Oberyn Martell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Oberyn Martell
Image by Amok©

Identité
V.O. Oberyn Martell
Surnom La Vipère Rouge
Statut
Rang Prince
Naissance 258
Décès 300 (Port-Réal)
Famille
Bâtards Obara Sand (272)
Nymeria Sand (275)
Tyerne Sand (277)
Sarella Sand (280)
Elia Sand (286)
Obella Sand (288)
Dorea Sand (292)
Loreza Sand (294)
Blasons
Oberyn est un membre de la maison Martell Oberyn a fait partie des Puînés

Né en l'an 258, le prince Oberyn Nymeros Martell de Dorne, surnommé la Vipère Rouge, est le frère du prince régnant Doran et d'Elia. Il est grand, mince et gracieux. Ses yeux sont noirs et luisants, comme ses cheveux, à peine striés de blanc et implantés en V sur son front ; son nez est acéré et ses traits sont fins. Sa réputation est sulfureuse car il est expert en poisons, a engendré de nombreuses bâtardes (mais aucun garçon, semble-t-il) surnommées les Aspics des Sables et passe pour aimer aussi bien les femmes que les hommes[1][2]. C'est également un conteur hors pair qui charme ses filles et sa nièce par ses nombreux récits[3] ainsi qu'un érudit féru d'histoire qui sait apprécier les livres rares[4]. Il donne une éducation égalitaire à ses filles et les arme afin qu'elles soient toujours en mesure de se défendre. Il leur enjoint de prendre du plaisir et les laisse libre d'épouser qui elles désirent[5]. Il a pour amante de cœur Ellaria Sand, fille bâtarde de lord Harmen Uller, à qui il est très lié et avec laquelle il partage ses maîtresses occasionnelles. Selon lord Tywin Lannister, il a toujours été « à demi dément ». Personnage flamboyant, impulsif et n'obéissant qu'à ses propres règles, le prince Oberyn jouit d'une grande popularité auprès du peuple de Dorne[6]. Sa monture est un étalon noir aux crins feu[7].

Avant AGOT

Enfant, le prince Oberyn est inséparable de sa sœur Elia, avec qui il partage de nombreux jeux, notamment aux Jardins Aquatiques. Très vif et doué d'un caractère intrépide, Oberyn parvient régulièrement à désarçonner des adversaires plus forts que lui lors des joutes dans les bassins. Il fait déjà preuve, selon son frère, le prince Doran Martell, d'une résistance et d'une prestesse peu communes[8]. Il est envoyé, par la suite, comme pupille de la maison Qorgyle au Grès[3][N 1].

Vers l'an 273, le prince Oberyn accompagne sa mère (alors princesse régnante de Dorne), son consort et Elia lors d'un voyage maritime ayant pour objectif d'arranger leurs fiançailles. Le prince Doran, déjà engagé à lady Mellario de Norvos, reste à Lancehélion en tant que gouverneur. Le voyage les mène aux Météores, à La Treille, à Villevieille (où le prince Oberyn conçoit alors probablement l'aînée de ses bâtardes, Obara, avec une prostituée), aux îles Bouclier, à Crakehall et enfin à Port-Lannis et Castral Roc. Tout au long du voyage, le prince Oberyn brocarde les prétendants à la main de sa sœur, le jeune Baelor Hightower suscite toutefois l'intérêt de la jeune princesse dornienne, du moins jusqu'à ce qu'il lâche un pet et que le prince Oberyn le surnomme « Brise-bise ». À Villevieille, ils apprennent la mort de lady Joanna Lannister, qui avait envisagé avec la princesse régnante les noces de leurs enfants respectifs, et la naissance de Tyrion, son fils contrefait. De fait, le séjour à Castral Roc qui devait se solder par l'arrangement des futures fiançailles de Jaime et Elia ou d'Oberyn et Cersei, voire par les deux, est assombri par le deuil dans lequel est plongée la maisonnée Lannister. Lord Tywin Lannister se montre revêche et finit par déclarer à la mère d'Oberyn qu'il réserve sa fille Cersei au prince Rhaegar Targaryen, et lui fait l'affront de proposer son fils nouveau-né et contrefait en substitution à Jaime pour la princesse Elia[9].

En l'an 274, le prince Oberyn conçoit sa seconde bâtarde, Nymeria, avec une noble de Volantis[N 2]. La même année, âgé de seize ans, il est découvert dans le lit de la maîtresse du vieux lord Edgar Ferboys qu'il est ensuite suspecté d'avoir empoisonné au cours du duel entre les deux hommes qui devait s'arrêter au premier sang versé. Ce fait lui vaut son surnom de « Vipère Rouge »[N 3][3]. Le prince Oberyn est alors éloigné et envoyé à la Citadelle des mestres où il forge six maillons d'une chaîne de mestre. Il part ensuite pour Lys[10], où il aurait appris l'art des poisons. Guerroyant ensuite dans les Terres Disputées, il rejoint la compagnie de mercenaires des Puînés, puis fonde sa propre compagnie[7]. Le prince Oberyn conçoit en l'an 276 sa troisième bâtarde, Tyerne, d'une septa apparemment originaire du nord-ouest du Bief ou des terres de l'Ouest[3]. En l'an 277, il participe au tournoi d'Accalmie et y est vaincu en joutes par le prince Rhaegar[11], son futur beau-frère. En l'an 279, il conçoit sa quatrième bâtarde, Sarella, d'une marchande originaire des îles d'Été[N 4], puis, en 281, il participe au grand tournoi d'Harrenhal[12].

