Vos dernières séries

Ce sujet a 351 réponses, 66 participants et a été mis à jour par  no_one, il y a 3 jours et 12 heures.

30 sujets de 301 à 330 (sur un total de 352)
  • Auteur
    Messages
  • #129277

    euzkadi de dorne
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 452

    La première saison est mauvaise mais ensuite cela ne fait que se bonifier avant d’être une série de référence .

    #129495

    Kervana
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 22

    La première saison est mauvaise mais ensuite cela ne fait que se bonifier avant d’être une série de référence .

    Je t’avoue que ça me rassure parce que je pense qu’il y a du potentiel. J’ai plus qu’à m’y remettre.

    #129646

    Yunyuns
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1496

    La première saison est mauvaise mais ensuite cela ne fait que se bonifier avant d’être une série de référence .

    Série de référence, n’abusons pas non plus. Ça reste du teen movie avec 10000 décisions stupides à la minute. Mais les personnages sont attachants.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #129647

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    Série de référence, n’abusons pas non plus. Ça reste du teen movie avec 10000 décisions stupides à la minute. Mais les personnages sont attachants.

    Oui série de référence dans le genre guilty pleasure éventuellement, mais faut pas trop creuser non plus ^^ N’hésitez pas à créer un sujet consacré à la série si vous souhaitez en discuter plus ceci dit 😉

    ~~ Always ~~

    #129661

    O’Cahan
    • Pas Trouillard
    • Posts : 642

    J’ai vu pendant mon dimanche la première saison d‘Utopia. Et j’ai beaucoup aimé. J’ai bien aimé l’esthétique « surexposée » de l’image, les personnages, le sang, les retournements de situation. Petit bémol cependant autour de la maîtrise du temps et de l’espace qui est quand même assez bizarre. On a un peu l’impression d’avoir affaire à une adaptation contemporaine du Pendule du Foucault & tout ce qui a à voir avec les théories du complot.

    Je colle ici le résumé pour ceux que ça intéresse :

    Becky, Ian, Grant, Wilson et Bejan sont membres d’un forum de discussion regroupant des personnes en possession d’une bande dessinée intitulée Utopia, partie 1 ; quand Bejan annonce qu’il possède la partie 2 d’Utopia « jamais publiée », ils décident de se rencontrer pour le voir ensemble. Mais Bejan est tué avant leur rendez-vous, et la vie des survivants bascule. Ils sont alors pourchassés par une organisation secrète, le Réseau (The Network en version originale), qui semble prête à tout pour remettre la main sur cette seconde partie. Celle-ci renfermerait non pas de la science-fiction écrite par un fou, mais des secrets bien véritables ; ils devront alors fuir pour survivre.

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    #129698

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Vue la dernière saison de The Man in the High Castle. Bon, ben c’était sympa sans casser trois pattes à un canard. Pour résumer mon sentiment sur la série, ben en fait ils auraient pas dû s’encombrer du bagage « SF » de l’histoire. La dystopie se suffisait, pas besoin de jouer à se balader dans un multiverse d’autant que c’est assez sous-exploité. Restent de beaux moments comme la saison 2 et ses complots internes, la saison 3 et ses choix narratifs inattendus. Mais avec l’hécatombe de personnages principaux survenue avant la saison 4, on sent qu’ils sont un peu en peine pour conclure. Du coup, les grands méchants que sont John Smith et Kido deviennent les personnages les plus intéressants et les plus présents par conséquent. La fin m’a semblée sacrément rushée, comme s’ils avaient été en plein tournage quand Amazon leur a dit « au fait, les gars c’est fini ! » et qu’il avait fallu tout réarranger à la sauvette.

