Maison Arryn

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Arryn)
Aller à : navigation, rechercher
Maison Arryn
Un faucon bleu ciel volant devant une lune blanche, sur champ bleu ciel

Un faucon bleu ciel volant devant une lune blanche, sur champ bleu ciel
Informations
V.O. House Arryn
Demeure Les Eyrié (été)
Les Portes de la Lune (hiver)
Devise « Aussi haute qu'Honneur »[1]
("As High As Honor")
Rang Maison suzeraine du Val d'Arryn

La maison Arryn est l'actuelle maison suzeraine du Val d'Arryn. Leur seigneur porte traditionnellement les titres de Défenseur du Val et de gouverneur de l'Est depuis la Conquête[2][3]. C'est une des lignées les plus anciennes et les plus pures de la noblesse andale. Les Arryn furent rois de la Montagne et du Val durant près de six mille ans, jusqu’à ce qu’ils se soumettent au roi des Sept Couronnes Aegon le Conquérant au cours de la Conquête[2]. Ils ont pour demeure les Eyrié, un château imprenable dans le flanc de la Lance du Géant[4]. Cependant, en hiver, quand le froid et le vent rendent le château complètement inaccessible et inhabitable, les Arryn s'installent aux Portes de la Lune, au pied de la montagne[5]. Les membres de cette maison ont la réputation d'être très soucieux de leur honneur, comme l'indique leur devise[6] : « Aussi haute qu'Honneur »[1].

Il existe plusieurs branches mineures de la maison Arryn. La plupart de ces branches se montrent fières de leur patronyme, mais sont très pauvres, à l'exception des Arryn de Goëville, qui se sont lancés dans le commerce[7].

Histoire[modifier]

Les Andals[modifier]

Descendant de la noblesse andale, les Arryn prétendent faire remonter leur généalogie à l'époque d'Andalos. Certains affirment même qu'ils descendent du mythique Hugor de la Colline, le premier roi des Andals. Nombres de ces histoires ne sont que des légendes. Certaines racontent notamment les histoires d'Artys Arryn, le Chevalier Ailé qui vécut durant l'Âge des Héros et aurait monté un cheval ailé. Ce personnage de légende est souvent confondu avec son homonyme historique, le chevalier andal Artys Arryn, véritable fondateur de la maison Arryn[8].

Cette fondation remonte à l'arrivée des Andals à Westeros. Trop faibles pour lutter contre ces envahisseurs, les Premiers Hommes forment une coalition menée par le roi Robar II Royce, ce qui leur permet d'engranger quelques victoires contre les Andals. Ces derniers mettent leurs différends de côté et élisent le chevalier Artys Arryn pour les mener à la guerre. Celui-ci remporte une victoire décisive lors de la bataille des Sept Étoiles au pied de la Lance du Géant. Les vaincus lui prêtent alors serment d'allégeance et il devient le premier roi de la Montagne et du Val[3].

Les rois de la Montagne et du Val[modifier]

Les descendants d'Artys Arryn règnent sur le Val en tant que roi de la Montagne et du Val. Leur siège d'origine est le castel au pied de la Lance du Géant, appelé les Portes de la Lune, mais ce château ressemble plus à une demeure seigneuriale qu'à un palais royal. Le quatrième roi de la lignée, Roland Ier Arryn, estimant l'endroit indigne d'un roi, entame la construction des Eyrié, dont la construction s'étale sur plusieurs générations[5]. Depuis lors, les Portes de la Lune sont confiées à un Gardien, le plus souvent issu de la maison Arryn et ayant un lien de famille proche avec le dirigeant de la maison[9].

Les rois de la Montagne et du Val ont toujours veillé à la défense de leurs terres. Osric V Arryn fait notamment rebâtir la forteresse de la Porte Sanglante pour interdire toute attaque venant de l'ouest. Les côtes sont naturellement difficiles d'accès et, en souvenir des invasions andales venues de la mer, les rois de la maison Arryn ont toujours veillé à leur défense en implantant des châteaux, des forts ou des tours de guet dans les régions les plus vulnérables. Leurs bases de repli étant bien assurées, certains rois de la maison Arryn ont tenté de conquérir des terres au-delà des montagnes de la Lune[3]. Roland II Arryn mène notamment ses armées dans le Conflans, où il affronte Tristifer IV d'Alluve. En deux ans, il subit deux cuisantes défaites avant d'être capturé et décapité quatre ans après avoir quitté le Val[5]. Les Arryn ont plus de succès dans leurs conquêtes des îles de la Morsure et du détroit : Hugues le Gras s'empare de Galet, Hugo l'Optimiste conquiert les Piz, et Alester II Arryn rattache par son mariage l'île de la Sorcière aux possessions des Arryn. Leur dernière grande guerre les oppose au roi du Nord de la maison Stark pour la domination de l'archipel des Trois Sœurs au cours de la guerre Sans Valeur, qui aurait duré un millénaire avant que les Stark ne se décourage. Sur leur territoire, les Arryn sont régulièrement attaqués par les sauvages clans des montagnes de la Lune, descendants des Premiers Hommes qui n'ont jamais reconnu leur domination sur le Val[3].

