Norren (mestre de Viergétang)

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Mestre Norren
Identité
V.O. Maester Norren
Statut
Rang mestre
Titre mestre de Viergétang
Livre Chroniques de Viergétang
Naissance 108
Blasons
Mestre Norren servait la maison Mouton

Né en l'an 108, Norren était le mestre de Viergétang lors de la Danse des Dragons, où il était notamment responsable de l'écriture des Chroniques de Viergétang[1].

Pendant la Danse des Dragons[modifier]

En l'an 130, alors que la Danse des Dragons fait rage, lord Manfryd Mouton reçoit sous son toit le prince Daemon Targaryen, consort de la prétendante au trône Rhaenyra. Il est accompagné de la jeune dragonnière bâtarde, Orties. Mestre Norren transmet à lord Manfryd les ordres de la reine, qui sont d’exécuter Orties pour haute-trahison, et de renvoyer ensuite son consort auprès d'elle[1].

Avant d'entreprendre une quelconque action, lord Mouton aurait réuni auprès de lui son frère, son capitaine des gardes, son champion et son mestre. La discussion aurait porté sur la manière d'exécuter l'ordre de la reine, car le prince Daemon avait fait d'Orties sa maîtresse et il paraissait peu probable qu'il la laisse assassiner sans réagir. Lord Mouron se serait désolé, d'avoir soit à enfreindre les droits sacrés de l'hôte, soit à désobéir aux ordres royaux. Mestre Norren aurait alors suggéré une troisième possibilité[N 1][1].

Le soir même, Norren aurait montré la lettre de Rhaenyra aux invités de lord Mouton, en prétendant avoir agi seul et dans le secret. Le prince Daemon l'aurait remercié, et lui aurait demandé de ne montrer la lettre à personne avant le lendemain. A l'aube, Orties serait partie sur son dragon, Norren notant au passage les larmes de la jeune fille. Le prince Daemon serait parti après le déjeuner pour Harrenhal, où il comptait défier son neveu Aemond Targaryen. Après leur départ, mestre Norren serait allé voir lord Manfryd, pour lui demander de le livrer à la reine pour sa trahison, mais lors Mouton aurait refusé, puisque cette trahison était celle de la maison Mouton toute entière. Le soir même, Viergétang aurait rejoint le parti de l'ennemi de la reine Rhaenyra, le prétendant Aegon II Targaryen[N 1][1].

Notes et Références[modifier]

Notes[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Ces informations sont issues d'une chronique historique, qui donne un point de vue peu fiable sur les événements. lagardedenuit.com préfère donc utiliser le conditionnel, afin de laisser au lecteur la liberté de décider s'il veut croire à cette version des faits.

Références[modifier]