    Restent quelques réflexions intéressantes cette saison sur l’Amérique nationaliste sans doute née de l’élection de Trump (des personnages ayant fait le choix d’être nazis dans le monde de la série se retrouvent à être des pro-guerre du Vietnam dans notre monde) avec un discours sur la dangerosité d’agiter un drapeau pour unir les gens. Bref, pas complètement nulle, mais qui manque clairement d’un peu d’ambition et de rythme. Si vous cherchez une série sympa à regarder en mangeant, que vous aimez l’imaginaire de la Seconde Guerre Mondiale et que vous trouvez qu’on ne voit jamais assez Rufus Sewell à l’écran, ça devrait vous plaire 😉

    #129790

    no_one
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1441

    J’ai vu pendant mon dimanche la première saison d‘Utopia. Et j’ai beaucoup aimé. J’ai bien aimé l’esthétique « surexposée » de l’image, les personnages, le sang, les retournements de situation. Petit bémol cependant autour de la maîtrise du temps et de l’espace qui est quand même assez bizarre. On a un peu l’impression d’avoir affaire à une adaptation contemporaine du Pendule du Foucault & tout ce qui a à voir avec les théories du complot.

    Aye, Utopia faisait partie de ces expérimentations un peu dingues mais beaucoup géniales du début de la décennie… J’avais trouvé la S2 un cran en-dessous et la série ne fut pas renouvelée après mais son épisode d’ouverture est une merveille (et il y a Rose Leslie <3).

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #130787

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    J’ai (enfin) regardé la toute dernière saison de Orange is the new black.
    Gray en parlait mieux que moi, mais je retiendrai une série très humaine, qui a réussi à boucler la boucle avec une fin engagé, des destins touchants et un très bel ensemble. Il y a eu des moments où la série patinait et tournait en rond, mais elle savait aussi nous remuer avec ses parcours de femmes qu’un système écrase quand il devrait les aider à sortir la tête de l’eau. Au revoir Litchfield !

    ~~ Always ~~

    #130920

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Bilan séries d’une semaine de confinement (déjà ? et on est toujours en vie ? ). Je pense que les suivantes vont être… compliquées car j’ai adoré tout ce que j’ai regardé depuis lundi dernier. Donc s’il y a des conseils, je suis preneur ! 🙂

    • Miracle Workers Dark Ages : Bon, j’avoue, j’avais beaucoup aimé le côté feel-good peut-être un peu niais mais bienveillant de la saison 1 (pis Buscemi et Radcliffe <3). Ici on change d’univers, on garde le casting, on garde le réal et on recommence. Quelque part, ça ressemble à l’idée que je me fais d’un enfant entre Pratchett et Terry Jones version 2020. On est donc sur du 10×20 minutes (autant dire que ça se mange comme des chouquettes !) bon enfant avec un Dieu rétrogradé « pelleteur de merde » (c’est son nom de famille). Si ce genre de blagues ne vous amuse pas, passez votre chemin, mais si la première vous a plu ou juste rendu un peu curieux, vous devriez trouver un peu de légèreté bienvenue en ces temps anxiogènes !
    • Watchmen (HBO) : Neuf épisodes en guise d’épilogue au comics par le créateur de Lost. Autant dire que j’étais pas hyper acheté, d’autant que les gens n’en ont vraiment pas dit du bien au départ. Alors autant le dire tout de suite, tout n’est pas parfait, mais on sent l’héritage du comics (et aussi un peu de Snyder dans les extraits de la série TV American Hero Story), la volonté d’être à la hauteur. Par contre, mieux vaut à minima s’être tapé le film et avoir checké la partie Différences film-comics de Wikipedia pour ne pas passer à côté du tout, ême si Lindelof est pour le coup hyper pédagogue (trop parfois ?), et il faudra peut-être s’accrocher et ne pas renoncer avant le dernier épisode pour saisir l’ensemble du propos. Dans mon cas, c’est le genre de contrepied de Marvel et sa clique sur le sujet du superhéros que j’adore. On a la construction en miroir (comme le comics) de manière très littérale, des métaphores partout, du symbolisme mythologique en veux-tu en voilà, de la musique au top, et une Amérique qui regarde ses problèmes de société en face (même dans un monde parallèle). Sans être géniale, c’était en tout cas un très bon moment !
    • Years and Years : Russel T Davies + Murray Gold. Voilà, les Whovians peuvent filer regarder les 6 épisodes (j’allais dire « les yeux fermés » mais c’est un peu chiant non ?), ils retrouveront quelque chose de la période Eccletson/Tennant dans cette série. On suit une famille british « tout-le-monde » dans l’Angleterre du post-Brexit entre 2019 et 2035 (à peu près). Autant dire qu’on est dans l’anticipation à court terme, avec des sujets politiques très actuels (pandémies, krash, montée des nationalismes, réfugiés) et numériques (transhumanisme en tête). Emma Thompson y campe en parallèle une version britannique de Trump/Lepen/Tatcher d’une justesse effrayante. Il y a de grosses ficelles sur la fin (Russel T Davies, quoi), mais si on ne devait en retenir que 4 minutes, ce serait le discours de l’arrière-grand-mère Muriel dans le dernier épisode qui résonne particulièrement avec ces temps difficiles. Bref, du Black Mirror où on substitue le choc à l’émotion dans une ambiance british. What else ? (et il y a des ponts énormes à faire avec les premières saisons du revival de Doctor Who il y a 15 ans, donc sur le plan « analyse d’artiste », c’est hyper intéressant aussi 🙂 ).
    #130925