Au cours des siècles, les Arryn ont veillé à la prospérité du Val, notamment par le commerce, indispensable à leur subsistance. Ils ont fait de Goëville une des grandes villes des Sept Couronnes et un port bien défendu par leur propre flotte de guerre[3]. Leurs flottes ont notamment affronté des esclavagistes de Volantis, des pillards fer-nés, des pirates des Degrés de Pierre et des îles du Basilic[8].

Les hauts faits de la maison Arryn sont bien connus grâce à de nombreuses chroniques, écrites par les septons dans les septistères et les septuaires du Val[8]. La maison est aussi l'objet de nombreuses légendes, notamment celles d'Artys Arryn[7] et celle d'Alyssa Arryn[1].

La Conquête et les derniers rois Arryn[modifier]

Au cours de la Conquête des Sept Couronnes par la maison Targaryen, la maison Arryn est dirigée par l'enfant-roi Ronnel Arryn et sa mère, la reine régente Sharra. Ses offres d'alliance avec les Targaryen étant repoussées par Aegon le Conquérant, la reine décide de résister, et la flotte Arryn remporte une victoire au large de Goëville, avant d'être complètement détruite par Visenya Targaryen et son dragon Vhagar. Profitant de la situation, les habitants des Trois Sœurs entrent en rébellion contre leur souverain et couronnent Marla Sunderland. La reine Sharra veille à garnir la Porte Sanglante d'une puissante armée, renforce les défenses de Goëville et se réfugie avec son fils aux Eyrié.

Après la victoire des Targaryen contre les Lannister et les Jardinier lors de la bataille du Champ de Feu, Visenya Targaryen retourne dans le Val d'Arryn. Plutôt que d'engager un long et dangereux combat, elle vole à dos de dragon jusqu'à la Lance du Géant et se pose directement au cœur des Eyrié. Comprenant que toute résistance est vaine face aux dragons, la reine Sharra renonce à la royauté et aux couronnes traditionnelles de la maison Arryn. Les Targaryen confirment toutefois les Arryn dans leurs possessions en tant que seigneurs suzerains du Val[10]. Le gouverneur du Nord Torrhen Stark reçoit par la suite la mission de mater la rébellion des Trois Sœurs, qui reviennent vite dans le giron de la maison Arryn[11]. Au cours des années qui suivent, les reines des Sept Couronnes Visenya et Rhaenys Targaryen organisent le prestigieux mariage de lord Ronnel Arryn avec une des filles de lord Torrhen Stark de Winterfell. Au cours du règne d'Aegon le Conquérant, les Eyrié reçoivent plusieurs fois le roi au cours de ses nombreuses pérégrinations royales[12].

En l'an 37, Aegon Ier Targaryen décède et son fils, l'indécis Aenys Ier lui succède. Un certain nombre de rebelles se déclarent contre lui, dont Jonos Arryn, frère de lord Ronnel Arryn, qui se proclame roi de la Montagne et du Val et enferme son frère. Les partisans de Jonos sont défaits par lord Allard Royce, qui assiège ensuite les Eyrié pour obtenir la libération de son suzerain. Jonos expédie alors son frère Ronnel par la Porte de la Lune. Sa rébellion s'achève lorsqu'apparaît le prince de Peyredragon Maegor Targaryen, monté sur le dragon Balerion. Les partisans de Jonos l'abandonnent et le livrent aux loyalistes. Un cousin de Ronnel et Jonos, Hubert Arryn[N 1] devient le nouveau seigneur de la maison Arryn.

Au cours de l'an 43, les Arryn auraient correspondu avec la reine douairière Alyssa Velaryon, qui leur aurait demandé de prendre les armes pour soutenir les prétentions de son fils, le prince Aegon, contre son oncle, l'usurpateur Maegor Ier. Toutefois, les Arryn évitent prudemment de s'impliquer dans cette guerre. En l'an 47, ils reçoivent comme pupille l'un des fils de la reine Elinor Costayne[13].

Le long règne de Jaehaerys[modifier]

En l'an 48, comme de nombreuses grandes maisons, les Arryn se déclarent pour le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen contre son oncle, l'usurpateur Maegor Ier[13].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys Ier Targaryen.

L'année suivante, le seigneur de la maison Arryn se rend à Port-Réal avec ses vassaux, les lords Royce et Qarl Corbray, pour assister aux Épousailles d'or. Lors des débats sur le mariage du roi lui-même, le Grand Mestre Benifer suggère que la maison Arryn pourrait fournir une épouse convenable, mais l'idée reste sans suite[14]. En l'an 52, les Arryn reçoivent le roi Jaehaerys aux Eyrié, durant sa pérégrination royale à travers le Val[15]. En l'an 55, des sœurs de lord Rodrik Arryn sont aux côtés de la reine Alysanne Targaryen lorsque celle-ci met au monde son troisième enfant, le prince Aemon Targaryen[16].

