Bordel de Chataya

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O : Chataya's brothel

Le bordel de Chataya, généralement mentionné par « chez Chataya », est situé dans la rue de la Soie à Port-Réal. Cet établissement luxueux est l'un des plus réputés de la capitale et est assidûment fréquenté par le roi Robert Baratheon. Il est tenu par Chataya, une femme originaire des îles d'Été, qui a œuvré durement pour développer ce lieu[1].

Description[modifier]

Le bordel est constitué d'une bâtisse dotée d'un rez-de-chaussée aux murs de pierre et d'un étage de bois. À l'un de ses angles, on trouve une échauguette saillante. L'entrée est pourvue d'une lampe à huile à globe de verre rouge[1] comme les autres bordels de la capitale[2], mais le globe en verre est maintenu par une résille d'or[1] au lieu de plomb[2]. Par ailleurs, le bâtiment est flanqué d'une écurie à laquelle on accède par l'extérieur. Au rez-de-chaussée du bordel, le sol est orné d'une mosaïque représentant deux femmes accouplées. On y trouve un grand salon à l'atmosphère embaumant les épices[1][3], comportant plusieurs alcôves et d'élégants paravents de Myr qui protègent l'intimité des usagers. Ceux-ci peuvent se distraire en jouant aux cartes, en mangeant et en sirotant des vins fins au rythme d'une musique entraînante dispensée par des musiciens. Un escalier permet d'accéder à l'étage où se trouvent les chambres. Celles-ci sont desservies par un long corridor à l'extrémité duquel on trouve un nouvel escalier menant à la chambre située dans l'échauguette. Outre l'entrée principale, un tunnel permet d'accéder discrètement à l'établissement, dans une armoire de la chambre de l'échauguette, depuis une écurie située quelques pâtés de maisons plus loin. Ce tunnel aurait été construit à la demande d'une Main du Roi[N 1][1] à qui son honneur interdisait de fréquenter publiquement ce genre d'établissement[1].

Les « pensionnaires »[modifier]

Le bordel héberge plusieurs « pensionnaires », généralement vêtues de soieries et de pierreries, qui semblent bien traitées par Chataya, mais dont les tarifs sont prohibitifs[1]. Parmi celles-ci, on trouve notamment :

Le bordel dans la saga[modifier]

Dans AGOT[modifier]

Grâce à Littlefinger qui prétend songer à racheter l'établissement, lord Eddard Stark apprend que le bordel fréquenté par lord Stannis Baratheon et lord Jon Arryn était celui de Chataya. S'y rendant, il y trouve Barra, une petite fille d'un an, bâtarde que le roi Robert Baratheon a eue d'une pensionnaire[3]. Parallèlement, Anguy, qui vient de remporter le concours de tir à l'arc du tournoi de la Main[8], dilapide en moins de six semaines[9]. la somme de dix mille dragons d'or qu'il a gagnée en repas fins au bordel de Chataya, auprès d'Almée, Jayde et Alayaya[5].

Après la mort du roi Robert et la chute de lord Eddard, Mhaegen est tuée avec sa fille par Allar Deem, officier du Guet, sur ordre de la reine Cersei Lannister[10].

Dans ACOK[modifier]

Grâce à lord Varys, qui lui indique l'existence du passage secret reliant l'établissement de Chataya à une écurie discrète, Tyrion Lannister se sert d'Alayaya comme couverture pour ses visites à Shae[1]. La présence fréquente de la Main du Roi dans l'établissement devient vite de notoriété publique[4]. Lorsqu'il prend conscience de la maturité physique de son royal neveu, Tyrion envisage de faire profiter Joffrey des « pensionnaires », mais il n'a pas le temps de mener ce projet à bien[11]. À la veille de la bataille de la Néra, Alayaya est capturée par Osfryd et Osney Potaunoir, sur ordre de la reine Cersei Lannister, qui la croit la maîtresse de son frère, afin de faire pression sur ce dernier et de garantir la sécurité du roi Joffrey. Alayaya assume alors courageusement son imposture et demeure prisonnière au Donjon Rouge[12].

Dans ASOS[modifier]

Le tout nouveau ser Bronn de la Néra devient un client du bordel, où il profite des charmes d'Alayaya et de Marei[13]. Sur les conseils de Tyrion Lannister[14], le prince Oberyn Martell fréquente également l'établissement lors de son séjour à Port-Réal. Il couche alors avec Alayaya[15].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. L'identité de cette Main du Roi reste sujette à conjectures. Toutefois, le tunnel secret semble contemporain de Varys et de Chataya qui n'en a jamais dévoilé l'existence. Or, celle-ci a donné naissance à sa fille en l'an 282 à Port-Réal, ce qui peut indiquer qu'elle possédait déjà l'établissement sous le règne d'Aerys II Targaryen (cf. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion). De fait, les seules Mains du Roi qui pourraient être concernées seraient lord Tywin Lannister, lord Owen Merryweather, lord Jon Connington, lord Qarlton Chelsted, lord Rossart et lord Jon Arryn. Toutefois, outre les troubles de la rébellion de Robert Baratheon, lord Merryweather, lord Connington, lord Chelsted et lord Rossart ne semblent pas être restés en poste suffisamment longtemps pour entreprendre une telle construction (cf. A Clash of Kings, Chapitre 04, Tyrion), et lord Arryn semblait ignorer l'existence de ce bordel avant d'y chercher Barra, la fille bâtarde du roi Robert Baratheon (cf. A Game of Thrones, Chapitre 36, Eddard). De fait, il est possible que le tunnel ait été construit à l'intention de lord Tywin qui, s'il réprouve la fréquentation publique des prostituées (cf. A Storm of Swords, Chapitre 05, Tyrion), n'en semble pas moins capable d'en mettre une dans son lit (cf. A Storm of Swords, Chapitre 78, Tyrion), ceci ne choquant pas ceux qui lui sont proche (cf. A Feast for Crows, Chapitre 04, Cersei).

Références[modifier]