Après la rébellion de Robert Baratheon et le meurtre de sa sœur par les Lannister, le prince Oberyn essaie de soulever Dorne en faveur du jeune prince héritier Viserys Targaryen. Cette tentative semble avoir été neutralisée par l'intervention diplomatique de lord Jon Arryn, alors Main du Roi, qui se rend à Lancehélion en l'an 285 pour remettre la dépouille du prince Lewyn Martell. Le prince Oberyn ne sortira que rarement de Dorne par la suite[7][13] ; cependant, il se rend secrètement à Braavos[14]. Sans doute peu de temps après, lors d'un tournoi, il joute contre le jeune Willos Tyrell, simple écuyer. Ce dernier finit la jambe écrasée sous son cheval, ce qui le rend infirme à vie[15]. Cet accident envenime la tension latente entre Dorniens et habitant du Bief[1], même si le prince Oberyn assure que Willos ne lui en a pas tenu rancune, et que tous deux entretiennent une relation épistolaire suivie[7]. Il arrête sa nièce, la princesse Arianne Martell, qui a pris la fuite avec sa propre fille, Tyerne Sand, à Vaith, et les ramène à Lancehélion. Les deux jeunes filles désiraient se rendre à Hautjardin pour rencontrer Willos Tyrell, prétendant de la princesse écarté par le prince Doran[5].

C'est aussi vers cette époque que le prince Oberyn rencontre son amante de cœur Ellaria Sand[7], fille bâtarde de lord Harmen Uller, et qui va lui donner quatre filles : Elia en l'an 286, Obella en l'an 288, Dorea en l'an 292 et Loreza en l'an 294[16]. Il prend comme écuyer (et peut-être comme amant) le jeune Daemon Sand, qu'il adoube[10].

Dans AGOT

Le prince Doran Martell confie la gestion du palais de Lancehélion à sa fille Arianne lors de son départ pour les Jardins Aquatiques. Dans les faits, l'exercice effectif du pouvoir revient au prince Oberyn, au gouverneur ser Manfrey Martell, à la trésorière lady Alyse Labriaux et au sénéchal Ricasso. Le prince Oberyn se rend d'ailleurs toutes les semaines auprès de son aîné pour lui rendre compte des affaires courantes[17][5].

Dans ASOS

Escorté par des représentants des plus prestigieuses maisons de la principauté[N 5], et accompagné de son amante de cœur, le prince Oberyn se rend à Port-Réal pour prendre le siège au Conseil restreint promis à la maison Martell par Tyrion Lannister, ainsi que pour assister aux noces du roi Joffrey Baratheon et de Margaery Tyrell. Il entend également réclamer la justice promise à son frère, le prince Doran Martell, pour la mort de leur sœur Elia et de ses enfants. Il est accueilli par Tyrion qui voit dans l'absence du prince Doran et la venue du plus vindicatif des membres de sa maison un signe alarmant[7].

Le prince et sa suite sont ensuite hébergés dans un bastion d'angle du Donjon Rouge, aussi loin que possible des Tyrell, les rixes et échauffourées se multipliant entre les natifs du Bief et de Dorne. Le prince ne manque pas, à chaque fois qu'il croise Tyrion, de lui demander quand justice sera rendue pour le meurtre d'Elia et de ses enfants[13].

Il assiste, en compagnie de son amante, aux noces du roi Joffrey et de Margaery Tyrell lors desquelles il offre une broche d'or rouge ouvragée en forme de scorpion au souverain[4]. Lors du banquet, le prince et sa suite se voient attribuer une table à très bonne distance des membres de la maison Tyrell[18].

Lord Tywin Lannister envisage de lui proposer la main de sa fille, la reine Cersei, afin de s'allier les forces dorniennes, et ce, au grand scandale de ser Jaime[2]. Lors d'une visite au bordel de Chataya, il couche avec la fille de cette dernière, Alayaya, qu'il trouve exquise[19].

