Vos dernières lectures graphiques

  • Ce sujet contient 299 réponses, 40 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par DNDM, le il y a 1 semaine.
30 sujets de 211 à 240 (sur un total de 300)
  • Auteur
    Messages
  • #190077
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Totalement d’accord avec toi concernant ton premier paragraphe. C’est le grand écart entre ce quotidien réaliste et gentillet, et la sioule, totalement outrancière, qui fait qu’on a du mal à y croire. Au final, je crois plus au motorball de Gunm, ou à l’obscur comics italien des années 70 dont j’ai oublié le nom dans lequel ils jouaient à un jeu tout aussi débile mais clairement mortel (et avec des motos), qu’à la sioule. Parce que dans Gunm comme dans l’autre, on ne nous présentait pas ça comme un choix de carrière normal pour une jeune fille en recherche de débouché professionel, mais comme un jeu de taré pour des tarés.

    Le côté « pas de règles », aussi, peut sembler une bonne idée, mais en fait non: déjà c’est faux, on constate régulièrement que si, il y’a des règles ; et ensuite c’est en fait une rupture de ce qui fait l’intérêt des shonen: des personnages contraints par des règles spécifiques (de magie, de sport…) mais qui apprennent à les utiliser au mieux, et souvent de façon inattendue.

    Le monde de la sioule évoque évidemment les dérives du monde sportif et de la mentalité shonen : on adore les héros, mais en même temps, ce sont des tarés inconscients qui ne s’en sortent que s’ils ont de la chance !

    En fait si ça avait été clairement là-dessus, ça m’aurait semblé beaucoup plus intéressant. Là j’ai l’impression que Sanlaville a tassé en 3 tomes une intrigue et des thèmes qu’il aurait aimé étaler sur pluzieurs dizaines de chapitres, mais du coup je ne vois pas trop où il veut en venir (c’est à la fois trop long sur certains passages et trop courts sur d’autres) et thématiquement ça se disperse trop pour que je vois un propos clair.

    Il y a quand même des choses à en tirer : l’outrance, l’inventivité visuelle et l’art du cadrage de l’action.

    Totalement. C’est d’ailleurs principalement pour ça que j’ouvre une BD de Michaël Sanlaville. Le type est juste un monstre à ce niveau, et je pense qu’il a encore de la marge de progression.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #190837
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 459

    J’ai lu Mediator : Un crime chimiquement pur d’Irène Frachon, Eric Giacometti et François Duprat et j’ai beaucoup aimé.

    2007, Irène Frachon est pneumologue au CHU de Brest, elle va découvrir qu’un médicament prescrit comme coupe-faim, le Médiator, a de graves effets cardiaques. Cela va notamment lui rappeler l’affaire de L’isoméride et elle décide de mener l’enquête.

    Vous l’aurez compris, cette bande dessinée raconte le combat mené par la lanceuse d’alerte Irène Frachon pour révéler l’affaire du Médiator, et elle le fait de manière très efficace : l’enquête est très bien expliquée et vulgarisée, alors que le fond scientifique est complexe, c’est rythmé et très complet. Les dessins de François Duprat m’ont beaucoup plu.

    On passe de l’horreur, la colère à l’émotion en passant par quelques sourires lors de cases un peu plus légères. C’est très réussi.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 12 mois par Schrö-dinger.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #190958
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Kaiju n° 8 - Tome 01 - Kaiju n°8 - Naoya Matsumoto - broché - Achat Livre ou ebook | fnac

    J’ai lu le tome 1 de Kaiju N°8, un manga dans lequel le Japon est régulièrement la cible d’invasions par de gros monstres.

    On suit un type chargé de nettoyer les scènes de batailles et les énormes cadavres que laissent lesdits gros monstres quand les unités spéciales chargées de les exterminer ont fait leur job, mais qui rêve d’intégrer les unités d’action en question.

    Et ça démarre de façon très classique et très efficace – avec le même concept de base, concernant le héros, que L’Attaque des Titans ou Chainsaw Man, pour les connaisseurs.

    Une formule baston x gros monstres x persos badass x mystères x humour potache qui devrait fonctionner sans problème sur la longueur.

    Kaiju N°8, un an plus tard…

    J’ai continué ma lecture jusqu’au dernier chapitre publié à ce jour (N°84), via l’application « Manga plus par Shueisha », qui permet de lire gratuitement et légalement pas mal de mangas de Shueisha, et qui est bien confortable, au passage.

    Et dans le genre « manga d’action avec des persos plutôt intéressants qui poutrent de gros monstres à longueur de pages » c’est assez addictif. C’est du manga très classique dans sa recette, mais très bien fait: on part d’un concept sympa, on rajoute ensuite une dose de personnages qu’on balance aussi fort que possible contre les murs, on continue avec ceux qui collent le mieux et on oublie les autres, on introduit de temps en temps de nouveaux persos pour tester, on ressort parfois un perso oublié en le faisant évoluer… Rien de révolutionnaire, mais le lore et les persos se développent petit à petit, et on lit tout ça avec plaisir. A noter, le côté « humour potache » du premier tome a peu à peu quasiment disparu, on se concentre sur de l’action et des persos genre boy scouts badass.