    Liloo75
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 959

    Pour ceux qui aiment les séries historiques, je vous conseille « The Last Kingdom ». L’histoire ce situe dans l’Angleterre du IXème siècle et raconte (dans les 3 premières saisons) le règne d’Alfred Le Grand, qui a tenté de libérer et de réunifier les royaumes d’Angleterre au moment où ils sont envahis par les Danois. Seul le Wessex est libre, alors.

    Le fond historique est vrai. Alfred a réellement existé. Tout comme l’invasion danoise a véritablement eu lieu.

    S’y mêle aussi une partie romancée, avec un personnage fictif : Uthred. Fils d’un seigneur Saxon, il a été enlevé enfant par une tribu danoise et élevé comme un Danois, par son père adoptif Ragnar.

    A l’âge adulte, et après la mort brutale de Ragnar, il devra faire un choix entre ses origines Saxonnes ou sa culture Danoise.

    Si vous aimez les films d’aventure, les scènes de batailles, les luttes pour le pouvoir, les histoires d’amour, de loyauté aussi, c’est pour vous.

    Je crois que c’est Netflix qui diffuse la série. Je l’ai regardée en DVD.

    - De quels diables de dieux parlez-vous, lady Catelyn ? (…) S’il existe vraiment des dieux, pourquoi donc ce monde est-il saturé de douleur et d’iniquité ?
    - Grâce aux êtres de votre espèce.
    - Il n’y a pas d’êtres de mon espèce. Je suis unique.

    #130926

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6831

    J’ai (enfin) regardé la toute dernière saison de Orange is the new black.

    Ravi que ça t’ait plu aussi. Quasi un an après, j’en garde un bon souvenir (alors que pendant le visionnage, y avait des plus et des moins) et je repense à certains destins qui me font encore mal rien que d’y songer.

    Miracle Workers Dark Ages : Bon, j’avoue, j’avais beaucoup aimé le côté feel-good peut-être un peu niais mais bienveillant de la saison 1 (pis Buscemi et Radcliffe <3). Ici on change d’univers, on garde le casting, on garde le réal et on recommence.

    J’avais pas compris ça au début. Je pensais que Dieu et le mec qui bossait pour lui étaient sur une autre planète (ou la notre) dans un Moyen-Âge et je captais pas… C’est au 2e épisode que j’ai compris que c’était juste autre chose que la saison 1. C’est un bon moment, ça se mange comme un bonbon (20 minutes), ça vole pas ultra haut mais c’est rigolo à voir.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #131337

    no_one
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1441

    Feel Good, mini-série (6*25 min) Channel 4 Netflix de, sur, et avec Mae Martin. Je suis tombé dessus par hasard, ai reconnu mon dernier crush télévisuel – Charlotte Ritchie, vue dans Resolution, l’épisode du Nouvel An 2019 de DW – et j’ai cliqué. Et c’était cool : autofiction névrosée nous parlant de souffrances liées à la drogue, le coming out, la confusion d’identité de genre… Rien de transcendantal ni de vraiment inédit, mise en scène un peu trop nerveuse à l’image de sa créatrice/inspiration/protagoniste, mais ça a son charme… Et Lisa Kudrow, que je vois décidément partout en ce moment après Unbreakable Kimmy Schmidt & The Good Place. Bref, si vous avez deux heures et demi à tuer, vous pouvez vous essayer à ça.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #131446

    Yunyuns
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1496

    Du coup je me suis regardé la saison 6 de The 100.

