Manfryd Mouton

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Manfryd Mouton
Identité
V.O. Manfryd Mooton
Statut
Rang Lord
Titre seigneur de la maison Mouton
sire de Viergétang
régent du roi Aegon III
Décès 134
Blasons
Lord Manfryd dirigeait la maison MoutonLord Manfryd soutient d'abord la reine Rhaenyra Targaryen ...... Lord Manfryd soutient ensuite Aegon II Targaryen

Lord Manfryd Mouton[N 1] était le seigneur de la maison Mouton de Viergétang lors de la Danse des Dragons, puis l'un des premiers régents du roi Aegon III Targaryen[1].

Histoire[modifier]

Durant la Danse des Dragons[modifier]

Manfryd est le frère et l'héritier de lord Walys Mouton de Viergétang, qui soutient les prétentions au trône de Rhaenyra Targaryen lors de la Danse des Dragons. Lorsque son frère est tué par Feux-du-Soleyl en l'an 129, Manfryd lui succède à la tête de la maison Mouton[1].

En l'an 130, alors que le prince Daemon Targaryen et sa maîtresse, la semence de dragon Orties, stationnent à Viergétang, la reine Rhaenyra Targaryen envoie une lettre à lord Manfryd pour exiger qu'il exécute la jeune fille, accusée de trahison et qu'elle lui renvoie son consort. Lord Mouton aurait tenu conseil avec son frère, son capitaine des gardes, son champion Florian Gris Acier et son mestre Norren, afin de déterminer la marche à suivre. Lord Manfryd aurait déploré le choix qui lui était laissé : en s'en prenant à ses hôtes, il enfreindrait les lois sacrées de l'hospitalité, mais en désobéissant à sa reine, il trahirait sa cause. Sur la suggestion de son mestre, lord Manfryd Mouton aurait fait informer le prince et sa maîtresse. Il les auraient ensuite laissés fuir Viergétang, Orties fuyant vers l'est, alors que Daemon se rendait à Harrenhal dans l'ouest, pour affronter son neveu, Aemond Targaryen[N 2]. Sa maison ayant trahi la reine Rhaenyra, lord Manfryd soutient par la suite le roi Aegon II Targaryen[1].

Durant la régence d'Aegon III[modifier]

Lorsque la Danse des Dragons s'achève en l'an 131, le nouveau roi des Sept Couronnes, Aegon III, est mineur. Un conseil de régence est désigné, parmi lesquels, lord Manfryd Mouton.

En l'an 133, Manfryd Mouton attrape la fièvre d'Hiver, mais survit[2]. En tant que régent, il est ensuite envoyé à Braavos sur ordre de la Main du Roi Unwin Peake pour négocier la paix avec le Seigneur de la Mer[3].

Il décède en l'an 134, de vieillesse et de maladie. Il est remplacé par ser Corwyn Corbray, époux de Rhaena Targaryen[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Orthographié aussi Manfyrd Mouton dans La Princesse et la Reine.
  2. Ces informations sont issues d'une chronique historiques, qui donne un point de vu peu fiable sur les événements. lagardedenuit.com préfère donc utiliser le conditionnel, afin de laisser au lecteur la liberté de décider s'il veut croire à cette version des faits.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 La Princesse et la Reine.
  2. Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.
  3. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires aux bétail.
  4. Les origines de la saga, Aegon III.