    Kaiju No 8 Chapter 71: A Catastrophe Begins! Release Date & Plot

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191192
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7872

    J’ai lu Séance Tea Party de Reimena Yee. Une charmante BD autour du passage de l’enfance à l’adolescence, avec un petit côté réalisme magique : la petite Lora se sent de plus en plus éloignée de ses amis, alors que leurs intérêts se font plus adolescents, et qu’elle aimerait bien rester dans ce moment magique de l’enfance, avec son imagination fourmillante et sa passion pour les trucs de sorcière. Elle conjure un fantôme bienveillant, qui va l’aider à grandir.

    C’est très mignon, les illustrations sont charmantes, c’est hyper cozy. Mais il m’a manqué un peu de substance pour vraiment être touchée par cette BD qui réunit plein d’éléments qui pourraient en faire un chef d’œuvre mais a un côté un peu gros sabots à mes yeux. Et certaines planches m’ont semblées hyper confuses, ce qui n’a pas aidé.

    Mais il n’empêche que c’était une lecture somme toute agréable, à savourer avec un petit thé au chaud sous un plaid !

    ~~ Always ~~

    #191316
    Amarei
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 451
    La Comète de Joe Todd-Stanton
    Un album qui raconte le déménagement d’une enfant de la campagne à la ville. J’ai trouvé ça poétique, émouvant, j’ai aimé les dessins notamment le soin apporté à la lumière et aux détails.
    Mon Chat le plus bête du monde – Gilles Bachelet
    Un album jeunesse hilarant dont les illustrations regorge de références et de détails. Si vous ne le connaissez pas, prenez un moment pour le lire lors de votre prochain passage à la bibliothèque municipale du coin, ils l’ont certainement. (ou achetez-le, vous faites comme vous voulez).
    Le secret d’Orbae – François Place.
    J’ai emprunté à la bibliothèque ce livre qui fait partie d’un coffret. Il y a donc deux romans Le Voyage de Cornélius et Le Voyage de Ziyara, accompagnés d’une série d’illustrations. Le voyage de Cornélius raconte comme son titre l’indique le voyage de Cornélius, un fils de drapier, qui cherche à remonter à l’origine d’un fabuleux tissu, la toile à nuage. Son voyage l’emmène dans une suite de pays et de rencontres dont celle de Ziyara. Le second livre raconte de son côté le voyages de Ziyara, depuis son village de montagne natal jusqu’à sa rencontre avec Cornélius. Entre temps elle aura trouvé un collier qui lui permet de communiquer avec les dauphins, sera devenue amirale d’une flotte et marchande d’épice puis contrebandière. Le point fort du livre est les descriptions de ces pays fabuleux qui sont parfaitement complétées par les illustrations accompagnant les livres.

    “Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” JR.

    #191324
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    My Hero Academia (Chapitres 1 à 97, ou tomes 1 à 11, comme vous voulez, soit l’intégralité du premier grand arc narratif de la saga, et en gros un quart des chapitres publiés actuellement)

    My Hero Academia - Wikipedia

    Dans un monde où, depuis quelques générations, quasi tout le monde nait avec un « quirk », un genre de pouvoir magique bizarre, le jeune Izuku Midoriya est l’une des rares personnes à être né sans pouvoir. Il rêve de devenir héros professionel, mais sans quirk, c’est mission impossible. Mais suite à une rencontre fortuite, le héros N°1 du Japon, All Might, lui transmet son pouvoir. Notre héros peut donc intégrer la plus prestigieuse académie de formation des super-héros existante… Mais évidemment, de grands vilains pas beaux rôdent.

    L’un (le?) shonen le plus lu et apprécié par les enfants en ce moment. Du coup, comme ça s’adresse assez clairement à un public assez jeune (7-15 ans, disons), j’ai trouvé ça assez classique, comme manga. Ca marche très bien, hein, mais on n’a pas la dose d’émotions fortes que l’on peut avoir dans certains autres titres. Ni la couche de pur délire nimportenawakesque que l’on trouve parfois dans les mangas (même si les pouvoirs que les héros ou méchants utilisent sans souvent assez imaginatifs et bizarroïdes – mention spéciale pour le type en camisole de force qui se déplace et se bat en faisant pousser ses dents à toute vitesse de façon démesurée, mais j’aime bien la nana qui produit des objets à partir de son corps, ou le gosse qui fait pousser des boules impossibles à décoller sur sa tête.

    Bref, sympa, relativement addicitif comme tout manga, mais il manque le petit quelque chose qui rend cela inoubliable. Je continuerais sûrement, mais pas forcément tout de suite, je vais peut-être attendre que le manga soit bouclé (on arrive vers la fin, apparement) avant de m’enfiler la suite.

    My Hero Academia – Tome 6 – Sunread26

     

    Mon Chat le plus bête du monde – Gilles Bachelet Un album jeunesse hilarant dont les illustrations regorge de références et de détails. Si vous ne le connaissez pas, prenez un moment pour le lire lors de votre prochain passage à la bibliothèque municipale du coin, ils l’ont certainement.