    On reste dans la pure continuité des saisons précédentes (avec ses bons et ses mauvais côtés), avec le même schéma scénaristique dès l’épisode 1 mais finalement l’intrigue principale se réoriente vers autre chose et je dois dire que j’ai bien aimé. Par contre gros point noir sur l’intrigue secondaire et l’ « anomalie » qui est vraiment mal foutue et ne rime à rien.

    Le dernier épisode m’a déçu par sa conclusion et ses portes de sorties bien tirées par les cheveux juste là pour proposer une saison supplémentaire. Bref, du très bien et du très nul :/.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #131721

    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1088

    En ces temps de confinement j’ai commencé Brooklyn nine nine, série au format court (22 minutes), sur les aventures et déboires de policiers un peu bras cassés d’un commissariat new-yorkais. C’est très drôle et le casting est génial, ça se regarde à une vitesse folle. Je recommande chaudement.

    #131763

    Malicia
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 109

    En ces temps de confinement j’ai commencé Brooklyn nine nine, série au format court (22 minutes), sur les aventures et déboires de policiers un peu bras cassés d’un commissariat new-yorkais. C’est très drôle et le casting est génial, ça se regarde à une vitesse folle. Je recommande chaudement.

     

    Cette série est tellement top <3 Mais c’est marrant c’est une série que je regarde en dilettante, de temps en temps quelques épisodes quand j’ai pas le moral…

    Vu sur Netflix  Self Made avec Octavie Spencer (que j’adore qu’on à pu voir par exemple dans Les figures de l’ombres ou La couleur des sentiments) c’est l’histoire de la première femme afro-américaine à devenir millionnaire grâce à ses produits pour cheveux. J’ai bien aimé, ça se regarde assez rapidement. C’est bien joué. Il faut aimer les séries dites « en costumes ».  Une belle série féministe bien que peut-être un peu trop lisse….

    I’m not okay with this ou une adolescente mal dans sa peau qui découvre ses pouvoirs. Scénario assez bateau en soit, mais qui reste dans la veine de ce qui se fait en ce moment sur netflix entre Sex Education, Stranger Things etc… C’est rapide et ça vaut le coup d’œil surtout pour la suite 😮

    The English game bon je ne l’ai pas encore fini celle-ci…autant j’adore les séries en costumes (Nympha si tu passes par là :p ) autant pour l’histoire du football ne me fait pas extrêmement rêver. Mais je pense tout de même la finir… Je préfère largement Belgravia qui passe en ce moment par l’auteur de Downton Abbey 😀

    #133431

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    The English game bon je ne l’ai pas encore fini celle-ci…autant j’adore les séries en costumes (Nympha si tu passes par là :p )

    J’avoue qu’en voyant les mots clefs Netflix : « costume » m’a attirée mais alors « football » en même temps m’a fait dresser un sourcil ^^ Du coup ce que t’en dis me conforte dans l’idée que le mot clef football est véridique et me plaira pas :p

