Longue Nuit

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : The Long Night

La Longue Nuit est une période particulièrement sombre de l'histoire des Sept Couronnes. Elle est empreinte de légendes et de mythes qui rendent difficile la reconstitution historique des événements. Elle est fortement ancrée dans la mémoire collective des habitants de Westeros[1], qui appréhendent son retour[2][3]. D'autres civilisations, ailleurs qu'à Westeros, semblent avoir également connu la Longue Nuit, tel que le Grand Empire de l'Aube[4], le peuple de Rhoynar[5] ou à Asshaï. Certains orientaux craignent également le retour de la Longue Nuit, notamment les adorateurs du culte de R'hllor[6][7].

La légende

La Longue Nuit semble avoir touché l'ensemble du monde connu. Néanmoins, les légendes et interprétations diffèrent selon la région considérée. On note toutefois que les principaux éléments se retrouvent dans chacune d'elle.

À Westeros

Elle se serait déroulée environ huit mille ans avant le début de la saga, à la fin de l'Âge des Héros (avant la construction du Mur), et aurait vu pour la première fois l'arrivée des Marcheurs blancs au cours d'un sombre, long et glacial hiver.

Il y a huit mille ans, un froid comme jamais l'homme n'en avait connu s'abattit sur Westeros et le soleil ne réapparut pas pendant toute une génération. La famine ravageait les châteaux comme les chaumières. Alors, dans ces ténèbres, du lointain Nord vinrent les Autres. Descendant lentement vers le cœur des terres, ils montaient des cadavres de chevaux livides, et chaque homme qu'ils tuaient se relevait pour venir grossir les rangs de leurs armées de morts-vivants.

Alors que les Premiers Hommes semblaient devoir être balayés, un héros partit avec quelques compagnons, son cheval, son chien et son épée à la recherche des enfants de la forêt, espérant que leur magie pourrait repousser les Autres. Sa quête dura des années, et il y perdit tous ses compagnons. Il finit par se trouver seul et désarmé dans une forêt gelée, les Autres le suivant à la trace, utilisant des araignées blafardes pour suivre l'odeur de son sang chaud[1]. Mais les ténèbres finirent par ployer, et les Autres furent vaincus à la bataille de l'Aube, où naquit l’ordre des frères noirs, qui fit reculer les Autres dans leurs enfers de glace.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Dernier Héros.

L’héritage de la Longue Nuit fonda l’ordre des frères jurés de la Garde de Nuit à qui incombe la surveillance des lointaines terres du Nord où furent repoussés les Autres. C’est également après cette période que fut fondée la puissante maison Stark, et que le Mur fut bâti[5].

En extrême Orient

Les territoires les plus à l'Est du monde connu ont aussi leurs légendes à propos de la Longue Nuit. Pour les habitants de Yi-Ti, elle serait dû à l'arrivée au pouvoir de la Trahison du Sang dont les actions auraient conduit leur déesse la Jouvencelle-de-Lumière à se détourner des hommes, laissant le Lion de la Nuit les punir avec cette période de ténèbres. La fin de cet âge sombre serait ici aussi à mettre à l'actif du héro Hyrkoon (bien que son nom puisse varier suivant les récits), porteur d'Illumination[4].

Dans la Saga

Dans AGOT

Le lord Commandant de la Garde de Nuit, lord Jeor Mormont, appréhende le retour de la Longue Nuit et il s'ouvre de ses craintes, notamment à Tyrion Lannister[2] et à Jon Snow[3].

Dans ASOS

Mélisandre annonce à Davos Mervault que personne ne sera épargné quand la Longue Nuit tombera[6].

Dans AFFC

Au cours de ses recherches sur les Autres, Samwell Tarly découvre un compte-rendu de la Longue Nuit, qui évoque le Dernier Héros, pourfendant les Marcheurs blancs avec une lame en acierdragon, un métal inconnu qui pourrait correspondre à l'acier valyrien[8].

Voir aussi

Notes et références