Les liens entre la maison Targaryen et la maison Arryn se resserrent en l'an 60, lorsque Jaehaerys Ier fait appel à lord Rodrik Arryn, sire des Eyrié, pour servir comme maître des lois au sein de son conseil restreint. Celui-ci officie pendant vingt ans à Port-Réal, devenant une figure familière de la cour et un ami du roi et de la reine. En l'an 80, il est choisi comme mari par la princesse Daella Targaryen, de vingt ans sa cadette. Bien qu'il ne soit pas un parti idéal pour elle, les circonstances précipitent leur union et le couple part vivre aux Eyrié, lord Arryn abandonnant sa charge de maître des lois au prince Aemon. Deux ans plus tard, la princesse Daella met prématurément au monde leur fille unique : Aemma Arryn. Si l'enfant vit, la mère meurt peu après de fièvres puerpérales[17].

En l'an 93, Aemma Arryn est mariée à son cousin, le prince Viserys Targaryen, fils aîné de l'héritier du trône, Baelon. Viserys devient lui-même l'héritier du trône à la mort de son père en l'an 101. Deux ans plus tard, Jaehaerys Ier meurt et Viserys Ier Targaryen monte sur le Trône de Fer, faisant d'Aemma Arryn la reine des Sept Couronnes[18]. Aemma étant la mère de Rhaenyra Targaryen, elle est l'une des ancêtres de tous les rois Targaryen depuis Aegon III Targaryen[19].

À une date indéterminée au cours du règne de Jaehaerys, la branche cadette de la maison Arryn, les Arryn de Goëville, s'éloigne de la branche principale pour se lancer dans le commerce et amasser une importante fortune[20].

La Jouvencelle du Val[modifier]

En l'an 97, Jeyne Arryn devient à trois ans la dirigeante de la maison Arryn et la dame des Eyrié[21]. Sa régence est assurée par le lord Protecteur du Val d'Arryn, Yorbert Royce[18]. Des cousins de lady Jeyne tentent de la remplacer par trois fois, car ils estiment qu'étant une femme, elle ne saurait régner sur eux. Lady Jeyne s'affirme donc comme une dirigeante sévère et elle s'affranchit de la domination masculine en ne prenant jamais aucun époux[21].

En l'an 129, le roi Viserys Ier Targaryen meurt et une guerre de succession éclate entre sa fille Rhaenyra et le demi-frère de celle-ci, Aegon II, connue sous le nom de Danse des Dragons. Les partisans d'Aegon pensent que lady Jeyne Arryn va soutenir Rhaenyra, car, étant toutes deux des femmes, si les droits de Rhaenyra à hériter étaient remis en cause, ceux de Jeyne pourraient l'être également. C'est aussi le raisonnement des partisans de Rhaenyra[22], qui est par ailleurs la seule des deux enfants de Viserys à avoir un lien familial avec la maison Arryn[N 2]. Jeyne Arryn reconnaît effectivement Rhaenyra comme héritière légitime de Viserys et décide de la soutenir, en échange de la présence d'un dragonnier qui puisse défendre les Eyrié en cas d'attaque de dragons[21]. À la fin de l'année, la maison Arryn reçoit deux pupilles : Rhaena Targaryen et Joffrey Velaryon. La première est la belle-fille de Rhaenyra et n'a pas encore de dragon, mais le second est un des fils de Rhaenyra et est le dragonnier de Tyraxès[23]. Au cours de l'année qui suit, Joffrey devient l'héritier de sa mère et doit la rejoindre à Port-Réal, alors que Rhaena demeure auprès de lady Arryn[24].

Malgré la mort de Joffrey à Port-Réal, puis de Rhaenyra à Peyredragon en l'an 130, Jeyne Arryn refuse de reconnaître Aegon II Targaryen comme roi. En l'an 131, la maison Arryn assemble une armée de dix mille hommes environ pour marcher sur Port-Réal. Avant même qu'ils n'arrivent, Aegon II Targaryen est assassiné par certains de ses partisans, et le dernier fils de Rhaenyra, le prince Aegon, est proclamé roi par le conseil de gouvernement[25]. Arrivée à la capitale, lady Jeyne intègre le conseil et est bientôt rejointe par les frères Crobray, de loyaux bannerets[26]. Le prince Aegon est couronné et prend le nom d'Aegon III Targaryen ; le roi étant encore mineur, lady Jeyne Arryn devient une de ses régents. Elle abandonne sa charge moins d'un an plus tard, au début de l'an 132, et retourne dans le Val pour mater les clans des montagnes de la Lune[27]. Elle meurt deux ans plus tard, en désignant comme héritier un cousin éloigné et loyal, ser Joffrey Arryn. Ce faisant, elle dépossède son héritier putatif, ser Arnold Arryn, ce qui crée un conflit autour de sa succession[20].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Succession de Jeyne Arryn.

Après la Danse des Dragons[modifier]

L'an 135 est marquée par le conflit autour de la succession de Jeyne Arryn. Le Val d'Arryn se divise en trois factions. Au terme des affrontements, c'est finalement Joffrey Arryn qui l'emporte sur ses concurrents et devient le nouveau seigneur suzerain du Val et sire des Eyrié[20].