    J’ai regardé la saison 1 de Locke and Key. Le pitch (wikipedia) Après le meurtre horrible de leur père à Seattle, les trois enfants de la famille Locke, Tyler, Kinsey et Bode emménagent avec leur mère Nina à Matheson, ville fictive du Massachusetts, dans la demeure ancestrale de leur famille, Keyhouse. Ils s’aperçoivent bientôt que cette maison renferme de nombreux secrets lorsqu’ils découvrent des clés magiques qui détiennent d’incroyables pouvoirs, comme celui de transformer une personne en fantôme ou d’effacer ses souvenirs. Ils ne sont pas seuls à connaître l’existence de ces clés : une créature démoniaque nommée Dodge est également à leur recherche et va leur donner du fil à retordre.
    La série était plutôt sympathique. C’est un peu un mix de Narnia (pour la découverte enfantine de la magie de la maison, élément qui est plutôt chouette) et de série ado netflix. Les dynamiques familiales sont assez bien fichues (on nous évite vaguement les frères et sœurs qui se parlent pas et font tout dans leur coin, sans parler à personne), mais, comme souvent avec ce style de série, on se dit que vraiment, tout ne tient que parce que les protagonistes ne font vraiment pas fonctionner leurs neurones… Mais bon, ça se regarde assez bien à l’occasion si on veut pas trop réfléchir.

    ~~ Always ~~

    #133434

    no_one
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1441

    En ces temps de confinement j’ai commencé Brooklyn nine nine, série au format court (22 minutes), sur les aventures et déboires de policiers un peu bras cassés d’un commissariat new-yorkais. C’est très drôle et le casting est génial, ça se regarde à une vitesse folle. Je recommande chaudement.

    +1 !

    J’ai regardé la saison 1 de Locke and Key. […]
    La série était plutôt sympathique. C’est un peu un mix de Narnia (pour la découverte enfantine de la magie de la maison, élément qui est plutôt chouette) et de série ado netflix. Les dynamiques familiales sont assez bien fichues (on nous évite vaguement les frères et sœurs qui se parlent pas et font tout dans leur coin, sans parler à personne), mais, comme souvent avec ce style de série, on se dit que vraiment, tout ne tient que parce que les protagonistes ne font vraiment pas fonctionner leurs neurones… Mais bon, ça se regarde assez bien à l’occasion si on veut pas trop réfléchir.

    Itou.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #133450

    Fleurdecerisier
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 40

    Etant une fan inconditionnelle de Desperate Housewives (sans déconner, j’ai perdu le compte du nombre de fois où j’ai dû regarder chaque épisode), je me suis mise à Why Women Kill, du même réalisateur. J’y retrouve totalement ce qui faisait l’essence de Desperate Housewives dans le ton second degré et les intrigues. Merci le replay M6 !

    J’ai dévoré Califat sur Netflix, une série thriller suédoise que j’ai trouvée exquise….en plus girly, j’ai adoré Spinning Out !

    #133452

    Sans-Visage
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 322

    Merci, Fleurdecerisier, j’ai eu l’idée de regarder Califat grâce à toi et j’ai accroché. Je viens de voir seulement le premier épisode mais ça m’a l’air prometteur.

    #133553

    Fleurdecerisier
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 40

    Mais de rien ! J’ai enchaîné les épisodes tellement rapidement que j’ai dû me forcer à aller dormir à un moment 😂 Cette série est vraiment captivante et traite très bien le triste phénomène des années 2010 concernant l’intégrisme islamique. J’ai beaucoup aimé la panel de personnages majoritairement féminins, dont une Suédoise qui veut partir de Daesh et une autre qui souhaite rejoindre l’organisation.

    La fin est très noire, pessimiste et malgré tout réaliste…j’y repense encore.

    Les Suédois excellent dans le genre du thriller et le polar, j’aimerais avoir accès à plus de leurs séries !

    #133576

    Sans-Visage
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 322

    Cependant, comme j’ai commencé également le premier épisode de Westworld, ça me fait deux séries à regarder et je ne sais pas si j’aurai l’occasion de tout voir. Mais j’essaierai.

    #133875

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    Avis à ceux que ça intéresse 😉

    Panorama des prochaines séries fantasy

    ~~ Always ~~

    #133888

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Dans les derniers retours de série :

    The Plot against America : Adaptation d’un bouquin qui place une monté du fascisme aux Etats-Unis à partir de 1940. On a un peu l’impression de se taper le préquelle de The Man in the High Castle, la SF en moins. C’est superbe sur le plan esthétique, très bien joué sur le plan acteurs (coucou l’insupportable soeur incarnée par Winona Ryder). Mais dans le fond, je ne sais pas si c’est si intéressant. Sans être désagréable, quelques bons moments tout de même (le plan séquence de Beth au téléphone). Bref, l’Amérique se regarde et y voit des fachos. Rien de nouveau sous le soleil mais c’était pas mal.