    Un classique, en effet ^^

    Avec une image c’est tout de suite plus parlant:

    Amazon.fr - Mon chat le plus bête du monde - Bachelet, Gilles - Livres

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191335
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4050

    Lu le premier tome (il y en a trois, mais chacun peut se lire indépendamment) de la série Tyler Cross : Black Rock (2013), notamment parce que j’avais bien aimé d’autres œuvres du duo d’auteurs (Fabien Nury au scénario, Brüno au dessin). Polar hard boiled à la trame classique : dans les USA des années 50, un tueur froid et sans scrupule se retrouve avec 17 kgs d’héroïne, mais presque sans un sou en poche, dans un bled paumé près de la frontière avec le Mexique. Or ce bled est tenu par la sympathique famille Bragg, et la rencontre entre ce clan de pourris et notre tueur va faire des étincelles. C’est bien fichu, et même jouissif, mais sans surprise.

    Un jour, Tyler Cross paiera pour ses crimes. En attendant, il en commet d’autres.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #191439
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Chainsaw Man - Wikipedia

    Chainsaw Man, de Tatsuki Fujimoto (Arc 1: Public Safety, chapitres 1 à 97 – Soit l’équivalent d’une saison 1, on peut s’arrêter là et avoir une histoire complète)

    Un monde où les démons menacent régulièrement les humains, et où les gouverments ont mis en place des équipes de chasseurs de démons spécialisées. Postulat de base très classique pour un manga, donc, remplacez démons par autre chose (kaijus, vampire…) et vous avez le résumé d’un autre manga.

    Quoi de différent dans celui-ci, donc? Les personnages et le ton.

    Le héros, d’abord, Denji, qui commence tellement bas dans la vie qu’il en est immédiatement sympathique, malgré ses nombreux défauts. Là où les héros de mangas veulent devenir le roi des pirates ou le plus grand héros de tous les temps, lui aimerait juste manger à sa faim, si possible en évitant d’avoir à vendre un second rein pour ça – et dans ses rêves les plus fous, il aimerait éventuellement sortir avec une fille. Mais dès le tome 1, alors qu’il n’a encore rien vécu et qu’il vit la vie la plus pourrave qui soit, il finit en pièces détachées dans une poubelle. Mais une deal avec son démon de compagnie, un chien-tronçonneuse qui jusque là était son seul ami, le fait revivre en tant que Chainsaw Man, incarnation démoniaque gentiment sanglante.

    Les autre persos, ensuite, assez réussis pour la plupart (et quand ils ne le sont pas, ils meurent vite), mais ayant tous, comme Denji, un côté fataliste assez poignant.

    Le ton, enfin, mélange improbable de dépression et de recherche d’objectifs donnant un sens à la vie, de gore sanglant, parfois burlesque, parfois cauchemardesque, parfois (un peu) érotico-dérangeant, avec des relations humaines fortes qui se contruisent petit à petit et qui amènent le héros à grandir malgré tout. Le graphisme parfois assez particulier de Tatsuki Fujimoto renforce ce ton étrange, avec des personnages qui dans les scènes d’action peuvent paraître désarticulés, comme étrangers à eux-même.

    Bref, un manga assez classique dans son déroulé, mais au ton assez personnel, et dont la première histoire a une fin en 11 tomes (édition française), même si une saison 2 est en cours.

    Chainsaw Man: To Tame a Dog | Entries From an Introvert | Page 2

     

    Ha, j’ai aussi lu les premiers épisodes de Super Smartphone (Tomisawa & Hidano), mais comme l’application Manga Plus ne propose pas la suite, je me suis arrêté. Ca se positionne assez clairement comm une genre de Death Note réaliste, avec un mystérieux téléphone à la place du mystérieux carnet, et des personnages rivaux qui essaient d’exploiter ses pouvoirs et limitations. Mais bon, même avec seulement 6 chapitres ça avait déjà pas mal de défauts et de gros sabots, pas sûr que j’aurais continué de toute façon.

    Tyler Cross : Black Rock (2013), notamment parce que j’avais bien aimé d’autres œuvres du duo d’auteurs (Fabien Nury au scénario, Brüno au dessin). Polar hard boiled à la trame classique : dans les USA des années 50, un tueur froid et sans scrupule se retrouve avec 17 kgs d’héroïne, mais presque sans un sou en poche, dans un bled paumé près de la frontière avec le Mexique. Or ce bled est tenu par la sympathique famille Bragg, et la rencontre entre ce clan de pourris et notre tueur va faire des étincelles. C’est bien fichu, et même jouissif, mais sans surprise.

    Ha j’avais lu 2 tomes, je crois. Assez d’accord avec ta conclusion. Très classique, mais ça vaut le coup d’oeil pour le travail graphique et le côté ultraréférencé.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191442
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7872

    J’ai lu Les Indes fourbes, d’Alain Ayroles et Juanjo Guarnido, que Crys nous avait notamment recommandé sur le blog, et que d’autres ont mentionné sur le forum.

