Maison Borrell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Borrell
Une araignée de mer blanche sur champ gris-vert

Une araignée de mer blanche sur champ gris-vert
Informations
V.O. House Borrell
Demeure Château de Brisants, sur l'île de Dolcesœur
Rang Maison noble
Vassale de Maison Sunderland

La maison Borrell réside sur l'île de Dolcesœur, dans le château de Brisants. Elle est vassale de la maison Sunderland, comme toutes les autres maisons des Trois Sœurs[1]. Son seigneur porte les titres de seigneur de Dolcesœur, Bouclier de Sortonne, maître du château de Brisants et Gardien de la Lanterne des Nuits.

Depuis cinq mille ans, tous les membres de la maison Borrell ont des palmures entre les doigts. Comme tous les seigneurs des Trois Sœurs, les seigneurs de la maison Borell ont également la réputation de s'adonner à la contrebande et d'être des naufrageurs. Ils améliorent d'ailleurs fréquemment leur ordinaire en récupérant les cargaisons des navires se brisant sur leurs récifs à l'occasion des tempêtes[2].

Histoire[modifier]

Deux mille ans avant le début de la saga, les Borrell, alors rois pirates, ont été vaincus par les rois du Nord. Cet événement est toujours connu sous le nom de « Viol des Trois Sœurs ». Les membres de la maison Borrell, et plus généralement les Sœurois, conservent une farouche rancune à l’égard des Nordiens pour la perte de leur indépendance et de leur mode de vie[2].

Au cours de la guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons, les Noirs de la prétendante Rhaenyra Targaryen au Verts de son demi-frère, le roi des Sept Couronnes Aegon II Targaryen, les Borrell assistent à la visite diplomatique du prince de Peyredragon Jacaerys Velaryon, fils de Rhaenyra, qui veut rallier les Sœurois à la cause de sa mère. Après cette visite, les Borrell la reconnaissent comme leur reine et lui jurent fidélité[3].

La maison Sunderland, suzeraine des Borrell, participe à deux rébellions Feunoyr, entraînant avec eux l'ensemble des Trois Sœurs[2]. Les Sunderland prennent parti pour Daemon Feunoyr contre Daeron II Targaryen lors de la première rébellion Feunoyr. Lord Sunderland participe ensuite à la deuxième rébellion Feunoyr, pour porter Daemon II Feunoyr au Trône de Fer[4]. Les Trois Sœurs sont durement punies pour ces rébellions[2].

Généalogie[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Membres historiques[modifier]

Les Borrell dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Au début de la rébellion de Robert Baratheon, le roi Aerys II demande à lord Jon Arryn la tête de lord Eddard Stark, présent aux Eyrié, mais lord Arryn choisit de le défier. Goëville étant demeurée loyaliste, lord Eddard doit trouver un autre port pour rentrer dans le Nord et convoquer ses bannières. Il franchit alors les montagnes de la Lune et parvient aux Doigts où il demande à un pêcheur de lui faire traverser la Morsure. Une tempête les surprend et, après la mort du pêcheur, sa fille est contrainte de débarquer sur les Trois Sœurs avant que l'embarcation ne coule. A Sortonne, lord Eddard est reçu par lord Borrell et son fils Godric. Tandis que le mestre de la maison presse le premier d'envoyer la tête de lord Stark à Aerys en gage de loyauté et pour obtenir une récompense, lord Borrell et son fils, qui viennent d'apprendre la prise de Goëville par Robert Baratheon, sont plus circonspects. Lord Eddard parvient à convaincre le seigneur des lieux de le laisser repartir en arguant que l'issue du conflit étant incertaine, il pourrait être du côté des vainqueurs. Avant de le relâcher, lord Borrell lui intime toutefois de ne jamais faire part de son passage dans l'île si son camp venait à être défait[2].

Informé des nombreux naufrages dans les Trois Sœurs, lord Stannis Baratheon, alors maître des navires du royaume, envoie une flotte de guerre à Dolcesœur et contraint son seigneur, lord Godric Borrell, à pendre une douzaine de naufrageurs. Il menace de le pendre également si un vaisseau devait s'échouer parce que la Lanterne des Nuits s'était éteinte[2].

Dans ADWD[modifier]

Lord Godric Borrell accueille les membres de la maison Frey qui font escale à Sortonne avant de rejoindre Blancport pour ramener les os de son fils Wendel à lord Wyman Manderly et afin de réintégrer ce dernier dans la paix du roi. Il apprend alors que lord Walder Frey et lord Manderly ont conclu une alliance devant être scellée par le mariage de Rhaegar Frey avec une des filles de lord Wyman.

Douze jours plus tard, lord Davos Mervault, qui tente de rejoindre Blancport pour y transmettre les offres d’allégeance du roi Stannis Baratheon à lord Wyman Manderly, est arrêté au Ventre de la Baleine, une taverne de Sortonne, par les gardes de lord Godric Borrell. Mené devant ce dernier, lord Mervault est finalement laissé libre de reprendre sa route après avoir promis, à l'instar de lord Eddard Stark, de ne rien révéler de son passage dans l'île si son camp venait à être défait. Lord Borrell refuse toutefois que lord Mervault envoie un corbeau au roi pour l'informer du décès de lord Tywin Lannister, car il craint que l'on accuse sa maison d'avoir porté assistance et conseil à un rebelle[2].

Notes et références[modifier]