Il est nommé assesseur par lord Tywin, lors du procès de Tyrion, accusé du meurtre du roi Joffrey. Conscient de la tournure défavorable que prend le procès pour Tyrion, le prince Oberyn vient le visiter dans sa cellule et l'informe que Cersei a tenté de le soudoyer et lui aurait même proposé le mariage pour qu'il le condamne à mort. Il remercie ensuite ironiquement Tyrion, qui lui aurait évité d'être désigné coupable du meurtre, Oberyn étant expert en poison et souhaitant, en tant que Dornien, que la maison Tyrell soit écartée du pouvoir. Il évoque également la loi de succession en usage à Dorne qui ferait de la princesse Myrcella l'héritière en titre du royaume et du prince Trystan Martell, son neveu, le souverain consort. Selon Oberyn, cette pratique successorale pourrait être invoquée par le prince Doran pour couronner Myrcella et déclencher un conflit entre la principauté et le trône de Fer. Il suggère à demi-mot désirer la mort de lord Tywin qu'il pense être le commanditaire de l'assassinat de sa sœur Elia et de ses enfants, puis se propose de devenir le champion de Tyrion s'il réclame un duel judiciaire[19]. Ce combat, qui l'opposerait à ser Gregor Clegane, lui permettrait de venger la mort d'Elia, que ce dernier a violée et tuée sauvagement[20] à la fin de la rébellion de Robert Baratheon, mais également de lui arracher le nom du commanditaire du massacre.

Le dernier jour du procès, Tyrion exige finalement un duel et le prince, qui se déclare convaincu de son innocence, révèle alors publiquement et à la stupeur générale, qu'il sera son champion. Cette décision provoque la fureur de lord Tywin et des membres de la maison Tyrell qui s'estiment outragés. Peu avant l'affrontement, Oberyn s'entretient avec Tyrion, lui explique sa stratégie et lui montre la pique aux tranchants acérés qu'il compte employer, cette arme étant la seule capable de contrer l'allonge de son adversaire. Tyrion remarque à cette occasion que le prince a les paumes noires et luisantes, ce qui l'intrigue. Au cours de la conversation, le prince l'invite à se rendre à Lancehélion pour rencontrer le prince Doran et suggère à demi-mot qu'il pourrait soutenir les prétentions de sa nièce Myrcella à la succession.

Devant une foule considérable, le prince Oberyn affronte ser Gregor et s'emploie à le déséquilibrer. Il parvient à infliger une très sévère blessure[N 6][21] à son adversaire et s'apprête à le tuer après lui avoir fait prononcer le nom de sa sœur défunte lorsque ce dernier l'agrippe et, après un ultime corps-à-corps, l'achève d'un coup de poing qui lui écrase la boîte crânienne[9].

La dépouille du prince est renvoyée à Lancehélion accompagnée d'une lettre de lord Tywin promettant la tête de ser Gregor au prince Doran[22].

Dans AFFC

La nouvelle de la mort du prince Oberyn entraîne des troubles à Dorne, le peuple réclamant vengeance au prince Doran Martell[8]. Cette hostilité est partagée par ses filles bâtardes, les Aspics des Sables, bien que celles-ci soient divisées sur la façon de se venger.

Dans ADWD

Le prince Quentyn Martell révèle à la reine Daenerys qu'à Braavos, ser Willem Darry avait signé au nom des héritiers Targaryen un pacte secret avec son oncle, le prince Oberyn (lequel agissait en cela en plein accord avec son frère, le prince Doran), par lequel le prince Viserys devait épouser la princesse Arianne Martell, en échange de l'aide de Dorne pour renverser Robert Baratheon et restaurer l'ancienne dynastie. Le Seigneur de la Mer de Braavos est témoin de ce pacte, dressé en langue Commune, signé et scellé par chacune des parties[14].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Oberyn Martell est interprété par l'acteur Pedro Pascal dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Probablement de l'an 266 à l'an 270, les jeunes nobles étant généralement pupilles de huit à douze ans.
  2. Cette potentielle visite à la cité libre de Volantis correspond peut-être au voyage effectué par le prince Doran Martell pour son mariage avec lady Mellario de Norvos.
  3. C'est suite à ce duel que le prince Doran confiera seize ans plus tard son fils Quentyn comme pupille à lord Ormond Ferboys (cf. A Feast for Crows, Chapitre 22, Le Faiseur de Reines).
  4. Peut-être à Villevieille au regard de l'intérêt que Sarella Sand porte à la cité (cf. A Feast for Crows, Chapitre 03, Le Capitaine des Gardes), mais aussi parce que c'est probablement vers cette époque que le prince Oberyn se rend à Villevieille pour faire valoir ses droit sur sa première bâtarde, Obara Sand, qu'il retire à sa mère (cf. A Feast for Crows, Chapitre 03, Le Capitaine des Gardes).
  5. Ser Deziel Dalt, lord Tremond Gargalen, lord Harmen Uller et son frère, ser Ulwyck, ser Ryon Allyrion et son bâtard, ser Daemon Sand, lord Dagos Forrest, son frère ser Myles et ses fils Mors et Dickon, ser Arron Qorgyle, Myria Jordayne, lady Larra Noirmont et sa fille Jynessa.
  6. D'après Qyburn, il s'agit de venin de manticore, épaissi afin de prolonger l'agonie (cf. A Feast for Crows, Chapitre 08, Cersei).

Références