Dans les siècles qui suivent, les Arryn s'illustrent lors de la première rébellion Feunoyr, où ils restent fidèles au roi Daeron II Targaryen. Lord Donnel Arryn mène l'avant-garde de l'armée Targaryen lors de la bataille du champ d'Herberouge[8]. À la même époque, lady Alys Arryn devient l'épouse du troisième fils du roi, le prince Rhaegel Targaryen, et la mère de leur trois enfants[28].

Du vivant de lord Jasper Arryn, son fils et successeur, Jon, devient Gardien des Portes de la Lune. Lorsque Jon Arryn devient le sire des Eyrié, il confie le titre de Gardien à son frère cadet, Ronnel. A sa mort, lord Jon Arryn confie le titre à un de ses cousins, ser Denys Arryn[9].

Au cours du règne d'Aerys II Targaryen, lord Jon Arryn prend deux pupilles Eddard Stark, fils cadet de lord Rickard Stark de Winterfell, et Robert Baratheon, le jeune sire d'Accalmie. N'ayant pas d'enfant, il chérit particulièrement les deux garçons[29].

La rébellion de Robert[modifier]

Les deux premières épouses de lord Jon Arryn, Jeyne Royce et Rowena Arryn, meurent sans lui avoir laissé d'héritier. Pendant de nombreuses années, son unique héritier est donc son neveu, Elbert Arryn[30].

En l'an 271[31], lord Jon Arryn prend comme pupille Eddard Stark, second fils de lord Rickard Stark de Winterfell, aux Eyrié, puis Robert Baratheon, suzerain des terres de l'Orage. N'ayant pas d'enfant de son sang, il s'attache tout particulièrement à eux[29].

En l'an 282, Elbert Arryn, héritier des Eyrié, se rend à Port-Réal avec Brandon Stark, héritier de Winterfell et trois autres nobles, pour récupérer Lyanna Stark qui a disparu dans le Conflans avec le prince de Peyredragon Rhaegar Targaryen. Le roi Aerys II Targaryen les accuse de trahison et de complot. Ils sont exécutés[32]. Le roi ordonne à lord Jon Arryn d'exécuter ses deux pupilles, Eddard Stark et Robert Baratheon. Lord Arryn refuse de se parjurer et entre en rébellion contre son roi[8]. Lord Jon Arryn convoque son ban, mais une partie des seigneurs du Val d'Arryn restent loyaux au roi Aerys II[33], notamment les Corbray qui sont défaits lors de la prise de Goëville, et qui rejoignent ensuite les rangs des rebelles[34]. Lord Jon Arryn joint ensuite ses troupes à celles des Nordiens d'Eddard et celles des Orageois de Robert[33]. Afin de rallier le Conflans et de rejoindre Robert à Pierremoûtier, lord Jon Arryn épouse la fille cadette d'Hoster Tully de Vivesaigues, Lysa Tully. Le mariage est toutefois conclu de manière précipitée. Ce mariage est d'auant mieux venu que peu après[N 3], le cousin de lord Jon et son dernier héritier, ser Denys Arryn, meurt au cours de la bataille des Cloches[30]. Malgré son âge avancé, lord Arryn se bat bravement aux côtés de Robert à la bataille du Trident[8]. À la fin de la guerre, il est nommé Main du nouveau roi des Sept Couronnes Robert Ier Baratheon[35]. Les Arryn s'installent dans la tour de la Main du Donjon Rouge pour être au plus près de la cour[36], lord Arryn délégant dès lors la gouvernance du Val au Surintendant du Val Nestor Royce[4], qui est également nommé Gardien des Portes de la Lune[9].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Anciens membres[modifier]

Arbre généalogique de la maison Arryn dans A Game of Thrones (version image - cliquer pour agrandir).

Rois de la Montagne et du Val[modifier]

Après la Conquête[modifier]

Arbres généalogiques[modifier]

 
 
 
 
Artys Ier
 
Une enfant
de la forêt
 ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un roi Arryn
 
Un roi Arryn
 
Un ou
plusieurs fils
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roland Ier
 
Teora
Veneur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un roi Arryn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un roi Arryn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Roland II
 
Robin Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sharra
 
Un Arryn
 
Un Arryn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une Stark
 
Ronnel
 
Jonos
 
Hubert
 
Une Royce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Six fils
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Darnold
 
Rymond
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une première
épouse
 
Rodrik
 
Daella
Targaryen
 
Baelon
Targaryen
 
Alyssa
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Elys
 
Deux fils
 
Amanda
 
Aemma
 
 
 
 
 
Viserys Ier
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jeyne
 
Arnold
 
Joffrey
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isembard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Eldric
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Donnel
 
Alys
 
Rhaegel
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une femmme
inconnue
 
Jasper
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jeyne
Royce
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une fille
morte-née
 
 
 
Jon
 
Rowena
Arryn
 
 
 
 
 
 
 
Alys
 
Elys
Vanbois
 
 
 
 
 
 
 
Ronnel
 
Une Belmore
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Lysa
Tully
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Denys
Arryn
 
Une fille
 
Maison
Vanbois
 
Une fille
 
Un Hardyng
 
 
 
Elbert
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cinq enfants
morts-nés
 
Robert
 
 
 
 
 
 
 
 
Un fils
mort-né
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Harold
Hardyng
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Maisonnée[modifier]

Icone loupe.png Voir catégorie : maisonnée Arryn.