    Une très chouette BD, où l’on suit les aventures d’un gredin qui cherche à s’élever, servie par des planches d’une beauté folle. Graphiquement, c’est vraiment sublime, l’Amérique du Sud est magnifiée sous le dessin de Guardino, c’est complètement fifou. Les références aux peintres et grands auteurs sont partout, ça fourmille, ça vit, c’est magistral. Et en terme de scénario, c’est un très chouette voyage et une sacrée arnaque ^^. Il m’a peut être manqué un peu de liant à certains moments (on comprend le fin mot de l’histoire et de l’étrange découpage en suite de tome, mais au début ça m’a perturbée) mais ce n’est pas étonnant que cette BD soit considérée comme un incontournable de ces dernières années : c’est un must-read, et il n’y a pas grand chose à ajouter ^^

    ~~ Always ~~

    #191505
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Un peu de jeunesse.

    Le collège noir, d’Ulysse Malassagne (trois tomes)

    Le collège noir, Tome 01: Le livre de la Lune : Malassagne, Ulysse: Amazon.fr: Livres

    Un vieux collège perdu au milieu des bois. Cinq internes abandonnés pendant les vacances avec une surveillante cabocharde. Un sixième préado, qui rentre chez lui, à la ferme d’à côté, et meurt noyé – avant de revenir en fantôme. Une sorcière, qui capture son âme, et qui quand les cinq autres le libèrent, les maudit et les marque: ils seront désormais capables de voir le monde obscur, et seront traqués par les démons et monstres anciens.

    Une BD jeunesse qui pourrait être traitée comme un roman d’horreur flippant, mais le graphisme, le ton et le caractère je-m’en-foutiste des persos font en fait pencher la chose vers du fantastique-aventure plutôt rigolo et décomplexé. Histoire complète en 3 tomes, fin un peu bof et facile, mais j’ai bien aimé l’univers et l’ambiance.

    Le collège noir s'achève : retour sur une série jeunesse délicieusement dark - Bubble BD, Comics et Mangas

    Elle(s), de Kid Toussaint et Aveline Stokart

    Elle(s) Vol. 1: The New Girl eBook : Toussaint, Kid, Stokart, Aveline: Kindle Store - Amazon.com

    Elle (oui, c’est le prénom du personnage principal) débarque dans un nouveau collège, s’y fait un groupe d’amis, et tout va bien. Jusqu’au jour où d’un coup, son caractère change drastiquement. Et plusieurs fois. Qui est Elle, quels secrets se cachent dans son passé? Ce tome 1 n’y répondra pas, on lance juste la machine et on entame à peine l’enquète. Mais c’était pas mal, avec un graphisme à l’ordi épuré mais efficace. Pour ceux qui ont des enfants, ça m’a fait penser à « La couleur des émotions », version préados. ^^

    Amazon.fr - La couleur des émotions - Un livre tout animé - Llenas, Anna - Livres

    ELLE(S) #2

    Les terreurs des mers, de Frédéric Brrémaud et Giovanni Rigano (deux tomes)

    Les terreurs des mers - L'Hermione à la rescousse ! Tome 01 - Les Terreurs des mers - Tome 01 - Frédéric Brrémaud, Giovanni Rigano - cartonné - Achat Livre ou ebook | fnacLes Terreurs des mers, série bd

    1780. De jeunes naufrageurs de Sables-d’Olonne, Rochefort, l’Hermione, une chasse au trésor, de méchants anglais, des français pas forcément plus fins. Une aventure maritime pour enfants sur fond vaguement historique. Les enfants aiment peut-être, perso j’ai trouvé ça sans grand intérêt, au final.

    Les Terreurs des mers - Tome 01: L'Hermione à la rescousse !: Rigano, Giovanni, Brrémaud, Frédéric: 9782749308821: Amazon.com: Books

    Edits/ Ajouts

    Tiens j’ai oublié de (re)parler des Carnets de Cerise, série dont j’ai déjà dit du bien plus haut. J’avais juste parlé du Tome 2, je me suis enfilé les 5 de la série depuis, c’est parfois un peu inégal mais toujours très bien. Du mystère/ enquête social à hauteur d’enfant, qui aborde de front ou par la bande des questions classiques dans ce type d’ouvrage, des questions contemporaines, et des questions douloureuses (relations mère-fille, amitiés, homosexualité et son acceptation à différents moments de l’histoire, mort, deuil, j’enoublie sûrement).

    Tenté aussi le manga Assassination Classroom, les premiers épisodes étant sur l’application Manga Plus.

    Assassination Classroom (Manga) - TV Tropes

    Pitch: un espèce de monstre bizarre surpuissant et hyper-rapide qui ressemble à un smiley croisé avec un poulpe a détruit les 3/4 de la lune, et dit que dans un an il fera de même avec la Terre… Et pendant cette année, pour des raisons qu’il ne dévoile pas, il veut devenir le prof d’une classe de mauvais élèves japonais, qui auront pour tâche de tenter de le tuer par tous les moyens.

