Bowen Marsh

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bowen Marsh
Identité
V.O. Bowen Marsh
Surnom la Vieille Pomme granate
Apparence
Poids rondouillard
Statut
Rang noble
Titre lord Intendant de la Garde de Nuit
Blasons
Bowen fait partie de la maison Marsh Bowen fait partie de la Garde de Nuit

Bowen Marsh est le lord Intendant de la Garde de Nuit. C'est un homme rondouillard au teint vermeil[1], ce qui lui vaut parfois d'être surnommé la Vieille Pomme granate. Bowen Marsh est un homme zélé en ce qui concerne sa charge de lord Intendant, mais n'a pas les compétences requises pour assumer un commandement militaire[2], avis partagé par son supérieur lord Jeor Mormont[1]. Par ailleurs, sa réputation de chef de guerre est piètre chez les sauvageons eux-mêmes[3].

Dans AGOT[modifier]

Bowen Marsh est l'un des convives du repas donné chez le lord Commandant Jeor Mormont la veille du départ de Tyrion Lannister. Il prend la défense du sens de l'humour de ser Alliser Thorne, brocardé par le Lutin, avançant les sobriquets inventés par l’irascible maître d'armes de Châteaunoir[1]. En tant que lord Intendant, Bowen Marsh accompagne Jon Snow et Samwell Tarly, qui ont été intégrés dans l'intendance, pour qu'ils prononcent leurs vœux dans le cercle de barrals de la forêt hantée qui se trouve au nord de Châteaunoir[4].

Dans ACOK[modifier]

Le lord Commandant Jeor Mormont prend le commandement d'une expédition au-delà du Mur et confie le commandement de Châteaunoir à Bowen Marsh[3].

Dans ASOS[modifier]

Plusieurs des corbeaux emportés par lord Jeor Mormont reviennent à Châteaunoir, mais un seul porte un court message annonçant une attaque. Craignant que l'expédition n'ait été anéantie et que le Mur soit sur le point d'être attaqué, Bowen Marsh envoie des messages réclamant des renforts à tous les rois en guerre. De Port-Réal, lord Tywin Lannister, Main du Roi Joffrey, lui fait répondre qu'il ne peut pour le moment répondre à cette demande, tout en sous-entendant que l'élection de lord Janos Slynt comme nouveau lord Commandant pourrait changer les choses[5]… Après la mort de lord Jeor Mormont, Bowen Marsh prend temporairement le commandement de la Garde de Nuit jusqu'à l'élection du nouveau lord Commandant. Il quitte Châteaunoir pour affronter plusieurs bandes de sauvageons qui l'entraînent loin à l'ouest, laissant ser Wynton Stout comme gouverneur avec une maigre garnison de bleus et d'infirmes[2]. Il suit les diversions des sauvageons jusqu'au pont des Crânes où il affronte le Chassieux et lui inflige une sanglante défaite, mais coûteuse en hommes pour la Garde de Nuit. Blessé, il est soigné à Tour Ombreuse par mestre Mullin[6]. Cette blessure (reçue probablement à la tête, et qui lui laisse une cicatrice visible[7]) lui fait perdre le peu d'audace qu'il avait, et le renforce dans son idée que la seule voie de salut pour la Garde est de s'enfermer derrière le Mur[8]. Ramené à Châteaunoir par ser Denys Mallister, il se porte candidat à l'élection du nouveau lord Commandant, puis soutient Janos Slynt après sa propre défection[9]. Avec ser Alliser Thorne, ils tentent de rallier Othell Yarwyck à lord Janos Slynt, avançant le soutien tacite de lord Tywin et la probable victoire finale de ce dernier sur le roi Stannis[10]. Toutefois, leurs plans sont contrecarrés par Samwell Tarly qui réussit par ruse à persuader ser Denys Mallister et Cotter Pyke de voter en faveur de Jon Snow[11] dont le nom est au dernier moment proposé par Eddison Tallett et pour lequel Othell Yarwyck se déclare au final. Juste après l'élection du nouveau lord Commandant, Bowen Marsh lui déclare qu'il est prêt à continuer d'assumer ses fonctions de lord Intendant de la Garde de Nuit si tel est le souhait de Jon[10].

