Quellon Greyjoy

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Quellon Greyjoy
Identité
V.O. Quellon Greyjoy
Apparence
Taille six pieds et demi (1,98m)
Statut
Rang lord
Titres seigneur suzerain des îles de Fer
seigneur de la maison Greyjoy
sire de Pyk
Décès 283 (embouchure de la Mander)
Famille
Épouses une Pindepierre
une Valleuse
une Piper
Enfants Harlon Greyjoy
Quenton Greyjoy
Donel Greyjoy
Balon Greyjoy
Euron Greyjoy
Victarion Greyjoy
Urrigon Greyjoy
Aeron Greyjoy
Robin Greyjoy
Blasons
Lord Quellon dirigeait la maison Greyjoy
Seigneur suzerain des îles de Fer
Inconnu Balon Greyjoy

Quellon Greyjoy était l'ancien seigneur de la maison Greyjoy de Pyk et le seigneur suzerain des îles de Fer, au cours des règnes d'Aegon V, de Jaehaerys II et d'Aerys II. Lord Quellon eut trois épouses qui lui donnèrent neufs enfants. Par sa première épouse, une Pindepierre, il eut Harlon, Quenton et Donel. Par sa seconde épouse, une Valleuse, il eut Balon, Euron, Victarion, Urrigon et Aeron. Par sa troisième épouse, une Piper, il eut enfin un unique enfant, Robin[1].

Quellon Greyjoy était un homme à la fois colossal et souple, alliant force et dextérité. Sur les Îles de Fer, il mit en place une politique progressiste, visant à diminuer l'influence de l'Antique Voie et des prêtres du dieu Noyé : il limita le pillage, fit venir des mestres et des corbeaux, tenta d'interdire le servage et taxa fortement la pratique du mariage-sel. Il ne prit aucune femme-sel lui-même. Peu osèrent contester ses décisions, car il était très redouté[2].

Histoire[modifier]

Quellon Greyjoy combat les esclavagistes et les corsaires en mer d'Été durant ses jeunes années[2]. Entre l'an 244 et l'an 254, des pilleurs fer-nés profitent de la faiblesse de lord Tytos Lannister pour piller les terres de l'Ouest, volant femmes et richesses. Lord Tytos envoie un corbeau messager à lord Quellon, qui lui demande de faire cesser ces raids. Peu avant la fin du règne d'Aegon V Targaryen, lord Quellon Greyjoy et ses Fer-nés attaquent Belle Île, coulant au passage la flotte de la maison Farman[N 1].

Répondant à l'appel du Trône de Fer, il participe de façon déterminante à la guerre des Rois à Neuf Sous, menant les boutres fer-nés contre les Neuf. Au cours de la rébellion de Robert Baratheon, Quellon Greyjoy hésite longtemps à guerroyer, sa santé déclinant rapidement, mais ses fils aînés le convainquent après la mort du prince de Peyredragon Rhaegar Targaryen de prendre le parti des rebelles en l'an 283. Malgré sa faiblesse, Quellon Greyjoy insiste pour mener en personne la flotte contre le Bief. Il meurt au cours de la bataille de la Mander contre les seigneurs des îles Bouclier en l'an 283.[2]. L'aîné encore vivant de ses enfants, Balon, lui succéda[2][1].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ces informations ne figurent pas dans la version définitive des Origines de la saga où le paragraphe consacré aux terres de l'Ouest a été considérablement raccourci par manque de place. Elles figurent néanmoins dans la version longue du chapitre lu par George R.R. Martin à la ConCarolinas en mai 2014 et publié sur son site internet en mars 2015.

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 A Feast for Crows, Chapitre 02, Le Prophète.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Les origines de la saga, L'antique voie et la nouvelle.