Les Arryn dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Après de nombreux décès au sein de la maison Arryn, lord Jon Arryn n'a plus que deux héritiers : d'abord son fils unique, Robert, puis un petit-neveu, Harrold Hardyng[7].

Le mariage de Lysa et Jon Arryn est froid et sans passion. Au cours du règne de Robert Baratheon, Lysa Arryn enchaine cinq fausses couches, deux aux Eyrié et trois à Port-Réal, où elle a suivi son mari, Main du Roi[6], trois filles et deux garçons[37]. Seul leur fils Robert survit, excessivement protégé par sa mère, ce qui entraîne chez lui un retard de croissance tant physique que mental[4]. L'enfant étant atteint de tremblemal, lady Lysa a veillé à ce que tous les gens de sa maisonnée sachent réagir à ses crises de tremblements lorsqu'elles se produisent[38].

Lord Jon Arryn prévoit d'envoyer Robert comme pupille à Peyredragon auprès de lord Stannis Baratheon[1], mais il tient sa femme, lady Lysa Arryn, dans l'ignorance de son projet jusqu'au tournoi donné en l'honneur de l'anniversaire du prince héritier Joffrey. Elle l'apprend par hasard, lorsque lord Arryn doit refuser la proposition de lord Walder Frey des Jumeaux, qui voulait lui aussi accueillir Robert comme pupille[39]. Lord Jon envisage dans le même temps d'envoyer Lysa Arryn seule aux Eyrié[40].

Dans AGOT[modifier]

Lord Jon Arryn meurt en l'an 298 à Port-Réal. Les titres de seigneur de la maison Arryn, sire des Eyrié et Défenseur du Val passent à son fils, Robert Arryn, encore enfant. Sa mère Lysa Arryn assure sa régence. Lorsque le roi Robert Baratheon propose d'envoyer son fils comme pupille auprès de lord Tywin Lannister de Castral Roc, lady Lysa s'enfuit de la cour avec lui[41] et presque toute la maisonnée de son mari[42]. Elle s'installe aux Eyrié pour assurer la protection de son fils. Estimant qu'un enfant n'est pas apte à assumer un titre militaire, le roi Robert lui retire le titre de gouverneur de l'Est[41], qu'il confie temporairement à ser Jaime Lannister[43]. Le roi nomme son ami de longue date, Eddard Stark, comme nouvelle Main du Roi[29]. Outragés d'être dépossédés d'un de leurs titres traditionnels, les Arryn et leurs vassaux continuent d'attribuer à lord Robert Arryn le titre de Véritable Gouverneur de l'Est[4]. D'après les rumeurs entendues par Varys, les Arryn se prépareraient à la guerre[44].

Les vassaux des Arryn entretiennent des doutes sur la mort de leur suzerain. Beaucoup soupçonnent sans oser le dire un assassinat. Plusieurs d'entre eux trouvent lord Robert trop malingre et inapte à sa fonction : certains estiment que le Surintendant Nestor Royce devrait continuer à gouverner le Val d'Arryn, d'autres pensent que la veuve Arryn devrait se remarier au plus vite. Celle-ci est courtisée par plusieurs bons partis de la noblesse du Val, mais attend avant de se remarier d'en trouver un qui soit parfaitement à sa guise[4], ce qui ne semble pas être le cas[1].

Dans une lettre secrète à sa sœur Catelyn Stark, Lysa Arryn accuse les Lannister, en particulier la reine Cersei, d'avoir assassiné son mari[31]. Au grand déplaisir de lady Lysa, qui souhaite rester à l'écart des combats et du danger, sa sœur lui amène Tyrion Lannister qu'elle a capturé. Catelyn souhaite qu'il réponde des crimes dont sa famille est suspectée[4]. De mauvaise grâce, lady Lysa organise un procès, au cours duquel Tyrion menace la maison Arryn des représailles Lannister s'il lui arrive le moindre mal. Il finit par obtenir un duel judiciaire qui doit décider de sa culpabilité. Ser Vardis Egen est désigné comme champion de la maison Arryn, le reître Bronn se propose comme champion de Tyrion[45]. Ce dernier remporte le duel, prouvant l'innocence de Tyrion, qui est libéré sans escorte dans les montagnes de la Lune[1].