    L’application ne propose que les 5 premiers épisodes, je me suis donc arrêté là, mais je ne suis pas sûr que j’aurai accroché de toute façon. Des fans ici, savoir si je manque quelque chose? Je sais qu’il y a eu une adaptation en film du manga, et qu’il a eu un beau succès, mais pour l’instant je trouvais ça sans réel intérêt, à part le pitch improbable.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 1 semaine par DNDM. Raison: ajouts

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191509
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5999

    J’ai bien accroché à Assassination Classroom perso. J’en recommande volontiers la lecture. Après si tu n’accroches pas, faut peut-être pas forcer. 😉

    Un détail parmi tant d’autres qui m’ont plu et qui ne spoile rien : la plupart des héros de shōnen sont valeureux, sans peur et sans reproche, téméraires et fonceurs … Là, le personnage principal (Shôta Nagisa) est plutôt doux, sensible, réfléchi et assez faible. Il est androgyne, et parfois pris pour une fille ou travesti pour les besoin d’un plan. S’il connaît un parcours finalement assez classique de héros de shonen, sa personnalité et son physique détonne par rapport aux stéréotypes bien admis. (Ça semble être une constante de l’auteur, Yūsei Matsui, qui crée un personnage principal semblable dans son manga suivant, The Elusive Samurai : l’histoire d’un jeune samouraï doux, dont le talent caché consiste à échapper au danger et à s’enfuir ! ^^)

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #191510
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Ha marrant, sur les 5 premiers épisodes je n’avais pas vraiment identifé de perso principal, j’avais plutôt l’impression d’un récit chorale dans lequel le focus passait d’un perso à l’autre selon les plans du jour.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191512
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2996

    J’ai bien accroché à Assassination Classroom perso. J’en recommande volontiers la lecture. Après si tu n’accroches pas, faut peut-être pas forcer. 😉 Un détail parmi tant d’autres qui m’ont plu et qui ne spoile rien : la plupart des héros de shōnen sont valeureux, sans peur et sans reproche, téméraires et fonceurs … Là, le personnage principal (Shôta Nagisa) est plutôt doux, sensible, réfléchi et assez faible. Il est androgyne, et parfois pris pour une fille ou travesti pour les besoin d’un plan. S’il connaît un parcours finalement assez classique de héros de shonen, sa personnalité et son physique détonne par rapport aux stéréotypes bien admis.

    Je me joins à Eridan. ^^

    The Elusive Samurai : l’histoire d’un jeune samouraï doux, dont le talent caché consiste à échapper au danger et à s’enfuir ! ^^

    J’avoue que le manga m’intéresse beaucoup ayant adoré Assassination Classroom mais je me tâte encore. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #191516
    Corbeau sédentaire
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 13

    Étant en train de lire The elusive samourai, je le recommande vivement. Il fait partie de mes mangas préférés.

    #191548
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5999

    Ha marrant, sur les 5 premiers épisodes je n’avais pas vraiment identifé de perso principal, j’avais plutôt l’impression d’un récit chorale dans lequel le focus passait d’un perso à l’autre selon les plans du jour.

    C’est un peu le cas, comme beaucoup de récits qui racontent l’histoire d’une classe de collégiens (chaque perso finit par avoir sa personnalité, son arc plus ou moins développé). J’avais eu le même sentiment dans Negima ! Le Maître magicien. Mais il y a quand même des personnages plus centraux, plus récurrents que d’autres. 😉

    J’avoue que le manga m’intéresse beaucoup ayant adoré Assassination Classroom mais je me tâte encore. ^^

    Je recommande également. Si tu as aimé le premier, tu devrais apprécier le suivant. ^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 1 semaine par Lapin rouge. Raison: correction citation

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #191610
    Insideyourbooks
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 20

     Une jeune fille vit seule avec sa grand-mère et son grand-père dans une grande maison. Mais y’a des trucs louches: qui sont ses parents, en fait? Et ses grands-parents, sont ils les parents de sa mère ou de son père? Une BD bieeeeeeeeeeeeen dérangeante, aussi bien sur la forme et sur le fond, par un dessinateur de presse spécialiste de la linogravure.

    J’ai noté Le rapport de Brodeck et Le loup des mers sur ma liste, merci ! En revanche je n’ai pas bien compris si tu conseillais La favorite de Matthias Lehmann ? Je ne fuis pas les oeuvres dérangeantes mais il faut qu’elles aient une véritable histoire, un sens lié à cela : du malsain pour du malsain, non merci ^^’

    Par contre les conseils que tu me donnes ici se rapprochent plus de la BD pour moi : planches, vignettes… Je recherche plutôt des livres où illustrations et textes se mêlent et mélangent. Parfois, le texte prend le dessus sur le dessin, ou l’inverse… Je n’ai pas d’autre point de comparaison, je crois que c’était ma première lecture du genre. En voici des extraits :

      

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois par Insideyourbooks.
    #191616
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    je n’ai pas bien compris si tu conseillais La favorite de Matthias Lehmann ? Je ne fuis pas les oeuvres dérangeantes mais il faut qu’elles aient une véritable histoire, un sens lié à cela : du malsain pour du malsain, non merci ^^’

    C’était pas un coup de cœur, mais dans son genre c’était très bien, c’est juste que je suis peu client de ce genre d’histoires pas très joyeuses. Après y’a une vraie histoire, pas de glauque ou trash gratuit, et sans spoiler, on n’est pas dans le genre de scénario que vous imaginez probablement spontanément de prime abord. Mais bon ça reste un genre de fait divers, mis en dessins avec une technique particulière pas inintéressante, mais pas forcément tres séduisante non plus.