Dans ADWD[modifier]

Bowen Marsh reste le second du lord Commandant, assurant l’intérim du commandement en son absence[12]. Il se montre inquiet des décisions du roi Stannis Baratheon d'accepter le ralliement des sauvageons vaincus lors de la bataille du Mur, et il en fait part au nouveau lord Commandant Jon Snow. Il lui conseille de faire sceller les portes du Mur afin de prévenir tout risque d'incursion des sauvageons rebelles ou des Autres. Il rapporte également à Jon Snow que des hommes (surtout les intendants et les membres du génie) trouvent qu'il se lie beaucoup trop avec le roi Stannis, qui est un rebelle au Trône de Fer et dont la cause est compromise[13]. Il est également très préoccupé par la baisse rapide des réserves de vivres à l'approche de l'hiver, du fait de la présence des troupes du roi Stannis et des sauvageons[14]. Après le départ du roi Stannis, Bowen conseille au lord Commandant de réintégrer ses appartements de la tour du Roi, mais ce dernier refuse, préférant rester dans l'armurerie. Le lord Intendant désapprouve également son idée de proposer aux sauvageons recueillis à la Mole de se joindre à la Garde de Nuit pour garnir le Mur et ses fortins[8]. Il est avec le lord Commandant lors de la découverte des têtes énuclées des trois patrouilleurs capturés par le Chassieux, et ne peut s'empêcher de rappeler alors son opposition à leur mission, ce qui lui vaut une réprimande de lord Snow[15]. Il désapprouve également la décision de celui-ci de mener en personne un groupe de novices aller prêter serment dans la forêt hantée[12]. D'autres décisions du lord Commandant le heurtent tellement qu'il se fait accompagner d'Othell Yarwyck et de septon Cellador pour donner plus de poids à ses contestations ; il s'agit de l'envoi d'Emmett-en-Fer et d'Eddison Tallett, deux hommes respectés de leurs frères, à Longtertre, pour les remplacer respectivement par Cuirs, un ex-sauvageon, et par Satin, un ex-prostitué. Mais les trois hommes s'interrogent aussi sur les cadavres que lord Snow a fait entreposer dans des cellules de glace gardées, et sur l'envoi de Val au-delà du Mur. Lorsque le lord Commandant leur confirme que Val a pour mission de ramener Tormund Fléau-d'Ogres et ses hommes, ils y voient presque une trahison de la Garde. Enfin, lord Snow finit de les déconcerter en leur exposant son intention de porter secours aux sauvageons partis pour Durlieu en suivant la mère Taupe[16].

Bowen Marsh marque par son absence sa désapprobation des noces d'Alys Karstark et du magnar Sigorn[17]. Au retour de ses négociations avec Tormund Fléau-d'Ogres, le lord Commandant le convoque à une réunion au sommet du Mur avec les autres officiers, le septon, Clydas, lord Brandon Norroit et lord Torghen Flint. Tous sont très réservés à l'idée d'accueillir des pillards, surtout le Chassieux. Bowen est le plus critique des décisions du lord Commandant, mais sans pouvoir rien y changer. Jon lui ordonne finalement de préparer la perception et le décompte des richesses remises par les sauvageons, avant de les convoyer à Fort-Levant, d'où elles serviront à financer l'achat de vivres dans les Sept Couronnes et au-delà du détroit[7]. Avec une vingtaine de ses intendants, Bowen mène à bien sa mission d'accueil des sauvageons, de décompte de leurs effectifs et de collecte de leurs richesses[18].

Avec Othell Yarwyck, il est toujours consulté par Jon, mais son refus obstiné d'envisager que les sauvageons puissent être dignes de confiance en font tous deux des conseillers peu écoutés. Tous deux sont présents dans la salle aux Écus, Bowen ayant près de lui Wick Taillebois, Gaucher Lou et Alf de Bouecoulant, quand Jon y donne lecture de la lettre signée de Ramsay Bolton, puis annonce son intention de marcher sur Winterfell (et donc de briser ses vœux). Bowen et Othell s'éclipsent alors avec leurs hommes. Peu après, devant la tour d'Hardin, Bowen Marsh fait partie des conjurés qui tentent d'assassiner Jon. Les larmes aux yeux, il le poignarde au ventre en affirmant qu'il le fait « pour la Garde »[19].

Dans la série télévisée[modifier]

Icone serieTV.png Bowen Marsh est interprété par l'acteur Michael Condron dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références[modifier]