. Il peut sembler très surprenant que Tyanna de la Tour ait pu retrouver les deux enfants, étant donné les précautions qu'avait prises leur mère. Quand Rhaena retrouve ses filles après quatre années de séparation, elles ont désormais cinq ans, mais leur mère ne semble pas mettre en doute leur identité, et le reste de ses actes par la suite fait comprendre qu'elle pense bel et bien avoir affaire à ses filles (cf. The Sons of the Dragon). Tyanna de la Tour est une maîtresse espionne et une sorcière réputée, il n'est donc pas impossible qu'elle ait retrouvé les deux fillettes. Qui plus est, leurs traits valyriens (cheveux argentés, yeux violets) sont rares dans les Sept Couronnes, et le fait qu'elles soient jumelles rend pratiquement impossible toute tentative d'usurpation d'identité.
  4. En emmenant Aerea, Rhaena prive Maegor de son otage et l'empêche d'exercer des représailles. En emmenant Feunoyr, elle s'en prend à un symbole de légitimité et de royauté, que Maegor possédait depuis le début de son règne (et même avant) : cette épée a été portée par le père de Maegor, Aegon le Conquérant. Elle est l'un des symboles du pouvoir des Targaryen, considérée comme l'épée des rois au cours des deux siècles qui suivent.

Références[modifier]

  1. Les origines de la saga, Maegor Ier.
  2. 2,0 et 2,1 The Sons of the Dragon.
  3. 3,0 et 3,1 Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  4. 4,0 et 4,1 Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.