Bataille du Mur

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du Mur
V.O. Battle at the Wall
Informations
Guerre guerre des Cinq Rois
Date début de l'an 300
Lieu le Mur à la hauteur de Châteaunoir
Belligérants
Belligérants

Peuple libre
Blason-gdn-2014-v01-48px.png
Garde de Nuit
Vassaux et alliés Garde de Nuit Blason-perso-stannisBaratheon-2014-v01-24px.png
Forces en présence
Armées Peuple libre Garde de Nuit et armée de Stannis Baratheon
Commandants Mance Rayder
Harma la Truffe
Tormund
Cotter Pyke
Stannis Baratheon
Origine des armées au-delà du Mur Le Mur et les terres de l'Orage
Effectifs - 10 000 combattants sauvageons ~ 2 000
SoldatInfoBox.png - 10 000
~ 100 géants
~ 100 mammouths
- 150 frères jurés
2 000 hommes
Conclusion
Pertes 1000 morts
1 000 prisonniers
Résultat victoire de Stannis et capture de Mance Rayder.

La bataille du Mur est une importante bataille de la guerre des Cinq Rois se déroulant en l'an 300. Elle oppose la garnison de Châteaunoir et l'armée du roi Stannis Baratheon aux membres du peuple libre de Mance Rayder. Elle se déroule de part et d'autres du Mur à la hauteur de Châteaunoir, et marque donc l'extension de la guerre des Cinq Rois au Nord, et son imbrication avec les opérations antérieures opposant la Garde de Nuit aux sauvageons.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Guerre des Cinq Rois.

Contexte[modifier]

Fuyant la menace des Autres, les sauvageons (dont le nombre peut être estimé à trente mille, combattants et non-combattants), ralliés par le roi d'au-delà du Mur Mance Rayder ont pour objectif de passer au sud du Mur. Le plan initial de Mance est de mener une série d’attaques de diversion à divers endroits du Mur (dont la bataille du pont des Crânes), pour permettre à un petit groupe infiltré au sud d'attaquer Châteaunoir à revers et par surprise afin d'en ouvrir ensuite les portes[1]. Mais ce plan échoue lors de la bataille de Châteaunoir[2], obligeant le roi d'au-delà du Mur à tenter une attaque frontale.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de Châteaunoir.

De son côté, après sa cuisante défaite lors de la bataille de la Néra, le roi Stannis est acculé. Les rares vassaux qui lui sont restés fidèles le pressent soit de faire la paix[3], soit de se venger de ceux qui ont changé de bord après la bataille[4]. Lord Davos Mervault, nouvelle Main du Roi, lui apprend alors que la Garde de Nuit est en grand danger, menacée par les sauvageons et les Autres[5].

Déroulement[modifier]

L'attaque frontale[modifier]

L'échec du plan initial de Mance Rayder le force à lancer une attaque massive sur Châteaunoir[2]. Cette dernière est déjouée par Donal Noye, contraignant alors Mance à tenter de parlementer[6].

L'arrivée du roi[modifier]

Choisissant de sauver le royaume afin de conquérir la couronne, plutôt que de conquérir la couronne pour sauver le royaume, Stannis embarque ses forces pour Fort-Levant où il joint ses troupes à celles de Cotter Pyke avant de se diriger sur Châteaunoir. Ils y tombent par surprise sur l'arrière-garde sauvageonne par les forêts à l'est, au nord-est et au nord. Les contingents du peuple libre, peu organisés et disciplinés, se débandent alors dans la panique. Harma la Truffe tente de rallier ses razzieurs, mais ses forces sont submergées par une colonne de cavaliers, tandis que les piquiers de Tormund Fléau-d'Ogres (qui perd son fils Dormund dans les combats[7]) tentent en vain de leur porter secours.

Pendant ce temps, dans l'assaut général des sauvageons contre le Mur, Mag Mar Tun Doh Weg le géant tente de forcer la grille du tunnel d'entrée à Châteaunoir, où il est tué par Donal Noye, qui meurt également dans le combat[6].

Les géants parviennent à regagner leurs mammouths, ce qui les rend plus efficaces contre la cavalerie de Stannis. La charge des mammouths parvient facilement à renverser la colonne centrale de cavaliers, mais les deux autres colonnes prennent les géants en tenaille, les mettant à la merci des archers restés postés en lisière de la forêt et qui se mettent à décocher des traits enflammés.

Des bois continuent de sortir des cavaliers, des archers, des francs-coureurs, des hommes d'armes divers aux couleurs des maisons Florent et Caron, submergeant les sauvageons pourtant supérieurs en nombre, mais moins bien équipés et moins disciplinés. Au plus fort de la mêlée, la jument de Mance Rayder est blessée d'une pique dans la poitrine. Elle se cabre et le jette à terre. En voyant leur roi tomber, la majeure partie des sauvageons qui se battaient encore prennent la fuite. Seuls les géants résistent, mais les forces de Stannis sont désormais en nette supériorité numérique et parviennent à les écraser[8].

Conséquences[modifier]

Côté sauvageon, avec la capture de Mance Rayder et la mort d'Harma la Truffe, la plupart des survivants se rallient à Tormund. Cependant, de nombreux rescapés fuient vers le nord, avant de se disperser, les uns retrouvant le Chassieux, qui envisage d'attaquer Tour Ombreuse, d'autres marchant derrière la Mère Taupe vers la mer Grelotte à l'est, les derniers tentant simplement de retrouver leur village d'origine[9]. Les rumeurs de crémation des prisonniers par la Garde de Nuit en dissuadent plusieurs de se rendre[10]. Quant aux prisonniers, ils sont d'abord parqués à l'extérieur du Mur où ils doivent assister à la destruction par le feu du Cor de l'Hiver, qui enflamme le bûcher de leur roi, Mance Rayder, sacrifié à R’hllor. Ils se voient alors offrir le choix entre retourner dans la forêt, ou se soumettre au roi Stannis. Seul un sur dix choisit la première option[11], le reste (soit environ trois cents hommes en âge de combattre[12]) préférant prêter allégeance au vainqueur.

Notes et références[modifier]

Iconesword.png
Iconesword.png
La guerre des Cinq Rois
Voir l'article principal

Articles généraux

Contexte initial et déclenchement La première campagne du Conflans Du siège d'Accalmie à la bataille de la Néra Campagne du prétendu Aegon Targaryen à Westeros

Dans AGOT Dans ACOK Dans ASOS Dans AFFC Dans ADWD
Bataille de la Dent d'Or Bataille de Croixbœuf Bataille de Sombreval Bataille des îles Bouclier Reddition de Corneilla
Bataille du Gué-Cabot Batailles des gués de la Ruffurque Bataille du gué des Rubis Prise de Peyredragon Bataille de Motte-la-Forêt
Bataille de Vivesaigues Prise d'Harrenhal Les Noces Pourpres Prise de Vivesaigues Prise de la Griffonnière
Bataille de la Verfurque Prise de Winterfell Bataille du Mur
Bataille du Bois-aux-Murmures Bataille de la Néra
Bataille des Camps Bataille de Winterfell
Prise de Falaise