    The Last Kingdom S4 : On prend les mêmes et on recommence ! Bref, la machine continue de tourner pour les intrigues résolues en une saison de Uthred of Bebbamburg. Le personnage principal est un peu moins girouette, mais il perd en charisme avec son toupet de haut du crâne (d’ailleurs capillairement ses potes le rattrapent pas vraiment). Quant aux autres personnages, ils sont tous franchement cons comme des tables (le roi Edward en tête). Sans doute le soucis d’adapter un livre écrit à la première personne en éclatant les points de vue. Mais dans l’ensemble, allez savoir pourquoi ça marche un peu. Enfin il est temps que ça se termine, donc j’imagine que si Netflix commande encore une saison ce sera la dernière, quitte à adapter les 4 derniers bouquins d’un coup.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  Crys.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  Crys.
    #133892

    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1721

    The Plot against America

    Il serait dommage de ne pas noter qu’il s’agit d’une mini-série de David Simon et Ed Burns, qui furent autrefois derrière The Wire, Treme, The Corner, et pas mal d’autres pépites HBO.

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #133893

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Il serait dommage de ne pas noter qu’il s’agit d’une mini-série de David Simon et Ed Burns, qui furent autrefois derrière The Wire, Treme, The Corner, et pas mal d’autres pépites HBO.

    Exact, je ne l’ai pas mentionné car pour le coup, je n’ai vu aucune de ces séries. Dans l’ensemble, c’est assez impeccable, comme je le disais, et je pense que le sujet devait leur tenir à cœur (genre le parallèle entre le candidat populiste et Trump s’impose assez vite). Après, ce  n’est pas la mini-série du siècle, même si on passe un bon moment. 🙂

    #133894

    Jean Neige
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1721

    Je note! (Je ne l’ai pas encore vue.)

    Par contre, le confinement est une très bonne occasion de rattraper The Wire si jamais vous avez du temps et que vous ne savez pas quoi regarder! 😀

    « Edmond Dantès. Nice name. It’d look great in print, you know? Although ‘Le Comte de Monte-Cristo’ would make a better title for a novel. » - Dumas, Fate/strange fake

    #133896

    Crys
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 832

    Je note! (Je ne l’ai pas encore vue.) Par contre, le confinement est une très bonne occasion de rattraper The Wire si jamais vous avez du temps et que vous ne savez pas quoi regarder! 😀

    On a tenté, et si moi j’aime plutôt bien, Loups a pas des masses accroché donc j’attends une semaine solo pour m’enfiler la série 🙂

    #134263

    Corondar
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1088

    Confinement oblige, on continue à se faire des séries récentes et à rattraper son retard en la matière…

    The Boys

    Dans un monde où vivent des superhéros coachés et gérés par une société qui s’en met plein les fouilles en exploitant le filon, on suit une bande de types barrés et un peu asociaux qui tentent de démonter la supercherie : les superhéros en question sont tout sauf des sauveurs vertueux, et la compagnie qui les emploie est encore pire.

    La série (adaptée d’un comics que je n’ai pas lu) pousse très loin la déconstruction du mythe du superhéros : ils sont pour la plupart psychopathes et animés par des sentiments très égoïstes. En bref, ils sont assez réalistes sur ce qu’un être humain doté de superpouvoirs serait réellement .

    La série est hyper violente, et va très loin dans le trash. Mais cela sert un propos et un ton assumés. On est clairement sur une vision anti Marvel dans le fond et la forme. J’ai trouvé ça très jouissif, à la fois drôle, déjanté et gore. Mais les personnages, aussi bien les « héros » bigger than life que les gars à la masse qui les traquent, deviennent assez vite attachants ou flippants selon les moments.