Apprenant par un message de son frère ser Edmure Tully que les Lannister massent une armée dans l'Ouest, lady Lysa refuse d'impliquer la maison Arryn dans un conflit ouvert. Face à son inaction, son oncle, ser Brynden Tully, quitte le service des Arryn, pour se porter au secours de la maison Tully de Vivesaigues[1]. Lysa se fâche également avec sa sœur Catelyn, après que celle-ci lui a proposé avant de repartir de prendre son fils Robert comme pupille à Winterfell. Par la suite, elle ne répond pas aux sollicitations de son neveu, Robb Stark, héritier de Winterfell, lorsque ce qui sera appelé la guerre des Cinq Rois débute[46]. Lorsque le roi Robert meurt et que son héritier Joffrey Baratheon monte sur le Trône de Fer, lord Robert Arryn et sa régente sont convoqués à Port-Réal pour rendre hommage à leur nouveau roi[47]. Les Arryn préfèrent adopter une posture attentiste, ne s'engageant dans la guerre ni pour un camp, ni pour l'autre.

Dans ACOK[modifier]

Alors que le royaume sombre dans la guerre des Cinq Rois, les Arryn se tiennent prudemment à l'écart. Ils ont leurs propres ennemis à combattre dans le Val d'Arryn : les clans des montagnes de la Lune se montrent particulièrement belliqueux et sont plus nombreux et mieux armés que jamais[48]. Ayant juré obéissance à la maison Arryn, les vassaux du Val suivent les directives de lady Arryn et se cantonnent à la neutralité. Certains cadets choisissent cependant de s'impliquer dans la guerre, comme Robar Royce qui reconnaît pour roi Renly Baratheon[49].

Toutes les factions sollicitent le soutien des Arryn : mestre Cressen suggère au roi Stannis de Peyredragon de chercher une alliance avec lady Lysa Arryn en fiançant leurs enfants, Shôren Baratheon et Robert Arryn, mais le roi refuse de marchander l'allégeance des Arryn qu'il considère comme son dû[50]. Le roi du Nord Robb Stark envoie plusieurs corbeaux messagers à sa tante, mais Lysa Arryn ne répond pas et ne fait pas mine de se porter à son secours[51]. À Port-Réal, la Main du Roi Tyrion Lannister demande au Grand Argentier Petyr Baelish de servir d'intermédiaire auprès de Lysa Arryn, afin qu'elle reconnaisse Joffrey pour roi et engage les chevaliers du Val contre Stannis et Renly. Il lui promet en échange de lui livrer l'assassin de Jon Arryn[N 5] et de l'aider dans sa lutte contre les clans des montagnes de la Lune. Il propose en outre de restituer à lord Robert Arryn son titre de gouverneur de l'Est et de conclure leur alliance par les fiançailles de Robert Arryn avec Myrcella Baratheon[48]. Finalement, Myrcella est promise au prince Trystan Martell de Dorne[40]. À Harrenhal, une rumeur circule selon laquelle lord Tywin Lannister aurait envoyé un corbeau messager aux Eyrié pour se proposer lui-même comme époux à lady Lysa Arryn[52].

Dans ASOS[modifier]

Les Arryn font face à une recrudescence des raids des clans des montagnes de la Lune, désormais équipés de bon acier[53], ce qui n'empêche pas le Val d'Arryn de profiter de bonnes récoltes, puisque Lysa Arryn maintient toujours la maison dans sa neutralité[37]. Les lettres que le roi du Nord Robb Stark adresse aux Arryn demeurent toujours sans réponse[54].

Après la bataille de la Néra, Tywin Lannister, Main du Roi Joffrey Baratheon, entend rallier le Val ou, au moins, s'assurer de sa neutralité dans la guerre des Cinq Rois[55]. Ayant accordé à Petyr Baelish les titres essentiellement honorifiques de seigneur d'Harrenhal et de suzerain du Conflans[56], le conseil restreint l'envoie auprès de Lysa Arryn dans l'espoir qu'il parvienne à la séduire et à l'épouser. Une fois devenu son consort, il gouvernera le Val à ses côtés et garantira la loyauté du jeune lord Robert Arryn. Lord Tywin promet de restituer à ce dernier le titre de gouverneur de l'Est, si sa mère revient dans la paix du roi. Les partisans de Joffrey s'attendent néanmoins à ce que les seigneurs du Val soit rebutés par cet inopportun consort, qui n'a ni naissance prestigieuse, ni compétence martiale[55].

Lady Lysa Arryn se rend dans le modeste fief de la maison Baelish où elle épouse immédiatement et sans grande cérémonie lord Petyr Baelish. Le lendemain, le couple part pour Les Eyrié. Lady Lysa nomme son consort lord Protecteur du Val et prévoit de marier secrètement la soi-disant fille bâtarde de celui-ci, Alayne Stone, à son propre fils, Robert Arryn. Le secret doit non seulement permettre de préserver la véritable identité de la jeune fille, mais aussi éviter les interrogations sur la mésalliance que représente pour un sire des Eyrié le mariage avec une bâtarde d'un seigneur de moindre rang[37]. La nomination de lord Baelish au poste de lord Protecteur est mal accueillie par les seigneurs du Val, mais Littlefinger s'investit pleinement dans sa tâche, passant le plus clair de son temps en déplacements au loin. Il doit notamment s'occuper des incursions des clans des montagnes de la Lune, de la mort suspecte de lord Eon Veneur et des prémices de révolte de plusieurs vassaux de la maison Arryn : après les Noces Pourpres, les Royce, les Vanbois, les Rougefort, les Belmore et les Templeton reprochent à Lysa Arryn sa passivité envers le roi du Nord Robb Stark. Lord Baelish confine Alayne Stone aux Eyrié, y plaçant également Lothor Brune comme nouveau capitaine des gardes[38], à la place de ser Marwyn Belmore[9].