    Sinon oui de ce que je t’ai conseillé il n’y a que « Juste un peu de cendres » qui coche la case à 100%. Ce que tu cherches reste relativement rare, à ma connaissance.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191628
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7872

    J’ai lu Vent lointain, le premier tome du Printemps suivant de Margaux Motin

    Dans cette BD autobiographique, Margaux quitte sa vie de mère célibataire pour s’installer avec Pacco… une transition qui ne se fera pas sans heurts, c’est pas facile de faire des compromis quand on est habitué à vivre selon ses propres règles, et Margaux n’est pas tendre avec elle-même dans cette description du changement de vie.

    J’aime beaucoup ce que fait Margaux Motin et son style coloré et pop, mais j’avoue que là, j’ai eu du mal avec cette héroïne atrocement puérile et égoïste, nombriliste et têtue. Sa famille subit ses caprices et ses humeurs, et, si on retrouve des traits très humains, le caractère est tellement exagéré que ça en est agaçant et crispant. En voulant se raconter, je pense que Margaux a oublié ses parts de lumière pour se concentrer sur ses petits défauts. Un rendu qui donne envie de coller des baffe à l’héroïne et c’est bien dommage, parce qu’au delà de ça, on retrouve des planches très très chouettes.

    ~~ Always ~~

    #191982
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Petite fournée de BD « J’ai testé, j’aurais pas dû ».

    Brindille (2 tomes), de Brrémaud et Bertolucci

    Brindille - Tome 01 | Éditions Glénat

    Une aventure de fantasy onirique dans laquelle on suit une jeune adolescente qui a perdu ses souvenirs. Visuellement, ça peut plaire, y’a de splendides décors et créatures – mais y’a aussi quelques ruptures de ton qui peuvent géner. Ce qui est sympa, c’est qu’on sort des registres fantasy habituels. Mais sur le fond, on est beaucoup trop dans l’onirique gratuit pour moi, j’ai eu l’impression de lire une succession de scènes sans trop de cohérences écrites sous drogues douces. J’avais déjà pas aimé Les terreurs des mers, qui est pourtant bien plus concret, donc j’ai l’impression que Brrémaud, c’est pas pour moi.

    Brindille (Brremaud/Bertolucci) - BD, informations, cotes

     

     

    Boule de Feu, d’Abouk Ricard et Étienne Chaize

    Boule de feu de Anouk Ricard, Etienne Chaize - BDfugue.com

    Bon, là on passe aux drogues dures. Les personnages gros nez d’Anouk Ricard, les décors photoshop volontairement ultrapop et criards d’Etienne Chaize, un humour douteux, une aventure de fantasy qui (je crois) veut en fait parodier la fantasy mais le fait tellement mal qu’on tombe plus sur une attaque maladroite du genre qui ne peut que bloquer les fans… Mélange étonnant, mais qu’est ce qui me reste une fois l’album fermé? L’impression d’avoir perdu mon temps.

    Boule de feu, bd chez 2024 de Chaize, Ricard

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191985
    Lapin rouge
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4050

    Mélange étonnant, mais qu’est ce qui me reste une fois l’album fermé? L’impression d’avoir perdu mon temps.

    Oui, mais tu nous mets en extrait une planche avec un super cliffhanger à la fin ! On dirait que tu veux nous faire lire la BD ! 🙂

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #191987
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    Pardon ^^

    (Résolution du cliff: badaboum magie)

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #191989
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2996

    Brindille (2 tomes), de Brrémaud et Bertolucci

    J’adore les dessins et ils m’avaient donné envie de le lire. ^^’

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 10 mois et 2 semaines par Aerolys.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #191991
    Eridan
    • Vervoyant
    • Posts : 5999

    Brindille (2 tomes), de Brrémaud et Bertolucci

    J’adore les dessins et ils m’avaient donné envie de le lire. ^^’

    Moi aussi, à la sortie du premier tome, la couverture (dessin comme ambiance) m’avait séduit et j’avais pris le tome pour le feuilleter … Résultat des courses, je l’avais reposé sans l’acheter. J’y suis revenu une fois ou deux par la suite, mais à nouveau, pas d’achat : passé le dessin, la magie n’opère pas sur moi.

    Après, si vous voulez tenter une autre approche avec ces deux auteurs, il y a la série La Légende Oubliée de Perceval (lien), que j’hésite à vous recommander, parce que bon … il n’y a qu’un tome sur quatre qui a été publié pour le moment, et c’est compliqué de se faire une idée juste avec ça ! ^^’ C’est plus enfantin que ce que je lis d’habitude sur le sujet, mais j’ai quand même bien apprécié, dans mon souvenir.

    "Si l'enfer est éternel, le paradis est un leurre !"

    #192029
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2996

    Moi aussi, à la sortie du premier tome, la couverture (dessin comme ambiance) m’avait séduit et j’avais pris le tome pour le feuilleter … Résultat des courses, je l’avais reposé sans l’acheter. J’y suis revenu une fois ou deux par la suite, mais à nouveau, pas d’achat : passé le dessin, la magie n’opère pas sur moi.

