Corbeau messager

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : raven

Le corbeau messager est le cœur du système de communication de la noblesse des Sept Couronnes[N 1]. Il surclasse en force, en audace et en intelligence[N 2] les différents pigeons qui peuvent eux aussi être éduqués afin de transmettre des messages. Il est également plus à même de se défendre contre les faucons[1].

Élevage

L'art d'élever les corbeaux pour cette tâche, la corbellerie, est l'apanage des mestres de Villevieille pour qui il est symbolisé par un maillon de fer noir dans leur chaîne. Remplissant un rôle majeur dans les communications des Sept Couronnes, les corbeaux et leur dressage font l'objet des soins méticuleux de la Citadelle[2]. Bien que l'ensemble des corbeaux utilisés soient de couleur noire, le Conclave de la Citadelle utilise des corbeaux blancs pour les événements majeurs tels que l'annonce de la fin de l'été[3].

Rôle dans la société féodale

Toutes les demeures seigneuriales et une majorité des forteresses mineures entretiennent une roukerie où les corbeaux sont élevés, généralement par un mestre. Les communications assurées par les corbeaux messagers présentent l'avantage d'être plus discrètes et plus rapides que celles assurées par des messagers sur coursiers, ces derniers étant susceptibles d'être interceptés. Lors des sièges, des archers montent la garde afin d'abattre les corbeaux qui pourraient être envoyés par les assiégés[4]. De même, les armées en campagne s'équipent de corbeaux gardés dans des cages, afin d'assurer leurs communications avec leurs forteresses. En effet, les corbeaux ne sont capables de s'orienter que vers des points fixes qu'ils ont appris à trouver[5][N 3], et ne peuvent donc joindre des voyageurs en mouvement[6]. Les forteresses les plus importantes entretiennent donc de fortes populations de corbeaux messagers afin de pouvoir assurer leurs liaisons avec leurs différents vassaux[N 4][7].

Culture

Le fait que les corbeaux soient surtout utilisés pour l'expédition de nouvelles importantes, la couleur noire de leur plumage et leurs habitudes alimentaires de charognards sont à l'origine du proverbe « Noires ailes, noires nouvelles. »

Histoire

L'usage des corbeaux messagers vient des enfants de la forêt, qui l'ont appris aux Premiers Hommes, sous une forme « magique »[N 5] puisque les corbeaux pouvaient alors réciter le message. Cette connaissance s'est perdue depuis, et les corbeaux messagers ne sont plus que de simples porteurs de missives écrites[8]. Toutefois, le fait que ni les sauvageons[9] ni les Paludiers[5] n'utilisent de corbeaux messagers semble indiquer que ce mode de communication s'est développé assez tardivement. Il y est d'ailleurs fait allusion dans les traditions attachées à la religion des Sept, où l'Aïeule est censée être la première à avoir lâché un corbeau dans le monde lorsqu'elle a regardé les portes de la mort[10]. En outre, l'utilisation de corbeaux est l'apanage des mestres, qui sont apparus après l'invasion des Andals[11].

L'usage de corbeaux messagers par la maison Targaryen avant la Conquête est attestée[12].

Lors de son règne, Baelor I Targaryen tenta en vain de mettre fin à l'usage des corbeaux comme messagers pour les faire remplacer par des colombes[1].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Il semble difficile d'établir une vitesse moyenne de vol (l'orientation et l'intensité du vent peuvent jouer) ainsi qu'une distance maximale pouvant être couverte en une journée en l'absence de source fiable sur les corbeaux. Il semble toutefois généralement admis que les pigeons voyageurs ont en moyenne une vitesse de vol de près de 80 km/h et qu'ils peuvent parcourir près de 800 km en une journée (cf. homing pigeon sur en.wikipedia.org). Il faudrait donc probablement moins d'une journée à un corbeau messager pour rallier Fort-Levant depuis Tour Ombreuse, peut-être trois ou quatre jours pour rallier Winterfell depuis Port-Réal et probablement une semaine pour rallier la côte méridionale de Dorne depuis le Mur.
  2. Ils sont généralement capables d'apprendre quelques mots.
  3. Lorsque la Garde de Nuit part en expédition au-delà du Mur, les corbeaux messagers sont séparés entre deux cages, l'une pour Châteaunoir et l'autre pour Tour Ombreuse. Ceci semble bien confirmer que les corbeaux sont éduqués pour faire la liaison entre deux points fixes particuliers.
  4. Ainsi, lord Stannis Baratheon, sire de Peyredragon et maître des navires au Conseil restreint de son frère, entretient dans sa forteresse insulaire plus d'une centaine de corbeaux (cf. A Clash of Kings, Chapitre 11, Davos).
  5. Il semblerait que la personne souhaitant envoyer le message devait être un change-peau et s'introduire par la pensée dans l'esprit du corbeau pour le diriger et parler par son bec.

Références