Le jour où les premières neiges d'hiver tombent sur Les Eyrié, alors que lord Petyr est rentré de ses pérégrinations dans le Val, lady Lysa Arryn meurt dans des circonstances étranges, apparemment poussée à travers la porte de la Lune par son favori, le rhapsode Marillion[38].

Dans AFFC[modifier]

Après la mort de Lysa Arryn, les seigneurs du Val d'Arryn s'agitent de plus en plus, tolérant mal que le veuf de la défunte, Petyr Baelish, assure en sa qualité de lord Protecteur la gouvernance du Val et la tutelle de lord Robert Arryn. Tous croient que lord Baelish sera rapidement démis[57][58]. Quelques seigneurs se montrent cependant assez favorables à la gouvernance de lord Baelish, comme lord Lyonel Corbray de Cordial, lord Gerold Grafton de Goëville, ou lord Jon Lynderly de Guivrebois[34].

Lord Petyr Baelish et sa fille bâtarde, Alayne Stone, racontent à lord Robert Arryn puis à lord Nestor Royce, Surintendant du Val, et son escorte, la mort de Lysa Arryn, à laquelle ils ont assisté, mettant en cause le chanteur Marillion. Celui-ci, qui a été torturé entretemps, confesse son crime et est enfermé dans les cellules célestes. Lord Nestor annonce alors que son cousin, lord Yohn Royce et d'autres nobles du Val, veulent entendre eux aussi la confession de Marillion et comptent démettre lord Baelish de ses fonctions de lord Protecteur. Lord Baelish profite de l'occasion pour confirmer sa décision de rendre héréditaire le titre de Gardien des Portes de la Lune, offrant par la même un des anciens châteaux royaux de la maison Arryn à la maison Royce des Portes de la Lune[9]. Peu de temps après, Marillion meurt.

La maison Arryn doit faire face à la rébellion des seigneurs des maisons Royce, Vanbois, Rougefort, Belmore,Veneur et Templeton, désignés sous le nom de seigneurs Déclarants, qui assiègent Les Eyrié pour obtenir la démission de lord Petyr Baelish de ses fonctions de lord Protecteur du Val[59]. Celui-ci les reçoit pour négocier, mais au cours de leur entretien, ser Lyn Corbray rompt les lois de l'hospitalité. Lord Petyr Baelish se sert de ce prétexte pour tourner la négociation à son avantage et imposer ses conditions aux vassaux de la maison Arryn : ils doivent lui laisser un an pour redresser l'administration du Val. S'il n'y parvient pas, il s'engage à se démettre spontanément. Pour faire accepter l'accord, il leur promet qu'ils ne seront accusés ni de trahison, ni de rébellion et qu'aucune représailles ne sera exercée contre eux[34].

À la suite de cet entretien, le lord Protecteur renforce sa position politique en faisant en sorte que la maison Arryn prenne comme pupilles Gyles Grafton et Terrance Lynderly, qui deviennent les écuyers attitrés de lord Robert Arryn. Il veille également à alimenter le moins possible les rumeurs sur l'état de faiblesse et la couardise de son beau-fils, ordonnant notamment à mestre Colemon de lui administrer du bonsomme pour traiter ses crises de tremblemal. Il organise le mariage de lord Lyonel Corbray, vassal de la maison Arryn, avec une roturière dont la dot, somptueuse, doit sauver la maison Corbray de la ruine. Malgré la mésalliance que cela représente, les amis du lord Protecteur s'y présentent en nombre pour montrer leur soutien à sa politique : sont notamment présents ses partisans lord Gerold Grafton, lord Jon Lynderly, ser Edmund Cirley, mais aussi ses anciens adversaires, lord Benedar Belmore, lady Anya Vanbois et ser Symond Templeton. Leur présence indique que l'union des seigneurs Déclarants est brisée. L'hiver venant sur le Val, Les Eyrié sont abandonnées et la maisonnée Arryn descend prendre ses quartiers d'hiver aux Portes de la Lune. De retour du Val, lord Petyr Baelish commence à recruter des épées liges en préparation des troubles qu'il pressent. Il annonce également à sa fille bâtarde qu'il a réussi à conclure pour elle des fiançailles avec l'héritier du Val, Harrold Hardyng[7].