    Je passerais donc mon chemin. ^^

    Après, si vous voulez tenter une autre approche avec ces deux auteurs, il y a la série La Légende Oubliée de Perceval (lien), que j’hésite à vous recommander, parce que bon … il n’y a qu’un tome sur quatre qui a été publié pour le moment, et c’est compliqué de se faire une idée juste avec ça ! ^^’ C’est plus enfantin que ce que je lis d’habitude sur le sujet, mais j’ai quand même bien apprécié, dans mon souvenir.

    Adorant les légendes arthuriennes, ça peut me plaire mais je pense que j’attendrais 1 ou 2 tomes supplémentaires avant de me lancer afin d’être sûr que ça vaut le coup. Je préfère lire les critiques avant. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #192069
    DNDM
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2919

    My Hero Academia (Chapitres 1 à 97, ou tomes 1 à 11, comme vous voulez, soit l’intégralité du premier grand arc narratif de la saga, et en gros un quart des chapitres publiés actuellement) My Hero Academia - Wikipedia Dans un monde où, depuis quelques générations, quasi tout le monde nait avec un « quirk », un genre de pouvoir magique bizarre, le jeune Izuku Midoriya est l’une des rares personnes à être né sans pouvoir. Il rêve de devenir héros professionel, mais sans quirk, c’est mission impossible. Mais suite à une rencontre fortuite, le héros N°1 du Japon, All Might, lui transmet son pouvoir. Notre héros peut donc intégrer la plus prestigieuse académie de formation des super-héros existante… Mais évidemment, de grands vilains pas beaux rôdent. L’un (le?) shonen le plus lu et apprécié par les enfants en ce moment. Du coup, comme ça s’adresse assez clairement à un public assez jeune (7-15 ans, disons), j’ai trouvé ça assez classique, comme manga. Ca marche très bien, hein, mais on n’a pas la dose d’émotions fortes que l’on peut avoir dans certains autres titres. Ni la couche de pur délire nimportenawakesque que l’on trouve parfois dans les mangas (même si les pouvoirs que les héros ou méchants utilisent sans souvent assez imaginatifs et bizarroïdes – mention spéciale pour le type en camisole de force qui se déplace et se bat en faisant pousser ses dents à toute vitesse de façon démesurée, mais j’aime bien la nana qui produit des objets à partir de son corps, ou le gosse qui fait pousser des boules impossibles à décoller sur sa tête. Bref, sympa, relativement addicitif comme tout manga, mais il manque le petit quelque chose qui rend cela inoubliable. Je continuerais sûrement, mais pas forcément tout de suite, je vais peut-être attendre que le manga soit bouclé (on arrive vers la fin, apparement) avant de m’enfiler la suite. My Hero Academia – Tome 6 – Sunread26

    J’ai continué, j’en suis autour du chapitre 300. Y’a eu du bon et du moins bon, des arcs plein de méchants pas beaux et de bastons dantesques et d’autres plus anecdotiques, parfois charmant parfois sans intérêt, des focus sur les vilains pour leur donner consistence et les rendre, parfois, presque sympathiques… Bref, du manga shonen très classique mais très efficace. Par rapport à One Piece, le gros manque, c’est vraiment l’humour. Mais ça se lit très bien (quelques passages un peu mous mis à part).

    Casterman - Les Derniers Géants - Nouvelle édition

    Les derniers géants, écrits et illustrés par François Place.

    De François Place , je connaissais les illustrations, notamment pour les livres de Timothée de Fombelles. Je découvre ici l’écrivain, avec un court, mais beau et triste récit jeunesse. Format horizontal, du texte sur la page de gauche et de grandes images sur la page de droite, ce qui donne au tout un équilibre et un charme fou.

    Le pitch: après avoir acheté une dent de géant à un marin, un explorateur s’en va à la recherche des mythiques géants en question.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer", tome I, co-auteur du tome 2: https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/ & https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-2/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #192209
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7872

    Les reflets du monde, tome 1 : En lutte, de Fabien Toulmé

    Dans cette BD-reportage, Fabien Toulmé raconte, au travers de trois récits de luttes populaires (la Thawra au Liban, le combat d’une communidad brésilienne contre un projet immobilier, et l’engagement d’une militante féministe au Bénin) qu’il a investiguées sur le terrain, ce qui fait l’universalité des luttes et du profil des militant(e)s. Raconté simplement (pour des sujets très complexes et dont il ne cherche pas à gommer les enjeux pour autant), sans misérabilisme ou jugement, Fabien Toulmé nous montre de beaux portraits de femmes (les femmes se retrouvant au cœur des luttes plus généralement que les hommes, il semblerait) et nous instruit, avec un propos limpide, documenté, et empli de bienveillance. Ce premier tome de ce qui sera probablement une série nourrit notre curiosité, et amène des questionnements sans forcer, avec beaucoup d’intelligence.

