Maison Tarbeck

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Tarbeck
Une étoile à sept branches contre-chargée sur un giron argenté et bleu

Une étoile à sept branches contre-chargée sur un giron argenté et bleu
Informations
V.O. House Tarbeck
Demeure Château Tarbeck
Rang Maison éteinte
Vassale de Maison Lannister

La maison Tarbeck était une maison noble des terres de l'Ouest qui s'est éteinte au début du règne d'Aerys II Targaryen. Elle avait pour demeure Château Tarbeck. Jadis dévouée aux Lannister, elle s'est rebellée contre eux, et l'échec de cette rébellion a conduit à sa disparition[1].

Histoire[modifier]

À la fin de l'an 43, lord Alyn Tarbeck se déclare pour le prétendant Aegon Targaryen, fils aîné du roi des Sept Couronnes Aenys Ier, contre son oncle, l'usurpateur Maegor Ier. Lord Alyn meurt pendant la bataille sous l'Œildieu. Son épouse Jeyne Ouestrelin est forcée d'épouser le roi Maegor quelques années plus tard. Le fils posthume de lord Alyn Tarbeck lui succède et devient pupille des Lannister à Castral Roc[2].

En l'an 260, lord Walderan Tarbeck défit ouvertement l'autorité de son suzerain, lord Tytos Lannister, lequel se vit obligé de l'emprisonner. Sa femme, lady Tarbeck, captura alors trois Lannister, dont le jeune Stafford, et exigea la libération de son mari. Lord Tytos finit par céder et ne fut plus jamais pris au sérieux. En l'an 261, une nouvelle révolte des Tarbeck, alliés aux Reyne fut brutalement écrasée par ser Tywin Lannister, le fils de lord Tytos, et provoqua l'extinction de ces deux maisons[1]. Les rhapsodes en ont tiré une chanson aussi triste que célèbre : Les pluies de Castamere[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellion des Reyne et des Tarbeck.

Généalogie[modifier]

Notes et références[modifier]