Dans le Conflans, Genna Lannister redoute que les prétentions de son mari sur Vivesaigues ne soient contestées au nom de lord Robert Arryn, car sa mère, Lysa Arryn, est née Tully, et il pourrait prétendre à hériter de leur siège[60].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Marié à une Royce de Roches-aux-runes, ce qui fait de lord Allard Royce le beau-père ou le beau-frère de son nouveau seigneur suzerain (cf. Feu et Sang : Les fils du Dragon).
  2. Rhaenyra était la fille de Viserys Ier Targaryen et de sa première épouse, Aemma Arryn, alors qu'Aegon II Targaryen était le fils de sa seconde épouse, Alicent Hightower.
  3. Catelyn semble indiquer que le mariage de Jon et Lysa n'a été conclu qu'après la bataille des Cloches (cf. A Storm of Swords, Chapitre 03, Catelyn), mais Hoster Tully était présent et a été blessé lors de cette bataille (cf. A Storm of Swords, Chapitre 30, Arya) ce qui laisse entendre que les fiançailles ont dû avoir lieu avant.
  4. Le roi Oswell Ier Arryn est peut-être celui dont il est question dans la légende du Rat Coq.
  5. Une fausse promesse, puisqu'il ignore de qui il s'agit.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 A Game of Thrones, Chapitre 41, Catelyn.
  2. 2,0 et 2,1 Appendices AGOT.
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3 et 3,4 Les origines de la saga, Le Val.
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4 et 4,5 A Game of Thrones, Chapitre 35, Catelyn.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Les origines de la saga, Les Eyrié.
  6. 6,0 et 6,1 A Storm of Swords, Chapitre 03, Catelyn.
  7. 7,0, 7,1, 7,2 et 7,3 A Feast for Crows, Chapitre 42, Alayne.
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3, 8,4 et 8,5 Les origines de la saga, La maison Arryn.
  9. 9,0, 9,1, 9,2, 9,3 et 9,4 A Feast for Crows, Chapitre 11, Sansa.
  10. Feu et Sang : La Conquête d'Aegon.
  11. Feu et Sang : Le règne du Dragon. Les guerres du roi Aegon Ier.
  12. Feu et Sang : Le Dragon avait trois têtes. Le gouvernement sous le roi Aegon Ier.
  13. 13,0 et 13,1 Feu et Sang : Les fils du Dragon.
  14. Feu et Sang : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  15. Feu et Sang : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.
  16. Feu et Sang : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  17. Feu et Sang : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  18. 18,0 et 18,1 Feu et Sang : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.
  19. Feu et Sang : La succession des Targaryen.
  20. 20,0, 20,1 et 20,2 Feu et Sang : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  21. 21,0, 21,1 et 21,2 Feu et Sang : La Mort des Dragons – Fils pour fils.
  22. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  23. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  24. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  25. Feu et Sang : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  26. Feu et Sang : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.
  27. Feu et Sang : Sous les régents – La Main encagoulée.
  28. Les origines de la saga, Lignée Targaryen.
  29. 29,0, 29,1 et 29,2 A Game of Thrones, Chapitre 03, Catelyn.
  30. 30,0 et 30,1 A Storm of Swords, Chapitre 03, Catelyn.
  31. 31,0 et 31,1 A Game of Thrones, Chapitre 07, Catelyn.
  32. A Clash of Kings, Chapitre 56, Catelyn.
  33. 33,0 et 33,1 Les origines de la saga, La rébellion de Robert.
  34. 34,0, 34,1 et 34,2 A Feast for Crows, Chapitre 24, Alayne.
  35. Les origines de la saga, Le glorieux règne.
  36. A Game of Thrones, Chapitre 21, Eddard.
  37. 37,0, 37,1 et 37,2 A Storm of Swords, Chapitre 69, Sansa.
  38. 38,0, 38,1 et 38,2 A Storm of Swords, Chapitre 81, Sansa.
  39. A Game of Thrones, Chapitre 60, Catelyn.
  40. 40,0 et 40,1 A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  41. 41,0 et 41,1 A Game of Thrones, Chapitre 05, Eddard.
  42. A Game of Thrones, Chapitre 26, Eddard.
  43. A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard.
  44. A Game of Thrones, Chapitre 33, Arya.
  45. A Game of Thrones, Chapitre 39, Tyrion.
  46. A Game of Thrones, Chapitre 56, Catelyn.
  47. A Game of Thrones, Chapitre 58, Sansa.
  48. 48,0 et 48,1 A Clash of Kings, Chapitre 18, Tyrion.
  49. A Clash of Kings, Chapitre 32, Catelyn.
  50. A Clash of Kings, Chapitre 01, Prélude.
  51. A Clash of Kings, Chapitre 23, Catelyn.
  52. A Clash of Kings, Chapitre 31, Arya.
  53. A Storm of Swords, Chapitre 66, Arya.
  54. A Storm of Swords, Chapitre 21, Catelyn.
  55. 55,0 et 55,1 A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  56. A Clash of Kings, Chapitre 66, Sansa.
  57. A Feast for Crows, Chapitre 08, Cersei.
  58. A Feast for Crows, Chapitre 15, Brienne.
  59. A Feast for Crows, Chapitre 18, Cersei.
  60. A Feast for Crows, Chapitre 34, Jaime.