    ~~ Always ~~

    #192707
    Nymphadora
    • Vervoyant
    • Posts : 7872

    Quelques premiers tomes de mangas, histoire de refaire ma culture ^^ :

    Spy x Family, tome 1, de Tatsuya Endo : C’était trop choupi ^^ Un espion doit s’infiltrer auprès d’un politicien, et pour ça, il lui faut une famille. Il dégote une petite choupette qui s’avère être télépathe et une femme qui s’avère être une tueuse (et bien sûr il n’est pas au courant). Ces trois-là vont s’adopter (et oui ça n’a rien de crédible, mais c’est pas le but, c’est de la comédie barrée, rassurez-vous ^^). L’humour a hyper bien fonctionné sur moi, et c’est mignon tout plein. Le dessin est charmant. Un petit bonbon. Je lirai la suite !

    Monster, tome 1, de Naoki Urasawa : Un classique du genre (en tout cas, c’est ce que m’a dit mon médiathécaire ^^). Le docteur Kenzo Tenma travaille comme neuro-chirurgien pour un hôpital allemand. C’est un petit prodige de la médecine, et il se plie bien gentiment aux règles du chef de l’hôpital, où la politique de couloirs prime sur l’éthique médicale. Mais un jour, il fait face à une crise éthique et sauve un jeune patient non prioritaire…

    Le décor est posé, le personnage principal très bien caractérisé. On sent un tome introductif, très bien maîtrisé, où les enjeux se dessinent, dans ce qui va devenir (enfin j’imagine, vu que j’ai pas encore lu la suite xD) une course aux monstres et un policier/thriller assez stylé, où les questions morales et les personnages gris devraient avoir la part belle – si on reste sur le chemin du tome 1. J’ai beaucoup aimé en tous cas, et je lirai la suite !

    L’Attaque des Titans, tome 1, de Hajime Isayama : Encore un classique – certes récent mais on le voit partout ^^ Puisque tout le monde a l’air d’adorer sur la Garde de Nuit, je me suis dit que j’allais me lancer. J’avais essayé l’anime, mais les cris et le rythme redondant des animés, je peux plus . J’ai craqué au bout du 15ème épisode ou un truc comme ça, ça tournait en rond, avec plus de temps passé à résumer l’épisode précédent et à beugler qu’à raconter quelque chose…

    Bref, ayant vu ces épisodes, du coup, pas de surprise dans ce premier tome du manga, vu que l’adaptation était fidèle. Mais au moins, en manga, ça va plus vite, et mes oreilles ne subissent pas autant les cris xD Je suis assez moyennement convaincue pour le moment : Eren est relou, Mikasa est une meuf badass, booooon. Vu que vous avez tous l’air de dire que ça devient bien, je vais vous faire confiance mais le tome 1 m’a pas spécialement plus plu que l’animé. On verra quand j’aurai dépassé ce que j’ai vu dans l’animé (ça devrait pas tarder, c’est nettement plus efficace au format manga ^^), j’espère avoir une révélation xD

    ~~ Always ~~

    #192709
    Schrö-dinger
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 459

    Spy x Family, tome 1, de Tatsuya Endo

    Monster, tome 1, de Naoki Urasawa

    Oooh mais trop bien, j’adore les deux ! J’ai découvert très récemment Spy x Family et je l’ai dévoré, c’est très marrant et plutôt léger (malgré un fond qui ne l’est pas tant), ce n’est pas trop ce que je lis d’habitude et cela m’a beaucoup plu. Et puis Anya quoi !

    Et Monster c’est un de mes mangas préférés, là on est plus du tout sur du marrant et du léger mais l’intrigue est passionnante. Je le relis plutôt régulièrement et certains passages m’émeuvent toujours autant, xx années après.

    Le Kraken à la plage (ah-ouh, cha cha cha)

    #192710
    Aerolys
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2996

    Oooh mais trop bien, j’adore les deux ! J’ai découvert très récemment Spy x Family et je l’ai dévoré, c’est très marrant et plutôt léger (malgré un fond qui ne l’est pas tant), ce n’est pas trop ce que je lis d’habitude et cela m’a beaucoup plu. Et puis Anya quoi !

    J’ai les deux premiers tomes chez moi. J’espère que je pourrais les lire d’ici la fin de l’année. ^^

    Et Monster c’est un de mes mangas préférés, là on est plus du tout sur du marrant et du léger mais l’intrigue est passionnante. Je le relis plutôt régulièrement et certains passages m’émeuvent toujours autant, xx années après.

    Ça fait plusieurs années que je souhaite le lire mais je n’ai pas encore réussi à me lancer. ^^

    Eren est relou, Mikasa est une meuf badass, booooon.

    L’attaque des Titans fait partie de mes mangas préférés (dans mon top 3 pour l’instant) mais bordel, Mikasa et Eren… Quand j’ai commencé, ce genre de personnages ne me gênaient pas, c’était même le contraire mais avec les années, ce sont des stéréotypes qui ont tendance à me saouler.

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #192711
    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 9922

    (Je vous trouve très indulgents avec Armin^^. Eh oui, SnK ça commence mouaif. Mais après….)

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    MJ de Chanson d'Encre et de Sang (2013-2020) et de parties en ligne de jeu de rôle
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

30 sujets de 211 à 240 (sur un total de 300)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.