    Je regarderai la suite avec plaisir. Mention spéciale à l’aquaman local (The Deep de son petit surnom superhéroique), qui est à la fois un enfoiré de première et un type pour lequel tu développes une forme d’empathie.

    Jack Ryan

    Série adaptée des romans de Tom Clancy. On suit une nouvelle version du personnage (que beaucoup ont vu dans une tripotée de films depuis les années 1980), dans notre univers contemporain. C’est John Krasinski () qui incarne le rôle titre, qui lui va comme un gant. Il a la carrure pour le rôle (j’ai toujours un moment de suspension d’incrédulité à voir le Jim Halpert de the office en action man, mais ça marche), la tête qu’il faut pour jouer le boy scout américain et, surtout, il est un bon acteur qui injecte aussi pas mal d’humanité dans le personnage.

    La série ne révolutionne pas le genre, mais elle est très efficace, entre action et barbouzerie. C’est sans temps mort et sans chichi. J’ai regardé les 2 saisons très rapidement, et, là aussi, je regarderai la suite avec intérêt, et pas uniquement parce que John Krasinski est très mignon (je recommande chaudement sa chaîne youtube Some Good News qu’il a créée pendant le confinement : sorte de talk show bricolé dans son bureau, et essayant de relayer des informations positives autour de la situation actuelle, c’est drôle, inventif, émouvant, et y a du guest à ne plus savoir qu’en faire). Faut absolument confier l’animation d’une émission TV à ce type, il pourrait mettre au chômage Jimmy Fallon, Ellen Degeneres et Jimmy Kimmel en un rien de temps .

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par  Corondar.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par  Corondar.
    #135534

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 4618

    De mon côté, j’ai regardé l’une des dernières sorties du moment : Hollywood, par Ryan Murphy.

    Après Tarantino et son Once Upon a Time… in Hollywood, c’est Ryan Murphy (aux commandes de Glee, American Horror Story, Pose…) qui se lance dans une version revue et corrigée de l’âge d’or d’Hollywood. Faut croire que l’uchronie où Hollywood se regarde le nombril est à la mode… Donc là, on suit une bande d’aspirant acteurs, scénaristes… dans les étapes de production d’un film imaginaire, dans le milieu toxique, sexiste, raciste et homophobe qu’est Hollywood. Leur film doit faire changer tout ça : un scénariste gay et noir, une actrice principale noire… Le propos est mignon, plein de bonnes intentions (on sent clairement qu’on est dans une ère post me-too, et en plus Ryan Murphy est probablement l’un des showrunners le plus « gay friendly » du paysage actuel, on sent que le sujet lui tient à cœur). Mais malheureusement, c’est atrocement peu subtil. 7 épisodes mais ça m’a paru en durer 100 de plus tellement les messages devenaient lourdingues… Bref, je conseille pas ^^

    ~~ Always ~~

    #135560

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 6831

    Quant à moi, j’ai regardé peu de trucs et uniquement (?) disponibles en ligne

    Parlement, une série de fiction sur le parlement européen. On m’avait vendu ça comme une série humoristique sur le parlement européen où on apprend mieux comment ça fonctionne. Sur le papier, pourquoi pas ? Le premier épisode (ultra classique : le premier jour d’un assistant parlementaire à Bruxelles) est plutôt marrant tendance « bras cassés » (comme les espions d’Au Service de la France). Le hic, c’est que ça reste toujours dans cette veine donc on est diverti mais on n’apprend pas grand chose. Et surtout, si ça remet de l’humain au coeur de la bureaucratie européenne, cela donne une image assez déplorable (si je résume : incapables et panier de crabes). J’en sors donc assez perplexe.

    En mini série, l’adaptation en 30 fois 3’25 de Culottées de Pénélope Bagieu (je n’ai pas lu la BD). On apprend des trucs, c’est punchy, ça ne passe pas sous silence certains côtés très durs de leur vie, l’animation est bien, la voix (Cécile de France aussi). Cela dit, le principe est toujours le même donc je ne conseille pas de tout regarder à la suite.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

30 sujets de 301 à 330 (sur un total de 352)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.