Maison Tarbeck

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Tarbeck
Une étoile à sept branches contre-chargée sur un giron argenté et bleu

Une étoile à sept branches contre-chargée sur un giron argenté et bleu
Informations
V.O. House Tarbeck
Demeure Château Tarbeck
Rang Maison éteinte
Vassale de Maison Lannister

La maison Tarbeck était une maison noble des terres de l'Ouest qui s'est éteinte au début du règne d'Aerys II Targaryen. Elle avait pour demeure Château Tarbeck. Jadis dévouée aux Lannister, elle s'est rebellée contre eux en même temps que les Reyne en l'an 261. L'échec de cette rébellion a conduit à sa disparition[1].

Histoire[modifier]

À la fin de l'an 43, lord Alyn Tarbeck se déclare pour le prétendant Aegon Targaryen, fils aîné du roi des Sept Couronnes Aenys Ier, contre son oncle, l'usurpateur Maegor Ier. Lord Alyn meurt pendant la bataille sous l'Œildieu. Son épouse Jeyne Ouestrelin est forcée d'épouser le roi Maegor quelques années plus tard et devient une de ses Épouses Noires. Le fils posthume de lord Alyn Tarbeck lui succède et devient pupille des Lannister à Castral Roc[2].

En l'an 55, les Tarbeck accueillent le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen dans leur château lors de sa quatrième pérégrination royale[3]. Lord Tarbeck meurt au cours de l'épidémie de Frissons de l'an 59[4].

Au cours de la Danse des Dragons, les Tarbeck répondent à l'appel des Lannister et prennent le parti du roi des Sept Couronnes Aegon II Targaryen. Au cours de la bataille de la Ruffurque, après que lord Jason Lannister a été mortellement blessé par l'écuyer Pat de Longfeuille, le chevalier Adrian Tarbeck prend le commandement de l'ost Lannister[5]. Il meurt face à ser Harry Penny[6].

En l'an 133, lord Tarbeck est, avec lord Prestre et ser Erwin Lannister l'un des commandants de l'armée ouestienne, chargée par la régente Johanna Lannister de chasser les Fer-nés de Dalton Greyjoy de Belle Île. Ils sont trahis et les Fer-nés les décapitent avant de renvoyer leurs têtes aux Lannister[7].

En l'an 260, lord Walderan Tarbeck défie ouvertement l'autorité de son suzerain, lord Tytos Lannister, lequel est obligé de l'emprisonner. Sa femme, lady Tarbeck, captura alors trois Lannister, dont le jeune Stafford, et exigea la libération de son mari. Lord Tytos finit par céder et ne fut plus jamais pris au sérieux. En l'an 261, une nouvelle révolte des Tarbeck, alliés aux Reyne fut brutalement écrasée par ser Tywin Lannister, le fils de lord Tytos, et provoqua l'extinction de ces deux maisons[1]. Les rhapsodes en ont tiré une chanson aussi triste que célèbre : Les pluies de Castamere[8].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellion des Reyne et des Tarbeck.

Généalogie[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Les origines de la saga, La maison Lannister sous les Dragons.
  2. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  3. Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  4. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  5. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  7. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.
  8. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.