Grand Septon (Guerre de la Foi)

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

dix ans avant la Conquête, ce Grand Septon[N 1] fut l'un des principaux adversaires de la maison Targaryen au cours des règnes d'Aenys Ier et de Maegor Ier Targaryen. Ses prises de positions contre les Targaryens galvanisèrent les Fidèles de la religion des Sept, qui entrèrent en rébellion ouverte contre le roi des Sept Couronnes. Toutefois, en l'an 43, il mourut dans des circonstances mystérieuses et fut remplacé par un nouveau Grand Septon plus conciliant envers les Targaryens.

Farouche et vigoureux, ce Grand Septon était réputé infatigable[1].

Histoire

En l'an 39, le prince de Peyredragon Maegor Targaryen se marie avec Alys Herpivoie, alors qu'il est toujours légalement marié à Ceryse Hightower. Le Grand Septon s'insurge contre ce mariage polygame, qu'il qualifie de péché. Il accuse les époux de fornication et déclare qu'aucun fidèle de la religion des Sept ne reconnaîtra cette union. En réponse, le roi des Sept Couronnes Aenys Ier Targaryen condamne l'année suivante son demi-frère à l'exil, mais Maegor ne renonce pas pour autant à son union avec Alys Herpivoie. Le Grand Septon ne décolère pas.

Un an plus tard, Aenys Ier annonce le mariage de ses deux aînés, la princesse Rhaena et son frère Aegon, selon la coutume valyrienne perpétuée par les Targaryens. Considérant les mariages incestueux comme des obscénités, le Grand Septon dénonce violemment ce mariage et proclame que les enfants qui en naîtront seront considérés comme des abominations au regard des dieux et des hommes. Dix mille septons portent son message dans les Sept Couronnes et les Targaryens deviennent impopulaires, les Ouestriens étant très pieux et le Grand Septon ayant naturellement une forte influence sur eux.

Au cours de cette même année, la Main du Roi, septon Murmison, est expulsé de la Foi pour avoir célébré les noces d'Aegon et Rhaena, malgré l'interdiction du Grand Septon. Le roi Aenys Ier écrit un message personnel au Grand Septon, afin de demander qu'il soit réintégré dans les ordres et pour lui expliquer la tradition targaryenne des mariages incestueux. Dans sa réponse, le Grand Septon traite Aenys Ier de « Roi Abomination », d'imposteur et de tyran, illégitime à régner sur les Sept Couronnes. À partir de cette déclaration, la Foi et ses fidèles entrent officiellement en rébellion contre le roi des Sept Couronnes.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Guerre de la Foi.

À la fin de l'an 41, le roi Aenys Ier a perdu tout contrôle sur la situation, si bien que certains commentateurs font remarquer que c'est désormais le Grand Septon qui est le roi de Westeros.

En l'an 42, Aenys Ier meurt dans d'étranges circonstances et son demi-frère, Maegor, revenu opportunément d'exil, revendique la couronne, sans considération pour le droit de son neveu, Aegon. Le Grand Septon ne soutient ni l'un, ni l'autre des prétendants, au contraire. Face aux crimes et aux décrets de Maegor, le Grand Septon appelle tous les fidèles à se dresser contre les dragons, les monstres et les abominations. Toutefois, les armées des fidèles sont mises en déroute lors des batailles du Pont-de-Pierre et de la Fourche de la Néra. Les ordres religieux de la Foi Militante se retrouvent dispersés et trop peu nombreux pour résister au roi Maegor.

Plus tard cette année-là, le Grand Septon dénonce le mariage de Maegor avec une troisième épouse, Tyanna de la Tour, ainsi que la naissance des premiers enfants de Rhaena Targaryen et son frère Aegon le Sans-Couronne. Les jumelles Aerea et Rhaella sont qualifiées d'abominations maudites par les Sept.

En l'an 43, le Grand Septon reçoit la visite de ser Joffrey Doguette, le nouveau grand capitaine des Fils du Guerrier, soutenus par deux mille hommes, qui demande sa bénédiction. En réponse, le roi Maegor déclare les Fils du Guerrier et les Pauvres Compagnons hors-la-loi, accuse le Grand Septon de haute trahison et le convoque à Port-Réal. Celui-ci répond à son tour en convoquant le roi à Villevieille pour qu'il expie ses crimes et ses péchés devant les Sept.

Maegor laisse passer la moitié d'une année, avant d'opérer des représailles contre les pieux seigneurs qui ont soutenu le Grand Septon. Après avoir brûlé grâce à leurs dragons plusieurs rebelles du Conflans et de l'Ouest, Maegor et sa mère, la reine Visenya Targaryen se dirigent vers Villevieille pour en finir avec le Grand Septon. Réfugié dans le septuaire Étoilé, celui-ci appelle les dieux à abattre leur courroux sur les Targaryens, pendant que les Hightower organisent les défenses de la ville. Au cours de la nuit qui précède l'arrivée des dragons, Villevieille sombre dans l'hystérie collective et des activités inhabituelles sont remarquées autour du septuaire Étoilé. Au cœur de la nuit, le Grand Septon est retrouvé mort.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Mort mystérieuse du Grand Septon.

Lord Martyn Hightower réagit promptement, afin d'éviter à sa ville de subir l'assaut des dragons. Avant que le jour se lève, il a fait arrêter les principaux opposants aux Targaryens, a ouvert les portes de la ville et a fait élire un nouveau Grand Septon, dolent et docile, qui accorde sa bénédiction et l'onction au roi des Sept Couronnes, Maegor Ier Targaryen[1].

Notes et références

Notes

  1. Son nom est inconnu, comme ceux de plusieurs autres Grands Septons.

Références

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Les fils du Dragon.