Voleur-de-Moutons

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Sheepstealer

Voleur-de-Moutons est un dragon sauvage mâle vivant sur Peyredragon durant le conflit de succession connu sous le nom de la Danse des Dragons. Il est de couleur brun sale et naît alors que Jaehaerys I Targaryen n'est qu'un jeune garçon[N 1]. Les habitants le nomment ainsi en raison de son goût pour la viande de mouton. Il est plutôt laid, et possède un très mauvais caractère[1].

Son antre est situé sur Montdragon, mais il a déjà été aperçu en train de chasser sur Lamarck et autour de la Wend [2]. Il n'attaque pas les bergers (sauf si ces derniers tentent de lui nuire), mais s'en prend aux chiens gardiens des troupeaux[1].

Dans la Danse des Dragons

En l'an 129, le prince Jacaerys Velaryon offre terres, titres et richesses à n'importe quelle semence de dragon parvenant à maîtriser un dragon. Voleur-de-Moutons tue à lui seul plus de candidats que tout autre dragon. Denys l'Argenté, un homme prétendant être le descendant d'un bâtard du roi Maegor Ier Targaryen, essaye de le maîtriser, mais la bête lui arrache le bras. Alors que ses fils essayent de panser ses blessures, le Cannibale apparaît, chasse Voleur-de-Moutons et les dévore tous. Alyn Velaryon tente de le dompter également, sans succès, et doit la vie à Fumée-des-Mers qui met en fuite le dragon.

C'est finalement Orties, une adolescente, qui réussit à le dompter en le nourrissant d'un mouton par jour. Elle prend ensuite part à la bataille du Gosier sur son dos, en renfort du prince Jacaerys Velaryon contre la flotte du Royaume des Trois Filles combattant pour les Verts. Voleur-de-Moutons participe ensuite à la chute de Port-Réal, en se posant sur la colline de Visenya[1].

Après la bataille de la Berge du Lac, le prince Aemond Targaryen, chevauchant Vhagar, lance des raids meurtriers sur tout le Conflans. Les dragons des Noirs, dont Voleur-de-Moutons, tentent de le localiser, sans succès. Durant cette période, Orties devient la maîtresse du prince Daemon Targaryen. Après la défection des Deux Traîtres, la reine Rhaenyra Targaryen accuse toutes les semences de dragon de traîtrise. Daemon autorise alors Orties à prendre la fuite avec son dragon. Ils ont été aperçus pour la dernière fois survolant la baie des Crabes, avant de disparaître[2].

Après la Danse des Dragons

Dans les années suivant la Danse des Dragons, un nouveau clan des montagnes du Val d'Arryn apparait, formé par d'anciens membres des Chiens Peints. Ses membres vénèrent une sorcière du feu qui envoie les jeunes hommes affronter les flammes de son dragon. Il est probable qu'il s'agisse d'Orties et de Voleur-de-Moutons. Ce clan prend par la suite le nom des Faces Brûlées et perpétue les rituels du feu[3].

Notes et références

Notes

  1. soit entre l'an 34 et l'an 43.

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  2. 2,0 et 2,1 La Princesse et la Reine.
  3. Les origines de la saga, le Val